Depuis quelques années, il est possible de louer des manifestants. Aux Etats-Unis et en Allemagne, la pratique semble déjà courante pour les organisations qui en ont les moyens financiers.

Il semblerait que de tels manifestants rémunérés aient été recrutés pour accueillir les migrants dans les gares allemandes et autrichiennes. L’enthousiasme des populations pour acclamer les immigrés ne serait donc pas toujours très spontané. 

karl-richter-npd

Karl Richter, conseiller municipal (NPD) de Munich, a d’ailleurs demandé aux autorités munichoises d’enquêter sur une étrange annonce publiée par une agence de travail intérimaire, l’entreprise viennoise « Easystaff human & ressources GmbH »  :

Cher easystaffer,

Nous attendons encore de nombreux requérants à la gare principale et à la gare de l’ouest. Nous avons donc besoin d’un coup de main sur place pour la distribution de produits alimentaires et surtout pour transmettre aux voyageurs des informations sur la correspondance et les horaires.

Je cherche encore du monde pour aujourd’hui 5.09.2015 de 15 à 24 h.

Paiement : EUR 10.00/h. Pause non payée 1h.

As-tu du temps ? Contacte-moi très rapidement par email. Si tu as encore du temps disponible demain ou lundi, tu peux t’inscrire au projet pool 8953.

Depuis, le site easystaff.at a supprimé la trace de son annonce.

Mais dans différentes villes allemandes et autrichiennes, des personnes venues applaudir les “réfugiés” ont reconnu avoir reçu de l’argent en échange de leur présence.

La question qui suit : qui paye ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :