Zemmour

Eric Zemmour réagit au déferlement de haine qui a suivi le Brexit. Le 28 juin 2016 RTL « On n’est pas forcément d’accord ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. BEZIAU Valentin says:

    d’après la banque Rothschild, la Chambre des Communes britannique pourrait invalider le Brexit http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/2016/06/d-apres-la-banque-rothschild-la-chambre-des-communes-pourrait-invalider-le-brexit.html

  2. Lionel (Paris) says:

    Aucun pays de l’Union ne sera autorisé à négocier des accords commerciaux ni même financiers séparément avec le gouvernement britannique.
    Cela signifie que Bruxelles a établi une sorte de blocus de la Grande-Bretagne, Bruxelles exerce un chantage inadmissible, ce qui illustre à quel point les États sont dépendants de l’Union européenne et tenus fermement dans un carcan inviolable. C’est absolument monstrueux!
    Bruxelles veut organiser la faillite de la Grande-Bretagne dans le but de mettre en garde les autres pays qui auraient des velléités d’indépendance et effrayer les futurs électeurs encore hésitants ou influençables.
    Les dirigeants européens ont annoncé des catastrophes si le Royaume-Uni quittait l’Union européenne.
    Or, si jamais la Grande-Bretagne s’en sortait mieux qu’auparavant et retrouvait sa prospérité d’antan, ce serait la fin de l’Europe telle que nous ne l’avions jamais imaginée et qui nous a été imposée…
    Heureusement que cette Tour de Babel, cet édifice monstrueux, va finir par disparaître!

    • Ce que vous dites est vrai, mais seulement dans la mesure où le pouvoir politique anglais respecte les diktats européens; Il pourrait très facilement s’en extraire. Pour le moment le pouvoir anglais est complice de l’UE, mais si le prochain premier ministre est résolument anti-UE, ce ne sera plus la même musique.

      Et si c’était la France ce serait encore plus facile. Parce que l’UE sans la France n’existe pratiquement plus. La GB n’est que peu impactée par l’UE, il n’en est pas de même pour la France.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com