Site icon medias-presse.info

Santé Publique Angleterre : les personnes vaccinées sont trois fois plus susceptibles de mourir du variant Delta

Un rapport de l’agence gouvernementale britannique Public Health England intitulé SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England a examiné tous les variants actuellement connus du covid-19.

En ce qui concerne le variant le plus contagieux, le Delta, le gouvernement britannique admet que les personnes vaccinées sont 3,25 fois plus susceptibles de mourir que celles qui n’ont pas subi le vaccin expérimental.

Sur 117 décès au total survenus dans les 28 jours suivant l’infection, 44 d’entre eux étaient des individus non vaccinés.

Les graphiques montrent que l’une des personnes décédées avait reçu sa première dose de vaccin dans les 21 jours avant son décès et 19 d’entre elles ont reçu une dose du vaccin plus de 21 jours avant leur décès. Selon les dernières données, 2,0% des personnes vaccinées testées positives pour le variant Delta nécessitent des soins d’urgence, contre seulement 1,48 % des personnes non vaccinées. 50 personnes décédées du variant Delta ont pris les deux doses du vaccin covid-19. Au total, 70 des 27 192 individus vaccinés dans l’étude sont décédés, ce qui représente un taux de mortalité de 0,26 %. Pendant ce temps, 44 des 53 822 personnes non vaccinées sont décédées, entraînant une mortalité de 0,08 %.

L’étude montre aussi que le risque de mourir avec un variant du virus chinois est exceptionnellement faible, surtout si une personne n’a pas reçu le vaccin.

Cependant, les personnes vaccinées sont également 600% plus susceptibles de mourir des « variants » de Covid que les personnes non vaccinées. « Les données actuelles sont conformes aux données publiées la semaine dernière par l’agence de santé publique d’Angleterre qui ont également montré un taux de mortalité six fois plus élevé parmi les personnes entièrement vaccinées que les non vaccinées et un taux d’admission à l’hôpital de 2,3% parmi les personnes complètement vaccinées au moins deux semaines plus tôt contre seulement 1,2% parmi les non vaccinés », explique en outre Celeste McGovern de LifeSiteNews.

Il s’avère que ceux qui ont été vaccinés sont beaucoup plus susceptibles de souffrir et de mourir.

Tout cela ne fait que vérifier ce que la chercheuse du Massachusetts Institute of Technology (MIT) Stephanie Seneff a affirmé concernant l’amélioration dépendante des anticorps, ou ADE, par le vaccin conduit également à des dommages immunitaires qui rendent une personne vaccinée plus susceptible de tomber malade : « Il est concevable pour moi que la spécificité du faisceau laser des anticorps induits soit compensée par un affaiblissement général de l’immunité innée », explique Seneff. « Je soupçonne également que des campagnes de vaccination massives peuvent accélérer la vitesse à laquelle les souches mutantes résistantes au vaccin deviennent dominantes parmi toutes les souches du SRAS-Co-V2 [coronavirus]. »

Ces données sont confirmées par un article du Wall Street Journal publié vendredi 25 juin. Montrant les résultats préliminaires des autorités sanitaires israéliennes, l’article révèle que plus de la moitié des adultes infectés lors de l’épidémie par le variant Delta en Israël ont reçu le vaccin.

« Environ la moitié des adultes infectés par le variant Delta du Covid-19 en Israël ont été entièrement inoculés avec le vaccin Pfizer Inc. », écrit le WSJ.

Le variant Delta est donc plus dangereux pour les personnes vaccinées.

Pourtant les grands médias et les politiciens continuent à exhorter les populations à se faire vacciner. Ainsi, Joe Biden a utilisé l’excuse de ce variant Delta pour pousser les Américains à la vaccination :

« Plus de six cent mille Américains sont morts, et avec ce variant delta, vous savez qu’il y en aura d’autres également. Tu sais que ça va arriver. Nous devons faire vacciner les jeunes », a déclaré Biden dans un centre communautaire de Raleigh, en Caroline du Nord.

« Les données ne pourraient pas être plus claires : si vous êtes vacciné, vous êtes en sécurité », a-t-il ajouté. « Vous risquez toujours de tomber gravement malade ou de mourir si vous n’avez en fait pas été vacciné, c’est juste la réalité. »

Le compte Twitter officiel de Joe Biden a également envoyé jeudi une vidéo dans laquelle le Dr Anthony Fauci exhorte les Américains à se faire vacciner, utilisant une fois de plus le variant Delta pour effrayer les gens et les pousser à accepter ces injections expérimentales.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !