ASSEMBLEE NATIONALE

Conséquence de l’affaire Cahuzac, la « Haute autorité pour la transparence de la vie publique » remplacera la Commission pour la transparence financière de la vie politique dont les moyens étaient paraît-il trop limités.

Cette Haute autorité pour la transparence de la vie publique aura pour mission de contrôler les déclarations de patrimoine et d’intérêts des responsables politiques ainsi que des dirigeants des principales entreprises publiques.

Elle sera composée de 6 membres appartenant à la Cour de cassation, au Conseil d’État et à la Cour des comptes, ainsi que de 2 personnalités nommées par les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Mais ce nouveau bidule va coûter cher aux contribuables. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique sera en effet dotée d’un budget de 2,8 millions d’euros et disposera de locaux parisiens. Bercy va ainsi accorder à cette Haute autorité 300 000 euros par an pour un bail de 4 ans. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique disposera de 20 équivalents temps plein à son service.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com