Il y a quelques jours, le CRIF organisait une privatisation de l’exposition Goscinny au Musée d’art et d’histoire du judaïsme.

Francis Kalifat, Président du Crif, vous invite à une visite privée de l’exposition René Goscinny – Au-delà du rire, lundi 16 octobre 2017 de 18h à 21h30 au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, 71 Rue du Temple 75003 Paris

Quelques jours après sortait le nouvel album d’Astérix intitulé Astérix et la Transitalique. Télévisions, radios et presse écrite en assuraient immédiatement la publicité même si cet album est le fruit d’un scénariste et d’un dessinateur qui ne sont pas au niveau du défunt tandem Goscinny-Uderzo.

Mais les fidèles lecteurs des aventures d’Astérix ont surtout immédiatement remarqué un changement symbolique majeur avec les précédents albums : la disparition de la fameuse page d’ouverture présentant une carte de la Gaule avec la loupe posée sur le village gaulois entouré des camps romains d’Aquarium, de Babaorum, de Laudanum et de Petibonum.

Exit également les quelques lignes situant l’action : “Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non. Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur…” 

S’agit-il d’une nouvelle concession au politiquement correct ? Le terme ” village gaulois ” aurait-il désormais une saveur qui dérange la bien-pensance multiculturaliste ?

Interrogée par 20 Minutes, une porte-parole d’Hachette évacue la question, estimant que “cette question n’a pas d’intérêt”, avant d’avouer un “parti pris éditorial”…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :