C’est mardi 19 mai dans l’après-midi que l’église Saint-Jean-des-Cordeliers de Bergerac qui appartient à la FSSPX a été l’objet d’un terrible sacrilège : le tabernacle a été forcé et le Saint Sacrement, contenu dans deux ciboires, a été volé ainsi que les pavillons qui les recouvraient.

Rien d’autre n’a été emporté alors que cette magnifique église du XVII° contient de très beaux objets liturgiques.

L’émoi est grand chez les prêtres du prieuré Sainte-Jeanne-d’Arc qui ont déjà connu à deux reprises des dégradations (graffiti injurieux) sur les portes extérieures de l’église mais jamais de vol à l’intérieur.

Un expert technique de la police judiciaire a été dépêché sur les lieux pour relever d’éventuelles empreintes digitales et traces ADN.

Ce matin à 7 H 15 M. l’abbé Sébastien Gabard, Prieur, a célébré une messe de réparation devant des fidèles choqués et émus. Dans son court sermon, il a parlé de profanation et de viol sur le Corps Sacré de Notre Seigneur. Il a ensuite appelé à venir se recueillir devant le Saint Sacrement qui sera exposé à partir de ce soir pour une adoration nocturne.

Les actes anti-chrétiens sont légions dans une république laïque, et laïciste, pour qui la France démarre à la révolution de 1789 et dont le gouvernement a voulu interdire le culte catholique sous prétexte de propagation du Covid19. Bien sûr, nous attendons avec impatience les dénonciations politiques de tous bords de cet acte anti-chrétien : ce n’est pas que nous soyons naïfs, c’est que l’espoir fait vivre…

A cette heure, seuls nos confrères de Riposte Catholique ont relayé l’information ainsi que FR3 Aquitaine qui ne peut, au passage, s’empêcher de donner un petit coup de griffe en parlant de “cette congrégation catholique intégriste“.

MPI invite ses lecteurs catholiques à s’unir par la pensée aux actes de réparation pour ce sacrilège et à témoigner leur soutien aux prêtres qui ont subi cet outrage à travers cette profanation.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. J’ose à peine imaginer les réactions si ces faits s’étaient produits dans une mosquée ou une synagogue,n mais comme c’est dans une église, nos chers gouvernants, qui se prosternent devant les islamistes, vont complètement ignorer cette profanation. Honte à eux.

  2. Cadoudal says:

    vol pour des messes noires ?

    le diable croit à la Présence réelle .