La peur revient dans le métro londonien. Un homme a poignardé, hier soir, trois personnes à la même station, Parsons Green, dans la zone résidentielle de Fulham, où avait explosé une bombe rudimentaire le mois dernier qui avait fait 30 blessés. Mais pour Scotland Yard, dès hier soir, la cause était entendue : « ce n’est pas du terrorisme ».

Pourtant c’est bien le cauchemar du terrorisme que revivent les Londoniens ! L’agresseur, peu après 21 h 30 à l’extérieur de la station de la métropolitaine de Londres, a attaqué trois passants en leur assenant follement des coups de couteau ; l’une des victimes a été tuée, tandis que les deux autres ont été blessées grièvement.

C’est bien le même mode opératoire que lors d’autres attaques mortelles au couteau en Europe qui ont été reliées au terrorisme islamique. Pour l’instant aucune interpellation n’a été faite, le meurtrier court toujours…

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :