Pendant le mois de décembre 2015, l’École Militaire d’Aéronautique de la république d’Uruguay a fait la une dans les journaux du pays à cause du renvoi très controversé d’une de ses élèves, qui était tombée enceinte, ce qui est formellement interdit par le règlement des institutions de l’armée.

Selon la presse locale, l’élève en question, Mariana Ramirez, était une élève très sérieuse, avec une excellente moyenne. Cela faisait trois ans et demi qu’elle avait commencé sa carrière à l’École Militaire d’Aéronautique, une école qui jouit d’une très bonne réputation académique.

Très déçue par son renvoi, elle s’est approchée à la plateforme « Movidos Por la Vida » pour lancer une campagne en exigeant un changement des normes et règlements militaires qui ne font « qu’encourager la violation des droits fondamentaux de l’homme, favorisent l’avortement, la désertion et l’irresponsabilité paternelle ».

En vertu des normes militaires actuellement en vigueur, l’École lui a exigée de choisir entre demander volontairement son renvoi ou être renvoyer par l’institution académique. L’étudiante a donc choisi la première option.

Les lois militaires de l’Uruguay stipulent que pour incorporer une des trois académies militaires du pays, le candidat ou candidate doit impérativement être célibataire, ne pas avoir d’enfants et rester ainsi jusqu’à la fin de ses études, ceci est valable tantôt pour hommes que pour les femmes. Le cas échéant, le candidat sera renvoyé définitivement. 

La plateforme « Movidos por la Vida », qui est une association en faveur de la vie, a lancé un communiqué en plaidant en faveur de la jeune femme auprès des autorités civiles et militaires du pays et a demandé à ce qu’il y ait une modification aux normes des institutions militaires actuelles. Reste que la présence de femmes dans l’armée génère des problèmes insolubles à certains postes, la vraie problématique soulevée une fois encore étant la place des hommes et des femmes dans la société.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Pas de panique !, le transgenre va tout simplifier…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com