L’économiste français, l’homme de l’ombre derrière la victoire de Macron aux présidentielles, donne son avis sur la crise actuelle entre Paris et Rome. Et souhaite un changement de gouvernement en Italie.

Dans l’affrontement entre la France et l’Italie, Jacques Attali, le « parrain » politique d’Emmanuel Macron, a décidé d’entrer en jeu. Interrogé par le quotidien italien La Stampa, organe de la presse au collier italienne, il évoque la crise diplomatique entre Rome et Paris. Et contre le gouvernement de coalition eurosceptique et « populiste » au pouvoir en Italie il tire à boulets rouges :

« Rien ne se passe entre l’Italie et la France. Ce qui arrive ne concerne que votre gouvernement, et est révélateur de la dimension néfaste du populisme en Europe. »

L’économiste français, un des plus puissants conseillers des responsables socialistes français depuis l’époque de François Mitterrand, n’a aucun doute :

« Les insultes que ces messieurs lancent à la France sont d’excellents cours pédagogiques. Elles montrent à qui ne l’avait pas encore compris la nature de ces mouvements, qui nous ramènent aux années les plus noires de l’Italie et de la France. Si cela continue ainsi, cela produira les plus noires conséquences. »

Et voilà le désopilant Attali nous refaire le coup anxiogène des heures les plus sombres de notre histoire :

« Il faut se rappeler ce qui est arrivé en Italie entre les années 20 et 1945. Et en France entre 1940 et 44. Et il ne faut pas sous-évaluer ce qui est en train d’advenir aujourd’hui : c’est une leçon pour ceux qui ont du mal à comprendre la nature réelle des mouvements populistes. »

A analyse simpliste, maniaque reductio ad hitlerum, colle une conclusion simpliste :

« Un changement de gouvernement en Italie serait la solution définitive. Ou alors celui actuel doit devenir responsable. Je suis très respectueux de la démocratie et en particulier de celle italienne. Et je ne veux pas me mêler de vos choix politiques. Mais d’un point de vue français, européen, et aussi de tant de mes amis italiens, étant donné que le gouvernement après des mois et des mois ne change pas d’attitude, il devrait changer. Cela résoudrait tous les problèmes. »

En somme, Macron n’a aucune faute !

Mais si l’on suit le respectueux et démocratique raisonnement ‘attalien’, c’est donc le gouvernement Macron, qui ne changeant pas d’attitude par rapport aux gilets jaunes, qui devrait changer…

Attali, c’est l’hôpital qui se moque de la charité, l’hypocrite qui propose une « solution définitive », une ‘solution finale’ pour éliminer tous ses opposants politiques…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Disons le clairement, cette interview prouve tout à la fois qu’Attali est une merde et un autiste, peut-être atteint de la maladie d’Alzheimer. Il a d’ailleurs dépassé l’âge qu’il avait donné comme seuil à l’euthanasie. On ne saurait que l’encourager à suivre le chemin tracé par lui-même.
    Les évènements virent de telle manière que je lui promets pas la même longévité qu’à un Rockfeller sauf à se réfugier dans un ex-silo de fusée au fin fond des Rocheuses.

  2. La reprobation des sots ,une voluptee'”la c est plus qu sot c est une ordure ,,ces criminels qui nous persecutent doivent etre proteges par des milices ,Bachar et Matteo font des selfies avec le peuple ,,sans gardes du corps ,nous sommes beaucoup a rever leur mort .,https://lesobservateurs.ch/2018/08/22/un-vendeur-ambulant-contredit-un-bobard-de-la-gauche-salvini-est-un-gentilhomme-declare-t-il/

  3. Cadoudal says:

    le cauchemar d’ Attali:

    que les peuples d’ Europe se révoltent contre le projet talmudique de destruction des nations chrétiennes.

    qu’ils entravent son projet de construction de République Universelle , capitale Jérusalem.

  4. Guillaume says:

    ” L’homme c’est la machine à mentir, Bigorno sournois.”

    (1938) L’école des cadavres
    Louis-Ferdinand Céline

    https://pp.userapi.com/c850628/v850628152/336fd/j8WqRwxyiUE.jpg

  5. Pierre Gouverneur says:

    Ces “Europeo Immigrationnistes Mondialistes” n’ont que leur suffisance qu’ils s’acharnent à faire croire ou à se convaincre « bien pensante », mais qui n’est vouée qu’à un totalitarisme en marche vers la soumission du plus grand nombre, au minable profit d’une nomenklatura imbue, ce dont notre peuple, avec le réveil GJ, commence à réaliser. Pour y parvenir, pour faire valoir leur infecte ambition qui fait fi du besoin profond de l’Humain et des peuples d’être toujours plus considérés, ils n’hésitent pas, à le mépriser, à l’insulter, à l’endoctriner, à proclamer pestiférés ceux qui s’opposent, ou résistent, à leur ambition dominatrice au pire,
    de par le fait que cette dernière se détourne, comme jamais, de par son ampleur planétaire, de l’idéal humain consistant à développer le respect de soi, des autres, de la diversité culturelle des peuples, ce qui devrait conduire ces derniers à lutter contre toutes les ambitions dominatrices qui n’ont cessé d’affecter le monde depuis des millénaires.
    La France, un des fers de lance de cet idéal, basé sur le message du Christ « Aimez-vous les uns, les autres », – invite universelle que sa République a fait progresser en prônant l’égalité et la liberté des individus, implique le refus de toute forme de soumission individuelle ou collective et doit, ainsi, conduire au droit à l’autodétermination de chaque peuple.
    Tout totalitarisme se manifeste par le désir d’une petite minorité de soumette les autres. Il s’oppose à l’idéal commun.
    Le mondialisme financier prôné actuel est un totalitarisme monstrueux dont l’idéologie matérialiste conduit à robotiser les esprits ainsi dés spiritualisés ou vidés de la conscience de l’idéal commun, à les uniformiser en les rendant dépendants au profit d’une minorité, qui a l’audace de se déclarer progressiste.

  6. Qu’avons nous à faire, nous autres gens du peuple français, avec ce genre de donneur de leçons mondialiste? Ce monsieur atali, qui parvient toujours à rassembler une petite cour d’admirateurs béats devant ses délires stupides, ferait mieux d’aller exercer ses talents de prophète ailleurs que chez nous ou le peuple n’a que faire de lui. Et pourquoi pas en Israël, le pays des prophètes?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !