Rafale : le contrat est signé avec le Qatar

Hollande se fait une spécialité tardive de vendeur de Rafales pour redorer son blason bien terni. Le pire c’est que la dorure du blason est à la charge de la France.

Après la vente de rafales à l’Egypte dont le montant de la facture est avancé par la France; un prêt qui ne sera remboursé que dans 5  ou 10 ans ou jamais, il y a eu l’épisode de la vente des rafales à l’Inde. Cela fait 8 ans que les services français discutent avec les services indiens pour un contrat de 126 Rafales en concurrence avec des avions américains. Mais lors de sa visite à l’Elysée le 10 avril dernier, le premier ministre indien, M. Modi, n’a plus parlé que de 36 Rafales … Où sont passés les 90 autres ? Donc le contrat passerait de 126 à 36 Rafales, mais… fabriqués en Inde! Et le contrat ne sera signé que lorsque les modalités de paiement auront été arrêtées… Et depuis les modalités de paiement ne semblent pas avoir encore abouties. Il faut dire que si la discussion sur les, non pas 36 mais, 126 Rafales dure déjà depuis 8 ans, c’est sans doute qu’il n’est pas facile de faire cracher les dollars face à la concurrence américaine, sauf en cas de cadeau… Ce n’est pas tous les jours qu’un pays commande deux navires porte-hélicoptères à la France et surtout qu’il les paie d’avance… Maintenant que François Hollande s’est couché devant l’UE et les USA en refusant la vente des Mistrals, il n’est pas prés de retrouver un pays prés à mettre la main à la poche pour rien et surtout pas la Russie! 

A présent voilà que Hollande se félicite comme d’une grande victoire d’avoir conclue un accord avec le Qatar! Le Qatar sans lequel rien ne se ferait en France, du Football aux vins de bordeaux et aux mosquées en passant par les banlieues… Et tous les chantres du socialisme-béat de lorgner sur les pétrodollars qatari qui devraient relancer l’industrie de l’aviation militaire française.  

Ô miracle! le Qatar a fait l’aumône à la France de ne pas lui demander ses brevets à la clef du contrat… Mais alors qu’est-ce que cet accord peut bien cacher comme vice ? Eh bien il y en a au moins un, ÉNORME, que Hollande a tenté de dissimuler en vain; le vice tient au fait qu’en relançant hypothétiquement l’industrie de l’aviation militaire il va couler à coup sûr l’aviation civile. En effet, la compagnie qatari d’aviation civile qui bénéficie de coûts en personnel incomparablement plus bas que ceux pratiqués à Air France, va pouvoir venir concurrencer directement les compagnies françaises qui ont déjà bien du mal à s’en sortir. Les personnels d’Air France et de sa succursale low cost, Transavia à peine accouchée au forceps, apprécieront. Ils apprécieront d’autant plus, que se profile le même type de contrat avec l’Arabie Saoudite. Air France qui avait du mal à survivre ne devrait donc pas tarder à recevoir le coup de grâce.

En effet, la prochaine vente de Rafales est déjà annoncée avec l’Arabie saoudite alors que se discute depuis plusieurs mois la possibilité pour l’aviation saoudienne de venir, elle aussi, concurrencer Air France.

Naturellement le chef de l’Etat nous dira comme aujourd’hui, que l’ouverture des aéroports français aux aviations qatari et saoudienne, n’a rien à voir avec la vente des Rafales…

On le voit, François Hollande qui vitupère contre Bachar el Assad au point d’armer et d’encourager les islamistes, sait se boucher le nez quand ça l’arrange. Pour lui les pétrodollars n’ont pas d’odeur alors qu’ ils puent à plein nez la poudre et la mort de l’Etat Islamique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Patrick says:

    Hollande a vendu plus de mirages qu’il ne vendra de rafales.

  2. gillic says:

    Tout cela pue les magouilles habituelles ! Quelle désolation pour la France ! Mais c’est vrai l’umps dirige le pays depuis + de 40 ans !

  3. sonata says:

