pape-francois-2-mpiLors de la messe à Sainte-Marthe, mardi 5 avril, le pape François n’a pas lésiné sur les commentaires durs concernant l’argent et les  richesses. Propos fleurant bon un certain marxisme d’antan !

Une phrase de cette homélie a été mal traduite en français par le site de communication du Vatican, News Va. Reprise par bien des médias français, cette mauvaise traduction change pourtant gravement le sens obvie de la pensée pontificale concernant la propriété privée, qu’il semble abhorrer.

En évoquant les premiers chrétiens, François a voulu démonter que personne n’était dans le besoin, en somme que les pauvres n’existaient pas dans la société chrétienne des premiers siècles. Que « tout était en commun ». Il a notamment affirmé : 

« nessuno considerava sua proprietà quello che gli apparteneva, ma fra loro tutto era comune » (News Va italien) qui a été traduit ainsi : « personne ne considérait comme sa propriété ce qui ne lui appartenait pas, mais entre eux tout était en commun. »   

Or la traduction exacte est : « Personne ne considérait sa propriété ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était en commun. » 

Le rajout de la négation oblitère la pensée pontificale, la rend moins gauchisante, moins hostile à la propriété privée. Est-ce une erreur fortuite ? ou volontaire ? Pour relativiser, auprès des chrétiens conservateurs francophones, le propos révolutionnaire à saveur marxiste du pape ? 

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. balanine says:

    Devant tant d’inepties, je préfère me taire, étant chrétienne, la charité me l’impose.
    Cela ne fait que confirmer bien des choses hélas.

    • Michelyne says:

      Salutations!
      A force de laisser  »parler » ceux qui disent des  »mensonges » on finit par cautionner le  »mal »…… pour ne pas dire COMPLICE….Dieu n’a pas donné à ses enfants un esprit de  »timidité » mais de  »force »……

  2. pamino says:

    Brava Francesca, chienne de garde incomparable ! La destruction de la langue est le premier objectif de ceux qui font la guerre à la pensée, ce qui explique entre autres l’état actuel de nos écoles et par la suite de nos média.

  3. Je pense que le livre des Actes n’est pas marxiste.

    Actes 4,32: La multitude de ceux qui avaient cru était un cœur et une âme; et personne ne disait d’aucun de ses biens qu’il lui appartenait en propre; mais tout était commun entre eux.

    Madame, respirez par le nez !!!!!!

  4. Vous chercheriez en vain une défense du capitalisme dans le Nouveau Testament. Après, il faut distinguer la propriété privée du logement, du jardin (ou potager) et des biens de consommation de la propriété privée des moyens de production. La première est naturelle et doit être défendue, tandis que la seconde est capitaliste et anticatholique. Malheureusement, nombre de catholiques défendent également la seconde, ce qui fait d’eux des pseudo-catholiques. J’ajoute que cette position est en partie responsable de la déchristianisation de la France.

    La véritable économie catholique est promue par Réseau Salariat : http://www.reseau-salariat.info/?lang=fr

  5. De toute façon, ce pape François est tellement confus et incohérent. Je ne sais pas s’il faut accorder trop d’importance à ce qu’il dit.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com