La charmante Virginie Vota aborde en vidéo le sujet « être chrétien aujourd’hui ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

5 commentaires

  1. Boutté says:

    Cette étude est exacte au fond. En revanche, au plan historique il nous faut préciser que la III°République s’est attaquée à la SEULE religion catholique , ignorant Protestantisme et Judaïsme . Il s’agissait d’une lutte politique visant à détruire toute influence qui ne soit pas d’origine révolutionnaire donc issue des Lumières . Dans Rousseau , il y a déjà Freud et Marx en gestation !

  2. Pierre MARY de Montamat says:

    Mlle, je vous encourage à poursuivre vos réflexions, mais il me semble trop tôt pour que vous cherchiez à les transmettre.

    Je relève (seulement) 3 choses.
    – c’est bien de parler du nominalisme, mais vous n’en avez pas épuisé tout le sens (et dans l’ordre spéculatif et dans l’ordre pratique…).
    – ce que vous dites des sacrements est inacceptable – quant à ceux qui ont ‘des doutes’…
    – vous êtes une ‘gramscienne’ (ou peut-être un peu cartésienne…) lorsque vous dites qu’il faut commencer par bien penser.

    J’insère ici mon avis après avoir vu plusieurs vidéos de vous et me permets un conseil: Ch. R. Verneaux pour l’épistémologie, la philosophie de l’homme et l’histoire (2) de la philo. Après 4 ou 5 ans d’études appliquées, vous pourrez reprendre vos enseignements et témoignages…

  3. Soupape says:

    Chère Virginie Vota,

    1 – Par rapport au début de l’année 2017 je vous trouve mieux assise.
    Vous avez pris de l’assurance.

    Mais vous parlez encore trop vite,
    au moins dans votre vidéo « Etre chrétien aujourd’hui ».

    Même moi je n’ai pu vous suivre, si ce n’est vers la fin !

    2 – Votre expérience spirituelle personnelle … est une chose merveilleuse !
    Mais ce secret que vous partagez avec Dieu, vous ne pouvez pas encore le transmettre !
    Il faut d’abord le consolider. Et ça prend du temps !

    3 – Les gens ne pourront pas repasser par vos étapes personnelles,
    que vous aimeriez tant leur faire partager (ce pourquoi vous parlez si vite !).

    Ce n’est que lorsque vous aurez pris suffisamment de recul,
    que vous deviendrez apte à éclairer les gens … là où ils en sont chacun en particulier.

    C’est à ce moment là seulement
    que vous deviendrez apte à vous faire comprendre de plusieurs dans des conférences.

    4 – Demandez à Dieu qu’il vous explique sa Parole,
    et vous fasse comprendre le Nouveau Testament.

    Vous pourriez commencer par les Actes des Apôtres,
    qui font voir de façon très concrète
    comment les Apôtres s’organisent quand Jésus n’est plus sur Terre !

    Puis passer aux 3 Evangiles synoptiques,
    puis aux 2 Epitres de Pierre, 1er Pape discret (trop ?),
    puis aux Epitres de Paul ;

    enfin à l’Evangile de Jean, plus difficile,
    car son but n’est pas de recommencer à décrire la Vie Publique de Jésus,
    pour prouver qu’il est le Fils de Dieu,
    ce qui est supposé déjà bien connu par les 3 synoptiques,
    mais d’apporter des compléments,
    et aussi de montrer comment on vit dans l’intimité de Jésus et de Dieu son Père.
    (c’est pourquoi Jean attaque par Nicodème, inconnu des synoptiques)

    5 – De là, vous pourrez passer à l’Exode, dans l’Ancien Testament.

    6 – Comme traduction française, j’utilise « La Bible de Jérusalem »
    édition major du cerf en 1954, donc pas encore trop frelatée,
    éditée en format de poche par Desclée en 1955.

    L’intérêt du format de poche sur papier bible
    est de permettre à un débutant
    d’avoir plusieurs scènes (péricopes) successives sous les yeux,
    donc de pouvoir en saisir les atmosphères très concrètes
    ainsi que le sens spirituel éventuel de leurs enchaînements,
    de façon à éviter de citer les phrases de l’Evangile hors de leur contexte.

  4. Soupape says:

    @ Virginie Vota

    7 – Je termine par ce complément : Prière de Job (42, 1-6)

    Et Job fit cette réponse à Yahvé :

     » Je sais que tu es tout-puissant : ce que tu conçois, tu peux le réaliser.

     » J’étais celui qui brouille tes conseils, par des propos dénués de sens.

     » Aussi ai-je parlé sans intelligence, de merveilles qui me dépassent et que j’ignore.

     » Ecoute, laisse-moi parler ; je vais t’INTERROGER et tu m’INSTRUIRAS.

     » Je ne te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t’ont vu.

     » Aussi je retire mes paroles. Je me repens sur la poussière et sur la cendre « .

  5. un prêtre réfractaire au laïcisme et à Bergoglio says:

    La critique est facile, l’art l’est moins…

    Je pense que vous pouvez faire beaucoup de bien malgré quelques imprécisions, à mon avis vénielles !

    je vous encourage à continuer Mademoiselle !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com