Retour sur un message laissé sur Facebook. Il est de Véronique Lévy, juive convertie au catholicisme, et sœur de Bernard-Henri Lévy.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

13 commentaires

  1. Étant d’origine juive (khazar) j’ai rejetée toute forme de religion. Je n’ai pas besoin qu’ on me dise que je dois respecter mon prochain, pour cela il y a eu l’education que j’ai reçu de mes parents, les religions ne servent qu’ à nous asservir un peu plus en nous culpabilisant.

    • Hernandez says:

      Marco, les religions ont été purement et simplement « fabriquées par les hommes » et il suffit de les étudier dans tous leurs détails pour s’en apercevoir. Le côté « historique » est un roman auquel seuls les naïfs peuvent croire, les invraisemblances fourmillent ainsi que les inventions. Celui que l’on appelle « dieu » est pour moi, l’Esprit Universel, l’Esprit Général du Monde, il n’ a pas de visage car il les possède tous car tout est esprit. Le développement de ce que je dis en trop peu de mots demande des centaines de pages évidemment qui ne peuvent prendre place ici.

  2. Aube De La Force says:

    Notre Seigneur n’est pas venu pour nous enfermer dans des idéologies mortifères comme en a connues le siècle passé, mais pour nous affranchir et nous donner sur cette terre, par avance, car il ne compte pas, notre part de Béatitude.

    • Soupape says:

      Oui.

      Pour ma part, je crois d’abord au Péché Originel,
      dont chacun peut constater les effets,
      non seulement chez les autres,
      mais encore en s’examinant lui-même …

      La Bonne Nouvelle est que Dieu nous aime,
      et donc veut notre Bien,
      raison pour laquelle il veut nous délivrer de ce Péché Originel,
      qui nous colle à la peau,
      car il SAIT que nous ne pouvons pas nous en débarrasser
      par nos seules forces !

      C’est pourquoi Il nous presse de re-devenir des enfants de Dieu,
      acceptant même … de nous remettre nos péchés,
      et de nous communiquer la Vie divine,
      si nous faisons des efforts pour nous rapprocher de Lui !
      Vraiment, Dieu est trop bon …

      Bref, Il est tout le contraire
      des .°.philosophes politiques .°. et des « lumières démagogiques »,
      qui voudraient nous faire croire
      que l’homme serait « bon de nature »,
      et prétendent fabriquer un « homme meilleur » …
      à grands coups de décadences organisées,

      alors qu’ils sont eux-mêmes les premiers
      à se livrer à des « voleries diverses » …
      et à exercer des pressions … de toutes nature …

      La seule façon de nous délivrer du Péché
      est de dire la Vérité jusqu’au bout :
      « Es-tu le Fils de Dieu ? » « Oui, Je le suis ! » Et aussitôt : « A mort ! »,

      « Mais, … je peux vous livrer Barabbas », propose le juge Pilate …

      « Nous n’avons d’autres Rois que César »,
      ont le culot de répliquer les députés pharisiens,
      alors que leur Pays, la Judée, est occupé par les Romains !

      Voilà pourquoi Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie !

  3. Sancenay says:

    @Marco,
    Nous « culpabilisant » de quoi? En ce qui concerne la religion catholique,il ne me paraît pas qu’elle nous invite à être « coupables »de quoi que ce soit,et en particulier de transgresser allègrement la loi naturelle,bien commun de l’humanité.
    Auriez-vous remarqué quel’effacement voulu des religions des instances politiques mondialisantes, et tout particulièrement celui de la religion chrétienne a sensiblement amélioré le sort de l’humanité? Il me semble plutôt qu’en France qui subit la pression plus qu’elle ne la combat,c’est bien la barbarie qui progresse.Demandez simplement aux infirmières,aux sages-femmes,aux aides soignantes, »religieuses »ou pas,ce qu’elles en pensent…
    Pax tecum.

    • Avez vous oublié le péché originel ou la confession, pure instruments de soumission et de culpabilité.
      Vous oubliez aussi tous les massacres perpétrés dans le monde au nom de la religion.
      La colonisation de la Palestine au de la religion.
      La complicité de l’église pendant la guerre qui a permis d’infiltrer des criminels nazis.
      Les activités criminelles de la loge P2.

      • Sancenay says:

        Non,je n’ai rien « oublié »et en particulier et en particulier que ce sont toujours les « vainqueurs « qui écrivent et imposent leur version de l’histoire.De plus ,je ne crois p

  4. Il y a deux monde qui nous partagent. Le monde biologique, matériel et le monde de l’Esprit, de la conscience. Le Christ est venu pour nous « éveiller » au monde de la conscience et de l’Esprit. Il est évident que le monde biologique dont nous sommes disparaîtra avec la mort corporelle, que restera t-il ? Que restera t-il si durant notre passage terrestre on n’a rien fait pour développer notre vie spirituelle ? Toutes nos richesses matérielles si grandes soient elles, ne serviront à rien, strictement rien.

  5. Elle s’exprime comme un Ange!

  6. Que ce soit le catholicisme ou les autres religions elles trouvent toutes leurs origines dans les tablettes sumeriennes qui datent de 12 à 13000 ans avant notre ère. Elles racontent l’histoire des dieu extraterrestres anounakis
    Cette version de nos origines est quand même plus crédible mais plus dérangeante pour ceux qui comptent maintenir la manipulation des peuples.

  7. Christy says:

    Merci pour ce beau message de foi et pour ce courage que vous donne notre bien aimé Seigneur Jésus Christ. Soyez infiniment bénie.

  8. Je n’aime rien chez BHL, sauf sa sœur; cette femme est incroyable, extraordinaire. Bien plus intelligente que son frère, grâce à sa foi, Véronique incarne l’exemple d’une conversion miraculeuse. Je souhaiterai vraiment rencontrer véronique Lévy; je souhaiterai la serrer dans mes bras et lui dire MERCI.
    Parce que je suis chrétien (Chrétien d’Orient : melkite Grec-catholique), je suis JUIF « J’ai compris que le christianisme est non seulement l’accomplissement du judaïsme, mais qu’il en est le joyau, l’essence même, le cœur ! Jésus ne fait que révéler le vrai visage du Père. Un chrétien est un juif accompli ! Donc, non, aucune contradiction, aucune rupture entre les deux. » Véronique Lévy (la sœur de BHL)
    Je me sens aussi proche d’elle que l’on peux se sentir proche de son PROCHAIN. C’est l’amour du Christ qui nous uni et devrait tous nous unir; seul le Christ rassemble et uni.
    Qui n’adore pas D. (le Fils, et l’Esprit Saint) adore le diable.

  9. en repassant says:

    Marco,

    vous lisant, je constate que vous parlez de religions, comme s’il s’agissait d’une seule et même réalité, vous n’avez pas je crois assez creusé le sujet, comme beaucoup de français qui ont avalé les idées préconçues diffusés partout, par certains milieux.

    Vous faites aussi référence à des discours et récits ufologiques en disant que c’est tout de même plus crédible. Vous devriez vous intéresser aux conditions de validité du discours scientifique.

    lorsqu’on parle archéologie, il faut des arguments archéologiques, il faut aussi pratiquer donc la critique de documents et ne pas prendre pour argent comptant ce que l’on entend a priori.

    vous devriez vous renseigner sur l’origine de ces récits, qui les diffusent, qui les a le premier énoncé, dans quel contexte, comment (la question des moyens et de leur origine) et pourquoi.

    vous avez rencontré des extraterrestres vous ? moi, jamais. par contre j’ai lu la bible, étudié de près le catholicisme, et d’autres discours à prétention religieuse, et j’en ai conclu que l’on ne parle pas de la même chose lorsqu’on dit Dieu à la suite de saint thomas d’aquin ou à la suite des auteurs des hadiths, de la Bhagavad-Gîtâ, ou du mythe de Gilgamesh. vous pouvez toujours trouver des analogies entre divers discours, mais en bonne logique une analogie ne sera, jamais, une identité. Il n’y a rien de plus facile et de plus sot que le syncrétisme, en ces matières.

    les personnes manipulatrices sont très portées sur la culpabilisation, c’est l’un des deux moyens qu’elles privilégient en général, avec l’apitoiement sur elle, pour enraciner leur emprise. Seulement ne confondez pas les manipulateurs, la vraie religion et toutes ses contre façons.

    aucun homme n’a parlé comme le Christ Jésus. l’indifférentisme religieux n’est pas une solution, tout simplement parce qu’il est le produit, et même le produit industriel, de toute une idéologie, de tout un système, et c’est ce que cette incroyable Véronique Levy a compris, par la grâce du Dieu qu’elle adore.

    vous pratiquez le respect du prochain sans avoir dû l’apprendre du Catholicisme ? c’est assez logique, puisque le respect du prochain est inscrit au coeur de l’homme, les dix commandements sont la loi naturelle, la loi qui fait que l’humanité n’est pas détruite. Maintenant, posez vous la question de savoir si c’est un absolu pour vous ou si c’est relatif, car pour être vraiment homme, il ne faut jamais transiger avec cette loi, et cela est très difficile dans les faits, pour ne pas dire impossible, sans le recours de la Grâce, d’un don gratuit venant de la véritable divinité.

    on peut comme beaucoup se dire que l’on aime autrui, en général et que cela suffit, seulement les gens que nous croisons ne sont jamais une généralité, mais bien toujours des personnes particulières. c’est si vrai qu’en général, plus on aime l’humanité globalement, moins on aime son voisin qui lui pourtant est réellement proche de nous.

    on peut aussi se dire que l’on aime autrui, pour l’amour premier de soi-même, et que cela suffit à notre bonheur, mais ce faisant on tombe très vite dans le premier travers, de l’amour général de l’humanité, car pour s’aimer soi inconditionnellement il faut faire l’impasse sur ce qui manque en nous à la lumière. en fait on ne peut pas fonder une morale sur une abstraction « l’humanité en général » ou sur son moi mirobolant, puisque on peut bien « se réconcilier avec notre part d’ombre », mais que cela ne se fera jamais sans confusion intérieure pour ne pas dire avec une grande hypocrisie.

    pour s’aimer soi, réellement, il y faut plus que soi, il faut se rapporter à l’amour absolu, l’intelligence absolue, la générosité absolu, et que tout cela soit infiniment plus qu’une abstraction ou une revendication démesurée de notre petit moi.

    il ne suffit pas de se dire, pour répandre la concorde et l’amour, qu’il suffit de ne pas nuire à autrui et que l’on est libre du reste, non, il faut ne pas offenser l’amour en soi, l’intelligence en soi, la bonté en soi, la liberté en soi, et il faut que ces choses soient l’unique absolu, c’est à dire non pas les dieux de l’égypte ancienne, non pas quelques forces primordiales, non pas le chaos ou l’ordre même, mais que tout cela soit avant tous les siècles, que tout cela soit plus grand, plus réel et plus existant que le cosmos ou l’univers, avec ses lois, et son aléatoire.

    il faut donc ne pas offenser le Dieu de Moïse, le Dieu d’abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, qui n’est autre que le Dieu de Jésus-Christ, c’est à dire aussi ce même Jésus-Christ. Car ce Dieu là ne se trouve ni chez hésiode, ni à sumer et ron hubbard n’en a pas eu la moindre connaissance.

    aucune religion ou plutôt prétendue religion, et j’inclue aussi là le libre-pensisme, les sectes pseudo-philosophiques plus ou moins occultistes, aucune religion n’enseigne ce qu’enseigne traditionnellement l’Eglise catholique romaine, à savoir que l’Incommensurable s’est fait créature, s’est fait mesurable tout en restant autre que l’univers et qu’il est venu non pas pour condamner, vous diriez culpabiliser, mais pour sauver celui qui était perdu.

    je crois que vous ne connaissez pas assez « les religions », mais que vous admettez bien trop facilement des discours préfabriqués en occident et spécialement en France pour abaisser et détruire la religion catholique, car ne vous y trompez pas, lorsqu’on critique la ou les religions en général, on a derrière la tête cette religion là. ce n’est pas étonnant lorsqu’on mesure son importance dans l’histoire, dans l’assise morale et la tenue des occidentaux et de tous ceux qui les ont croisés.

    si vous voulez donc faire preuve de probité, vous devez chercher ce que disent les uns et les autres et ne pas vous contenter de prendre une opinion très banale, très vulgaire pour votre pensée réfléchie, sans quoi vous serez le jouet de n’importe quelle idéologie. Etudiez le catholicisme traditionnel, pas les versions édulcorées et dénaturées. lisez saint thomas d’aquin si vous vous pensez honnêtement de taille, mais ne vous contentez jamais d’impression et d’informations de seconde main, et cela vaut pour beaucoup de choses dans la vie, éminemment d’ailleurs dans les relations humaines, là où règne trop souvent, comme l’enseigne le Sirracide, « la troisième langue ».

    lorsque vous ouvrez les écritures saintes ou que vous vous décidez à contempler la réalité qui surpasse toujours l’imagination, vous devez vous départir des idoles, des images, des représentations, sans quoi vous trouverez à coup sûr un système qui risque de satisfaire votre imaginaire, mais vous raterez totalement la rencontre avec le vrai, le bien, le beau, et le juste.

    on peut se faire de tout, une idole, et d’abord de Dieu lui-même, si j’étais vous, je ferais en moi cette oraison jaculatoire, « Dieu un et Trine, Dieu de Moïse, seul Jésus le Messie, si vous existez, venez à mon aide, maintenant, car alors il faudrait que je vous connaisse et que je vous aime en et pour vous même ! ».

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com