Marins soviétiques de la base de Tartous en Syrie : Moscou ne laissera jamais la Méditerranée devenir un lac américain

Porte-avion russe à Tartous en Syrie

D’un précédent article mercredi, intitulé Poutine, un homme à abattre? il ressortait que d’une part des opérations semblent préparer la déstabilisation de la Russie pour contrer « la politique indépendante inaugurée par Vladimir Poutine », et d’autre part que la Russie a les moyens de l’indépendance de sa politique, notamment du fait de sa supériorité technologique en matière d’armement, en effet: La Russie « a paralysé les forces US et françaises prêtes à intervenir contre la Syrie, en 2013, simplement par la neutralisation des systèmes missiles, radars et autres technologies de pointe sans lesquelles la force de frappe alliée se retrouve sourde et aveugle, incapable de diriger un missile sur une cible donnée, ou même de se protéger d’une attaque. »

La mise en garde de Poutine  contre toute attaque de la Syrie par les USA début août, suivie des subtiles tractations par Sergeï Lavrov, le ministre de la diplomatie russe, pour une coalition anti-terroriste alternative à celle de la Coalition menée par l’Empire du chaos, sont autant d’éléments concordants qui semblaient indiquer la volonté d’une implication de la Russie dans le conflit de Syrie.  la Russie « n’entend pas abandonner la Syrie où sa marine dispose de la base de Tartous, » écrivions-nous mercredi, « même si les forces de Bachar el Assad semblent de plus en plus acculées vers Damas. Selon plusieurs sources, d’ailleurs, notamment une en provenance d’Israël, la Russie serait actuellement prête à s’impliquer directement auprès de Damas où elle aurait envoyé des avions et des hommes, contre l’Etat islamique. » 

La coalition alternative proposée par Moscou devait être menée en coopération avec Damas, contrairement à la coalition occidentale qui prétend d’une part, lutter contre l’Etat islamique, mais  tout en soutenant entrainant et armant, d’autre part, les islamistes opposés à Bachar-el-Assad.

En réalité lorsque les Yankees ont lancé leurs deux premiers et derniers missiles pour attaquer la Syrie en 2013, lesquels sont allés se perdre en mer, paralysés par les systèmes russes, les Américains ont compris qu’ils ne pouvaient pas mener une attaque frontale contre la Syrie, parce que les Russes les en empêcheraient; ils ont donc immédiatement trouvé la parade classique chez eux, ils ont mis sur pied l’Etat Islamique avec leurs complices du Moyen-Orient intéressés à la disparition de la Syrie.  En Afghanistan ils avaient mis sur pied contre les Russes, Al Qaida. Al-Qaïda qui s’était constituée à partir de l’organisation Maktab al-Khadamāt, durant la première guerre d’Afghanistan  contre l’ex-URSS. Autant d’organisations islamistes qui avancent sous faux drapeau et contre lesquels les oligarques américains prétendent se battre. De sorte que lorsque Moscou  s’implique pour trouver une solution pour anéantir l’Etat islamique, les Yankees sont un peu coincés: ils prétendent vouloir combattre l’EI, ils leur est donc difficile de dénier aux Russes de s’y employer.  Le porte-parole de la diplomatie américaine Mark Toner, répondant mercredi aux rumeurs sur une implication russe en Syrie a fait cette réponse sibylline: « Actuellement, environ 37 pays participent à la coalition qui lutte contre Daesh. Nous serions sensibles aux efforts de la Russie si elle était plus activement impliquée dans ces opérations ».  Nous ignorons si des efforts de la Russie en dehors « de la coalition » seraient appréciés de la même façon par Washington. Or, une intervention de la Russie, ne saurait se faire dans la cadre de la présente coalition menée par les USA.

Les rapports de plus en plus nombreux de l’implication russe en Syrie sont donc pris au sérieux par Washington, bien que Moscou persiste à les démentir. 

russie

Avion russe de combat

Des avions et des milliers de soldats russes envoyés à Damas ?

Nonobstant hésitations et dénégations, la Russie s’embarque bel et bien dans une ambitieuse expansion de sa présence syrienne, qui peut bouleverser les règles du jeu dans le pays en lambeaux. La base navale russe de Tartous, petite, obsolète, servant aux réparations, va être agrandie, tandis que Jablleh, près de Latakia (jadis Laodicée) va devenir la base aérienne russe et une base navale à plein régime en Méditerranée orientale, au-delà des minces détroits du Bosphore. Les multitudes djihadistes qui assiègent Damas vont pouvoir être contraints à l’obéissance et à la soumission, et le gouvernement du président Assad connaîtra la délivrance, hors de danger. La guerre contre Daesch (ISIS) fournira la couverture pour cette opération. Voici le premier rapport sur ces événements décisifs, sur la base de sources confidentielles russes à Moscou, des sources habituellement fiables. (Source)

Ce rapport en provenance de Moscou confirme certaines sources turques qui, le mois dernier, annonçaient que des avions russes rejoignaient la Syrie. L’organe de presse israélien Ynetnews est le plus prolixe sur le sujet; il rapportait le 31 août:

Selon des diplomates occidentaux, une force expéditionnaire russe est déjà arrivée en Syrie et s’est installée sur une base aérienne contrôlée par Assad, aux environs de Damas. La base servira de base d’opérations avancée russe. Dans les prochaines semaines des milliers de militaires russes vont atterrir en Syrie, y compris des conseillers, instructeurs, personnel de logistique, personnel technique, spécialistes de la protection aérienne, ainsi que des pilotes. Des rapports antérieurs signalent que les Russes étaient en pourparlers pour vendre aux Syriens des avions de combat MiG-29, des jets Yak-130 (qui peuvent servir comme avion d’attaque). La composition actuelle de la force expéditionnaire est encore inconnue. (…) Les Russes ne sont pas animés d’intentions offensives envers Israël ou d’autres Etats souverains de la région, leur principal objectif déclaré est de combattre ISIS et de préserver le pouvoir d’Assad. Toutefois, leur présence représente un défi à la liberté d’action de l’aviation israélienne dans le ciel au-dessus du Moyen-Orient.

Des sources diplomatiques occidentales ont récemment rapporté qu’une série de négociations ont eu lieu entre les Russes et les Iraniens, se concentrant principalement contre ISIS et la menace qu’il représente pour le régime d’Assad. Le tristement célèbre commandant de la Force Qods iranienne, le Major général Qasem Soleimani s’est récemment rendu à Moscou dans le cadre de ces pourparlers. En conséquence, les Russes et les Iraniens sont parvenus à un accord stratégique: Faire tout les efforts nécessaires pour préserver le siège d’Assad, de sorte que la Syrie puisse agir comme une barrière, et prévenir la propagation d’Isis et de milices islamistes au sein des anciennes républiques islamiques soviétiques.

Le bruit s’était répandu que le responsable des Gardiens de la révolution, l’un des généraux les plus importants d’Iran, Ghassem Souleimani, s’était rendu à Moscou en toute discrétion. Ceci alors que le général est pourtant sous le coup d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies de 2007 qui lui interdit de voyager à l’étranger en raison de ses liens présumés avec les programmes nucléaires ou de missiles balistiques de l’Iran. le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’en était ému auprès de Moscou qui avait démenti l’information.

Guerre contre Assad: dernier message de Poutine à l’Occident ?

Le président Assad avait récemment déclaré lors d’une interview à la chaîne de télévision alManar du Hezbollah le 25 août: « Nous avons une totale confiance dans les Russes, ainsi qu’ ils l’ont prouvé tout au long de cette crise longue de quatre ans; ils sont sincères et transparents dans leur relation avec nous« .

Le Président Poutine a démontré qu’il n’agit jamais sans rassembler tous les atouts nécessaires au succès de ses entreprises qu’elles soient économiques ou financières, telle que la mise en place d’un système monétaire et bancaire indépendant du dollar, ou qu’elles soient militaires, ainsi qu’il l’a démontré en Tchétchénie, en Géorgie ou en Crimée. 

