C’est une idée de la sénatrice de Seine-Saint-Denis Aline Archimbaud. Elle aimerait qu’Anina Ciuciu, une jeune femme rom, ex-immigrée clandestine, lui succède au Sénat !

Née en Roumanie dans une famille rom, Anina Ciuciu a quitté son pays à l’âge de 7 ans avec sa famille pour immigrer illégalement en Italie puis en France.

La famille a vécu sans papiers, dans la clandestinité, faisant la mendicité, puis ses parents finissent par trouver un emploi et obtiennent des cartes de séjour. Anina Ciuciu réussit ses études et est admise en juillet 2012 en master de droit à la Sorbonne. Ensuite elle obtient la nationalité française, devient élève avocate au barreau de Paris, et écrit un livre intitulé « Je suis Tzigane et je le reste« , sorti en 2013.

Les élections sénatoriales se tiendront le 24 septembre prochain. Le 30 juin, les communes ont désigné des délégués qui feront partie des 75.000 grands électeurs chargés de renouveler 170 sièges sur les 348 que compte le Sénat.

Les déclarations de candidatures auront lieu du 4 au 8 septembre. Cette année, ce sont les sénateurs des départements allant de l’Indre-et-Loire aux Pyrénées-Orientales, ceux de l’Île-de-France, de la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, Saint-Pierre et Miquelon, et 6 sièges de sénateurs des Français hors de France, qui sont à pourvoir.

Sur bondyblog – partenaire de Libération -, un appel est lancé pour soutenir la candidature d’Anina Ciuciu.

Pour information, voici la liste actuelle des signataires de cet appel :

Premiers 150 signataires :

Claude Reznik (Maire-Adjoint, Montreuil), Mehdi Bouteghmès (Conseiller municipal, La Courneuve), Rokhaya Diallo (Auteure, journaliste et réalisatrice, ancienne habitante de La Courneuve), Jean-François Baillon (Adjoint au Maire de Sevran, Vice-Président du territoire Paris terre d’envol), Mireille Alphonse (Vice-Présidente d’Est Ensemble), Michel Bock (EELV, ancien conseiller régional, Président de la commission des affaires internationales et européennes), Catherine Choquet (Militante associative de Seine Saint Denis et Universitaire), Inès Seddiki, (Présidente de Ghett’up), Ibrahim Dufriche-Soilihi (1er adjoint au maire Montreuil), Patrick Franjou (militant EELV, ancien membre du Conseil fédéral d’EELV), Dalila Arab(Conseillère municipale, Sevran), Jean Brafman (militant associatif, Ensemble! France Insoumise), Eric Fassin (Professeur à l’université Paris VIII-Saint-Denis-Vincennes), Anne-Marie Heugas (Maire-Adjoint EELV, Montreuil), Francine Schutt-Jacob (Déléguée au Forum Européen des Rroms et des Gens du Voyage), Pierre Guyotat (Ecrivain), Joel Pommerat, (Auteur, metteur-en-scène), Francis Morin (Conseiller Municipal, Stains), Frédéric Brun (Fondateur de la revue Ecologie et politique), Aurora Ailincai Aurora (Conseil de l’Europe) Claire Amchin-Ollivier (Conseil en communication), Alain Monteagle (militant EELV et ancien Maire-Adjoint Montreuil), Jean-Claude Oliva (conseiller municipal de Bagnolet et militant associatif), Andrea Caizzi (Président de l’ASET 93, association pour la scolarisation des enfants tziganes), Liliana Hristache(Président association Rom Réussite, Montreuil), Patrick Sollier (Maire adjoint de Bondy, Vice-Président d’Est Ensemble), William Bila (Président de La voix des rroms), Julien Beller (Architecte), Jean-Luc Fortier(Militant la France Insoumise, 93), Aurélien Recoing (Acteur et metteur en scène), Clélia Chopinaud(Enseignante Antenne Scolaire Mobile, Pantin) Rachid Zrioui (Conseiller municipal délégué, Montreuil), Claire Loupiac (EELV, Montreuil), Yannig Geoffroy (militant EELV, Montreuil), Serge Ferretti (Militant, Pantin), Claire Nicolas (Présidente de la “Maison Ouverte”, Montreuil), Fiona Meadows (Universitaire et architecte, Saint-Denis), Ioanis Nuguet (Cinéaste, auteur de “Spartacus et Cassandra”), Saskia Cousin (anthropologue, Université Paris Descartes et Institut Universitaire de France, Saint-Denis), Patrick Bouchain (Architecte), Axiom a.k.a Hicham Kochman (Rappeur, militant), Yvette Radiguer (Grande électrice, Montreuil), Ludovic Versace (Fondateur du Yag Bari Sporting Club, Saint-Denis/La Courneuve), Eugène Nahaounou (Grand électeur, Montreuil), Yves Miramont (EELV, Montreuil), Djamel Leghmizi (EELV, Grand électeur, Montreuil), Claude Calame (Historien, anthropologue, EHESS, membre d’ATTAC, LDH, Ensemble! ), Sanaa Saitouli(Maire adjointe déléguée à la petite enfance et à la jeunesse, Cergy), Hanane Karimi (Sociologue), Saimir Mile (Juriste, Mouvement du 16 mai, Saint-Denis), Mounia Feliachi (enseignante et militante libertaire), Marcel Courthiade (Professeur de langue et civilisation rromani à l’INALCO – Langues’O – et commissaire de l’Union rromani internationale pour la langue et les droits linguistiques), Samia Hathroubi, (Ex-enseignante du 93, militante engagée dans le dialogue interreligieux), Sheima Benabbes (Médiatrice scolaire, Aset 93), Alain Jugnon (Philosophe), Anne-Claire Hello (artiste et auteure), Jean-Marie Gleize (Auteur), Natacha Michel(Ecrivaine), Cristian Damian (Animateur, Yag Bari Sporting Club, ex-habitant du bidonville du Samaritain) Jean-Baptiste Pascal D’audaux (Médiateur scolaire Aset 93), Viorel Costache (Président Association Pralès, ex-candidat EELV élections européennes région PACA), Armelle Andro (Démographe, Université Paris 1), Grégoire Cousin (Docteur en droit public, habitant de Saint-Denis), Jean-Luc Baillet (Consultant culturel, directeur du 6B, Saint-Denis), Tommaso Vitale (Professeur, Sciences Po, CEE), Rui Wang (Président de l’Association des Jeunes Chinois de France, Pantin), Vassindou Cissé (Militant associatif femmes solidaires Bagnolet), Annick et Fatoumata Cissé (étudiante et citoyennes de Bagnolet), Olga Stanislawska(écrivain, essayiste, habitante de Saint-Denis), Rachid Toub (dirigeant de l’Agence Confluences), Maboula Soumahoro (Maître de conférences, Université François-Rabelais à Tours, et Présidente de l’association Black History Month), Clément David (Association d’Habitants de Logements Ephémères ou Mobiles), Sylvain Pattieu (Historien, Université Paris 8, écrivain), Mach-houd Kouton (expert technique ONU SIDA, habitant de Saint-Denis), Pierre Le Pillouër (Poète, fondateur de “www.sitaudis.fr”, membre de RESF et Prales), Dominique Steinberger (Président fondateur de Lacho Drom), Joszef Farkas (Ex porte-parole du bidonville du Samaritain, La Courneuve), Henriette Asséo (Historienne, foundation de la Maison des Sciences de l’Homme FMSH), Patrick Vassalo (Adjoint au maire de Saint-Denis), Jean-Jacques Clément (Militant associatif, comité Solidarité Migrants Wilson et ministère des Bonnets d’âne, habitant de Saint-Denis), Eric Béal, EELV (Conseiller municipal Rosny-sous-Bois), Claire Grover (Responsable de la Commission Immigration EELV), Claire Lefebvre (Conseillère municipale délégation Action caritative vie, Fresnes), Umberto Guerra (Président association Rromeurope, Livry Gargan), Véronique Decker (Directrice d’école, auteur de “L’école du peuple”, Bobigny), Julie Sokolowski (Cinéaste), Jeta Duka (Lectrice de langue et civilisation rromani à l’INALCO – Langues’O), Laurent Cauwet (Editeur), Laetitia Nonone (Fondatrice association Zonzon 93), Françoise Roman (Cinéaste), Amandine André (Auteure, habitante de Pantin), Aurélien Barrau (Astrophysicien), Julien Blaine (Poète), Jean-Philipe Cazier (Poète, responsable de la revue Diacritik), Marie Cosnay (Auteure), Mirabela Mile (ternYpe, European Roma Youth Network), Vicente Rodriguez Fernandez (Roma Pop), Henri Deluy (Poète), Liliane Giraudon (Auteure), Pierre Linguanotto (Cinéaste), Laurent Mothe (Acteur), Jean-Jacques Viton (Poète), Mathilde Costil (Géographe, Saint-Denis), Léo Landeau (Militant de l’Eau bien commun IDF), Docteur Philippe De Georges (Psychiatre, psychanalyste), Idir Serghine (Réalisateur), Rada Iveković (Philosophe, professeure des universités), Philippe Gand (Technicien), Magali Montoya (Comédienne et metteure en scène), Anna Carlier(Intermittente), Anne Querrien (Sociologue et urbaniste), Béatrice Didier (Auteure, éditrice, critique et enseignante), Catherine Jabot (Comédienne), Dimitar Angelov (Dj Rroms & Rroll, Bagnolet), Valérie Osouf(Réalisatrice et militante), Slimane Tirera (directeur de NewVO Radio, L’Île-Saint-Denis), Prosper Warner(ingénieur, gérant de coopérative), Ethel Brooks, (Maître de conférences à l’Université de Rutgers), Alix Heuer (Digital worker et co-fondatrice de W(e)Talk), Sophie Fadiga (Militante et responsable de formation des militants d’une ONG de défense des droits humains), Honorine Goueth (HIA<Network France), Valentin Schaepelynck (Maître de conférences en sciences de l’éducation à Paris 8-Saint-Denis), Frank Smith(poète), Sharron Manikon (Entrepreneure, Aubervilliers), Rémy Vienot (Association fraternité Tsigane de Franche-Comté), Samuel Lajus (Réalisateur, auteur de “Les Roms, des citoyens comme les autres ?”), Lola Godeau (Etudiante en anthropologie), Marion Lièvre (Anthropologue, co-auteure du documentaire “Les Roms, des citoyens comme les autres ?”), Régis Meyran (anthropologue, journaliste, co-auteur de “Paniques identitaires”), Florence Pazzottu (Cinéaste et écrivaine), Danielle Haase Dubosc (Universitaire), Goran Fejic(Retraité, ancien employé de l’ONU – coordinateur de missions de paix), Sylvie Schwoebel (retraitée), Géraldine Barbe (écrivain), Jean Charles Blanc (artiste, photographe, écrivain), Gwen Fauchois (Militante, ancienne vice-présidente d’Act-Up-Paris), Evelyne Pommerat (Documentaliste, Médiathèque Matéo Maximoff), Aliénor de Mézamat (Comédienne), Michel Léon (conseiller municipal EELV à Bagnolet), Adjera Lakehal-brafman (Militante associative Saint-Denis), Lola Girard (Etudiante en droit et sociologie, Montreuil), Hélène Soupios (Responsable dans une association d’accès aux droits pour les migrants), Barbara Joannon(Chargée de plaidoyer dans une association pour l’accompagnement de demandeurs d’asile et de réfugiés), Safia Harrache (Enseignante au collège, Epinay-Sur-Seine), Stéphane Olry (Metteur en scène, 93), Serge Pey (Poète, Grand Prix national de Poésie), Cristian Padure (doctorant en linguistique), Ionela Padure(enseignante UPE2A), Spartacus Ursu (Comédien, Saint-Denis).

Signataires suivants :

Haifa Tlili (Sociologue), Ulysse Rabaté (Conseiller municipal, Corbeil Essonnes), Milo Delage (Président de France Liberté Voyage), Laurence Petit-Jouvet (cinéaste), Catherine Taleb-Meynard (militante associative, Saint-Denis), Claude Favre (poète), Virginie Ebongué (traductrice), Pierre Dufour (Sociologue), Valérie Mitteaux (réalisatrice), Jeannette Gregori (photographe) Laurence Bart (2ème adjointe au Maire de Lieuche, Fondatrice des associations Page ouverte et En passant le pont), Milo Delage, (président de France Liberté Voyage), Camille Freudenthal (Les folles soirées dionysiaques, Grand électeur suppléant, Saint-Denis), Nathalie Quintane (Ecrivain), Fabienne Tissier (Chargée de production), Marie Trollé ( cadre territorial), Alexis de La Fontaine (journaliste), Brice Guillaume (Chargé d’appui en O.N.G), Anna Pouzac, (Assistante sociale), Nadine VERDIER (Monteuse audio-visuel), Isabelle Vellay (Artiste de théâtre contemporain), Sébastien Derrey (Metteur en scène), Lise-Marie Barré (réalisatrice France-Culture), Véronique ALAIN (comédienne), Carole Paimpol (Danseuse comédienne), Emmanuel Moreira (journaliste, 93), Chantal Maria ALBERTINI (militante, intermittente), Inssaf kabsi (Élève avocat), Aliènor Bertrand (philosophe, CNRS), David Nicanor (EELV), Abdessalam Kleiche (EELV),.Antoinette CHOPINAUD (Enseignante), Gaït Gauhar Archambeaud (Anthropologue), Louis-Guillaume Sabatier, Dominique VOYNET, ancienne sénatrice de la Seine-Saint-Denis et ancienne maire de Montreuil (EELV), Pierre SERNE (candidat EELV aux dernières élections législatives dans la circonscription Montreuil-Bagnolet, conseiller régional d’Ile de France),. Michel Ribay (maire-adjoint, Saint-Denis), Cécile Kovacshazy (universitaire), Denise Leiboff (Maire de Lieuche), David Arnaud (Graphiste), Vincent Boileau (Citoyen, Nantes), Pierre Tourbier (Retraité infirmier, membre collectifs Roms de la région Haut de France), Anne Grange (Citoyenne, Paris), Marie-Geneviève Guesdon (militante associative, Pantin)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

24 commentaires

  1. Philou 40 says:

    Je ne comprend pas cette arrogance; si elle reste tzigane elle devrait retourner en Roumanie car il lui manquera toujours quelque chose dans la vie !

    • Luxettenebrae says:

      Vous devriez dire ça à des juifs, des portugais ou des polonais. Juste pour voir…

      • Le Sommelier says:

        @MCF68, Mein Caporal Führer, tu bafouilles nerveusement et MPI est encore obligé de te censurer . A la niche .

      • Un portugais says:

        Ils sont où, les sénateurs portugais?

        • Luxettenebrae says:

          Il ne s’agissait pas d’une remarque sur les étrangers à l’Assemblé Nationale mais si ça vous intéresse nous avons apparemment, depuis la constitution de la cinquième République déjà eu des députés ou des sénateurs d’origine libanaise, marocaine, tunisienne ou encore vietnamienne (des anciennes colonies donc). A cela on peut rajouter tous les députés nés à l’étranger ou de couples mixe, sur lesquels il n’y a malheureusement pas de statistiques. L’exemple le plus connu est Manuel Valls qui est né en Espagne mais il y en a surement d’autres.
          Donc sait-on jamais pour les portugais. En tout sincérité, je pense que ce serait largement mérité.

        • L' ANKOU RU says:

          Bientôt ,et pourquoi pas ,au rythme où ça va un bédoin mauritanien ou bien un nenetz de Sibérie Manquerait aussi un pygmée du Cameroun ???

  2. vaxelaire says:

    A oui ,hier dans le Parisien ,une jeune femme chinoise enceinte est menacer d ‘expulsion alors qu ‘elle est avec son mari et ils ont un autre enfant ,elle est ou la justice toujours a 2 vitesses d ‘ailleurs ,pourtant eux ,ne posent pas de problème ,il se comporte bien ,respecte notre pays ,pitoyable

    • Luxettenebrae says:

      Quel rapport avec l’article ? La jeune fille est française et ses parents sont intégrés depuis longtemps (et sédentarisé dès leur arrivée si on se donne la peine de se renseigner un minimum).

  3. leonnaej says:

    Merci pour le lien sur la pétition. Je signe des deux mains.
    Je ne comprends pas où est le problème.

  4. 200 ans après la sinistre révolution, il y a encore des grands électeurs en France !!!! Comme c’ est bizarre …..

  5. Bien entendu les signataires sont dans une écrasante majorité des bobos gauchistes (artistes, associatifs, EELV, « intellectuels » – de gauche forcément -)et toute la clique des franc’s mac’s et immigrationistes de tout poil.
    « Elle est Rom et elle le reste »? parfait! alors que fait elle ici? Le fait d’être rom lui donne-t-il quelque privilège par rapport à un national d’origine? Discrimination « positive » pour sur!
    De par sa déclaration de rester rom, elle se décrédibilise complètement en regard de « l’intégration », lui confier quelque responsabilité politique (sénat qui plus est!) est inconscient car il est évident à ses dires même que son esprit communautariste jouerait alors au maximum.
    La Roumanie, si chère à ses yeux, n’à donc qu’à la récupérer puisqu’elle la chérie tant, nous saurons bien ici nous en passer sans peine!

    • Luxettenebrae says:

      Si vous alliez vivre à l’étranger je pense que ça ne vous empêcherai pas de crier haut et fort que vous serez toujours français (et vous n’aurez pas tort car il s’agit de votre culture)…
      On ne sait jamais comment on réagirait à la place d’un autre avant d’être dans la même situation.

      N.B. : Les tziganes sont d’origine indienne à la base et sont rejetés en Roumanie, raison pour laquelle ils se redirigent souvent vers d’autres pays. Cette absence de racine a d’ailleurs beaucoup de similitude avec l’errance du peuple juif.

      • Luxettenebrae, sans doute adopteriez vous cette attitude, mais vous êtes fort présomptueux de me prêter sans me connaître un tel comportement. Pour votre gouverne, sachez qu’ il m’est arrivé d’aller vivre l’étranger et contrairement à vos assertions aussi arbitraires que fantaisistes, j’ai tout fait pour me fondre dans la masse en respectant tout d’abord les us et coutumes du pays d’accueil quand bien même certaines formes me semblaient étranges, il ne m’est jamais venu à l’idée de réclamer quoi que ce soit en fonction de mes origines, cela s’appelle la correction.
        En outre, je connais parfaitement l’origine des roms, et s’ils sont rejetés de Roumanie, c’est justement car ils n’en respectent pas les règles nationales, il est donc parfaitement anormal qu’ils viennent donc le faire en France! Enfin, je trouve la « similitude » dont vous faites état avec le peuple juif hors de propos et surtout totalement erronée puisque dans le cas des juifs il s’agit d’un problème religieux (le juif errant…) ce qui n’a strictement rien à voir avec les roms.

        • Luxettenebrae says:

          Il y a eu un problème informatique, voir mon commentaire ci-dessous.

  6. Luxettenebrae says:

    Non justement. Ni dans un autre pays ni dans celui-ci. A mes yeux je suis catholique avant tout. Mais il y aura toujours inexorablement quelque chose de français en moi de par mon visage, de par mon accent, de par ma manière de réfléchir (même en m’adaptant aux coutumes locales) ou même de me nourrir, par les chansons que je chanterai dans ma tête, les questions qu’on me posera (notamment de savoir de quel pays je viens, et alors je pense pouvoir dire que vous diriez vous aussi que vous êtes français) sur mon pays, les réponses que je donnerai, les aliments que je ferai goûter quand les gens viendront chez moi, ne serait-ce que par les souvenirs de mon enfance. Quand bien même je m’établirai définitivement dans un pays qui n’est pas le mien après en être tombée amoureuse, il y aura toujours cette part de moi qui sera irréversiblement française et je ne pourrai rien y faire, parce que c’est un fragment de moi et je n’ai pas à avoir honte d’où je viens et de qui je suis.
    Donc effectivement, peut-être que j’ai exagéré ce trait (mea culpa) mais au fond, un étranger quelque soit le pays où il s’installe sera toujours un étranger sauf si les habitants cesse de le penser (et c’est pas gagné…)

    • Luxettenebrae says:

      En outre la comparaison avec les juifs ne me parait pas hors sujet dans la mesure ou Tziganes et juifs ont été pendant longtemps deux peuples dissimulés et rejetés (pas forcément pour des questions religieuses d’ailleurs, on connait bien les préjugés d’autrefois sur les juifs) qui avait essentiellement pour point commun (et c’est là où je faisais la comparaison), de ne plus avoir de terre ou de pays à eux dans lequel il pourrait vivre avec des règles correspondant davantage à leur culture.

    • Je vois que votre grande différence avec moi réside dans le fait que vous imaginez la manière dont vous vous comporteriez en cas « d’expatriation » sans en avoir jamais eu l’expérience, d’où votre incompréhension totale lorsque je vous cite la réalité du vécu, c’est donc bien compréhensible.
      D’autre part, je ne partage toujours pas votre avis concernant la similitude faite entre juifs et roms qui à mon sens est totalement sans aucun rapport sauf si, en effet, on prend des raccourcis que je qualifierai de simplistes.

      • Luxettenebrae says:

        Cyrano, ne faites pas la même erreur que moi en méjugeant la personne en face de vous. j’ai vécu à l’étranger aussi.

        • Excusez moi Luxettenebrae , mais tout dans la manière dont vous avez rédigé votre réponse laissait entendre que vous vous projetiez dans l’avenir et que vous imaginiez ce que vous feriez SI vous partiez vivre à l’étranger, d’où ma réponse en ce sens. je ne vous ai donc point méjugée mais répondu en fonction de votre sémantique, merci de relire votre intervention et vous le comprendrez aisément.

          • Luxettenebrae says:

            Effectivement, je vois de quel passage vous voulez parler. Non, je parlais dans le cas où je m’installerai définitivement. Ce qui n’est pas prévu pour le moment. Pardon pour le quiproquo.

    • … un etranger quel que soit le pays où il s’installe … quelque admirable que soit le pays où il s’installe …

  7. Petiprince says:

    belle liste de collabos !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com