Voici un article qui sera certainement classé en “théorie du complot”. Cependant tous les faits sur lesquels il s’appuie sont bien réels.

Dans la novlangue actuelle, toute recherche de causes d’un évènement, autre que celle fournie par les médias officiels, est appelée “théorie du complot”.

Voici, cités dans l’ordre où ils se sont présentés à nous, les éléments qui vont vous permettre de vous faire une opinion sur l’incendie de Notre-Dame, sur la gigantesque opération de spoliation qu’il révèle, sur Macron, sur les élus parisiens et sur ceux qui nous gouvernent.

⦁ Le 15 Avril au soir, un feu gigantesque se déclare de manière incompréhensible et ravage en quelques heures la charpente et la toiture de Notre-Dame.

Immédiatement, on nous indique que seule la piste accidentelle est envisagée.

⦁ De nombreux experts déclarent leurs doutes sur la rapidité de l’embrasement. Benjamin Mouton, ancien architecte en chef de Notre-Dame de Paris, fait part de son incompréhension.

https://youtu.be/-i3ftb_u_O8

⦁ Dans la soirée du 16 avril, le président de la République nous indique qu’il veut reconstruire Notre- Dame dans les 5 ans. « Nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Alors oui, nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame, plus belle encore, et je souhaite que cela soit achevé d’ici 5 années, nous le pouvons. Et là aussi nous mobiliserons. » L’urgence justifiera toutes les dérogations et toutes les transgressions.

Immédiatement la famille Arnaud et le milliardaire Pinault annoncent des contributions exceptionnelles pour la reconstruction de l’édifice.

http://www.rfi.fr/economie/20190416-paris-notre-dame-financement-reconstruction

⦁ Dans les jours qui suivront, d’autres viendront au renfort : les familles Bettencourt, Bouygues, Decaux, Ladreyt de la Charrière (déjà bienfaiteur de Fillon), ainsi que Disney, Total, l’Oréal, BNP Paribas, Axa, Sanofi, BPCE, Société Générale.

https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Notre-Dame-de-Paris-une-generosite-prodigieuse

⦁ Le 19 avril on apprend que le ministère de la Culture place la parole des architectes sous contrôle. Bouclez-la, et faites circuler, il n’y a rien à voir. « Le ministère exige que les demandes d’interview et éléments de langage envisagés dans la réponse aux questions doivent être annoncées et autorisés préalablement par le cabinet du ministre. » Le ministère envoie également aux architectes des points précis sur l’état de Notre-Dame et l’avancement de la sécurisation. « Le but c’est de donner des infos fiables. Nous ne sommes pas tous sur le chantier, justifie Charlotte Hubert. L’émotion nous a montré que c’était un sujet suffisamment important pour qu’on ne dise pas n’importe quoi. Mais nous n’avons rien à cacher… »

https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/19/notre-dame-le-gouvernement-a-t-il-interdit-aux-architectes-des-monuments-historiques-de-repondre-aux_1722369

Les partisans de la restauration et de la conservation sont évincés des débats. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/stephane-bern-et-jack-lang-inquiets-pour-la-reconstruction-de-notre-dame_2074657.

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/notre-dame-les-conservateurs-restaurateurs-s-estiment-exclus-des-debats_3412801.html

 

⦁ Le 24 avril un projet de loi est présenté en toute urgence au conseil des ministres afin d’autoriser le gouvernement à prendre par ordonnance des mesures d’aménagement ou de dérogation afin d’échapper aux dispositions contraignantes des lois nationales et supra nationales. Macron se dégage de toutes les contraintes qui pourraient ralentir les opérations . En fait, il va rendre possible la privatisation de l’Île de la Cité.

https://lecourrier-du-soir.com/recourir-aux-ordonnances-pour-reconstruire-notre-dame-en-5-ans-macron-a-t-il-perdu-la-tete/

Le même jour, Mathieu Lefebvre et Laurent Ackerman publient un dossier extrêmement documenté sur le site Katehon et révèlent la formidable opération immobilière envisagée sous l’ère Hollande ainsi que l’extraordinaire opportunité pour les groupes du privé de mettre la main sur les joyaux des Français au cœur d’un des sites les plus visités au monde, et pour nous au cœur de notre cœur, celui de notre tradition, de notre histoire, de notre identité française millénaire, de notre Nation.

En bref, la quasi-totalité du foncier bâti et des emprises foncières de l’île appartiennent à l’État et à la ville de Paris. Ces bâtiments seront bientôt vides, disponibles pour d’autres affectations : Hôtel-Dieu, Palais de justice, Conciergerie, Préfecture de police de Paris, 36 quai des Orfèvres, Tribunal de commerce de Paris ; mais aussi le marché aux fleurs et le parvis de Notre-Dame.

Le projet pharaonique de réaménagement de l’ensemble de l’Île de la Cité prévoit :
⦁ 100 000 m² créés – (ayant une valeur foncière dépassant le milliard d’euros),
⦁ Une dalle en verre sur le parvis de Notre Dame, et un vaste ensemble commercial en sous-sol
⦁ Des accès bateaux sur les quais pour déverser la noria des touristes
⦁ La privatisation du patrimoine public
⦁ La monétisation (mise sous péage) du flux du premier site touristique de France : 15 millions de visiteurs annuels.

Or jusqu’ici, cet extravagant projet de transformation de l’Île de la Cité en un vaste Disneyland commercial privé n’avait aucune chance d’aboutir. En effet, l’Île de la Cité renferme une trentaine de biens protégés au titre des monuments historiques. De plus, ce site de 22 ha est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Miraculeusement, l’incendie de Notre-Dame a permis de débloquer la situation puisque Macron s’est empressé de se faire autoriser à déroger à toutes les contraintes.
On comprendra alors que les grands groupes du luxe, du BTP de la finance et de l’assurance se soient précipités pour se créer une image publique de bienfaiteurs. Ils sont en effet à la source du projet ; en particulier le groupe LVMH, chef de file des prétendants.

http://katehon.com/fr/article/un-projet-foncier-de-plusieurs-milliards-entoure-notre-dame-de-paris-depuis-2016

 

On pourra également lire le rapport Perrault et Bellaval qui explique parfaitement la finalité commerciale du projet et sa dévolution au secteur privé. On y relèvera à la section « Entretiens avec des personnalités qualifiées, susceptibles d’apporter un éclairage particulier sur l’avenir de l’Île de la Cité », la participation de :
– M. Marc-Antoine Jamet, Secrétaire général du groupe de luxe LVMH, ainsi que directeur immobilier,
– M. Jean-Paul Claverie, conseiller de M. Bernard Arnault, président de LVMH…

https://www.courdecassation.fr/IMG/MISSION%20CITE_CMN_DPA_RAPPORT_161216.pdf

 

Très pressé de bien faire et sûr de tenir sa proie, dès le 16 avril, Antoine Arnault, fils de son père, proposait déjà de mettre ses idées, ses savoir-faire créatifs et architecturaux ainsi que ses équipes à la disposition du projet.

+++++++
Pour Notre-Dame et pour sainte Jeanne d’Arc,
tous à Paris le 12 mai 2019 !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

617 commentaires

  1. Etienne says:

    Timeo Danaos et dona ferentes.

  2. mimi8 says:

    Ne pas oublier qu’en l’espèce, le don de 200 millions d’euros ne sera que de 80 millions d’euros après défiscalisation de 60%. En conséquence, les Français qui sont l’état et qui payent les impôts donneront 120 millions d’euros. Bien évidemment, le groupe Arnault se fait une publicité internationale à très bon marché et tente de se présenter en bienfaiteur dès lors que tout cela n’est que calcul sordide. Cette analyse est valable pour tous les groupes qui se sont précipités pour s’acheter à bon compte une réputation de généreux bienfaiteurs…

  3. balaninu says:

    J’ai lu dès le 25 avril, soit 10 jours après ce drame contre les catholiques, (car avant TOUT Notre Dame est un lieu de culte, érigée pour adorer Jésus dans le Saint Sacrement, à la gloire de sa très Sainte Mère), que, environ 93 % de l’Ile de la Cité appartenait à l’Etat, et donc cet incendie tombait à pic, pour que tous ces magnats du dollar investissent dans un nouveau Disney. Les plans attendaient patiemment dans les tiroirs que la situation se débloque. Enfin !!!! ouf !!!!! ils vont pouvoir enfin agir !!!!

  4. Johan says:

    Les escrocs à l’assurance incendie vont pouvoir s’en donner à coeur joie, puisque la seule vue d’un incendie, en cours, fait dire au parquet “qu’il y a destruction involontaire par incendie”.

  5. Thierry says:

    Non, je ne me laisse pas dominer par l’émotion télévisuelle et organisée à la mode téléthon. Je prends le temps et je me remémore l’histoire…
    En 1789, les biens de l’Eglise, qui provenaient de centaines de milliers de donateurs à travers les siècles, ont été confisqués par les hommes de la révolution qui, ayant encore un soupçon d’honnêteté et reconnaissant la spoliation, avaient promis à perpétuité, de rétribuer les évêques et les curés.
    En 1905, rompant unilatéralement un traité diplomatique conclu avec le Vatican, l’état français, sous l’inspiration des loges maçonniques, a volé tous les biens qui restaient à l’Eglise de France. Les salaires ecclésiastiques ont été supprimés, et même les fondations pieuses, pourtant ratifiées par l’état, ont été empochées.
    Ainsi, depuis 1905, Notre-Dame de Paris et toutes les autres églises de France construites avant cette date, appartiennent à l’état qui les concède au culte catholique. L’état propriétaire doit donc assurer la maintenance et la réparation des biens dont il s’est accaparé. Faire des dons pour la reconstruction est une sorte de surplus d’impôt que le contribuable verse volontairement. Non, je ne donnerai pas un franc d’impôt supplémentaire et volontaire à l’état spoliateur des biens de l’Eglise. Bien mal acquis ne profite jamais dit le proverbe.
    Un concours international est lancé pour la reconstruction. Des architectes qui n’ont pas la foi catholique, qui ne sont pas français imposeront leurs vues et celles de leurs commanditaires aux architectes français et chrétiens du Moyen-âge. On prétend ainsi marquer de l’art de notre société apostate cette poésie de pierre dédiée à la gloire de la Mère de Dieu.
    Et puis, les hommes hommes politiques n’aiment pas le Moyen Age chrétien, eux qui agitent sans cesse le mot moyen-âge et l’adjectif moyenâgeux comme des repoussoirs, qui désigneraient, d’après eux, des temps sombres, intégristes, dogmatiques, intolérants, heureusement vaincus par ce qu’il est convenu d’appeler les « lumières » …
    Faire un don, c’est cautionner tout

  6. Si les Français se taisent sur ce crime, ils en deviennent complices. Les générations futures les maudiront. Ils faut trouver les coupables pour les juger, y compris ceux, en hauts-lieux qui bénéficient de l’immunité.

    • la vieille gauloise says:

      D’ accord ….et on fait comment dans une dictature ? Car ce gvt en est une …. malheureusement, pour nous sortir de cet enfer je ne vois plus qu’ une intervention étrangère, mais l’ affaire est délicate et qui osera le faire …. un deal entre américains , russes et chinois est en train de se faire mais ….Chut!….

  7. Cadoudal says:

    un incendie qui prouve la grande efficacité, déjà connue , du thermite, carburant très puissant ;

    qui fait des beaux incendies à flamme jaune et arrive à brûler des poutres de chêne de 800 ans.

    reste à expliquer le silence des tous les responsables de la sécurité, l’ absence de films de télésurveillance; la lenteur des pompiers , la version républicaine, laïque et obligatoire de la Propagande.

    la nullité et l ‘incompétence à ce point , cela relève du complot.

  8. Cadoudal says:

    peut être , mais un mégot lâché par un pigeon ne peut pas mettre le feu aux poutres de chêne,
    neutraliser tous les systèmes de sécurité , faire fondre le plomb de la flèche, empêcher les pompiers d’ arriver trop tôt….

    celui qui écrira un roman policier sur l ‘incendie de ND de Paris cherchera d’ autres hypothèses, plus crédibles.

    et maintenant les experts, les architectes, ont ordre de se taire..

    seule la Propagande d’ Etat a la parole.

  9. Isabelle P says:

    Tout ce qui appartient à l’État appartient en fait au Peuple !
    Va-t-on donc les laisser vendre tout ce qui est à nous ?!

