La déferlante migratoire entraine un phénomène croissant de violences inter-ethniques. Dans la nuit du 6 octobre 2015, plusieurs violentes bagarres ont éclaté dans des camps pour réfugiés à Hambourg et Brunswick. La police a dû intervenir dans les deux cas. A Brunswick, ce sont quelques centaines d’Algériens et de Syriens qui se sont opposés pour une histoire de vol. À Hambourg, une soixantaine de réfugiés se sont affrontés. Des Albanais auraient voulu imposer une « taxe » pour accéder aux douches. L’affaire s’est réglée à coups de couteau et de barre de fer. Un réfugié aurait brandi un pistolet. On déplore plusieurs blessés. Plusieurs personnes ont été arrêtées. Rainer Wendt, président du Syndicat allemand de la police, a accusé les politiciens de minimiser les informations relatives à la violence et aux agressions sexuelles dans les centres d’hébergement destinés aux réfugiés.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Merci a merkel et hollande pour ces moments !

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com