Vladimir Poutine s’est toujours montré soucieux, également, du droit international afin de couper l’herbe sous les pieds de ses adversaires, même si, comme dans le cas de la Crimée, le respect du droit international ne s’est pas montré un argument suffisant pour désarmer l’hostilité des pays de l’OTAN et tandis que l’aviation Turque, américaine et israélienne violent sans vergogne la souveraineté du territoire syrien. Mais elle jouit d’un traité d’assistance mutuelle avec la Syrie. Alors que l’ONU est sous influence US, la Russie ne peut espérer aucune faveur. La Russie en revanche peut s’attendre à des tentatives décuplées de déstabilisation sournoises, tant dans l’ensemble de la fédération de Russie qu’auprès de ses alliés, c’est pourquoi  « des exercices militaires, entre parachutistes, baptisés « Fraternité slave », sont lancés auxquels participent la Russie, la Serbie et la Biélorussie  afin de prévenir toute opération du genre des « révolutions colorées », telle que celle qui a déstabilisé l’Ukraine à partir de la place Maïdan en 2013-14, avec ses effets tragiques qui se poursuivent actuellement. Grâce à ces exercices anti-terroristes, un plan détaillé des actions à appliquer sera dressé pour prévenir des opérations de déstabilisations dirigées de l’étranger. »

« Les églises chrétiennes du Proche Orient applaudissent la Russie et demandent son assistance face au carnage djihadiste. L’ancienne église orthodoxe d’Antioche et celle de Jérusalem sont de tout cœur avec la Russie. L’archevêque Théodose Atallah Hanna, patriarche palestinien du plus haut rang et politiquement actif, a formulé son espoir que les Russes apportent la paix en Syrie et que les réfugiés puissent rentrer chez eux.

Pour les Européens, c’est l’occasion d’en finir avec leur soutien aveugle à la politique US, et de ramener des millions de réfugiés chez eux, loin des gares et campements européens. « 

Une intervention russe en Syrie dont la rumeur enfle ainsi que nous l’avons vu en dépit des démentis russes, si elle a lieu et si elle était couronnée de succès, aurait l’immense avantage de contribuer à la paix au Moyen-Orient, à l’équilibre des forces à l’échelle mondiale, et au ralentissement des flots immigratoires clandestins en direction de l’Union européenne. Cependant comme cette immigration est en grande partie artificielle,  fomentée par les oligarchies cosmopolites des USA et de l’UE pour le plus grand profit des gros capitalistes qui font partie de la même classe d’oligarques, il serait surprenant qu’elle disparaisse complètement. L’immigration sauvage étant destinée à alimenter artificiellement le chômage pour tirer les salaires toujours plus bas.

La Syrie étant un point de passage de l’immigration sauvage vers l’Union, son retour à la stabilité formerait une entrave à sa poursuite, mais pour qu’elle cesse vraiment, il faudrait que la Russie étende son champ d’action à l’Irak et à la Libye… 

Russie-Serbie-Biélorussie: exercices conjoints des troupes aéroportées

Des véhicules parachutables BMD-2 atterrissent sur le polygone Raïevski pour participer aux exercices Fraternité slave: Russie, Biélorussie et Serbie septembre 2015, aux environs de Novorossisk (mer Noire).

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

25 commentaires

  1. Merci pour ces vrais espoirs que vous faites naître à la lecture de cet article.
    Même si je crains que l’Europe idiote et bornée n’ouvre pas les yeux pour autant!

  2. champar says:

    Merci pour ces informations complètes (excellent travail de recherche) qui sortent de la pensée unique des media bobos, elles permettent de mieux comprendre l’évolution de la situation internationale.

  3. contribution inestimable pour l’eclairage de la situation géopolitique mondiale . Félicitations

  4. charles martel says:

    Leon Degrelle était un islamophile et s’est hélas trompé de Croix.. lui aussi..

    Si Léon Degrelle s’était lui aussi souvenu des sacrifices et du combat acharné que menèrent durant plusieurs siècles ses lointains ancètres en armures, contre cet enfant bâtard du talmud qu’est l’islam, sa valeur au combat aurait véritablement servit les interêts de l’Europe Hélléno-Chrétienne, au lieu servir de nourriture au mondialisme cosmopolite et anti-Chrétien.

    Mondialisme cosmopolite qui ne cesse de rappeler les peuples au bon souvenir du nazisme toutes les fois ou celui ci tente de se réveiller, c’est à dire dans le seul et unique but de leurs faire haïr et rejeter toute idée de Nation et tout affection envers celle ci.

