pape_francois_lavement_piedsLa première année de son pontificat, il avait été, pour la Messe et le lavement des pieds du Jeudi Saint, dans une prison pour mineur, le Casal del Marmo,  où il avait lavé les pieds d’une jeune fille musulmane, l’année suivante dans un centre pour handicapés et anciens, où pareillement il avait lavé les pieds d’un musulman, et l’an dernier dans la fameuse prison romaine de Rebibbia.

Depuis le 21 janvier 2016, il a modifié, par un décret, le rite liturgique du Jeudi Saint : les femmes seront admises, dorénavant, à présenter leur auguste pied au prêtre officiant. Geste révolutionnaire, le lavement des pieds rappellant celui effectué par le Christ à ses apôtres qui étaient 12 hommes. 

Pour sa quatrième célébration du Jeudi Saint, qui adviendra le 24 mars prochain, le pontife François a décidé qu’il célébrera, cette fois-ci, la messe «in coena Domini» avec le traditionnel mais devenu révolutionnaire lavement des pieds,  en compagnie des « réfugiés et « migrants » d’une structure d’accueil romaine.

Jour solennel de la vie liturgique de l’Église catholique,  le Jeudi Saint Saint est devenu, sous l’ère bergoglienne, et grâce à la complicité de médias complaisants, un manifeste socialisant et gauchiste, où immigration, injustice sociale, féminisme, ont la part belle.

Tous les moyens sont bons, même les plus sacrés, pour révolutionner et réformer l’humanité à travers le prisme d’une idéologie utopiste et chimérique, progressiste et folle, d’une société déterminée par les concepts de liberté, égalité et fraternité.  Idéologie qui envoûte le pape argentin.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Encore un peu de cinoche. En bons politicards, les Papy ont toujours été bons pour la mise en scène de leur pretendue humilité. On pète dans la soie et une fois l’an on va laver les pieds prélavés de quelques clodos soigneusement triés sur le volet. Qui, de censé, pourrait croire dans une telle religion? En plus, les papes portent les attributs d’anciennes religions païennes!

  2. Etienne says:

    Ne vous étonnez pas pour rien. Le motif ? De mémoire.

    En 1801, le 1er Consul fatigué des négociations (disons chicanesques) avec le cardinal (laïc) Ercole Consalvi, aurait menacé (en substance) : Si ça continue, c’est simple, je la détruirai votre Eglise catholique.
    Réponse du cardinal (toujours en substance) : Monsieur le 1er consul, ça fait des siècles que le clergé essaie. Peines perdues. Vous n’avez donc aucune chance d’y arriver.

    Le jésuite placé sur la chaire de St Pierre peut enfiler les pas de clerc comme des perles (ce qu’il fait avec un grand talent) mais, il a perdu d’avance : il n’arrivera plus loin que ses prédécesseurs.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com