D’après un sondage Odoxa-Orange/Presse régionale/France inter/L’Express publié mardi 16 décembre, les français placeraient en-tête du premier tour des élections départementales prévues dans quelques semaines le Front National, loin devant les autres formations politiques.

Le FN serait à 28%, l’UMP à 25% et le PS s’effondrerait à 17% ! Voilà de quoi réjouir le FN, contenter l’UMP et faire trembler le PS qui va goûter un peu de ce qui l’attend en 2017…

En effet, il y aura principalement deux configurations : les duos FN/UMP avec un PS éliminé dès le premier tour qui seront plus difficiles à gagner pour le parti de Marine Le Pen, et les triangulaires où le FN aura toutes ses chances.

Le FN un parti comme les autres : c’est aussi la réponse positive qu’apporte ce sondage ; comme les autres, certes, à quel prix ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Monsieur T says:

    L’UMP ne faiblit pas, c’est ça qui est inquiétant.

  2. Monsieur T says:

    Vague rose marine devrait-on dire, vu l’arrivage de folles dans ce pauvre parti.

    • Rose? Il n’y a pas plus d’homosexuels au FN qu’il n’y en a dans n’importe quel autre parti, ni même dans la société française.
      Arrêtez donc de dire n’importe quoi.
      L’UMP en revanche faiblit justement, contrairement à ce que vous dites, par rapport à 2011; elle devrait tirer force bénéfice de la déliquescence du PS, il n’en est rien, c’est le FN qui en profite et c’est tant mieux.
      Cela s’est particulièrement vu à la législative partielle de Troyes, où le FN a certes été battu au second tour avec plus de 36% des voix, mais en progression de 10% au 1er tour et de près de 10% au second tour sur son seul nom, alors que l’UMP a baissé au 1er tour par rapport à la précédente élection et n’a pas fait le plein des voix au second tour.
      Le FN est donc le seul à porter une authentique dynamique, de plus en plus forte d’ailleurs.

  3. Doumdoum says:

    Compte tenu de la basse participation prévisible, les triangulaires seront rarissimes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com