A Arles, Françoise Nyssen dispose d’une certaine notoriété. Pas en tant que ministre de la culture, mais en temps qu’ex-éditrice (Actes Sud) dont l’expansion immobilière continue de faire débat.

Laissons la parole au Canard Enchaîné, peu suspect d’être une presse réactionnaire.

“Présidente du directoire d’Actes Sud jusqu’à son entrée au gouvernement, Nyssen règne à Arles, avec son mari, Jean-Paul Capitani, sur tout un pâté de maisons appelé le Méjan. Le couple y a installé le siège d’Actes Sud, une librairie, trois salles de cinéma, un restaurant, un bar, une salle d’exposition et un hammam. Problème : dans ce secteur sauvegardé de la ville – l’un des plus beaux et des plus protégés de la région -, Nyssen et Capitani se sont payé le luxe de procéder à de grands travaux en s’asseyant sur les règles de base de l’urbanisme et de la protection du patrimoine. Chapeau, la ministre de la Culture !

Pire encore : Nyssen, peuchère, a les autorités locales aux trousses. Son Méjan ne respecte pas les normes de sécurité concernant l’accueil au public.

Son petit commerce est même visé par un “avis défavorable à la poursuite de l’exploitation ” émis par la commission de sécurité en 2011 ! Et toujours valable sept ans plus tard…”

Allez donc essayer de faire la même chose.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Cadoudal says:

    la séparation des pouvoirs , entre l’exécutif et le judiciaire, fait partie des grandes impostures de la mythologie républicaine ;

    en réalité le Mur des cons a toujours rampé devant les ministres, distributeurs de Légion d’ Honneur.

  2. Soupape says:

    La séparation des pouvoirs ? … C’est juste “pour le dit” … comme disait ma grand mère

    Car, en pratique,
    on réunit les pouvoirs en une SEULE main … de la façon suivante :

    1 – Rien que des mossants au pouvoir,
    si t’es pas mossant … tu peux pas avoir l’investiture de ton parti …

    2 – Le jour, les mossants semblent séparés, …
    mais la nuit, … ils sont vautrés les uns sur les autres …

    3 – En apparence, des partis variés …
    En réalité, des partis tous semblables, … dans des emballages différents …

    Bien entendu, … tout cela est parfaitement républicain !

    Toute ressemblance avec le “mur des cons” … serait purement fortuite …

    • (1. et 2. écrits avant de lire Cécilien 🙂
      1. ‹ Françoise Nyssen, adepte du « faîtes ce que je dis, pas ce que je fais » › :
      faîtes < fastigium ; faites < facio ; à vois le choux.
      2. ‹ Pas en temps que ministre de la culture, mais en temps qu’ex-éditrice […] › :
      en temps que pluie forte il faut monter à la faîte.
      3. o tempora, o mores !

      • Pardon, je voulais dire monter aux faîtes, mais j’ai fête une faute.

  3. dommage d écrire des commentaires sans intérêts, la bête a abattre est cette cinglée pseudo intellectuelle

  4. Daniel Daflon says:

    Encore une belle (si je puis dire) pourriture.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !