Cela se passe en France ! Dans la soirée du 13 juillet, à Fosses, dans le Val-d’Oise, des tirs de mortiers ont frappé les bâtiments des familles des gendarmes.

Les faits ont eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi peu après 1h du matin.

Les gendarmes ont ensuite été confrontés à un groupe d’une quarantaine d’individus, certains munis de bâtons ou de barres de fer, dans le quartier du Plateau. Mais ces racailles se sont dispersées en voyant se déployer  des gendarmes mobiles, des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, le tout sous le survol d’un hélicoptère de la gendarmerie.

Durant la même soirée, le commissariat de Jouy-le-le-Moutier a également été visé. Et d’autres incidents se sont produits à Garges, Sarcelles Goussainville ou à Argenteuil.

Au cours de cette soirée, 21 personnes ont été interpellées dans le Val-d’Oise par les forces de l’ordre pour ces violences urbaines.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

6 commentaires

  1. Soupape says:

    De tout cela, motus et bouche cousue … dans les journaux.

    A croire qu’il n’y a pas eu le moindre incident !

    Chut ! macro-HONTE est trop jeune pour sa fonction ! Il ne faut pas le dire !

  2. Pourrait on voir quelques photos de ces tireurs du 14 juillet avant le 14?

  3. Cela est déjà arrivé, arrive et arrivera encore tant que la politique sera soumise aux lobbies des associations anti-françaises, du politiquement correct, des chantres droits de l’hommistes etc….
    Il serait intéressant en effet de voir quelques photos des « guérilleros » de service, mais nul doute que ce sont des « chances pour la France » dans un autre temps qualifiés paternellement de « sauvageons »…
    Combien de temps allons nous encore devoir subir les assauts de ces racailles sans réagir?
    Il est temps que gendarmes et policiers dérogent au règlement et ripostent à tirs tendus (et précis) contre ces assassins en puissance, ceux qui tomberons l’auront bien cherché!

  4. L' ANKOU RU says:

    Mais non ,c’était pour fêter le 14 Juillet avec l’accord de toute l’équipe du GVT ;
    Pour mettre un peu d’ambiance par ces temps moroses !

  5. Paul-Emic says:

    Interpeller ne sert à rien c’est les fusiller sur le bord de la route qu’il faudrait

  6. vaxelaire says:

    de toute façon ,je ne sais même pas pourquoi il les interpelles ,ils n ‘ont même pas fini de faire la paperasse qu ‘ils sont déjà dehors ,pas d ‘amalgame hein

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com