Le président Donald Trump a défendu le message pro-vie lors du petit-déjeuner de prière national jeudi 7 février, promettant de défendre la vie.

«Nous devons construire une culture qui chérit la dignité et le caractère sacré de la vie humaine innocente. Tous les enfants, nés et à naître, sont faits à la sainte image de Dieu », a-t-il déclaré. « Chaque vie est sacrée et chaque âme est un précieux cadeau du ciel. » Trump a reçu une ovation debout du public puis a cité Jérémie 1: 5.

«Comme le Seigneur le dit dans Jérémie: ‘Avant de te former au ventre maternel, je te connaissais. Avant votre naissance, je vous ai mis à part ‘ ».

Pourquoi cette déclaration ?

Dans une frénésie d’élargir l’accès à l’avortement, plusieurs États ont récemment adopté ou proposé des lois pour légaliser l’avortement jusqu’à la naissance. Imaginons ce spectacle d’un enfant dont on voit la tête apparaître hors du sein maternel au terme de sa grossesse. Prise d’un regret la mère dit soudain qu’elle n’en veut plus et qu’elle veut avorter. Le médecin se voit obligé de se livrer à une boucherie abominable. Or, c’est ce que vient de voter l’État de New-York. Dans cette ligne atroce, s’est distingué le gouverneur de l’État de Virginie qui a déclaré que les nés vivants des suites d’avortements ratés devaient être tués ou qu’il il fallait les laisse mourir. C’est l’avortement post-natal ou du quatrième trimestre de la grossesse. En fait l’infanticide pur et simple.

Sous le prétexte de “protéger la santé des femmes”, les démocrates ont fièrement annoncé leur soutien à la mise à mort de bébés innocents à toutes les étapes de la grossesse et à l’élimination des protections accordées à ceux qui sont déjà nés. De plus les démocrates se sont réjouis de ces possibilités d’infanticides. Une barbarie que même les nazis n’auraient jamais proposée pour leur propre peuple. Tout le monde devrait être horrifié.

Par trois fois, ces trois derniers jours une opposante à l’avortement du nom de Wagner, membre du Congrès a demandé à cette assemblée qu’une loi soit votée sur le sujet. Approuvez-vous ou non l’infanticide des enfants nés vivants ? Les démocrates majoritaires à cette assemblée ont répondu que oui ; validant ainsi un projet cauchemardesque que pas une personne saine d’esprit et de cœur ne saurait admettre.

La grande majorité des Américains considèrent l’avortement comme une question tragique et difficile. En poussant leur position par défaut à l’extrême gauche, les libéraux ont transformé leur coalition en culte de la mort.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. balaninu says:

    Et nous voudrions que Dieu approuve ce carnage ? Que Sa voix reste silencieuse ? NON ! Le courage de M. Trump devant ces assassins est grand, mais où sont les voix de ceux qui détiennent le DEVOIR de s’élever contre ces horribles personnes ? Il nous faut nous atteler au Rosaire, pour que la Ste Vierge Marie écrase de son Auguste pied la tête de Satan.

    • Je n’en reviens tout simplement pas…..jamais j’aurais cru qu’en 2019 la BARBARIE serait LÉGAL….
      L’enfer ne sera pas vide!

  2. balaninu says:

    Seul Hérode a fait cela !

  3. Sancenay says:

    “L’aboutissement “, comme dirait la Taubira de la religion du “progrès” contre l’humanité. Saint Michel et Saint Georges , à l’aide !

  4. et souvenons nous que nous appliquons les pires errements des USA de quelques mois à quelques années après leur adoption.

    • La réalité est très différente.Il ne s’agit pas du tout d’infanticide.

      • Jean Pierre Dickès says:

        Il s’agit de quoi ? Tuer ou laisser mourir un enfant né prématuré c’est quoi….

        • “Un projet de loi signé début 2019 ajoute des protections supplémentaires à l’accès à l’avortement, notamment en permettant à certains professionnels de la santé non médecins d’exécuter la procédure et en autorisant les avortements de plus de 24 semaines si le fœtus n’est pas viable ou de protéger la santé de la mère ( avant le changement de loi, cela se limitait à la protection de la vie de la mère)”

  5. Isabelle P says:

    Il ne devrait pas être permis de poser de telles questions !

  6. Etienne says:

    Dans l’antiquité romaine, le père de famille avait droit de vie ou de mort sur l’enfant qui venait de naître.
    Le (s) poupon (s) devait (ent) être accepté (s) et relevé (s) par lui pour entrer dans la famille.

    Des progressistes contemporains sont donc revenus à cette pratique barbare.
    Plus cintrés que ça, tu meurs.

  7. Que feriez-vous si l’enfant naissait sans bras sans jambes, sans yeux et sans bouche, et n’ayant aucune apparence humaine ? Ces cas existent malheureusement, ils sont excessivement rares mais il serait légitime par miséricorde de les endormir pour toujours à la naissance.

    • yoyobird says:

      Donc, vous nous dites que pour “résoudre” un cas ” extrêmement rare” selon vos dires, on peut et on doit autoriser la mort de milliers d’enfants en bonne santé…
      C’est tellement affligeant de bêtise que vous devriez avoir honte d’y avoir même pensé.
      Il n’y pas de miséricorde à consentir à la mort de milliers d’enfants pour soulager les peines d’un seul.
      De plus, votre exemple est idiot : sans bouche ,il ne peut se nourrir. En règle général même avec une sonde, ces pauvres petit êtres meurent vite.
      Donnez lui le baptême et prier pour que Dieu le rappelle à Lui rapidement.

    • Jean Pierre Dickès says:

      Des enfants mal formés de cette nature meurent le plus souvent immédiatement ou au bout de quelques minutes. Ma mère s’est installée comme obstétricienne en 1936 ; elle n’a pas eu de ces comme vous le dites. En revanche j’ai fait ma thèse sur des jumeaux thoracopages, c’est à dire ayant le tout le tronc soudé. Cette formé était non décrire. La partie gauche de ce monstre double a vécu quelques minutes…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

42 % 20.120 € manquants

14.880 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 04/03/2019

Il nous reste cependant 20.120 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !