Wikileaks accuse les États-Unis d’avoir financé les Panama Papers, dont l’unique but est de porter le discrédit sur la Russie et sur Vladimir Poutine. Est également impliquée dans cette opération de déstabilisation du pouvoir russe la Fondation pour une société ouverte (Open Society Foundation) fondée en 1993 par George Soros[1] sur le concept épistémologique d’une société pluraliste et multiculturelle du philosophe juif autrichien Karl Popper. Déstabilisation qui doit conduire à la Révolution mondiale et à l’accomplissement du communisme par la prise du « pouvoir absolu sur le monde » par le Kapintern (Internationale du capitalisme financier), comme l’a parfaitement expliqué en 1938 le trotskiste Kristjan Jurjewitsch Rakowski lors de ses interrogatoires à la Loubianka alors qu’il était accusé par le pouvoir stalinien de haute trahison. Ces interrogatoires ont été rassemblés dans un document appelé Les Protocoles de Rakowski, dont le plus important a été repris dans La Symphonie en rouge majeur, un document historique exceptionnel.

Les représentants de Wikileaks ont annoncé que le scandale de la publication des Panama Papers avait été financé par les États-Unis. Cette fuite colossale de documents confidentiels (quelque 11,5 millions) du cabinet de conseil offshore Mossack Fonseca, qui a divulgué l’implication de nombreux dirigeants politiques dans des activités illégales, est bien une offensive médiatique lancée contre la Russie et plus particulièrement contre la personne de Vladimir Poutine, selon une information disponible sur le portail de Wikileaks et sur son compte Twitter.

Sa plate-forme Internet, sur laquelle ont été publiées ces révélations spectaculaires, a notamment soutenu via son compte Twitter que ce scandale avait été organisé par l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP[2], « Projet de reportage sur le crime organisé et la corruption ») et stipendié par l’USAID (United States Agency for International Development, ou Agence des États-Unis pour le développement international) et par l’Open Society de Soros.

 #PanamaPapers Putin attack was produced by OCCRP which targets Russia & former USSR and was funded by USAID & Soros » Les tweets de Wikileaks

L’attaque des #panamapapers contre Poutine a été perpétrée par l’OCCRP, qui a pour cibles la Russie et l’ex-URSS, et qui a été financée par l’USAID et Soros.

The US OCCRP can do good work, but for the US govt to directly fund the #PanamaPapers attack on Putin seriously undermines its integrity. 
L’OCCRP américain peut faire du bon travail, mais le financement direct par les États-Unis des attaques #panamapapers contre Poutine sape son intégrité [morale].

US govt funded #PanamaPapers attack story on Putin via USAID. Some good journalists but no model for integrity.
Le gouvernement des États-Unis a financé les #panamapapers contre Poutine par le truchement de l’USAID. De bons journalistes, mais pas des modèles d’intégrité.

Source partielle : http://www.mmnews.de/index.php/politik/70092-wikileaks-usa-finanzierten-panama-papers-gegen-russland / 06.04.2016

[1] Oligarque financier et spéculateur né Dzjchdzhe Shorash ou György Schwartz, en 1930 dans une famille juive de Budapest. Son père, Tivadar, avocat, changea son patronyme en Soros.

[2] Consortium de journalistes internationaux, partenaire de l’ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists), censés enquêter sur la corruption, principalement dans les pays de l’Est mais également en Amérique latine.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. On se demande s’il y a pas vraiment une volonté de déclencher un vrai feu d’artifice nucléaire sur la terre par le fameux lobbye.
    On a par le travail d’Auguste Pinay « 2000 de complots contre l’église »(distribué aux pères du concile Vatican II en 1963 en prévision des pressions communistes) et par bien d’autres documents des preuves irréfutables sur le rôle qu’à joué les descendants des juges du Christ sur la montée des hérésies, plus tard de la franc-maçonnerie laquelle a suscité le Bolchevisme. Aujourd’hui le Bolcho-communisme se mute en nouvel ordre mondial.

  2. Tchetnik says:

    La ficelle était dès le départ trop grosse.

    L’avantage d’Internet étant qu’il est désormais possible d’allumer un contre-feu rapidement et de corriger une info falsife, ce qui n’était pas le cas avant.

  3. pamino says:

    La police linguistique remercie Jeanne de Baylan de sa vigilance et se permet de corriger l’original d’après sa traduction:
    Original illettré:
    The US OCCRP can do good work, but for the US govt to directly fund the #PanamaPapers attack on Putin seriously undermines its integrity.
    Traduction:
    ‘« L’OCCRP américain peut faire du bon travail, mais le financement direct par les États-Unis des attaques #panamapapers contre Poutine sape son intégrité [morale].’
    Retraduction, à 95% sur la traduction:
    ‘The US OCCRP can do good work, but the direct funding by the US govt of the #PanamaPapers attack on Putin seriously undermines its integrity.’
    Ce qui n’est pas clair n’est pas franglais.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com