gender-art-mpi

Pérou – Une femme légalement reconnue comme homme a donné naissance par césarienne après des complications majeures à un garçon, samedi dernier, à Arequipa. Cela  a causé quelques difficultés pour l’enregistrement de la naissance. Toutefois, le Registre national d’identification et de l’état civil (RENIEC) a déclaré que le bébé était inscrit avec les noms de famille des deux parents.

La mère, âgée de 43 ans, qui jusqu’en 2013 apparaissait sur sa carte d’identité avec le nom de Marie, l’a changé pour Alexandre après un procès durant lequel  ses amis et connaissances l’ont appelé par ce prénom. Suite à cela, elle a perdu le droit aux soins de grossesse, propre aux femmes, et devra assumer par ses propres moyens l’opération aboutissant à la naissance de son fils.

Il y a eu quelques difficultés, dans un premier temps,  à inscrire l’enfant à l’hôpital, parce que le système informatique n’a pas admis de sexe masculin dans la catégorie « mère » et l’enregistrement  a dû être fait manuellement. Après, le père âgé de 28 ans a  dû procédé à inscription de son enfant au bureau d’enregistrement RENIEC,  où il a obtenu l’enregistrement du bébé.

L’Archevêque d’Arequipa, Mgr del Rio, a déclaré : « nous voyons ici, par un cas particulier, l’importance de ce que  chacun de nous accepte et garde le sexe qu’il tient de la  nature et que nous cherchions à vivre toujours dans l’ordre de la vérité, parce qu’à la fin, la vérité s’impose. »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Rouletabille says:

    Zut alors! Je croyais qu’on choisissait son sexe, qu’il n’était pas déterminé par la nature. En somme, comme disait Sartre, l’existence précède l’essence. Et patatras! la réalité s’impose.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com