    • toto says:

      Ils vont se gêner, pesez-donc! Ils ne se sont pas génés pour vendre les autoroutes à Vinci, vendre les entreprises d’Etat à des margoulins de financiers, à des banksters. Tous les services publics sont aux mains des banksters, avec la complicité des syndicats de gauche, des élus , des élites….

  10. Isabelle P says:

    Et la manipulation de la “Justice”, ça suffit aussi !

  11. Cadoudal says:

    “Il y a une cause. Rien ne dit pour le moment qu’elle est criminelle”

    tout indique que cette cause est criminelle ( moyens énormes de mise à feu que vous reconnaissez)

    que le Mur des cons et des connes , que la Propagande, veulent protéger le criminel.,

    • Je note aussi absence de revendications. Aucune victime. Aucun témoin qui n’aurait aperçu quelqu’un de suspect. Aucune explication scientifique de l’attentat, les quantités de thermite auraient du être énorme, aucune explosion, aucun “allah akbar”

      • Cadoudal says:

        quelle est votre explication ?

        comment cet incendie a-t-il pu avoir lieu ?

        nano-thermite ( carburant des fusées )?

        pourquoi ne nous montre-t-on pas les films des caméras de télésurveillance ?

        • Des ouvriers qui fument. L’entreprise responsable des travaux déjà impliquée dans un autre accident. Plutôt que de tirer des plans sur la comète j’attends les conclusions de l’enquête. Plutôt que de foncer dans le n’importe quoi qui meuble.

          • Cadoudal says:

            dans un autre post vous estimiez ” à des tonnes la quantité de thermite nécessaire”

            un mégot ou des tonnes de thermite pour embraser la toiture ?

            • Je n’ai pas dit que c’était un mégot. Je dis juste que pour un site soi disant ultra surveillé il y avait pas mal de défaillances. Soit dit en passant des mégots mal éteins ont brulé des forêts entières.

              • toto says:

                Vous devriez savoir, cher professeur, que les poutres de chêne destinées à la construction au moyen-âge étaient immergées des dizaines d’années dans des eaux acides et minéralisées. Autrement dit, les poutres avaient la consistance très dure et s’enflamment très mal. Mais il reste assez de poutres à moitiés carbonisées pour que Cooper, vous tentiez d’y mettre le feu avec un briquet. C’est la méthode expérimentale. Et avec ces restes de poutres et un kilogramme de thermite, je vous y mets le feu. Après on compare. Chiche?

                • Vous pouvez prendre ce que vous voulez. Le seul problème c’est qu’on a pas retrouvé de thermite. Donc je ne vois pas bien ce que ça va démontrer. Toujours partant ?

                  • chtroll says:

                    Pas retrouvé de thermite ou de la nanothermite ??? Qu´en savez vous ??Vous faites partie des experts criminels ??? Vous avez un labo à votre disposition pour analyser les restes du toît de N D ??? Dans le World Trade Center , personne n´avait pensé à la nanothermite sauf des experts qui ont constaté que les poutres d´aciers avaient été coupées très proprement comme avec un chalumeau et les seules produits qui sont capables de faire ce travail est la thermite et la nanothermite . Celui qui a découvert le pot au rose de la nanothermite dans les poussiès du 11/9 , est le professeur .Niels Harrit qui est professeur et qui enseigne la chimie organique, la photochimie et la photophysique aux étudiants en nanosciences et en chimie.à l´université de Copenhague . Pourquoi ne pas lui demander de venir à Paris et de faire des tests ??? Ce n´est pas bien compliqué en admettant qu´on OSE le faire venir et que , bien sur , il accepte . Car ce n´est pas sans risques !!!!!!
                    Rappelons que , si la thermite peut être fabriquée sans trop de mal par n´importe qui , la nanothermite est une tout autre histoire . Elle ne peut être fabriquée QUE dans des labos militaires , n´est vendue nulle part et est utilisée EXCLUSIVEMENT par des militaires aux ordres de gouvernements !!! Les gens d´al Quaïda et autres énergumènes n´ont JAMAIS pu avoir accès à de la nanothermite , c´est IMPOSSIBLE !!

          • chtroll says:

            Pr Sheldon Cooper
            Et vous allez , bien sur , avaler les résultats de l´enquête officielle , comme , je suppose , vous avez avalé les résultats officiels du 11/9 !! Nous avons , bien sur , à faire à des gens très honnêtes , très sérieux et qui ne nous disent que des choses vraies et auquels il ne viendrait jamais à l´idée de nous en foutre plein la vue 🙂

            • Si pour le 11/9 vous préférez croire ceux qui vous disent qu’il n’y a jamais eu d’avions, qu’est ce que vous voulez que ça me fasse ? Et oui les enquêteurs sont des gens honnêtes et sérieux. Mais comme j’ai l’occasion de le dire, quelle importance pour vous ? Vous avez décrété que c’était un attentat. Votre conviction est déjà faite, alors les résultats de l’enquête franchement….

        • chtroll says:

          Pourquoi avait on traité les poutres avec un gel inconnu , contre les insectes alors que JAMAIS , aucun insecte ne s´était attaqué à ces poutres pendant 800 ans ??. De quoi était constitué ce soit disant insecticide qui était sous forme de gel ??????

  12. Bardamu says:

    Monsieur le “Professeur”, vous avez des arguments techniques qui se tiennent, mais ne sont toutefois pas définitifs, car il reste l’incompréhension des spécialistes devant l’incroyable rapidité du feu dans des poutres de 800 ans semi fossilisées. Par contre, votre mise en cause de l’authenticité du Linceul de Turin semble montrer que vous êtes un troll déjà connu ici… non ?
    Car la croyance en l’authenticité de cette relique insigne est étayée par la science, à tel point que quelqu’un a pu dire que “la science ne pouvait admettre la datation au carbone 14, sauf à se nier elle-même”.

    • Quelqu’un c’est qui ? La datation au C14 n’a jamais été remise en cause dans aucune revue scientifique à comité de lecture. Ou alors merci de m’éclairer en me donnant le titre de la revue
      Concernant ND je ne suis pas spécialiste des sciences du feu. Maintenant pour ce que j’en ai lu c’est que ces poutres se sont enflammées à cause du plomb en fusion qui est tombé dessus. La quantité astronomique de plomb est tombée a peu être en même temps sur l’ensemble des poutres.

      • Bardamu says:

        Ah vous voulez parler de ces revues scientifiques où les articles proposés sont non pas peer reviewed mais pal reviewed, méthode bien connue dans le domaine de la climatologie pour empêcher les articles climato-sceptiques ?
        La datation ne peut être juste à cause d’éléments qui la détruisent d’emblée, comme par exemple le Codex de Pray du 11° siècle qui décrit avec précision le Linceul. On ne connaît pas la raison pour laquelle la datation est fausse, mais elle l’est, c’est tout. La lecture de “La science à l’épreuve du Linceul” de A.A. Upinsky, en démontre, à l’aide de tables de décision (tout simplement la base des systèmes experts) l’authenticité.

        • La datation est exacte. Il n’y aucun preuve scientifique du contraire. Évidemment un article de recherche est assez différent d’un livre écrit par un non scientifique. Je note que l’Église elle même s’en tient à la datation de 1988.

          • Efgy says:

            Elle ne s’y tient pas. Elle continue pèlerinages et ostensions.

            • Pr Sheldon Cooper says:

              Les gens sont libres de croire. Y compris aux licornes roses.

  13. Louis says:

    En tout cas, s’il y a une chose de sûre, c’est que LES MARCHANDS DU TEMPLE SONT DE RETOUR (bien réels, avec tout leur “or” et leur roublardise).

  14. anne11 says:

    Merci pour cette rétrospective, cependant vous avez oublié un élément;
    L’invitation de Macron au pape qui a répondu;
    – Je viendrai en temps voulu.
    Viendra-t-il expliquer aux Français que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes?

    • toto says:

      Bergoglio viendra pour inaugurer la nouvelle religion mondiale, avec lancement planétaire dans Notre-Dame défigurée par les architectes F.M.” en temps voulu!” Ha! ha! ha! (rire satanique!)

  15. Vous pouvez prendre ce que vous voulez. Le seul problème c’est qu’on a pas retrouvé de thermite. Donc je ne vois pas bien ce que ça va démontrer. Toujours partant ?

  16. Cadoudal says:

    un tel feu ne part pas tout seul , ni avec un mégot.

    il faut des adjuvants chimiques , thermite ou autre produit , sur un chantier ultra sécurisé contre l ‘incendie .et surveillé.

    le témoignage de l’ ancien architecte de ND exclut l’ accident.

    • Tellement surveillé et sécurisé que des ouvriers fumaient. Le témoignage de quelqu’un qui n’était même pas sur les lieux ou moment du drame. Je préfère attendre les conclusions de l’enquête.

      • Cadoudal says:

        pour le résultat de l’ enquête :attendre environ 40 ans

        la fraternelle républicaine des copains et des coquins va jouer à fond.

        • De toute façon qu’est ce que cela change pour vous ? Vous avez décrété que c’est un attentat. Vous en serez persuadé jusqu’à la fin de votre vie. Votre conviction étant acquise, quelle place voulez vous laisser à l’enquête ? Après tout il y a des gens qui croient que les extraterrestres viennent nous rendre visite ou que le suaire de Turin est authentique.

          • Cadoudal says:

            il y en a aussi qui croient que le monde s’ est auto créé au big bang

            et ils disent cela en blouse blanche et c’est estampillé ” Science démontrée”

            • Le Big Bang est une réalité scientifiquement démontrée. Ce n’est pas le cas de Dieu.

              • Bardamu says:

                Non, le big bang reste une hypothèse, rien de plus.

                • C’est démontré depuis un moment déjà.

                  • Cadoudal says:

                    çà dépend de ce qu’on met dans le mot ” démonstration”

                    certains confondent rigueur scientifique (= certitude inattaquable) et poésie se perdant dans la lointaine préhistoire

                    en attente de démonstration sérieuse : quid de la matière 1 an avant le big bang ?

                    j’ attends une réponse “scientifique”

                    • Le Big bang est une réalité démontrée. Vous seriez incapable de me monter une quelconque étude scientifique parue dans une revue à comité de lecture prouvant que ce n’est pas le cas. Vous confondez science et votre croyance.
                      Quand à l’avant Big- bang. C’est un domaine de recherche. Rien n’est encore établi. Des hypothèses sont à l’étude.

                  • Cohelet says:

                    Vous êtes d’une malhonnêteté sans nom. Lemaitre avait justement été violemment attaqué par les scientifiques athés et accusé de concordisme avec la Bible. Le “big bang” n’est pas incompatible avec le Fiat lux, par contre il ne suggère rien quant à l’âge de l’univers ni de la terre (qui sont plus que discutables), et encore moins en ce qui concerne l’évolution, qui est une croyance athée anti-chrétienne (les plus ardents défenseurs de celle-ci l’avouent eux-mêmes).
                    St Augustin avait raison, ” les athés sont des dégénérés”, vous nous le confirmer…

                    • Il me semble qu’il a surtout fait connaître son désaccord avec un discours de Pie XII.
                      Et certains athées considèrent certains croyants comme des dégénérés également. L’age de l’Univers, de la terre ainsi que la théorie de l’Évolution sont des domaines scientifiques parfaitement établis. Aucun scientifique n’a remis en cause l’âge de l’Univers ou celui de la Terre

                  • Sandrine says:

                    Le Big Bang, s’il existe, n’a jamais été incompatible avec Dieu.

                    • Le BB existe. Et qu’ils soit compatible ou non avec des élucubrations religieuses n’intéresse en rien les scientifiques.

                    • Tinatine says:

                      La théorie du Big-Bang va de pair avec la théorie de l’ univers en expansion , encore une hypothèse fumeuse ; il paraît que les étoiles et les galaxies s’ éloignent à toute vitesse les unes des autres ; d’ ailleurs , le soleil va s’éloigner de la terre à plus ou moins longue échéance …
                      On nous explique que le décalage vers le rouge des étoiles (sorte d’ effet Doppler appliqué à la cosmologie) en serait une preuve , ce qui ne tient pas debout !

                    • Vous avez raison sur ce point. Mais ce n’est pas une hypothèse fumeuse. Edwin Hubble l’a prouvé avec ses observations.

              • Efgy says:

                Dieu est une réalité démontrée historiquement par la résurrection du Christ. Des témoins et des documents l’attestent.
                Que vous n’y croyiez pas ne repose sur rien d’autre que votre croyance personnelle.

