ebola-corps-rue-mpi

Liberia – Des chiens errants ont été vus en train de manger les restes de morts victimes d’Ebola.

Le New Dawn rapporte les témoignages reccueillis à Johnsonville, à l’extérieur de Monrovia. Des corps y ont été mal enterrés. Pas de trou d’une profondeur suffisante, à peine recouverts d’un peu de terre, ces corps sont des proies pour tous les animaux charognards. Dont les chiens errants. 

Le problème est d’autant plus inquiétant qu’il arrive de plus en plus fréquemment que des personnes meurent à l’extérieur, en rue ou sur un chemin quelconque, et que leur cadavre reste au sol durant de longues heures avant que des équipes d’intervention n’arrivent sur place.

Selon le Dr Stephen Korsman de la division de virologie médicale de l’université de Cape Town, les chiens peuvent être infectés par le virus Ebola, mais «les infections semblent être asymptomatique. »

« Cela signifie que les chiens ne seront pas malades, mais ils peuvent transmettre le virus en léchant ou mordant », a expliqué le Dr Korsman.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com