buenos airesDurant les derniers 45 jours, 5 églises ont été profanées dans diverses parties de l’Argentine. Les agresseurs brûlent et cassent le mobilier, volent des reliques et images et envoient un message antichrétien par la manipulation de symboles religieux (crucifix renversés.. ). L’Eglise publie un communiqué dans lequel elle demande aux autorités de garantir la liberté de culte.

Cette fin de semaine, le temple de la Première Eglise Méthodiste de Buenos Aires a connu des détériorations tandis qu’à Cordoba, les délinquants mirent le feu aux portes de la chapelle del Monte et volèrent des reliques.
L’église de St Ignace de Loyola (Buenos Aires) et la Cathédrale de Mar del Plata connurent aussi des profanations.

La dernière attaque connue est celle qu’a subi dimanche l’église St Antoine de Padoue où un confessionnal et la porte de l’église furent brûlées, une petite chapelle détruite, un Christ cassé, des ciboires et images saintes volés, les tubes de l’orgue datant de 1882 endommagés, la croix de l’autel retournée, les chaises renversées dans toute l’église.

La police suppose que la profanation a eu lieu entre 16h et 18h dimanche, alors qu’une forte tempête s’abattait sur la ville.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Pingback: L'observatoire de la Christianophobie | Argentine : une vague de profanations antichrétiennes

  2. Pingback: Argentine – Nouvel acte d’antichristianisme avec cette fois profanation du tabernacle

  3. En tant qu’artisan peintre, n’utilisant plus le terme d’artiste qui est tant dévoyé à notre époque, je ne peux que relié ces faits qui ne cessent de s’amplifier, à un Art Contemporain (AC), subventionné et souvent blasphématoire. Là ou l’art quitte le beau, le bon, et de ce fait, le moral, il ne peut qu’entraîner et générer toutes formes de barbaries. Au delà d’une énorme machine spéculative, c’est surtout une détérioration des âmes qui est en cours.

  4. jean petrus says:

    A oui encore la faute aux extrémistes islamiste salafiste du moyen orient!!!

    Euh non ca marche pas cette fois!! Zut… la faute benladen! Encore loupé il est déja mort…
    Mais qui alors?????
    Ne cherchez plus je sais !!! La stupidité humaine avec un grand H!!!
    Tout a fait d’accord avec vous sur ce point joel la détérioration des âmes …me semble en effet en être la triste cause.
    Salutations

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com