    Incroyable le nombre de bêtises dans cet article.
    -« Après la vente de rafales à l’Egypte dont le montant de la facture est avancé par la France; un prêt qui ne sera remboursé que dans 5 ou 10 ans ou jamais »
    Si le montage financier implique une garantie par la Coface (comme dans beaucoup de contrats du genre), la facture est payée rubis sur ongle par les Emirats Arabes Unis et non par le contribuable français.
    – « Mais lors de sa visite à l’Elysée le 10 avril dernier, le premier ministre indien, M. Modi, n’a plus parlé que de 36 Rafales … Où sont passés les 90 autres ? Donc le contrat passerait de 126 à 36 Rafales, mais… fabriqués en Inde!  »
    Au contraire, on passe de 18 appareils fabriqués à France à 36, vu qu’il n’est pas question de fabriquer ceux du présent contrat en Inde, contrairement au contrat MMRCA. De plus les 36 ne sont qu’une étape intermédiaire qui ne préjuge en rien de commandes futures déjà envisagées, là encore avec assemblage en France.
    – « Maintenant que François Hollande s’est couché devant l’UE et les USA en refusant la vente des Mistrals, il n’est pas prés de retrouver un pays prés à mettre la main à la poche pour rien et surtout pas la Russie »
    ça tombe, bien, la Russe est un acheteur mineur d’équipements militaires français. à coté de ça, l’année 2015 s’annonce comme une année record pour les montants des exportations militaires, chiffrées entre 15 et 20 milliard (contre 8 milliard en 2014, déjà une année record). Au contraire la fermeté française sur ce dossier et sur d’autres (Syrie et nucléaire iranien) paie largement.
    – « En effet, la compagnie qatari d’aviation civile qui bénéficie de coûts en personnel incomparablement plus bas que ceux pratiqués à Air France, va pouvoir venir concurrencer directement les compagnies françaises qui ont déjà bien du mal à s’en sortir. »
    Premièrement, si les conditions de travail chez Qatar Airways ne sont pas tristes, les salaires sont plus élevés que chez Air France, il n’y a donc aucun dumping social. Deuxièmement, les nouveaux vols « offerts » à Qatar Airways se font à partir de Nice, soit moins d’un pourcent des vols d’Air France, dans des créneaux qui ne sont de toute façon pas utilisés par la compagnie française.
    -« En effet, la prochaine vente de Rafales est déjà annoncée avec l’Arabie saoudite alors que se discute depuis plusieurs mois la possibilité pour l’aviation saoudienne de venir, elle aussi, concurrencer Air France. »
    il n’a jamais été question de vendre des Rafales à l’Arabie Saoudite qui s’est équipée en 2007 d’Eurofighters, concurrents européens du Rafale.

    Bref, à l’avenir avant de vous exprimer sur un sujet dont vous ne connaissez RIEN, renseignez-vous les gars 😉

    • Chouanne says:

      Mon pauvre ami (Sonata) quand on fait des leçons aux autres on essaye de ne pas écrire n’importe quoi. La France a avancé l’argent à l’Egypte, pas aux émirats… Les émirats préfèrent faire couler Transavia, construire des mosquée salafistes et arroser les cités pour faire de bons djihadistes.

      La Russie sera un acheteur encore plus mineur puisqu’il faudra rembourser les Mistrals, qui eux ont été payés d’avance! :=)

      Pour les conditions de travail au Qatar, parlez-en à Amnisty International et notamment à propos de leurs compagnies d’aviation. Vous êtes prés à tout pour cirer les pompes de Hollande!

      2015 Contrats records ? Oui, mais s’ils ne rapportent rien aux Français on s’en tape. En l’occurrence cela va se solder par le coulage d’Air France…

      Pour le reste, en vendant la France aux islamistes, peut-être que Hollande espère calmer les islamistes qu’il a laissé former dans les cités et récolter les électeurs musulmans ?

      La vente de Rafales à l’Arabie saoudite est plus que jamais évoquée, du moins dans toutes les émissions TV… qui, je vous l’accorde, sont de la propagande PS en barre.

  4. norem says:

    Un minable au pouvoir, légitimé par un peuple débile… Et le pire, c’est que sur ce genre de coups d’éclats, il est foutu d’être réélu…

  5. Je poursuis la liste des inepties diffusées dans cet article :
    – « un contrat de 126 Rafales en concurrence avec des avions américains » : il n’y a pas d’avions US en lice, puisque le Rafale est déjà sélectionné et que le contrat est en phase de négociation exclusive, c’est à dire avec personne d’autres…
    – « n’a plus parlé que de 36 Rafales … Où sont passés les 90 autres ? Donc le contrat passerait de 126 à 36 Rafales » : les 36 rafales vendues sont indépendants du contrat de 126, qui depuis le début prévoyaient 18 en France et 108 en Inde fabriqué par HAL. C’est d’ailleurs à cause de l’incapacité du fabriquant indien que la signature est retardée.
    – « 126 Rafales dure déjà depuis 8 ans » il ne faut pas confondre la durée de l’évaluation technique avec les autres appareils en lice (5 ans) et la négociation exclusive…
    – « la prochaine vente de Rafales est déjà annoncée avec l’Arabie saoudite » : revoir à tout pris la géographie et la géopolitique du Golfe, car c’est aux Emirats Arabes Unis que le Rafale est en évaluation.

    Enfin, la vente au Qatar est presque « normale » puisque ceux-ci ont acquis toutes les générations d’avions de combat de chez Dassault. Ce que je veut dire c’est que Hollande n’a rien à voir avec la réussite de cette vente.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com