Très appréciée dans sa ville d’adoption, l’annonce de sa mort a créé la stupéfaction et l’indignation des habitants de Bejaïa, la plus grande ville de Kabylie au nord de l’Algérie. Selon les médias algériens, la victime s’appelait Arlette Tiab, septuagénaire et mariée à l’ancien dirigeant du club de football JSM Béjaïa. Un club de deuxième division algérienne. Elle a été retrouvée égorgée à son domicile ce mercredi 06 mai 2015.  La police a arrêté deux suspects ce jeudi. Il s’agit de la femme de ménage du couple et de son compagnon.  Une enquête est ouverte pour établir les circonstances du drame.

Mariée et mère de quatre enfants, Arlette Tiab était présidente  d’une association caritative venant en aide aux enfants abandonnés.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. pas d’amalgame !Ben voyons Omar m’a tuée

    • si si il faut faire l’amalgame sur tout entre les soldats porteurs de démocratie et violeurs d’enfants sans abri http://metatv.org/kemi-seba-sur-les-viols-des-soldats-francais-en-centrafrique-rca

      • volff François says:

        Ces histoires de viols peuvent très bien être montées de toute pièce. S’il est hélas facile d’obtenir une fellation d’un gamin affamé en échange de nourriture, il est autant facile d’obtenir une histoire inventée pour le même prix. You see what I see?
        En outre, combien de viols en Centre-afrique avant l’intervention française?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com