Luis Fernandez Cuervo
Luis Fernandez Cuervo

Le célèbre médecin espagnol Luis Fernandez Cuervo est mort le 13 janvier dernier à Le Salvador. Il était un grand défenseur de la vie et de la famille et était devenu un expert en bioéthique. Ce médecin écrivait également des articles pro-vie dans un journal très réputé.

Cependant, sans respecter le deuil de ce grand médecin, Virginia Lemus, une féministe acharnée, a publié plusieurs messages sur son compte Twitter contre lui. « C’est un grand jour de joie et de fête en enfer car le docteur Cuervo est mort ». « J’espère que le bon Satan le recevra comme il le mérite ».

« Quelqu’un (le docteur) qui a dédié sa vie à semer la haine et l’intolérance ne mérite pas la moindre considération », a-t-elle ajouté.

Cette femme ignominieuse fait partie de l’Association Citoyenne pour la légalisation de l’avortement qui, en 2014, a reçu plus de 14 mille dollars de l’entreprise criminelle Planned Parenthood Federation afin de promouvoir l’avortement dans le pays.

Les déclarations de Lemus ont été qualifiées d’inacceptables par les différents groupements pro-vie de El Salvador.

« Nous sommes plusieurs à regretter la perte du docteur Cuervo car il fut un grand défenseur de la vie et de la famille ». Les agressions de la féministe représentent une grave offense envers la famille et amis », ont-ils affirmé.

Apparemment, pour cette féministe, l’assassinat de bébés et la promotion de la culture de la mort ne représentent pas la haine ni l’intolérance.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. michelb says:

    Dans la nuit du vendredi dernier 29 janvier 2016, à Denain, un homme tue son bébé de 6 mois à coups de poings, énervé qu’il était de ne pouvoir jouer tranquillement à sa console de jeux pendant que l’enfant pleurait.
    La mère-concubine a dit, en premier lieu, que le chien a sauté sur l’enfant (non pour l’autopsie).

    Les droits ONU de l’enfant stipule son intérêt supérieur sur celui des adultes. Là encore dans les écoles, les petits enfants devraient apprendre très tôt, la fragilité du bébé, qu’il n’est pas seulement un beau petit chiot que l’on pelote, un petit cochon que l’on engraisse, qu’il dispose d’une sensibilité comme jamais un adulte n’en disposera et qu’il n’est pas là pour embêter, qu’il s’exprime comme il peut.

    Nos systèmes récents ont tout raté (le modernisme n’est qu’une façade, un vernis bien mince) sauf l’institutionnalisation de la violence sous toutes ses formes.

    Ne pas faire d’enfant (avec tous les moyens actuels) si on n’est pas capable de l’aimer.

  2. Sa joie est celle de son « bon Satan ». On sait de quel côté elle est, c’est clair.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com