Hillary Clinton et Cécile Richards

Aux États-Unis, Paul Ryan porte-parole du Congrès à majorité républicaine, a annoncé qu’un projet de loi allait être présenté en vue de supprimer toute subvention de l’État fédéral à Parenthood (planning). Ceci dans le cadre de l’objectif visant à rejeter le fameux Obamacare, le système de santé créé par Obama. 

Parenthood avec ses 650 cliniques, réalise 83 % des avortements aux États-Unis à raison de 300.000 par an. Il est subventionné à 43 % par l’État Fédéral. Le reste étant donné par des fonds privés ou par les États. Or une partie d’entre eux a déjà prévu de lui couper les vivres. Il est probable que si tout cela se fait, le plus grand avortoir de l’Occident disparaîtra. Il est évident que la vente de morceaux de fœtus par Parenthood a été un élément majeur dans cette décision. Rappelons qu’Hillary Clinton était une amie de Cécile Richards, présidente de cette organisation.

Normalement Parenthood a comme vocation première de s’occuper de la santé des femmes. Par exemple faire des mammographies ou surveiller des grossesses. Or ce type d’activité ne représente qu’un vingtième de ce qui est effectivement effectué.

Reste le Sénat lui aussi dominé de justesse par les Républicains. Apparemment il soutiendrait le projet de loi. Les opposants feraient une évaluation de la question dans la mesure où le projet de loi n’est pas autonome mais incorporé au budget.

Il faut rappeler aussi que pendant la campagne électorale, Trump avait promis de signer tout projet de loi visant à supprimer les subventions à Parenthood.  « Je suis mandaté pour supprimer les fonds à Parenthood aussi longtemps qu’il pratiquera les avortements et ne sera pas recentré sur les soins à la femme ». Il avait aussi répété la même chose lors d’une question posée en public.

La vente de morceaux de fœtus a été une sorte de déclic dans l’opinion public. David Daleiden qui avait révélé ce scandale par une série de vidéos -ce qui lui a entraîné tous les ennuis possibles- demande que les responsables de cette horreur soient mis en prison ; ceci dans la mesure où ils avaient contrevenu à la loi. Il y a dans cette affaire pas moins de 15 chefs d’accusation contre eux.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

21 commentaires

  1. Ils sont là depuis 1916. Je vous laisse compter le nombre de présidents qui ont eu les mêmes intentions que Trump. Alors oui certainement la mandature Trump ne sera pas la plus facile. Encore que à titre personnel j’ai du mal à cerner le personnage.

    Par contre il n’ y a toujours aucune preuve de quoi que ce soit d’illégal suite à la vidéo de Mr Daleiden. Malgré la multitude d’enquêtes aucune inculpation n’a été prononcée.
    Par contre ce qui est intéressant c’est qu’on a montré par la suite que les vidéos avaient été manipulées

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Décidément, mon cher MCF, vous ramollissez de la coiffe. Plusieurs Etats et le Congrès se seraient lancés dans une enquête basée sur des faux documents.
      Richards vient avant-hier de se justifier en disant qu’elle ne voyait pas ce qu’il y avait de mal à vendre 3000$ le cerveau d’un foetus. Elle a dû prendre ses désirs pour des réalités. Elle n’est pas la seule.

      • Cher Docteur je crains malheureusement que vous laissiez vos convictions personnelles prendre le dessus sur la réalité.
        Au jour d’aujourd’hui aucune des enquêtes en cours (une douzaine) n’a pu mettre en évidence quoi que ce soit allant dans votre sens. Et cela fait déjà presque 1 an.
        Et concernant Richards aucune charge n’a été retenue contre elle. Ce sont là des faits que des faits.

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Cher Ami,
      On voit que vous êtes dominé par l’idéologie. Vous êtes sans doute la dernière personne au monde à dire cela.

      • Seul au monde ? Non. 12 cours de justice aux États Unis ont dit la même chose. (Géorgie, Indiana, Massachusetts, Sud Dakota,Kansas, Pennsylvanie, Missouri, Californie,Floride, Utah, Texas,Colorado)

  2. MA Guillermont says:

    Monsieur Dickès , malgré ce trublion accroché « au l’ange « de nos bébés martyrs , je prends part à cette joie !
    Merveilleuse nouvelle que cette victoire de la Vie sur la culture de mort !
    2017 s’annonce comme une année de grâces pour les petits …

  3. Soupape says:

    Incroyable !

    Comme quoi, il suffit de parler net,
    et de ne pas tourner autour du pot.

    La Bique, allant paître l’herbe nouvelle,
    dit à son Biquet :
    « Gardez-vous, sur la Vie,
    de n’ouvrir, qu’on ne vous ait dit,
    pour enseigne et mot du guet :
    « Foin du Loup, et de sa race ».

    Le Loup, de fortune, passe en ces lieux,
    entend ces mots, les grave en sa mémoire.

    La Bique, comme l’on peut croire,
    n’avait pas vu le glouton.

    Sitôt partie, le Loup s’approche de l’enclos.
    Il contrefait son ton, et d’une voix papelarde,
    il demande qu’on ouvre, en disant :
    « Foin du Loup ! »

    Le Biquet, soupçonneux,
    par la fente regarde.
    « Je-n’ou-vri-rais-point-que-vous-n’ay-ez-mon-tré-pa-tte-blanche »

    Patte blanche, comme l’on sait, n’est point en usage chez les loups.

    Celui-ci, fort surpris d’entendre un tel langage,
    s’en retourna comme il était venu …

    (adapté de La Fontaine)

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    A MCF68
    Ces différents Etats n’ont pas nié la réalité de ces vidéos. On ne voit d’ailleurs pas comment il serait possible de faire de fausses vidéos dans des circonstances pareilles. Il est évident que si c’étaient de faux, une avalanche de procès seraient tombées sur Dameiden. Il lui a simplement été reproché d’avoir divulgué des conversations privées. Chefs d’inculpation pour lesquels il n’y a pas eu de suites judiciaires.
    Les Etats que vous citez n’ont nullement mis en question la véracité des enregistrements. Tout simplement, ils ont considéré que ayant tué des enfants par l’avortement, tout compte fait mieux valait que leur corps serve à quelque chose plutôt que d’être mis à la poubelle. C’est un point de vue qui peut se défendre : en France on récupere bien les cors des défunts pour leur piller leurs organes à fin de greffe….

    • Cher Docteur, Vous passez à coté de l’essentiel. Comme pour Daleiden, il n’y a pas eu de suites judiciaires. Parce que en dehors de ces vidéos (qui ont été manipulées) il y a tout simplement pas le plus petit commencement de preuve.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Cher MCF, Errare humanum est ; perseverare diabolicum. Les acheteurs de morceaux de foetus n’ont nullement nié ce commerce ; ne serait-ce que parce qu’il y avait des factures. Les labos acheteurs n’ont nullement contesté ces achats. Apparemment, c’est votre cas.

        • Cher Docteur. La question n’est pas là. La question est Parenthood a t’il contrevenu à la loi ou pas ?. La réponse est non.

          • Jean-Pierre Dickes says:

            Il vient de paraître un rapport très complet sur cette affaire. Tout y est : vente du foetus, et infractions à la loi.
            Je vais essayer de vous le communiquer.

          • Jean-Pierre Dickes says:

            Vous pouvez retrouver tout là dedans. Il y en a 450 pages.

            Je vois d’ailleurs que vous déplacez le problème. Vou ne semblez plus nier qu’il y ait eu des ventes de foetus. Vous passez à la légalité de ces ventes. J’espère que vous lisez l’anglais…Il y en a un paquet sur la légalité du trafic.

            here

            US House of representatives
            Final report
            Select Investigative Panel of the Energy & Commerce Committee December 30, 2016

          • Jean-Pierre Dickes says:

            Oui. Enfin vous semblez ne plus lier les ventes de morceaux de foetus.
            Je vous envoie les références du rapport de la Chambre des Représentants.450 pages en anglais. Il y a des pages de réponse à votre question.

            US House of representatives
            Final report
            Select Investigative Panel of the Energy & Commerce Committee December 30, 2016

            • Cher Docteur,
              Je vous remercie tout d’abord de votre référence que je vais étudier. N’oubliez que c’est un rapport parlementaire. Et non pas judiciaire. La séparation des pouvoirs existe aussi aux Etats-Unis.
              Je ne sais si il y a eu proposition de vente de fœtus. N’oubliez pas que les vidéos ont été manipulées. Et qu’elles ont été réalisées non pas des policiers mais par des gens de parti pris. Ce qui induit un doute raisonnable.
              Je ne sais pas non plus si cette cette « vente » est légale aux Etats-Unis ou pas. Peut être qu’elle est dans certains états et pas d’en d’autres.
              Je m’étonne que si les faits sont si évidents que çà, qu’après de nombreuses enquêtes pendant plus d’un an, il n’y ait toujours eu aucune inculpation.

      • Ce sont des dénégations itératives du Planning qui disent que les vidéos ont été manipulées. A l’évidence, non. C’est bien des responsables du Planning qui s’expriment en caméra cachée: on voit leur visage, on entend leur propos. Le Planning avaient d’ailleurs de renoncer à demander des comptes en justice:
        Planned Parenthood Baby Parts Vendor StemExpress Drops Lawsuit Against David Daleiden

        • Jean-Pierre Dickes says:

          M. Volf. S’il n’en reste qu’un seul ce sera celui-là. MCF68 conteste la véracité des vidéos, conteste la vente de morceaux de foetus. Pensez-vous honnêtement que le Congrès aurait truandé un rapport de près de 500 pages dans lequel tous les acheteurs ont été auditionnés les uns après les autres ? Lesquels n’ont d’ailleurs pas contesté les fais ; d’autant qu’il y avait des factures et de la correspondance (à l’exception d’un laboratoire acheteur qui avait fait disparaître tout ce qui était compromettant pour lui). Une masse de preuves fantastiques. Maintenant notre contradicteur, après nous avoir dit que les vidéos étaient des faux, conteste le bien fondé de ce rapport. ; il nous raconte que le rapport n’est pas celui de la justice. Quand il aura le rapport de la justice, il nous dira que l’affaire n’aura pas été jugée ; quand elle aura été jugé il nous dira que la justice s’est trompée. C’est un jeu sans fin.
          J’aime bien discuter avec MCF 68. Mais dans son cas, il est dommage qu’il s’entête à contester l’évidence. Quel dommage…pour un homme de cette culture et de son intelligence.

          • Cher Docteur,

            Quels sont les inculpations en cours ? Quelles sont les condamnations prononcées ? Quelles sont les enquêtes judiciaires encore cours, puisque que nous savons que celles qui ont été menées n’ont conduit à aucune arrestation.

            Je pense que vous passez à coté de l’essentiel. Ce n’est pas ce qu’à fait PP qui compte. Mais si ces actions sont répréhensibles vis à vis des lois américaines.

            Et pour l’instant, plus d’un an après, la réponse est toujours non. C’est aussi simple que cela.

  5. puisse être vrai çà fera une bonne claque à la salope de Clinton

    • Elbatlebeur says:

      Et pour le transgenre qui l’accompagne pour cette boucherie humaine et la vente à la découpe .
      Ils et elles recevront la même mesure de leur insoutenable sadisme …

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com