cecile-kyenge-visite-crotone

« L’initiative stratégique concernant la situation en Méditerranée et la nécessité d’une approche globale de l’immigration dans l’UE» auront Cécile Kyenge pour co-rapporteur (avec le Maltais Roberta Metsola), a décidé le Parlement européen.

Cécile Kashetu Kyenge, née en 1964 au Congo, d’un père polygame qui a 38 enfants, s’est introduite illégalement en Italie en 1983. Elle se lance en politique dès 2004.

kyenge-onu

En 2010, elle incarne en Italie la campagne de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). De 2013 à 2014, elle est désignée ministre de l’intégration, devenant le premier ministre né africain à siéger dans un gouvernement italien. 

kyenge-afrique-2

« Je ne suis pas une femme de couleur mais une femme noire», déclare-t-elle fièrement à Myeurop.info.

kyenge-soutient-clandestins

Cécile Kyenge revendique la suppression de la notion d’immigrant clandestin et affirme que «L’Italie est un pays métis» et «multi-ethnique».

Celle que le Parlement européen a choisi pour proposer les grandes lignes de sa politique migratoire prétend que « l’Europe doit ouvrir davantage ses frontières ».

A Jeune Afrique, Cécile Kyenge explicite : « Il faut ouvrir les frontières. (…) l’Europe a besoin de les ouvrir encore plus du point de vue économique, démographique, social… Elle a évité le déclin démographique grâce à l’immigration».

cecile-kyenge-ministre

Sur Radio 24, Cécile Kyenge déclare « J’en rêve tous les jours. J’aimerais un Noir comme président de la république italienne».

Pour Cécile Kyenge, les immigrants illégaux doivent cesser de l’être, entrer en Europe à leur guise, tandis qu’un totalitarisme démocratique doit interdire les partis politiques jugés « racistes ».

Il ministro  Cecile Kyenge a Verona per inaugurare l'African summer school

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

41 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :