plannedparenthood151

Planned Parenthood Federation of America essaye de se présenter comme un centre de soins pour la santé. Mais en réalité il fait le même travail aux États-Unis que notre planning familial. Le tiers de son budget, qui est d’un milliard de dollars annuellement, est orienté rien que pour la promotion de la contraception. Cette association est subventionnée au tiers par le gouvernement fédéral sans compter ce qui est donné par chacun des États de l’Union. Elle pratique 330.000 avortements par an dans ses cliniques.

L’État de Washington a toujours été en pointe de la culture de mort. Il a été un des premiers à voter l’avortement, des lois en faveur de l’euthanasie et le « mariage » gay. C’est dire à quel point Parenthood trouve accueil, aide et relais. Pourtant une affiche vient d’être apposée sur la porte d’entrée annonçant que sa clinique d’avortement de la 16ème rue de Washington fermait le 26 juin. Elle ne précise pas si elle réouvrira ultérieurement. Ce sera peut-être jamais.

En réalité Parenthood est la bête noire des pro-life. Cette défense de la vie se traduit par des manifestations à l’entrée des avortoirs. La Cour Suprême dans une décision récente rappelle que tout citoyen est en droit de manifester là où il le veut. En France le Dr Dor vient d’être condamné dans le cadre d’une telle action. Or à Washington les défenseurs de la vie vont constamment manifester devant l’avortoir, quitte à subir parfois des arrestations abusives. Si bien que la fermeture de Parenthood est indiscutablement une victoire pro-vie qui permettra d’éviter la mort d’enfants non nés durant un certain temps.

En 2010, Parenthood avait mis une clôture à quelques mètres devant la porte. Il y était inscrit « Entrée interdite ». Le révérend Patrick Mahony décida de passer outre. Il sera arrêté ; mais il apparut vite que cette barrière était installée sur la voie publique malgré les mensonges de Parenthood sur le sujet.

A joué aussi dans cette affaire le fait que les soins de Parenthood étaient de très mauvaise qualité compte-tenu des standards exigés en Amérique. L’association avait été condamnée à payer un million et demi de dollars pour des dommages infligés à une jeune fille de 14 ans du nom de Butler. Si bien que globalement Parenthood accumulait les déficits.

Commentaire des pro-life : plus longtemps Parenthood sera fermée, moins il y aura de chance que cela ouvre à nouveau.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. d'André says:

    Il semblerait bien qu’il ne s’agit pas de l’Etat de Washington, mais plutôt de la capitale fédérale Washington DC. Et la photo le confirme.
    Cela méritait d’être précisé car Paris est plus proche de Moscou que Washington DC de l’Etat de Washington.

    • Denis says:

      J’aime beaucoup l’exemple géographique que vous citez, mais malheureusement, moralement et politiquement, Paris est à des années lumière de Moscou

  2. Denis says:

    Excellente nouvelle!

  3. un de moins !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com