Le tribunal correctionnel de Reims a condamné à huit mois de prison avec sursis Sabrina Ghallal, ancienne conseillère générale socialiste, jugée coupable d’avoir organisé un mariage blanc entre une jeune Algérienne et un militant socialiste handicapé.

Les faits datent de la fin de l’année 2013 et devaient servir à régulariser la situation administrative de la femme algérienne.

A la suite de cette affaire, Sabrina Ghallal avait été exclue du PS un an plus tard.

La condamnation prononcée mardi, à laquelle s’ajoute une amende de 3.000 euros, est légèrement plus clémente que celle (un an avec sursis) requise par le parquet lors du procès qui s’était tenu le 13 juin 2017.

Sabrina Ghallal a néanmoins été relaxée du chef « d’abus de faiblesse » envers le mari, militant socialiste mais aussi adulte handicapé, suivi pour troubles psychologiques.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :