Brasil pro-vida

Surprenante victoire de pro-vie à la Chambre des représentants brésilienne où le mouvement a réussi à empêcher la création d’une « Commission de la femme » à la Chambre, par laquelle devaient transiter les projets de loi sur l’idéologie du genre et les «droits sexuels et reproductifs».

Le bloc féministe, dirigé par le Parti des travailleurs (PT) et le Parti communiste du Brésil (PCdoB), a travaillé durant des mois à un accord multipartite pour approuver la création de cette commission, sans cacher son vrai but.  Grâce à l’action massive, systématique et constante du mouvement pro-vie à travers le pays, les députés sont été convaincus que l’avortement frappait à leur porte. Non seulement la stratégie féministe a été stopée, mais la situation a été inversée: le traitement des questions en relation avec les enfants à naitre a été transféré à la Commission de la famille.

Les féministes, furieuses, ont été contraintes de déclarer ouvertement que leur but était de donner à la Commission de la femme le rôle de promouvoir l’avortement comme un droit. Et l’introduction du terme « enfant à naître » affirmant qu’il est une personne humaine avec des droits dès sa conception a accentué la colère des féministes impuissantes.

Le vote final – 275 voix pro-vie contre 107 – a été sans appel mais les féministes ont tenté, par au moins cinq fois, de faire supprimer les amendements, sans succès.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. De vrais mégères, ces féministes. Je frémis d’horreur pour les gosses qu’elles n’avorteront pas.

  2. MA Guillermont says:

    « Le droit humain fondamental , le présupposé pour tous les autres droits , est le droit à la vie elle – même.
    Ceci vaut pour la vie , de la conception à sa fin naturelle .
    En conséquence , l’avortement ne peut être un droit humain – il est son contraire « .

    Benoît XVI (Discours aux représentants politiques autrichiens et aux membres du Corps diplomatique en poste à Vienne – 7 Septembre 2007 )

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com