abbé Matthieu Raffray de l’Institut du Bon Pasteur

Quelques prêtres de la FSSPX, dans l’ensemble assez jeunes et sans grande expérience, se sont laissés chaperonner par l’illustre abbé Matthieu Raffray de l’Institut du Bon Pasteur pour activer une Confrérie les regroupant tous, créée lors de leur passage commun à Ecône. Dénommée « du Bon esprit », par opposition à la lettre des doyens et communautés amies, lettre jugée « ignoble », cette Confrérie a été l’occasion de tenir une réunion secrète en Dordogne.

La réunion, étalée sur plusieurs jours, s’est tenue dans le village de Montagrier (village de l’abbé Laignelot) dans la deuxième quinzaine de juillet 2017. Les messes quotidiennes étaient célébrées dans l’église du village, généreusement ouverte par l’Ordinaire périgourdin à qui tous les gages de « bon esprit » avaient été donnés.

Etaient entre autres présents à cette réunion – liste non exhaustive :

  • L’Abbé Matthieu RAFFRAY, supérieur de la Province d’Amérique Latine de l’Institut du Bon Pasteur ;
  • L’Abbé Timothée de BONNAFOS, en poste à Buenos-Aires, Argentine ;
  • L’Abbé Jean-François MOUROUX, en poste à Onex, Suisse ;
  • L’Abbé Eudes-Etienne PEIGNOT, directeur de La Martinerie-Châteauroux ;
  • L’Abbé Nicolas CHALLAN BELVAL, en poste à La Martinique ;
  • L’Abbé Benoît LAIGNELOT, en poste à Enugu, Nigeria.

Après s’être chaleureusement félicités de l’ouverture romaine sur le dossier des mariages, tous ont dit leur joie de lire dans le dernier Cor Unum (numéro 117 de juin 2017) les mots positifs de Mgr Fellay sur les communautés Ecclesia Dei :

  • « Je me demande bien comment certains envisagent la “conversion de Rome” le retour de l’Eglise à sa Tradition, alors qu’ils évitent soigneusement tout contact avec l’Eglise officielle, sans parler de la mouvance Ecclesia Dei ». (Page 5).
  • « Il en est de même des mouvements Ecclesia Dei, y compris dans la Fraternité Saint-Pierre, où l’on trouve un certain nombre de Nicodèmes, convaincus que l’analyse de Mgr Lefebvre sur Vatican II est la bonne. » (Page 6).

En citant ce dernier passage, aucun d’eux n’a remarqué qu’en ces dires même de Mgr Fellay, il est reconnu que toute reconnaissance canonique implique une condition bien réelle, même non écrite : une fois reconnu par Rome, on ne peut adhérer à l’authentique combat de Mgr Lefebvre qu’à l’instar de Nicodème, c’est-à-dire dans le secret de la nuit et non en fils de lumière, loin bien sûr de tout micro…

Enfin les participants ont dit adhérer aux écrits de l’abbé François Knittel – pour qui l’état de nécessité recule,  texte publié très officiellement dans la revue de la Maison Générale. A croire qu’avec le pape François, l’un des plus grands destructeurs de l’Eglise, les choses iraient mieux !

Devant ce nouvel esprit qui envahit certaines parties de la Fraternité, les supérieurs restent étrangement muets, tout à l’opposé de leur réaction suite à la lettre des doyens. Silence symptomatique ? On peut se le demander, lorsque l’on sait  que certains prêtres du district de France ont reçu l’autorisation d’écrire, sous pseudo, dans des revues de la mouvance ecclésiadéiste : ils ne font que faire preuve du nouveau « bon esprit ».

Christian LASSALE

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

48 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :