Elle s’appelle Marouah Labidi, Franco-Tunisienne de 28 ans, fichée S,  qui a été condamné en comparution immédiate à trois ans de prison ferme. Marouah Labidi a été interpellée à l’aéroport de Nice ce mercredi 15 juin 2016 de retour de Tunisie. En contrôlant ses bagages, les policiers ont découvert une tablette contenant des messages faisant allégeance à l’organisation Etat islamique.

Cette drôle découverte a conduit la police d’aller perquisitionner son domicile où elle a découvert 221 photos de meurtres et de décapitations, 80 vidéos, des livres dont certains prônent un islam radical.

Amenée devant les juges, elle a été condamnée immédiatement par la justice française à 3 ans de prison pour apologie du terrorisme et pour détention de documents incitant à l’extrémisme et faisant apologie du terrorisme. Nice-Matin précise que Marouah Labidi transmettait les vidéos montrant les exécutions de l’organisation de l’EI et le mot de passe utilisé sur son ordinateur est « Aljihad 11/9/2001 » en référence  aux attentats terroristes du 11 septembre 2011.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Pierre says:

    Super, maintenant elle va pouvoir faire du prosélytisme en prison, ou, nous n’en doutons elle aura à disposition téléphone cellulaire, ordinateur, shit, arme blanche, etc…

    Avec de tels client(e)s, nos services secrets ne devraient-ils pas plutôt organiser des « accidents de poussette »?

  2. Quéniart says:

    dommage que la peine de mort n’existe plus chez nous

  3. Boutté says:

    Confiez la à la Justice tunisienne ! Elle saura ce que veut dire « croupir en prison » .

  4. Jean Monnaie says:

    Dans les fichés S, il n’y a pas que ces gens-là mais le gouvernement se garde bien de nous révéler les différents profils de gens fichés S. Il est certain qu’il doit également s’y trouver les anti-valeurs de la république, c’est à dire ceux qui sont opposés au mariage pour tous, ceux qui sont opposés à la GPA, ceux qui sont opposés à l’immigration, etc…

    Bref, ils ont bien fait monter la sauce pendant des années et maintenant ils sont prêts tout simplement à se tirer du pays, laissant les gens s’auto-détruire, s’auto-mutiler réciproquement.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com