viktor-orban-2-mpi

Lors du sommet des Premiers ministres de l’UE qui se tenait à Ypres (Belgique) à l’occasion des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré que la lutte acharnée contre l’immigration devenait l’une de ses priorités.

« L’objectif est de mettre fin par tous les moyens à l’immigration ». « Je pense que la politique d’immigration libérale actuelle considérée pourtant comme évidente et moralement fondée est en fait hypocrite » a-t-il ajouté.

« Il y a eu deux types de réactions : certains ont envié ma liberté de parole à ce sujet car eux ne peuvent pas s’exprimer aussi librement que moi alors qu’ils voudraient pouvoir le faire. D’autres par contre étaient en désaccord avec moi car ils ont échoué sur la politique familiale démographique, sur les tensions sociales dues au chômage et enfin, ne se sentent pas vraiment gênés que la base ethnique de l’État-nation soit brisée. »

Le Premier ministre hongrois a encore insisté sur l’importance pour la Hongrie de rester un État-nation parlant une seule et unique langue et ayant pour socle le christianisme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. DIFFURIS says:

    La roumanie vient de recevoir 20 milliards d’euros de subventions de bruxelles , la question sur les roms et gitans n’a pas meme pas été evoqué…
    Evidemment il ne parle des travailleurs immigrés européens , 27 pour cent des ouvriers travaillant sur paris dans des chantiers sont des citoyens européens dont la salaire median ne depasse pas les 452 euros,merci l’union europenne avec vos travailleurs detachés…

  2. Monsieur T says:

    Bravo monsieur Orban, il faut même aller plus loin et envisager la remigration des étrangers installés en Hongrie.

  3. Pingback: Viktor Orban veut « mettre fin par tous les moyens à l’immigration » - Les Observateurs

  4. Pingback: Viktor Orban veut « mettre fin par tous les moyens à l’immigration » | civilwarineurope

  5. Dans un mémoire écrit en 2006 pour la Commission Bouchard-Taylor au Québec, j’ai longuement épilogué sur le sens qu’a pris l’Immigration au 20e siècle dans le monde. J’y ai parlé du dévoiement de cette noble institution dans l’histoire de l’homme qui consiste à accueillir l’Étranger comme le christianisme l’a enseigné.
    La Commission Bouchard-Taylor sur « les accommodements raisonnables«  a reçu environ trois cents mémoires de toute longueur et de toute qualité. Hé bien, la police de la pensée de cette commission a refusé mon mémoire et je cherche encore la raison… Le ou la censeur a dû lire cet exposé qui n’était pas politiquement
    « correct« . Ceux qui s’intéressent à l’Étude de cette institution ne pourront que donner raison au premier ministre hongrois. L’immigration est aujourd’hui pourrie.
    On immigre pour toutes sortes de raison; des plus justifiées jusqu’aux plus sordides, V.G. la prostitution.
    Les frontières sont devenues des passoires de malheureux, de pauvres…et de bandits. Et l’ordre international dans tout ça; eh bien, comme toujours il patauge dans ses propres errances. Où va l’ordre social et national des pays ? Chez le diable, comme disait Marius.
    Cécilien 1-sept 2014

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com