    • Leon Degrelle un islamophile…????

      Mais comment pouvez vous dire des Konneries pareilles ???
      Vous ne connaissez pas le sujet alors fermez la…!!

      • @Jaguar pour votre information, cette citation trouvée sur le net en googlisant « Léon Degrelle Islam » :

        Léon Degrelle

        Sans les apports de ces peuples anciens, l’Europe eut sans doute pataugé dans les balbutiements d’un Haut Moyen Age qui ne se souvenait même plus de l’Athènes de Socrate et de la Rome d’Auguste. C’est l’Islam qui nous avait apporté, à Cordoue, Aristote voilà plus de dix siècles.

        Léon Degrelle, 1984, dans Hitler et l’Islam, paru revue « Rebelle », numéro 2, automne 1984, Léon Degrelle.

        Autant dire qu’il savait ce qu’avait été le « translatio studiorum »….

        • je vous conseille de lire l’ensemble des écrits de Léon Degrelle avant de déclarer qu’il était « islamophile ». (ce qui fut le cas de son chef direct Heinrich Himmler…)

          • Avant de prendre d’autres textes, je n’irais pas au-delà de cette citation.

            Ceci-dit, et si nous sortons du cas personnel de Degrelle, vous ne contesterez pas que l’anti-sémitisme des nazis était d’abord et avant-tout dirigé vers les juifs, que des liens étroits ont existé avec un Grand Mufti (peut-être effectivement parce qu’il était aussi anti-anglais); et qu’un certain nombre de Nazis ont trouvé refuge au Moyen-Orient, en particulier à Damas. Et jusqu’à la fin de leur vie.

            • je revenais pour dire qu’il nous sera difficile de citer quelqu’un de parfait, la perfection n’étant pas humaine!
              Mais en découvrant cette glorification de l’islam, je déchante un peu, beaucoup…
              J’aimerais croire que c’est parce que le Moyen-Âge n’était pas assez connu et apprécié à sa juste valeur à son époque qu’il a écrit cette ânerie, que les mahométans ne cessent de nous répéter en boucle avec le choeur des collabos

            • « l’anti-sémitisme et le racisme des nazis » …???

              ne saviez vous pas que que l’armée allemande et la SS avaient dans leurs rangs des volontaires non aryens (il parait même que des juifs servaient dans la Wehrmacht, mais ne le répétez surtout pas….)

              • …et ne parlons pas de l’Armée Vlassov, des slaves vous imaginez…?

                • Oui, des slaves qui ont été « livrés » à Staline par les anglais qui les avaient faits prisonniers à la fin de la guerre. pour les soldats ce fut le goulag, pour les officiers, une balle dans la nuque. Daesh fait à peine « mieux »

      • charles martel says:

        @Jaguar

        Allez donc verser vos larmes de « pleureuse musulmane » chez vos semblables qui considèrent Hitler comme leurs deuxième « prophéte » tout juste après mahomet..

        Nous autres Nationalistes contre révolutionnaires n’avons que faire des socialistes et du socialisme.

        à bon entendeur..

        • @charles martel, « nouzotres nationalistes contre révolutionnaires »

          un ahuri qui attend 2017 et Marine pour sauver la France, tout est dit…

  5. Emilie Defresne says:

    Merci à tous ceux qui veulent bien m’encourager. Il ne me reste donc qu’à poursuivre. Et hauts les cœurs, tout n’est pas négatif dans la politique mondiale!

  6. champoiseau says:

    Merci à la Russie et au journal pour ce document.

  7. Oui, mais pas avec des « Mistral » au bord de l’un desquels la photo de tête d’article a été réalisée…..

    • François says:

      « Oui, mais pas avec des « Mistral » au bord de l’un desquels la photo de tête d’article a été réalisée….. »

      Comment le savez-vous ? Etes-vous marins ? Peut-être y étiez-vous ?

      Si la photo a été prise à bord d’un Mistral c’est que la marine russe a autorisé un Mistral français à se rendre à Tartous.

      Cela prouve en tout cas que les russes n’ont pas attendu les mistrals et qu’ils les remplaceront avantageusement. Ce qui n’est pas le cas pour la France qui n’a pas fini de régler l’addition. Et la Russie garde un droit de regard sur l’avenir de ses ex-mistrals…
      http://www.medias-presse.info/mistrals-suite-la-russie-opposera-t-elle-son-veto-a-une-eventuelle-vente-des-porte-helicopteres/37939
      Bien triste affaire pour les finances et pour le prestige français 🙁

      • « Oui, mais pas avec des Mistral »? Vous ne pourrez certainement pas me contredire.

        Photo prise à bord d’un Mistral en construction à St-Nazaire? Voua avez raison: j’ai été trop vite.

        Ce qui n’empèche pas que la légende pose problème:

        1)La photo est bien orienté droite gauche et est sans inversion : fourragère et fusil à droite.

        2) prise à bord d’un porte-avion russe? Problème : la Russie – comme la France – ne dispose que d’un seul porte-avion, l’Amiral Kouznetsov. Il est probable que c’est le « chateau » que nous voyons derrière les soldats (marins?)puisqu’il parait être positionné près du bord tribord. mais dans ce cas, partioe avant de ressemble pas du tout à ce qui apparait sur n’importe quelle photo aérienne de ce batiment!!

        3) Alors de quel bâtiment s’agit-t-il? Un porte hélicoptère? oui, mais la Russie en a-t-elle? ou bien en a-telle eu?

        4) D’autre part, le bâtiment parait être dissymétrique? J’ai donc du mal à l’identifier mais il est sur que ce n’est pas un porte-avion.

        Quant à savoir si c’est à Tartous, rien ne confirme sur la photo la fin de sa légende.

        PS oui j’ai été « inscrit maritime ».

        • François says:

          Je ne comprends pas votre argumentation …

          De toute évidence cette photo a été prise du quai, tout simplement, par un journaliste de l’Orient Le Jour, certainement.

          Pourquoi voudriez-vous qu’elle ait été prise à partir d’un Mistral ou de tout autre bâtiment à partir de la mer ou des airs? Et cette photo a été prise à Tartous en Syrie, sur une base russe.

          Enduite c’est évident que la Russie n’a pas attendu la France pour être équipée de porte-hélicoptères même si elle avait envie de moderniser son matériel. D’ailleurs elle a présenté au forum Armée 2015 la maquette des porte-hélicoptères qui remplaceront les Mistrals et qui sont actuellement en construction sur les chantiers navals de Saint-Pétersbourg.

          Le bâtiment en question sur la photo ? Un porte-avion russe. Des portes-avions, et des destroyers divers et variés, il y en a beaucoup en Méditerranée depuis 2011. Un porte-avion russe avait même été à quai à Toulon en 2013.

          Enfin je ne vois pas pourquoi cette photo vous pose problème.

          La Russie est le deuxième fabricant d’armes après les USA. Un gigantesque « forum Armée 2015 » s’est tenu en Russie.

          • Alors à bord de quel bâtiment russe, cette photo a-t-elle été prise?

            • François says:

              Nous ne devons pas parler la même langue.

              Cette photo ,n’a été prise à bord d’aucun navire, ELLE EST PRISE A PARTIR DU QUAI, comme c’est évident.

              Maintenant si vous voulez savoir le nom du bâtiment derrière lequel se trouve les marins russes à quai, je n’en sais rien! Il me suffit de savoir que c’est un bâtiment russe.

              Je suppose qu’il ne s’agit, pour cet article, que d’une illustration de la base de Tartous qui est sous contrôle russe.

              What else ?

  8. Merci Monsieur Poutine pour votre action en faveur de la Syrie
    et contre tous ces fous d’allah qui ne respectent rien ni les hommes ni les vestiges de plusieurs siècles. Pour qui se prennent -ils tous ces tarés? Il faut mettre en oeuvre tous les moyens pour les éliminer sans faire preuve d’humanité
    tout comme ils traitent tous ceux qui ne sont pas de la meme
    religion.Tuez les tous et Dieu y reconnaitra les siens…

  9. Quand je lis les articles russes trés orientés en faveur des migrants, en particulier RT « Rusia Today » en espagnol, je commence à me poser des questions sur les russes et Poutine…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com