Teddy Kataliko président de la société civile du nord kivu est clair sur la VOA : “Il y a eu 39 morts en 48 heures mais il faut y ajouter quatre autres personnes tuées vendredi et 17 personnes portées disparues dans le groupement Bambumba Kisiki.

Les auteurs de ces massacres serraient les rebelles musulmans ougandais des ADF (forces démocratiques alliés). De plus du 03 au 10 mai : “plus d’une trentaine de personnes ont été massacrées dans les localités proches d’Eringeti”, ville du nord de la province du Nord-Kivu à la frontière de celle de l’Ituri, a déclaré à la presse le Lieutenant-colonel Martin Amouzou Codjo, porte-parole militaire de la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco).

Une autre source onusienne affirme que parmi les victimes il ya des bébés et des femmes enceintes tués avec des machettes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Lukeni says:

    Et l’armée ne fout rien c’est grave

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com