                • Quels témoins ? Quels documents ?

                  • Efgy says:

                    C’est bien ce que je dis : vous parlez d’un sujet sur lequel vous n’avez aucune information. Tout repose sur votre croyance personnelle.

                    • Ce qui sont persuadés que nous avons été crée par de petits hommes verts me disent la même chose

                    • Efgy says:

                      Je n’ai aucun document sur les petits hommes verts, et je ne connais pas le sujet – qui, du reste, ne m’intéresse pas ; je n’en parlerai donc pas. Mais vous, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas et vous affirmez détenir la vérité sans même chercher à la connaître. Cela s’appelle de l’imposture. Passez votre chemin svp,

                    • Votre réticence à fournir le nom de témoins et des documents augure assez mal de la justesse de votre théorie.

                    • Efgy says:

                      C’est vous qui parlez de ce que vous ne connaissez pas.
                      C’est vous qui prétendez être capable de démontrer par une théorie scientifique la non existence de Dieu. Et pour le comble, vous avez toujours été incapable de nous la fournir cette théorie scientifique.

                    • Dieu n’est pas objet de science. Que voulez analyser avec quelque chose qui n’interagit avec rien ? La science ne peut pas démontrer que Dieu n’existe pas. Comme elle ne peut pas démontrer qu’il existe. Mais elle arrive très bien à faire sans.

                    • Efgy says:

                      Eh bien voilà, vous le dites enfin : la science ne peut pas prouver que Dieu existe ou non.
                      Qu’elle fasse sans Dieu, ne démontre en rien qu’Il n’existe pas. Beaucoup d’athées vivent sans Dieu : cela ne prouve pas que Dieu n’existe pas.
                      Alors encore une fois, n’affirmez rien sans savoir et ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas.

                    • Ce n’est pas parce que des gens y croient que Dieu existe.

                    • toto says:

                      @nano-Cooper
                      Et bien faites sans Dieu et foutez la paix à ceux qui font avec.
                      Vous vous dites athée, mais en réalité vous êtes un théophobe, ou un christianophobe, c’est à dire un sectaire. Un véritable athée laisse tranquilles les croyants et n’essaye pas de les convaincre qu’il a raison de nier l’existence de Dieu. Autant vous dire qu’ils ne sont pas nombreux, ces athées. Et je les respecte, alors que les sectaires de votre espèce qui veulent imposer leur point de vue en racontant des bobards à longueur de blog ne m’inspirent pas un tel respect. Bye, pico-Cooper

                    • Je ne nuis gravement qu’à l’ignorance

                    • Efgy says:

                      La pensée athée vient des athées eux-mêmes, la pensée de Dieu vient de Dieu, elle prouve son existence.
                      Je pense que vous ne le comprendrez pas, vous êtes fermé sur vous.

                    • C’est argument tautologique.

          • Cadoudal says:

            une conviction très rationnelle; type roman policier.

            pas de meurtre sans meurtrier.

            pas d’incendie sans incendiaire.

            à vous lire, on peut croire que c’est un extra terrestre , doté d’un carburant importé de Mars,
            qui a mis le feu.

            sans doute pour couvrir la responsabilité des gardiens, sévèrement pris en défaut

            • La responsabilité des gardiens ? On n’est déjà plus dans le cadre d’un attentat. Oui très certainement il y a des eu des négligences.

              • Cadoudal says:

                je n’ai jamais parlé d’ attentat ;

                mais de cause criminelle

                la version laïque et obligatoire de l’ accident – dès la première heure- est une aberration suspecte.

                il y a eu des incendiaires qui ont mis le feu avec du matériel et des produits efficaces.: beaucoup de négligences ( sécurité) lenteur des secours, efficacité des moyens incendiaires

                un nouveau 11 septembre impossible à avaler. .

                • L’accident n’est pas une version obligatoire. A ce stade c’est la version la plus crédible. Des incendiaires avec des produits efficaces ?. Combien d’incendiaires ? pour quelle raison ? pourquoi ne pas avoir revendiquer ? quels produits ? Quel mode opératoire ?

  17. Cadoudal says:

    «Cette année, deux des grandes églises de Paris ont été l’objet d’incendies dont je pense très sérieusement qu’ils étaient criminels. […] De l’avis des spécialistes les plus avertis, l’incendie de Notre-Dame est un incendie criminel car il n’a pu venir inopinément comme cela, sur des poutres qui font un mètre carré de section et qui ont 700 ans. Essayez donc de brûler une bûche de chêne et vous verrez ce qu’il faut!», a-t-il expliqué.

    JM LE PEN 1 ER MAI 2019

    • “Macron est solide et doué” Jean Marie Le Pen. Février 2019.

      • Cohelet says:

        “La démarche scientifique requiert de la clarté et de l’honnêteté. Je suis de la partie. ”
        Pr Sheldon Cooper, 1er mai 2019, article sur Vincent Lambert.
        Vous vous prenez pour qui sérieusement ? Quel troll vous faîtes, c’est pitoyable.

  18. Eric83 says:

    Tout d’abord, merci à l’auteur Mr Depauw pour cet article. Pour ma part, je suis un simple citoyen qui souhaite pouvoir baser son opinion sur des faits, se pose des questions sur cet incendie et a posé des questions pour tenter d’obtenir des réponses.
    Après avoir lu sur un blog que le circuit des tours de N-D avait été fermé exceptionnellement à 17 h 30 le 15 avril, jour de l’incendie, je me suis demandé quelle en était la raison.
    Le 23 avril, j’ai donc posé cette simple question à Checknews, site de “Libération”, qui se targue de vérifier les faits.
    “Le lundi 15 avril 2019, au soir duquel un incendie a ravagé partiellement la cathédrale Notre-Dame, le circuit des tours était exceptionnellement fermé à 17 heures 30. Quelle était la raison de cette fermeture exceptionnelle ?”
    Dans un délai inespéré, 2 heures chrono, Checknews a publié une réponse à ma question, dont voici le lien
    https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/23/pourquoi-les-tours-de-notre-dame-ont-elles-ferme-plus-tot-le-jour-de-l-incendie_1722841?
    Voici en substance la cause de cette fermeture exceptionnelle :
    « Le CNM nous répond : «La fermeture du circuit des Tours de Notre Dame le lundi 15 avril à 17h30 était prévue depuis quinze jours afin d’organiser une réunion administrative avec les agents du Centre des monuments nationaux. Ces réunions sont organisées régulièrement afin d’échanger avec les personnels sur place.»

    Cette réunion d’agents du CMN n’a rien de suspect en soi puisque ces réunions sont régulières.

    Cependant, contrairement à ce que publient les médias MSM depuis le 15 avril, il n’y avait pas, dans le créneau horaire du départ de l’incendie, que les employés de Le Bras frères présents dans la partie inaccessible au public de Notre-Dame le 15 avril.

    Combien étaient-ils ? A quelle heure sont-ils entrés et sortis de la salle haute ? Aucun de ces agents ne s’est-il rendu au niveau de la charpente et n’a détecté/senti/vu le départ de feu ?…etc…

    Pourquoi l’information sur cette réunion est-elle cachée au public, encore aujourd’hui puisque aucun média MSM n’a publié d’article à ce sujet alors même qu’à l’inverse tous ont publié en meute des articles sur 7 mégots trouvés ” sur les lieux ” !?

    Etant donné que nous avons appris il y a quelques jours que les architectes des monuments nationaux devaient se servir des éléments de langage du Ministère de la Culture,la dissimulation par les médias MSM de cette information sur cette réunion dans le créneau horaire du départ de l’incendie émane-t-elle d’une volonté/ d’un ordre du gouvernement ?

    • DOLF says:

      https://fr.sott.net/article/33797-Le-point-sur-l-incendie-de-Notre-Dame-de-Paris

      Il semble que l’office de tourisme de Paris avait aussi prévenu d’une autre fermeture :
      « lundi 15 avril 2019 : fermeture exceptionnelle à 17h30 du square Jean XXIII autour du chevet de la cathédrale. »

      • sabinaki says:

        Merci, Dolph, pour votre lien !
        C’est la synthèse la plus intéressante que j’ai lue sur le sujet.
        La vérité éclatera-t-elle un jour, on n’en sait rien, mais on peut très sérieusement remettre en doute l’interprétation officielle…
        Nous sommes gouvernés par des escrocs et des menteurs.

  19. MA Guillermont says:

    Là. .., les , sombres actions … du , des Césars des Loges
    https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://imposture-bibliotheque-de-combat.over-blog.com/2019/04/consternant-les-12-apotres-et-les-4-evangelistes-de-notre-dame-ont-ete-decapites-au-chalumeau.html&ved=2ahUKEwjP3cP20vLhAhXa6OAKHRLIDq4QFjAEegQIBhAB&usg=AOvVaw21QEwEIOIwmBe4XVJNWBL-

    Les commentaires sont à lire , la présentation de certains internautes sur la méthode employée pour la mise à feu incendiaire est riche de sens …

    • Isabelle P says:

      Merci pour le lien. Je ne suis pas la seule que ça a choquée de les voir emmenés décapités.
      Honteux !

  20. MA Guillermont says:

    Ces malheureux sont atteints de la rage !
    Le but principal est bien l’antichristianisme …
    Le temps leur est compté , livrés aux horreurs qu’ils espèrent …

  21. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper

    Ce n’est pas parce que des gens y croient que Dieu existe.”

    ce n’est pas parce que certains veulent que Dieu n ‘existe pas , qu’ils sont dans le vrai.

    nous vivons à une époque qui exige avec rage la “mort de Dieu”.

    somme théologique:

    “les perfections invisibles de Dieu sont rendues visibles”
    “à l ‘intelligence par le moyen de ses œuvres.”

    Mais cela ne serait pas si, par ses œuvres , on ne pouvait démontrer l ‘existence même de
    Dieu”

    “car la première chose à connaître, au sujet d’un être , c’est qu’il existe”
    (st Thomas ; st- 1 Q2 l ‘existence de Dieu- art 2- l ‘existence de Dieu est-elle démontrable?)

    • Cela n’est en rien une démonstration scientifique.

      • Cadoudal says:

        c’est un argument théologique, de poids.

        il a pour objet une réalité objective ;

        il y a une science de Dieu car toute réalité est objet de science;
        elle s’ appuie sur l’ intelligence rationnelle philosophique
        et sur la Révélation des Écritures.

        quant à votre démonstration sur l’ auto création et gestion de l’ Univers,
        à l ‘endroit zéro, au moment zéro , à l ‘heure du Big Bang,
        je l’ attends toujours avec curiosité (amusée)

        c’est facile de d’ assimiler votre personne à la “Science”
        de vous revêtir d’une blouse blanche
        pour en imposer aux gogos.

        il y a usurpation d’ autorité.

        ce n’est que du cirque.
        il n’y a jamais d’ argument sérieux

        ce qui est sérieux chez vous , c’est votre dévotion déclarée à Satan.

        • Sandrine says:

          Monsieur Sheldon Cooper ne jure que par la science et ne sait pas réfléchir. L’intelligence de Thomas d’Aquin le dépasse complètement, il n’y comprend rien car la science n’a jamais appris à ce monsieur à se servir de son intelligence. D’ailleurs, il ne doit pas croire en ce mot, car l’intelligence ne se prouve pas non plus par la science, elle est invisible comme Dieu…c’est une “chose” abstraite… à moins qu’elle soit rendue visible par les oeuvres, comme les oeuvres de Dieu ?

          • Elle ne me dépasse pas. Il n’est pas scientifique. C’est un théologien. Et je vous concède qu’il es sait plus que moi sur la théologie. Mais ce qu’il dit n’en ait pas une vérité scientifique pour autant.

            • Sandrine says:

              Vous n’avez pas répondu : l’existence de votre intelligence, elle n’est pas non plus une vérité scientifique, et c’est clair que vous y croyez vraiment.

            • Sandrine says:

              Et l’existence de votre intelligence, vous y croyez ? Elle n’est pourtant pas non plus une vérité scientifique.

        • C’est théologique. Pas scientifique. Dieu n’est pas un objet de science. On ne peut pas prouver que Dieu n’existe pas. Mais on ne peut pas prouver non plus qu’il existe. Après si vous sortez du champ scientifique, tout est possible, Dieu , Les licornes, Casimir.

          • Cadoudal says:

            votre doctrine : hors du scientisme matérialiste lourdingue de Homais, point de salut, point de science , point d’ accès à la connaissance du réel ?

            votre académie rejette Aristote , Pascal, Descartes parmi les esprits indignes de communier à votre “Science” ?

            • Mon académie ne rejette personne. Ni ceux que vous avez cité, ni Einstein, ni Lemâitre ni Feynman ni Newton. Mais mon académie ne considère que les travaux scientifiques. Pas leurs écrits philosophiques ni théologiques.

              • Cadoudal says:

                vous opposez
                d’une part la philosophie et la théologie, qui semblent sans valeur à vos yeux

                à d’ autre part la science, qui aurait toutes les vertus;.

                pouvez vous nous décrire le domaine de ce que vous appelez “science”
                et quelles certitudes elle nous apporte sur l’ origine de l ‘homme et sa destinée ?
                par quels arguments envoie-t-elle la théologie au néant ?

                • Je ne les oppose pas. Je dis que ce sont deux domaines différents.

                  • Cadoudal says:

                    avec la science , on prédit les éclipses; on fabrique des avions , des fusées; de l’ électricité ; pas beaucoup plus.

                    avec la théologie on apprend aux hommes ce qu’ils sont, d’où ils viennent et où ils doivent aller, et comment faire pour y parvenir.

                    ;

                    • Je n’ai pas dis que la théologie était inintéressante. Mais on peut s’en passer.

                    • Sandrine says:

                      On se passe aussi très bien de la science qui explique tout en niant Dieu.

                    • Lequel ? Celui des chrétiens ? des juifs ? des musulmans ?

                    • Efgy says:

                      Qu’importe, ce n’est pas le sujet.
                      Tous disent que la Création vient d’un Dieu Créateur. Ils se passent tous d’une science qui dit le contraire.

                    • C’est parfaitement leur droit. Comme c’est le droit le plus strict de croire que la Terre est plate. Ou que nous avons été crée par une race d’extraterrestres. Ces gens là aussi se passent de science.

                    • Efgy says:

                      Votre réponse est plus que stupide, mais c’est votre droit.

                    • Comme cela vous savez ce que je pense de la vôtre.

                    • Efgy says:

                      Oui, elle vous gêne simplement.

                    • Du tout. mais elle m’amuse beaucoup.

                    • Efgy says:

                      Cela vous amuse de publier des commentaires stupides ? Votre niveau intellectuel est bien bas. Vous gagnerez à vous taire et à écouter ceux qui peuvent vous élever. Mais j’ai bien peur que ce soit un trop gros effort pour vous.

                    • Je me mets à votre niveau c’est tout.

                    • Efgy says:

                      Je vois bien qu’il est trop élevé pour vous. Vous avez du mal à me suivre alors vous sortez n’importe quoi pour ne pas perdre face.

                    • Vous êtes plus confus qu’autre chose. La science demande la précision.

                    • Efgy says:

                      Vous devriez lire Husserl…

                    • Efgy says:

                      Après réflexion, vous en êtes incapable. ce qui vous paraît confus est simplement ce que votre intelligence n’arrive pas à comprendre.

                    • Vous devriez lire le cours de physique de Feynman.

                  • Après réflexion laissez tomber. Allez regarder les télétubbies.

                    • Efgy says:

                      Alors je vais instruire car je n’ai pas la télévision contrairement à vous.
                      Husserl estime que l’homme, peut, à bon droit, ne pas se reconnaître dans l’édifice logico-mathématique que la science moderne substitue au monde de son existence quotidienne. Il existe bien d’autres manières de se rapporter au monde et aux autres que le modèle mathématique, fondé sur la prévalence absolue du mesurable (un peu comme en physique). Tout n’est pas mesurable en effet. L’homme même ne l’est pas, mais qui douterait de son existence ?
                      Le sens de la science, comme le fut la philosophie jusqu’au 19e siècle même, est pourtant la recherche de la vérité, mais cette recherche scientifique de la vérité ne peut atteindre à cet objectif en restant dans le domaine du “mesurable” ou de l”l’expérimentation”. C’est pourquoi dans l’Antiquité philosophie et science se confondaient, la philosophie étant elle-même recherche de la vérité et coupure avec le monde des sens.
                      bref, ce que vous cherchez à voir de vos yeux n’est pas scientifiques mais simplement monde sensoriel primitif.

                    • Mesurez ce qui est mesurable et rendez mesurable ce qui ne l’est pas.

                      Galileo Galilei

                    • Efgy says:

                      Mesurez l’homme.

                    • Efgy says:

                      Mesurez l’homme, puisque vous voulez tout mesurer pour croire.
                      Moi je n’ai pas besoin que des calculs me rassurent.

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      Moi je n’ai pas besoin de croyance.

                    • Efgy says:

                      Vous êtes aveugle ?? Vous croyez en vos calculs, vous croyez en vous-même, vous croyez à des théories fausses, vous avez plein de croyances qui remplacent Dieu et qui vous dominent.

                    • Efgy says:

                      Mais c’est une réaction normale : l’homme n’est pas fait pour le vide. Lorsqu’on ne croit pas en Dieu, il faut bien remplir ce vide par d’autres croyances, qui sont autant de dieux.

  22. Cadoudal says:

    “Pr Sheldon Cooper
    4 mai 2019 à
    Je ne nuis gravement qu’à l’ignorance”

    c’est plus que prétentieux .

    commencez par nous éblouir avec votre “lumière” , scientifique ou autre;

    mais nous ne voyons que des négations à la Homais. et des rêveries fumeuses estampillées “science “

    • Sandrine says:

      C’est clair qu’il se nuit à lui-même !

    • Si pour vous le Big Bang est une fumisterie estampillé science, effectivement on ne pas pouvoir discuter bien longtemps

      • Cadoudal says:

        votre théorie- matérialiste- de l’ auto création du monde , de l’ auto gestion , du monde , au moment zéro
        du big bang , couplée avec un évolutionnisme darwinien , n’a rien de scientifique :

        mais elle est très poétique.

        la théorie du ballon qui gonfle se défend partiellement; elle ne détruit pas la révélation
        biblique de l’ héxaméron

        la semi évolution de certaines espèces se justifie aussi ; sans détruire la création.

        l’ auto création de la matière suppose une foi que je n’ai pas

        en clair : vous pensez que le néant, que le hasard , a créé le monde , le gère et lui donne ses lois,
        le fait évoluer vers une sorte de perfection darwinienne

        où est votre rigueur de démonstration mathématique . qui est censée nous faire avaler cette pilule ?

        • Le Big Bang est démontré. Vous êtes d’ailleurs incapable de me fournir la moindre étude scientifique prouvant le contraire.
          Pour “l’avant BB” plusieurs théories sont en lice.

          • Cadoudal says:

            des théories “très scientifiques ” sans doute ?

            bien matérialistes , pures de tout “créationnisme ” ?

            • Des théories scientifiques, oui. Mais pour l’instant juste des théories. Elles ne sont pas prouvées. C’est d’ailleurs un axe de recherche actif chez les astrophysiciens notamment.
              https://www.pourlascience.fr/sd/physique-theorique/lunivers-avant-le-big-bang-5608.php

              • Bardamu says:

                Encore une fois, le Big Bang ne reste qu’une théorie, scientifique certes, mais qui sera difficile à prouver.
                Il n’y a pas d’opposition entre les faits scientifiques prouvés et la religion catholique. Par contre, il y a opposition entre la/les théorie(s) de l’évolution et l’enseignement de l’Église. Ceci étant, je ne me risquerai pas à discuter de la durée réelle des 5 premiers jours de la Création, le temps étant une notion humaine, et l’Homme ayant été créé le sixième.

                • La découverte du fond diffus cosmologique en 1957 en est une preuve. Qu’il y ait une opposition ou pas, la Bible n’étant pas un ouvrage scientifique, cela n’a aucune espèce d’importance.
                  La théorie de l’Evolution est aussi une théorie scientifique dûment établie. Elle est d’ailleurs enseignée à l’université.

                • Tinatine says:

                  Comme je le relatais un peu plus haut , la théorie du Big_Bang suppose celle de l’univers en expansion ce dont nous n’ avons aucune preuve et que nous n’ observons pas ; même le décalage vers le rouge des étoiles ne constitue pas une preuve .L’interprétation par l’ effet doppler est discutable et discutée par les scientifiques .

                  • L’interprétation de l’effet Doppler n’est pas discutée. Ou alors merci de m’indiquer l’article de recherche parue dans une revue scientifique à comité de lecture qui le discute.

              • Cadoudal says:

                ” Pr Sheldon Cooper
                5 mai 2019 à
                Des théories scientifiques, oui. Mais pour l’instant juste des théories. Elles ne sont pas prouvées.”

                je croyais que , pour vous, “scientifique” signifiait “démontré comme un théorème de géométrie”

                a-t-il un autre sens ?

                • La théorie de la relativité est une théorie démontrée. Elle ne peut être réduite à un simple théorème.Oui il y a des théories démontrées. Et d’autres qui ne le sont pas.

      • toto says:

        @atto-Cooper (ya du monde au balcon anti big-bug). On n’en parle pas dans vos cours?
        Une lettre ouverte à la communauté scientifique
        Cosmology Statement.org (Published in New Scientist, May 22-28 issue, 2004, p. 20)
        http://www.rense.com/general53/bbng.htm
        ~ Traduit de l’anglais

        Aujourd’hui, la théorie du big bang dépend d’un nombre croissant d’entités hypothétiques, de choses que nous n’avons jamais observées, l’expansion, la matière noire, l’énergie noire en sont les meilleurs exemples. Sans elles, il y aurait une contradiction fatale entre les observations faites par les astronomes et les prédictions de la théorie du big bang.
        Dans aucun autre domaine de la physique ne serait accepté ce recours perpétuel à de nouvelles hypothèses acceptées afin de connecter le fossé entre la théorie et l’observation. Ceci produirait au moins DE SERIEUSES QUESTIONS A PROPOS DE LA VALIDITE DE LA THEORIE SOUS-JACENTE.
        Mais la théorie du big bang ne peut pas survivre sans ces facteurs correctifs. Sans l’hypothèse du champ d’expansion, le big bang ne prévoit pas le fond de radiation isotropique cosmique qui est observé, parce qu’il n’y aurait aucun moyen pour des parties de l’univers qui sont maintenant éloignés de juste quelques degrés dans le ciel d’être à la même température et ainsi d’émettre la même quantité de radiation micro-onde.
        Sans une certaine forme de matière noire, à l’encontre de ce que nous avons observé sur terre malgré 20 années d’expériences, la théorie du big bang établit des prédictions contradictoires concernant la densité de la matière dans l’univers. L’expansion demande une densité 20 fois supérieure à celle qui serait impliquée dans la nucléo-synthèse du big bang, qui constitue l’explication par la théorie de l’origine des éléments de lumière. Et sans énergie noire, la théorie prédit que l’univers ne serait vieux que de 8 milliards d’années, ce qui est des milliards d’années plus jeune que beaucoup d’étoiles dans notre galaxie.
        De plus, la théorie du big bang ne peut donner aucune prédictions quantitatives qui auraient été vérifiées ensuite par l’observation. Les succès clâmés par les supporteurs de la théorie consiste en l’habileté à faire conïncider rétrospectivement des observations avec un nombre augmentant sans cesse de paramètres ajustables, de la même façon dont la vieille cosmologie de Ptolémée qui voyait la Terre comme centre de l’univers, avait besoin de plusieurs couches d’épicycles.
        De fait la théorie du big bang n’est pas le seul système à disposition pour comprendre l’histoire de l’univers. La cosmologie plasmique et le modèle d’univers constant tous deux font l’hypothèse d’un univers évoluant sans début ni fin. Celles-ci ainsi que d’autres approches alternatives peuvent aussi expliquer les phénomènes de base du cosmos, incluant l’abondance des éléments de lumière, la création de structure à grande échelle, le fond de radiation cosmique et comment le redshift des galaxies très lointaines augmentent avec la distance. Elles ont même prédit de nouveaux phénomènes qui ont été depuis observés, chose que la théorie du big bang n’a pas réussi à faire.
        Les supporteurs de la théorie du big bang pourront toujours rétorquer que ces théories n’expliquent toujours pas toutes les observations cosmologiques. Mais cela n’est guère surprenant dans la mesure où leur développement a complètement été bloqué par un manque de fonds. En fait, ces questions et alternatives ne peuvent même pas être discutées et examinées librement. Un échange ouvert d’idées est totalement inexistant dans la vaste majorité des conférences connues.
        Là où Richard Feynman aurait pu dire que “la science est la culture du doute”, dans le monde de la cosmologie aujourd’hui, le doute et la dissidence ne sont absolument pas tolérés; ainsi de jeunes scientifiques apprennent à rester silencieux s’ils ont quelque chose de négatif à dire à propos du modèle standard du big bang. Ceux qui doutent de la théorie du big bang ne veulent le dire de peur que cela ne leur coûte leurs fonds de recherche.
        Même les observations sont maintenant interprêtées à travers ce filtre biaisé et jugées justes ou fausses en fonction de si elles supportent la théorie du big bang ou pas. Il y a beaucoup de données contradictoires sur le redshift,, les abondances de lithium et d’hélium, la distribution des galaxies, entr’autres sujets, qui sont soit ignorées, soit tournées en ridicule. Ceci est le reflet d’une mentalité dogmatique croissante qui est totalement étrangère à l’esprit de la recherche scientifique libre.
        De nos jours, virtuellement toutes les ressources financières et expérimentales en cosmologie sont dévouées aux études et la recherche sur le big bang. Le financement ne provient que de sources réduites et tous les comités de révision des pairs qui contrôlent le financement sont dominés par les adeptes de la théorie du big bang. De fait, la dominance du big bang au sein de cette communauté est devenue auto-suffisante et ce quelque soit la validité scientifique de la théorie.
        Ne donner un soutien qu’à des projets qui sont dans le cadre de travail de la théorie du big bang diminue un élément fondamental de la méthode scientifique: soumettre constamment la théorie à l’observation. Ce type de restriction rend impossible une recherche et une discussion impartiale. Afin de corriger ce défaut, nous implorons les agences qui disposent des fonds pour la recherche en cosmologie de réserver une bonne partie des fonds aloués pour la recherche dans les théories alternatives et les observations contradictoires au big bang. Pour éviter toute partialité, les comités de révision qui alouent ces fonds de recherche pourraient être composés d’astronomes et de physiciens résidant en dehors de la cosmologie.
        Donner des fonds de recherche pour étudier la validité de la théorie du big bang et des théories alternatives permettrait au processus scientifique de déterminer notre modèle le plus précis concernant l’histoire de l’univers.
        Signé:
        (Institutions for identification only)
        Eric J. Lerner, Lawrenceville Plasma Physics (USA)
        Michael Ibison, Institute for Advanced Studies at Austin (USA) / Earthtech.org
        http://www.earthtech.org http://xxx.lanl.gov/abs/astro-ph/0302273 http://supernova.lbl.gov/~evlinder/linderteachin1.pdf
        John L. West, Jet Propulsion Laboratory, California Institute of
        Technology (USA)
        James F. Woodward, California State University, Fullerton (USA)
        Halton Arp, Max-Planck-Institute Fur Astrophysik (Germany)
        Andre Koch Torres Assis, State University of Campinas (Brazil)
        Yuri Baryshev, Astronomical Institute, St. Petersburg State University (Russia)
        Ari Brynjolfsson, Applied Radiation Industries (USA)
        Hermann Bondi, Churchill College, University of Cambridge (UK)
        Timothy Eastman, Plasmas International (USA)
        Chuck Gallo, Superconix, Inc.(USA)
        Thomas Gold, Cornell University (emeritus) (USA)
        Amitabha Ghosh, Indian Institute of Technology, Kanpur (India)
        Walter J. Heikkila, University of Texas at Dallas (USA)
        Thomas Jarboe, University of Washington (USA)
        Jerry W. Jensen, ATK Propulsion (USA)
        Menas Kafatos, George Mason University (USA)
        Paul Marmet, Herzberg Institute of Astrophysics (retired) (Canada)
        Paola Marziani, Istituto Nazionale di Astrofisica, Osservatorio Astronomico di Padova (Italy)
        Gregory Meholic, The Aerospace Corporation (USA)
        Jacques Moret-Bailly, Université Dijon (retired) (France)
        Narlikar, IUCAA(emeritus) and College de France (India, France)
        Marcos Cesar Danhoni Neves, State University of Maringá (Brazil)
        Charles D. Orth, Lawrence Livermore National Laboratory (USA)
        R. David Pace, Lyon College (USA)
        Georges Paturel, Observatoire de Lyon (France)
        Jean-Claude Pecker, College de France (France)
        Anthony L. Peratt, Los Alamos National Laboratory (USA)
        Bill Peter, BAE Systems Advanced Technologies (USA)
        David Roscoe, Sheffield University (UK)
        Malabika Roy, George Mason University (USA)
        Sisir Roy, George Mason University (USA)
        Konrad Rudnicki, Jagiellonian University (Poland)
        Domingos S.L. Soares, Federal University of Minas Gerais (Brazil)

        • Ce sont là aucunement des preuves scientifiques. pas la moindre référence à un article de recherche parue dans une revue à comité de lecture.

          • MA Guillermont says:

            ……………….. Votre réponse est …………. minable .

            Votre esprit est étroitement universitaire , les étudiants sont bien à plaindre d’avoir un “chercheur scientifique aussi MALHONNÊTE opérant à l’établissement de non -sens flagrants !

            Digne d’un ……… pur abruti !

          • Efgy says:

            @ “pas la moindre référence à un article de recherche parue dans une revue à comité de lecture.”

            C’est justement ce qu’ils ont l’air de dénoncer.

            • Qu’attendent t’ils pour l’écrire alors ?

              • Efgy says:

                Bah ils l’ont écrit dans cet article.

                • Ce n’est pas un article scientifique. Mais je gage que vous n’avez jamais du en lire.

                  • Efgy says:

                    Jugement bien téméraire, monsieur Cooper.

                    • Un titre de ce que vous considérez comme une revue scientifique peut être ?

                    • Efgy says:

                      Vous attendez “Pour la science” peut-être ?

                    • Ce n’est pas une revue scientifique au sens professionnelle du terme. Essayez encore.

                    • Efgy says:

                      On est d’accord, ce n’est pas une revue scientifique au sens professionnel, pourtant vous la citez pour vous justifier ; à 2 poids, 2 mesures.

                    • Nature est une revue scientifique à comité de lecture. C’est m^me une des revues avec le plus fort facteur d’impact. Ce qui en fait une des revues les plus prestigieuses au monde.

                    • Efgy says:

                      Ne soyez pas confus : je vous ai cité “Pour la science”.

                  • Je la cite parce qu’elle est d’un abord plus accessible. Mais si vous préférez je peux vous citer l’article de la revue Nature au sujet de la datation au C14 du suaire de Turin. qui prouve qu’il date du 14siècle si vous voulez.

                    • Efgy says:

                      Article faux et mal documenté. Un autre svp.

                    • Encore une affirmation sans preuves de votre part

                    • Efgy says:

                      La preuve : ce n’est pas une revue scientifique à comité de lecture.

                    • En fait si. mais comme n’y connaissez rien.
                      Nature est une revue scientifique à comité de lecture. C’est m^me une des revues avec le plus fort facteur d’impact. Ce qui en fait une des revues les plus prestigieuses au monde.

                    • Efgy says:

                      Dites-moi depuis quand “Pour la science” est-elle une revue scientifique à comité de lecture ?

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      Je n’ai pas dit que c’était le cas.

                  • Efgy says:

                    Et “NeuroImage”, vous ne connaissez pas ?

  23. Cadoudal says:

    contre le big bang:

    il donne un centre fixe matériel à tout l ‘univers , comme si toute la matière existante y avait été concentrée;

    contraire aux thèses thomistes disant que toutes les créatures sont mobiles, sauf Dieu.

    • Ne mélangez pas ce qui est scientifique avec ce qui ne l’est pas. Dieu n’est pas un objet de science.

      • Cadoudal says:

        réponse somme théologique I q1 la doctrine sacrée- art 7 Dieu est-il le sujet de cette science ?

        “Dieu est le sujet de cette science .
        “Il y a le même rapport entre le sujet d’une science et la science elle même”
        “qu’entre l’objet et une puissance de l’ âme ou un habitus”

        “Or on assigne proprement comme objet à une puissance ou à un habitus
        ce qui détermine le point de vue sous lequel toutes choses se réfèrent à cette puissance ou cet habitus”

        “.. …sous la doctrine sacrée on traite tout sous la raison de Dieu ou du point de vue de Dieu”
        “soit que l’ objet d el’ étude soit Dieu lui-même , soit qu’il ait rapport à Dieu comme à son principe ou comme à sa fin.

        d’où il suit que Dieu est vraiment le sujet de cette science ”
        “le but des principes et celui de la science tout entière ne font qu’un , toute la science étant contenue virtuellement dans les principes”

        • La “Summa Theologica” n’est en rien un livre de science. N’en faites pas l’alpha et l’oméga de la connaissance du monde. On a fait des progrès considérables depuis.

          • Cadoudal says:

            le Progrès moderne a remplacé st Thomas par Mr Homais .

            et Nietzsche qui a “révélé” que Dieu est mort.

            résultat : le monde actuel est plongé dans le nihilisme ;

            une forme de barbarie prétentieuse et technicienne.

            • Aucune de ceux que vous citez ne sont des scientifiques.

              • Cadoudal says:

                le monde n’est pas gouverné par de gentils professeurs de géométrie, aux démonstrations impeccables..

                mais par une secte qui fait feu de tout bois pour balayer la civilisation chrétienne.

                elle a formaté beaucoup de Homais., qui sont autant d’ athées.

                les esprits de Marx et de Nietzsche dominent le monde moderne, marqué par son nihilisme. et son immoralisme.

                tous deux ont de grandes prétentions “scientifiques” comme vous
                Marx en sociologie, en économie
                Nietzsche en psychologie.

                ils ont plongé le monde dans le chaos actuel et du 20° siècle.

                • On parlait de physique. Essayez de ne pas tout mélanger. Et de rester dans le sujet.

                  • Cadoudal says:

                    les professeurs de math et de physique n’ont pas pour mission de gérer les affaires de l ‘humanité et de répondre à leurs principales questions.

                    les réponses aux principales questions, qui sont religieuses , ont besoin de la révélation divine, de l ‘exemple des saints, et des efforts des philosophes.

                    • On a le droit de se rassurer comme on peut.

                    • Efgy says:

                      Votre obsession à croire que les croyants cherchent à se rassurer (c’est votre leitmotiv) est maladive et fausse.
                      Lorsque l’on ne croit à rien, on ne risque rien. Lorsque l’on croit en Dieu, il faut travailler à son salut. Ce sont donc bien évidemment tous les athées qui cherchent à se rassurer.

                    • Vous pouvez changer le verbe s’il vous dérange. Contrairement à vous les athées dont je suis n’ont pas besoin d’un bouquin pour savoir ou est le bien et ou est le mal.

                    • Efgy says:

                      Non seulement vous en avez plus besoin que les autres, mais en plus, vous avez besoin qu’on vous l’explique aussi plus qu’aux autres.
                      Vous n’êtes pas clairvoyant sur vous-même.

                    • ET for heureusement nous sommes des millions à ne pas en avoir besoin.

                    • Efgy says:

                      Nous en avons tous besoin et vous en avez besoin comme les autres, peut-être moins que certains mais plus que d’autres.

                    • C’est juste une affirmation gratuite de votre part.

                    • Efgy says:

                      Non, je ne vous ressemble pas, je ne dis rien de gratuit. Vous prenez l’avortement pour un bien alors que tuer des innocents est un mal, et pas le moindre.

                    • Dites le aux femmes qui en sont mortes à une époque ou il était clandestin. Vous avez raison vous ne me ressemblez pas. Moi je suis sensible à la souffrance de ces femmes. Vous non

                    • Efgy says:

                      Moi je suis sensible à une souffrance qui englobe toutes les autres en intensité, à la mort des âmes, et à la souffrance d’un Dieu qui est mort pour nous. Vous non.

                    • Oui. Vous avez l’indignation sélective. Moi pas.

                    • Efgy says:

                      Vous l’avez : vous préférez faire mourir les bébés plutôt que d’embarrasser les mères. C’est juste monstrueux.

                  • Vous préférez laisser mourir des femmes désespérées dans des souffrances atroces. Et condamner à mort celles qui les aident
                    C’est encore plus monstrueux.

                    • Efgy says:

                      Je préfère qu’un bébé innocent ne soit pas condamner à cause des actes irréfléchis de son père et sa mère. On se fait pas de bébé par hasard. Et si le bébé vient, on ne le tue pas comme un vulgaire déchet qui dérange.
                      Vous n’avez aucune notion du bien et du mal. Vous êtes certainement de l’extrême droite, qui élimine tout ce qui les gêne, mais pas moi. Vous êtes du côté du plus fort, mais pas moi.
                      Vous avez plus que besoin d’être éduqué par ce “bouquin” que vous méprisez simplement parce qu’il ne correspond pas à votre croyance personnelle et qu’il vous dérange comme les bébés que vous assassinez sans problème.

                    • Vous avez fait votre choix. J’ai fait le mien. Je suis du coté de la vie . Pour que plus jamais une femme n’est à mourir d’un avortement dans des conditions atroces. Mais il y a des gens que l’horreur ne rebute pas. Ce n’est pas mon choix. Question d’éducation sans doute.
                      Le coté rassurant, c’est que l’horreur de votre pensée ne rencontrera jamais l’adhésion de quiconque pour faire changer la législation. Alors surtout ne changez rien.

                    • Efgy says:

                      Non je ne changerai rien. Mais vous, vous devez changer. Car vous êtes du côté de la mort. Mort du bébé et mort de la mère, qu’un avortement a toujours perturbé.
                      La législation est pour la mort, elle en donne encore une preuve avec l’euthanasie si bien acceptée.
                      Ceux qui sont pour la mort subiront une triste fin et une éternité de souffrance, alors que ceux qui sont pour la vie, qui n’est autre que le Christ, ressusciteront à la vie éternelle et pour un bonheur éternel.
                      Et vous serez confondus devant la Vérité qui vous montrera l’ignominie de votre pensée et la haine qui vous aveugle et que vous aurez véhiculée.
                      Mais Dieu est patient, et Il peut vous changer.

                    • Croire en un Dieu cruel rend les gens cruels. Je regrette que vous soyez cruel. Mais c’est votre choix.

                    • Efgy says:

                      Dieu est cruel pour ceux qui le voient cruel, mais un Dieu qui se fait homme et qui meurent (tué sans raison par les hommes cruels) pour les hommes n’a jamais été cruel. Encore une fois, vous n’avez aucune notion du bien et du mal. Cela vous rassure de ne pas croire en Dieu, vous vous verriez comme un monstre d’horreurs nazies.

                    • Plutôt que de regarder la paille dans mon œil vous devriez regarder la poutre dans le vôtre.

                    • Efgy says:

                      Ne soyez pas parano, personne ne vous veut du mal, au contraire. Il faut vous ouvrir les yeux pour cela. Cela fait mal à l’ego, vous le ressentez.

                    • Je ne suis pas inquiet. Moi j’ai déjà gagné.

                    • Efgy says:

                      Alors si vous n’êtes pas inquiet, ne demandez pas à ce qu’on ne regarde pas dans votre oeil.

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      Je vous demande juste de regarder dans le votre.

                    • Efgy says:

                      Vous ne savez plus ce que vous dites, ça devient grave…

                    • Vous ne comprenez rien. Mais ce n’est pas grave. A l’impossible nul n’est tenu.

      • huge says:

        Dieu est un scientifique, c’est même LE Scientifique par excellence puisqu’Il a tout créé, Il est Lui-même Science.
        Donc dire de ne pas mélanger ce qui est scientifique avec ce qui ne l’est pas, en parlant de Dieu, est un non-sens.
        Les hommes tâtonnent avec “leur” science, Dieu sait car Il EST de toute éternité.

        • En fait les scientifiques n’ont pas besoin de Dieu dans leurs travaux. Tout s’explique très bien sans lui.

          • huge says:

            Dieu n’a pas eu besoin non plus de scientifiques pour créer l’Univers, qui n’est que matière. Dieu est au-delà de la matière, Il n’est pas matière comme l’est l’Homme et toute la Création.
            Que les scientifiques ne fassent pas intervenir Dieu dans leurs travaux, cela est vrai pour n’importe quelle science (hormis la théologie) et n’importe quels travaux matérialistes.
            Les scientifiques ne découvriront rien sans Dieu, ils ont absolument besoin de Lui, qu’ils y croient ou non.Car pour comprendre la Création, il faut comprendre le Créateur… (et le Créateur ne donne pas Sa grâce à tous, seulement à qui Il veut, les autres s’égareront dans de fausses théories. Je ne dis pas cela pour le Big Bang mais pour souligner qu’il n’y a qu’une Vérité et personne ne peut la découvrir sans Dieu, qu’il y croit ou non).

            • Sauf que pour les scientifiques Dieu n’a pas crée l’Univers.

              • Efgy says:

                ce “sauf” n’est justement pas une preuve scientifique.

                • J’attends alors votre preuve scientifique de l’existence de Dieu.

                  • Efgy says:

                    Votre “sauf” n’est pas une preuve scientifique, il ne repose que sur la croyance personnelle des scientifiques, sur rien d’autres.
                    Comment pouvez-vous demander une preuve scientifique de l’existence de quelqu’un qui n’est pas matière mais Esprit ? Ce sont ses oeuvres qui sont la preuve de son existence, comme vos oeuvres peuvent être la preuve de votre intelligence ou de votre amour pour quelqu’un. Donnez-moi une preuve scientifique de la présence de votre intelligence ou de l’amour. Vous n’y mettrez que de la matière, mais ce n’est pas elle qui définit l’intelligence ou l’amour.

                    • Pas de preuve scientifique de l’existence de Dieu. Un scientifique peut donc être légitimement amener à penser que Dieu est juste une création des hommes.

                    • Efgy says:

                      Rappelez-vous mon “argument tautologique”, et vous verrez que ce n’est pas possible.
                      Du moins ne sortira jamais le plus, comme de la partie ne peut pas sortir le tout. La nature ne peut pas créer ce qui lui est supérieur, ni dans les faits ni en concept. C’est la base de la philosophie. Si l’homme peut s’imaginer un Dieu, c’est que Dieu existe. Il semble bien que vous n’avez jamais fait de philosophie, ou seulement à l’école.

                    • Il y a en qui s’imagine que les extraterrestres nous ont crées. Ça n’en fait pas une réalité pour autant. Vous n’avez pas jamais fait de science à l’école manifestement

                    • Efgy says:

                      Sans Dieu, ils ne pourraient rien s’imaginer.
                      Visiblement, vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit, vous ne comprenez rien à la philosophie.

                    • Ils peuvent très bien se l’imaginer sans Dieu.

                    • Efgy says:

                      Cela commence à être fatigant, mais je vous le répète : du moins ne sortira jamais le plus.

                    • Pas besoin de Dieu pour ça.

                    • Efgy says:

                      Du moins ne sortira jamais le plus. Besoin absolu de Dieu pour ça.

                    • J’attends toujours l’article scientifique parue dans une revue à comité de lceture qui va établir que l’on a besoin de Dieu pour ça

                    • Efgy says:

                      Vous pouvez toujours attendre, ce n’est pas une revue scientifique à comité de lecture qui est capable de le prouver mais une science qui s’appelle la philosophie et dont les lois sont universelles et universellement acceptées. Elles sont, de plus, si simples à comprendre qu’un enfant normalement constitué comprend sans difficulté que du moins ne sort pas le plus et que d’une partie ne sort pas le tout.

                    • Il n’y pas de lois en philosophie. Mais je ne vous en demande pas autant. Je demande juste un article scientifique et non pas de théologie ou de philosophie qui démontrerait que la théorie du BB ne tien pas la route. Je vous rassure vous n’en trouverez pas non plus.

                    • Efgy says:

                      Ce n’est pas parce que vous ne connaissez rien à la science philosophique qu’elle ne contient pas de principe élémentaire tel que du moins, on ne peut tirer le plus. C’est même mathématique, la plupart des philosophes ayant d’ailleurs étudié les mathématiques.

                    • La physique est assez différente des mathématiques.

                    • Efgy says:

                      Pour info : beaucoup ont aussi étudié la physique. Vous ne connaissez rien de rien en dehors de la physique. il faudrait commencer à apprendre autre chose que la physique pour affirmer sans prétention être “sans failles”.

                    • Des exemples ?

                    • Efgy says:

                      Vous n’avez pas du tout l’esprit scientifique. Vous n’êtes pas curieux de savoir. C’est très pénible de discuter avec vous. Vous attendez que tout vous arrive tout cuit. Husserl, vous ne connaissez toujours pas ?

                    • J’attends des scientifiques. pas des philosophes. mais comme pour vous la philosophie est une science, je vais encore attendre longtemps.

                    • Efgy says:

                      Attendez, j’ai le temps.

                    • Efgy says:

                      Par ailleurs, il y a des scientifiques qui ne croient pas en Dieu et d’autres qui y croient. L’un n’empêche pas l’autre. Chez vous, c’est impossible, car votre cerveau est incapable de s’extraire de son métier. Il est complètement dominé par la matière, incapable de d’élever à l’abstrait. Ce qui est normal puisque vous descendez du singe et que l’esprit d’un animal est incapable d’abstraction. Seul l’homme le peut.

                  • Cadoudal says:

                    somme théologique

                    I q 2 l ‘existence de Dieu- art 3 Dieu existe-t-il ?
                    rep ” Dieu existe; on peut prendre cinq voies pour le prouver” …

                    preuve par le mouvement
                    preuve par la cause efficiente
                    troisième voie: du possible et du nécessaire
                    la quatrième voie procède des degrés que l’ on trouve dans les choses
                    la cinquième voie est tirée du gouvernement des choses

                    • Ce n’est pas une démonstration scientifique. Je pourrai faire la même chose pour vous vous prouver que Dieu n’existe pas.

                    • Efgy says:

                      Votre “démonstration” sera fausse puisque Dieu existe.
                      Mais donnez-la.

                    • Lisez Emmanuel Kant.

                    • Efgy says:

                      Kant a dit bien des bêtises, avec intelligence pour être cru. Et vous l’avez cru plus qu’un autre, que Husserl par exemple, qui vous ferait une démonstration contraire.
                      Vous êtes influençable dans le sens de vos idées personnelles. Ce sont donc vraiment vos croyances personnelles qui vous dominent tout entier dans vos conclusions “scientifiques”.

                      Et c’est à vous que je demandais une démonstration.

                    • Si vous pensez être supérieur à Kant… J’espère que l’on étudiera bientôt dans les classes de philosophie

                    • Efgy says:

                      Restez dans le propos svp. Vous faites diversion.

                      (pour info : Kant est déjà étudié…et depuis pas mal de temps…)

                    • Efgy says:

                      Vous faites sciemment le débile pour vous faire remarquer ?

                    • J’essaye de me mettre à votre niveau. Mais c’est difficile je n’ai jamais enseigné en petite section d e maternelle

                    • Curieux d’étudier depuis longtemps quelqu’un qui selon vous dit des bêtises.

                    • Efgy says:

                      Vous êtes dans l’embarras, mais vous ne répondez pas.

                    • C’est à dire que j’attends toujours votre réponse quand à vos connaissance sur un titre de revue scientifique.

                    • Efgy says:

                      oui curieux, mais il faut tout connaître pour développer un esprit critique, n’est-ce pas ? C’est cela la philosophie à l’école : on étudie tous les courants, toutes les écoles philosophiques.
                      Mais ceci mis à part, il est vrai que l’Éducation Nationale a une certaine tendance à aimer enseigner des bêtises.

                    • Efgy says:

                      Je vous en prie, passez le premier !
                      Moi j’attends aussi d’autres réponses auxquelles vous n’avez répondu que par des pirouettes.

                    • Vous ne m’avez même pas répondu par une pirouette. Il est vrai qu’à l’impossible nul n’est tenu.

                    • Efgy says:

                      Je vous ai répondu sans pirouette. Mais vous, vous ne cessez de faire des pirouettes. Vous devriez changer de métier, vous êtes doué pour la politique.

                    • Moins que vous c’est certain.

                    • Efgy says:

                      Affirmation fausse et téméraire, comme c’est votre habitude.

                    • Ne pas savoir que Nature est une revue scientifique à comité de lecture est déjà un bon indicateur de votre niveau scientifique

                    • Efgy says:

                      Vous citez “Pour la science” comme preuve de ce que vous affirmez, et vous ne citez pas “Nature”. Alors arrêtez de faire le brouillon, et classez vos idées dans l’ordre.

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      A quoi bon vous avez rejeté l’article de Nature sans même le lien. Pas très scientifique comme attitude.

                    • Efgy says:

                      oh la science, vous savez, un jour c’est blanc, le lendemain c’est noir…
                      J’ai ouvert votre lien et j’ai trouvé “Pour la science”, une revue médiocre, même pas à comité de lecture.

                    • Même Nature est médiocre pour vous. Comme tout ce qui ne va pas dans votre sens.

                  • Cohelet says:

                    Qui a inventé les mathématiques ?

                    • Question complexe. Il est probable que l’homme ait développé des compétences mathématiques avant l’apparition de l’écriture. les premières traces connus concernant la trigonométrie par exemple date des civilisations babylonienne et égyptienne.

          • Cadoudal says:

            certes , on n’ a pas besoin de l’ Évangile pour préparer un bon gâteau

            mais on a besoin de l’ Évangile pour avoir les réponses aux questions essentielles et pour parvenir à la vie éternelle.

            les questions fondamentales de l ‘homme et les réponses du christianisme
            n’existent pas .pour vous : car vous êtes un être irrationnel. , étranger aux préoccupations normales des humains.
            indifférent à votre éventuelle damnation.

            • On est des millions dans ce cas. Sans compter tous les croyants qui ne sont pas chrétiens.

              • Efgy says:

                oui, malheureusement. Mais le nombre n’est pas synonyme de Vérité.

                • La minorité non plus.

                  • Efgy says:

                    Dieu est UN. De toute éternité Il l’a été, et Il est Vérité. On ne peut faire moins qu’1.

                    • Encore une affirmation gratuite. Qui e repose sur aucune étude scientifique. Comme le Père Noël ou les licornes. Mais si cela vous plaît d’y croire, je n’y vois aucun problème.

                    • Efgy says:

                      L’étude scientifique n’est pas et ne sera jamais la référence de la Vérité.

                    • Pas plus que la croyance en Dieu.

                    • Efgy says:

                      En effet, ce n’est pas la croyance qui est la référence, mais Dieu.
                      Dieu est Vérité.
                      C’est ainsi, même si des millions de gens ne croient pas en Lui, Il reste la Vérité. Et Il le sera éternellement.

                    • Non. Il restera juste une simple invention humaine

                    • Efgy says:

                      “Telle qu’elle s’est construite, la démarche scientifique décrypte un monde à sa portée, les messages physico-chimiques par exemple ; elle ne peut envisager les montages de la vie de la représentation sans finalement perdre pied, là où le mesurable n’a plus cours. Dans ces conditions, l’interlocution entre l’homme et le monde demeure en suspens”… (Pierre Legendre, philosophe entre autres).

                    • Et en dehors de la science ce n’est plus de la science.

                    • Efgy says:

                      Philosophie est science. La science actuelle n’est qu’une branche de la philosophie des temps antiques.

                    • C’est une branche complètement à part de nos jours. Enfin depuis le 17 siècle.

                    • Efgy says:

                      Vous vous trompez entièrement. Vous êtes un inculte.

                    • Juste la botte souveraine de la réalité.

                    • Efgy says:

                      Juste la vôtre. Bien limitée en vérité.

                    • Pas que la mienne. Forcément limitée. Mais bien supérieure à la vôtre.

                    • Efgy says:

                      Je n’en ai pour l’instant aucune preuve concrète. Le contraire est plutôt évident.

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      Heureux les simples d’esprit comme vous.

                    • Efgy says:

                      Merci. Je n’en dirai pas autant de vous.

                    • Je suis heureux.

  24. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper
    6 mai 2019 à
    Je n’ai pas dis que la théologie était inintéressante. Mais on peut s’en passer.”

    pas d’ accord

    les vraies questions, essentielles, sont religieuses

    avec incidences sur la vie politique.

    vous donnez le sentiment d’utiliser la notion de “science” comme une alternative
    permettant de l ‘éliminer. en l’ occultant .

    la science démontre des vérités rationnelles , y compris Dieu;

    la religion transmet une Révélation. qui excède les capacités de la raison. , portant sur les destinées éternelles.

    on peut se passer de fusées

    on ne peut pas se passer de vérités sur la raison d’ être de l’ homme et sa finalité.

    il suffit de voir notre époque : la prédication de la “mort de Dieu” lui a communiqué un nihilisme dévastateur ,

    • La science ne démontre rien du tout concernant Dieu.

      • Cadoudal says:

        la science- qui porte sur les réalités inférieures – n’a effectivement pas besoin des principes qui régissent les questions supérieures;

        il n’est pas convenable qu’un excellent pâtissier , parce qu’excellent dans son domaine, se croit autorisé à pontifier sur les Écritures saintes.

        de même un prof de math ou de physique.

        • C’est des questions supérieures uniquement pour les croyants. Cela ne s’impose en rien à tout le monde.

          • Cadoudal says:

            avec la science (= intelligence des lois physiques) , telle que vous la concevez,
            on fait des avions et des centrales nucléaires

            elle est beaucoup moins probante quand vous cherchez à l’utiliser pour expliquer l’ origine des étoiles et de la terre ; là on sent un souffle poétique plein d’ hypothèses impossibles à démontrer ; souffle poétique auquel vous mêlez des équations mal démontrées.

            avec la religion , on montre aux intelligences des vérités qui dépassent la capacité de la raison et qui conduisent l’ homme à sa fin : la vie éternelle.
            la religion met en relation l ‘individu avec son créateur et Seigneur éternel.

            la vie des saints nous montre qu’ils y trouvent dès cette terre une joie immense.

            il est certain que ceux qui ne sont pas convaincus par les miracles et les paroles de Jésus Christ doivent se poser des questions sur leur prédestination
            personnelle.

            • Il ya des gens qui ne croient pas. Il y a des gens qui croient en d’autres religions. Seules les lois scientifiques sont universelles.

              • Efgy says:

                C’est faux. Le fait de refuser de croire n’efface pas une existence ni une Loi.
                Dieu et sa Loi sont universels, ce n’est pas leur refus qui ne les rend pas universels.

                • Le fait de croire de confirme en rien l’existence de ce en quoi l’on croit.

                  • Efgy says:

                    Il ne s’agit pas de quoi mais de Qui.
                    Là est toute la différence. C’est quand même très étonnant que vous butiez sur des choses aussi simples .

      • Cadoudal says:

        Aristote démontre l ‘existence et l ‘unicité de Dieu , par la seule force de sa raison.

        • Ce n’est pas une preuve scientifique. Kant réfute l’existence de Dieu par sa seule raison également. Et même si je suis plus d’accord avec Kant, ce n’est pas une preuve scientifique non plus.

  25. La physique,en l’occurrence l’astrophysique explique tout cela très bien. Si la religion vous réconforte tant meiux pour vous. Mais elle ne s’applique pas tous. Contrairement aux lois de la science.

    • Bardamu says:

      Mais foutez nous la paix avec votre science ! Cela fait plus de vingt ans que je lis et traduit des articles scientifiques, mais je ne viens pas em-nuyer tout le monde en l’étalant à tout bout de champ. Vous êtes athée ou je ne sais quoi, mais vous ne jurez que par une science qui réfuterait la Foi, car non scientifique et non démontrable. Des esprits aussi puissants qu’Aristote sont parvenus par la métaphysique à la notion d’un Dieu unique créateur de toute chose et vous venez nous resservir une/des théorie(s) de l’évolution aussi nombreuses que les obstacles infranchissables qu’elle(s) rencontre(nt) à chaque exploration d’une nouvelle hypothèse. En voilà assez, allez troller ailleurs !

  26. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper
    8 mai 2019 à
    Ce n’est pas une démonstration scientifique. Je pourrai faire la même chose pour vous vous prouver que Dieu n’existe pas.”

    je n’ai fait que citer les têtes de chapitre;l’ article est long .

    vous n’ êtes pas sérieux.

    c’est une démonstration rationnelle où le théologien a recours à des arguments philosophique qui ne sont pas d’ autorité;
    il ne s’ appuie pas sur les écritures.; mais sur la raison.

    votre vocabulaire est faux et vous êtes buté. dans votre refus d’ examiner Dieu comme objet de science.

    dont acte

  27. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper
    8 mai 2019 à
    Vous pouvez changer le verbe s’il vous dérange. Contrairement à vous les athées dont je suis n’ont pas besoin d’un bouquin pour savoir ou est le bien et ou est le mal.”

    vous placez le bien à Sodome

    vous dites que Satan vous habite

    vous affirmez que Dieu n’existe pas

    vous avez donc la religion du Mal et de l’ erreur ;

    vous vous portez vers tout ce qui est contraire à l’ ordre naturel et surnaturel.

    grand bien vous fasse ; mais la raison et l’ intelligence ne sont
    pas de votre côté.

  28. C’est rationnel du point de vue de la théologique catholique. Comme d’autres explications le seraient de la théologie juive ou musulmane. Mais ce n’est pas scientifique.

    • Cadoudal says:

      votre vocabulaire est faux , faussé par votre idéologie partisane ;

      pour vous , le mot science est réservé exclusivement à l’ athéisme.

      c’est inadmissible.

      vous ne réglez pas les problèmes “Pascal ” et “Descartes”.

      Pascal distinguait le “Dieu des philosophes” (accessible à la raison) et Jésus Christ ( la grâce)

      • La science n’est pas réservée aux athées. J’ai cité l’abée Le maître qui a découvert le Big Bang. C’est Laplace qui a le meiux résumé la chose. Lors de la présentation de son livre à Napoléon qui lui demandait “mais Dieu dans tout ça”. Sire je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse.

        • Cadoudal says:

          Laplace avait raison : pas besoin de théologie quand on fait de l’ astronomie;

          idem pour la gastronomie , l’ aéronautique ou les échecs.

          la religion et la métaphysique viennent après la physique.

          elles n’ont pas le même objet.

          • Laplace avait raison. Mais la religion et la métaphysique ne viennent pas après la physique.

            • Cadoudal says:

              j’ai compris : vous ne voulez pas entendre parler du christianisme, à aucun prix;

              une blouse blanche, le credo scientiste d’ Homais , une exigence mathématique d’ analyse analytique , vous servent de cuirasse pour tous les sujets.

              donc discussion sérieuse impossible.

              l’ essentiel, les choses sérieuses, vous échappent complètement. .

              • On peut discuter de tout. Mais il ne faut pas mélanger la science et la religion.

                • Efgy says:

                  La science sans Dieu est vouée à l’échec, c’est une évidence. Je souhaite que vous le découvriez (autrement que par la science qui est limitée) avant qu’il ne soit trop tard pour vous.

  29. Tinatine says:

    On se plante quand-même lourdement quand on essaie de se passer de la religion ; ça n’ a pas de conséquences pour la science appliquée (si ,ça en a : on nous a expliqué pendant des années que les amygdales et l’ appendice ne servaient à rien , que c’ étaient des organes vestigiaux ( vestiges de notre état antérieur de poissons tout comme la chair de poule ,horripilation , souvenir de notre état d’ oiseau ) et que l’on pouvait supprimer ces organes inutiles qui finalement se révèlent très utiles et il n’ est pas anodin de les supprimer .
    Ce qui me gêne c’ est que l’on abîme l’ intelligence des enfants et étudiants en leur faisant avaler toutes sortes d’âneries : l’évolution , le big- bang , la relativité : on fait même avaler aux étudiants que la vitesse de l’observateur est indépendante de la vitesse du rayon lumineux ! (expérience de Michelson -Morlay ) ; on trouvera toujours un truc pour sauver la théorie de l héliocentrisme en l’ occurrence alors que nous apprenons par ailleurs qu’il y a composition des vitesses ; et puis vous verrez l’ expansion de l’ univers à l’ oeuvre dans 10 000 000 d’ années !
    on nous explique que les strates prouvent les millions d’ années alors que l’on a déjà vu des couches stratifiées se former en quelques heures à l’ occasion de l’ explosion du volcan Mont Saint-Helens aux u.s.a. Etat de Washington .

    • On ne se plante pas. Bien au contraire. L’évolution le Big Bang la relativité sont des thèmes de science complexes mais exacts. Après vous avez le droit de préférer les mensonges agréables aux vérités dérangeantes.

      • BAINVILLE says:

        Parmi bien des avis de scientifiques, sur l’impossibilité du hasard créateur
        :
        Paul DAVIES (Cosmo-exobiologiste, Pr. Phys. théor. Cambridge, puis de Philo. / Univ. Adélaïde.)
        – « La tentation de croire que l’Univers est le produit d’une sorte de dessein, une manifestation d’un arbitrage mathématique esthétiquement subtil, est écrasante. Je suspecte une majorité des physiciens de croire comme moi qu’il y a “quelque chose derrière tout ça”. Pour vous faire une idée du problème, imaginez que vous jouer le rôle de Dieu fabriquant le cosmos. Devant vous est une machine à faire les plans du cosmos qui vous permet de retoucher à volonté les bases de la physique. Tournez ce bouton et vous rendez l’électron un peu plus léger, tournez cet autre et vous rendez la force de gravitation un peu plus forte, et ainsi de suite. Il se trouve que pour définir correctement le monde qui nous entoure, vous devez régler une trentaine de boutons. Le point crucial c’est qu’une partie de ces “boutons” [les constantes de l’univers] doivent être ajustés avec une extrême précision, autrement l’univers serait stérile. Par exemple : les neutrons sont juste un soupçon [~ 0,1%] plus lourds que les protons. Si c’était le contraire, les atomes ne pourraient pas exister parce que tous les protons de l’univers se seraient désintégrés en neutrons peu après le big-bang. Et sans protons, pas de noyaux atomiques, pas d’atomes. Et sans atomes pas de chimie et pas de vie. […] L’univers semble être parfaitement adapté à la vie. » (“Yes, the universe looks like a fix…”, [~ Oui, l’univers semble truqué …], The Guardian, 26.6.2007)

        • Efgy says:

          Le hasard mène à l’anarchie. rien qu’un terrain abandonné peut le prouver.

        • Un avis n’est pas une preuve.

          • MA Guillermont says:

            L’hermétisme obstiné dont vous faite preuve à toutes ces réflexions argumentées , pertinentes et variées me dépasse complètement .
            Votre esprit scientifique est corrodé , votre entendement est froid , votre science est une opération de calcul fabriquée dans les laboratoires de la pensée et les bureaux de statistiques .

            • Ça reste des réflexions personnelles. Ça n’en fait pas des vérités. Vous pouvez être pour ou contre l’avortement. Mais au final ce qui compte c’est qu’en France l’avortement est légal. Vous avez le droit de croire en Dieu.Mais ce qui compte c’est qu’en France nous sommes un état laïc. Vous avez le droit de critiquer la relativité générale. mais ce qui compte c’est que c’est une vérité scientifique dûment établie.

              • MA Guillermont says:

                Le droit quand il est bon doit être suivi …
                Le droit quand il est MAUVAIS doit être banni !

                Il est bien entendu que le droit S’APPLIQUE AU VIVANT , QU’IL SOIT MINÉRAL VÉGÉTAL , ANIMAL , GAZEUX ET HUMAIN !

                • Et c’est vous qui décidez ?

                • MA Guillermont says:

                  La Loi Divine de l’Univers qui n’est pas un système de pensée borné par Une pensée individuelle … PAS le résultat d’un esprit DOMINATEUR !

                  UN ESPRIT D’ORDRE , DE LOGIQUE , DE BEAUTÉ , DE PAIX , D’AMOUR UNIVERSEL

                  • Il n’y a pas plus de loi divine que de castors zombles scientifiquement parlant

                    • Cadoudal says:

                      en revanche il y a les vérités certifiées “scientifiques” Cooper sur le Big Bang et l’ Evolution

                      et gare aux négationnistes .

                      sans oublier ses silences sur toutes les questions importantes

                    • L’évolution et le BB sont fondées. Et en accord avec les découvertes et l’expérience. Après les silences sur des questions importantes sans plus de précisions de votre part je ne peux pas me prononcer.

                    • MA Guillermont says:

                      Personnellement après avoir bien réfléchi … 13,8 Milliards d’années … ce fut la goutte de trop !!!!!!!!!!!!!!!!

                    • Pas une question de goutte. Juste les faits. Mais vous avez le droit de ne pas les accepter.

                    • MA Guillermont says:

                      13, 8 Milliards d’années …!
                      C’est qui qui a compté ?
                      Votre système d’exploitation de la bêtise humaine est arrivé à échéance finale !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                    • La physique. Et l’abée Lemaître.

                    • MA Guillermont says:

                      Comptez …13,8….13,8…13,8 …13,8 …13,8. ..13,8. … 13,8. … 13,8. … Milliards d’années
                      Vous vous êtes trompé, recommencez … !
                      Laissez l’Abbé tranquille …

                    • Lemaître. Georges Lemaître tout simplement. Repeat after me

  30. BAINVILLE says:

    Deux avis: d’un scientifique sur la conception et l’organisation précises de l’UNIVERS par un Être qui est Esprit tout puissant et Bien faisant ::

    Brian GREENE (Pr. Phys. + Math. / Columbia Univ. Spécialiste théorie des cordes, et complexité.)
    – « Il y a des nombres qui caractérisent la masse, le poids de l’électron, le poids du quark, la force de la gravitation […] la force du champ électromagnétique [etc.], environ une vingtaine de nombres qui caractérisent ces paramètres et d’autres traits de notre monde ; mais personne ne sait pourquoi ces nombres ont les valeurs particulières qu’ils ont. Or […] même un changement très minime de ces valeurs connues causerait la disparition du monde que nous connaissons. […] Certains diront peut-être qu’il y a là, la preuve d’un concepteur. Peut-être qu’il y a un être divin, un Dieu. Un Dieu extérieur [à l’univers] qui a ajusté ces nombres exactement à leur bonne valeur, pour que nous puissions exister. Nous ne savons pas si c’est la bonne réponse. Et nous ne somme pas encore prêts à l’accepter. » (“The Universe and Everything”. Site “The Evidence”, Science 2002)

    et d’Alfred Kastler, Prix Nobel :Alfred KASTLER, prix Nobel de physique, a, dans un entretien avec Christian CHABANIS, tenu ce propos:

    ” Sur la face inconnue de la Lune, des astronautes tombent sur une usine automatique produisant de l’aluminium.
    D’un côté, des pelles grattent la terre et ramassent l’aluminium
    .De l’autre, sortent les barres d ‘aluminium.Dans l’usine les astronautes trouvent des appareils de physique, des machines utilisant le processus d’électrolyse.Ils constatent donc qu’il ne se passe que des phénomènes normaux et qui s’expliquent parfaitement par les lois de la causalité.
    Concluraient-ils que le hasard a créé cette usine ou que des êtres intelligents ont un jour atterri sur cet astre avant eux et l’ont montée ?
    Ces deux possibilités d’explication existent; mais je pose la question: serait-il logique de penser que le hasard a rassemblé les molécules de façon à créer une telle usine automatique?

    Aucun esprit n’accepterait l’interprétation.
    Or, dans un être vivant, nous trouvons un système infiniment plus complexe qu’une usine automatique.Vouloir admettre que le hasard a créé cet être me paraît absurde. S’il y a un programme, je ne conçois pas de programme sans programmeur…

  31. BAINVILLE says:

    Alfred KASTLER, prix Nobel de physique, a, dans un entretien avec Christian CHABANIS, tenu ce propos:

    ” Sur la face inconnue de la Lune, des astronautes tombent sur une usine automatique produisant de l’aluminium.
    D’un côté, des pelles grattent la terre et ramassent l’aluminium
    .De l’autre, sortent les barres d ‘aluminium.Dans l’usine les astronautes trouvent des appareils de physique, des machines utilisant le processus d’électrolyse.Ils constatent donc qu’il ne se passe que des phénomènes normaux et qui s’expliquent parfaitement par les lois de la causalité.
    Concluraient-ils que le hasard a créé cette usine ou que des êtres intelligents ont un jour atterri sur cet astre avant eux et l’ont montée ?
    Ces deux possibilités d’explication existent; mais je pose la question: serait-il logique de penser que le hasard a rassemblé les molécules de façon à créer une telle usine automatique?

    Aucun esprit n’accepterait l’interprétation.
    Or, dans un être vivant, nous trouvons un système infiniment plus complexe qu’une usine automatique.Vouloir admettre que le hasard a créé cet être me paraît absurde. S’il y a un programme, je ne conçois pas de programme sans programmeur…

    • L’avis de quelqu’un d’aussi éminent qu’Alfred Kastler reste un avis. “Avant que que nous comprenions la science, il était naturel de croire que Dieu a créé l’univers, mais maintenant, la science offre une explication plus convaincante.” c’est également juste l’avis de Stephen Hawking.

      • Cohelet says:

        Un avis pour infirmer un avis. On tourne en rond avec vous.

        • Le problème c’est que vous êtes incapable de citer une étude scientifique parue dans une revue à comité de lecture à l’appui de vos assertions. Donc effectivement une discussion scientifique va être difficile.

          • MA Guillermont says:

            Vous versez dans le sociologisme en faisant de la capacité d’une étude scientifique à paraître dans une revue à comité de lecture le critère exclusif de sa validité !

            Vous réduisez et orientez la pensée scientifique
            Vous bannissez l’esprit de libre examen de la vie scientifique
            Vous renforcez l’esprit de système qui exige que l’on adopte ou que l’on rejette en bloc la pensée d’un maître … !

            J’accuse votre construction intellectuelle d’être UNE AFFILIATION MILITANTE favorisant les ruses et les tricheries visant à réduire la vérité de la connaissance et de la découverte scientifique à des courants de pensées sectaires idéologiques et dogmatiques , pour établir une doctrine scientiste matérialiste et nihiliste .

            • Ne vous en déplaise c’est la règle en matière de science.

            • MA Guillermont says:

              Il n’est pas étonnant dans ces conditions d’affirmer que la véritable pensée scientifique est faussée , contrainte à contracter des attitudes et des habitudes mentales contraires à l’esprit de recherche et d’ obligation de la vérité …

              • C’est un système, certes perfectible, mais il n’y a pas mieux pour l’instant. Et au vu des diverses découvertes je dirai même plutôt efficace.

        • Cadoudal says:

          le mot “science” ,(- et non un vrai raisonnement scientifique et rationnel), est le moyen
          pour notre nouvel Homais d’imposer son athéisme , son fanatisme matérialiste, et ses fantaisies préhistoriques ;

          le mot “science” est comme un exorcisme dont il se sert pour rejeter Dieu, la foi chrétienne, la philosophie classique et ses génies.

          çà ne peut prendre qu’ avec des imbéciles et des incultes .

          mais ” les sots sont innombrables “

          • Vous m’avez mal compris. La science ne peut pas prouver que Dieu n’existe pas. On peut avoir une discussion tous les deux à ce sujet avec nos arguments. Ça restera l’avis personnel de 2 personnes.
            Mais l’inverse est vrai également. La science ne peut pas prouver que Dieu existe. C’est du domaine de la croyance. En philosophie il ya des philosophes qui démontrent que Dieu existe et d’autres qui démontrent qu’il n’existe pas. C’est la encore une différence avec la science. Si je vous enseigne moi athée les équations de l’électromagnétisme, il y a un moment ou je vais écrire les équations de Maxwell. Que vous étudiez le même sujet dans une université catholique, hébraïque ou musulmane, ils les écriront de la même façon que moi. Alors que leurs cours de théologie seront très différents.

      • MA Guillermont says:

        “Mais maintenant la science offre une explication plus convaincante (…)”
        Votre affirmation expéditive est la preuve d’une nouvelle forme d’invention scientifique . Il s’agit en fait d’une rupture radicale avec le passé , un rejet de la tradition … vous versez dans un combat idéologique et politique qui réfute les savoirs scientifiques cumulatifs reposant sur le raisonnement et l’expérience …

        • Depuis le début cela a toujours été comme cela. La démarche scientifique n’utilise pas le verbe croire; la science se contente de proposer des modèles explicatifs provisoires de la réalité; et elle est prête à les modifier dès qu’une information nouvelle apporte une contradiction. Pourquoi les religions n’en feraient-elles pas autant ?

          • MA Guillermont says:

            La science s’oblige à une cohérence SANS FAILLES du raisonnement depuis le début !
            Vos théories ont EN COMMUN avec les systèmes de pensée actuelle de commencer par des JEUX de l’esprit , des fictions !

            • Mais c’est le cas. Contrairement aux religions. J’attends les failles sur la mécanique quantique et la théorie de la relativité.

              • MA Guillermont says:

                Pseudo théories qui fleurissent dans les sciences humaines … prétendant représenter la scientificité la plus accomplie !

                Rien ne peut être vu isolément et systématiquement !!!

                Dans la nature tout se tient .

  32. BAINVILLE says:

    L’avis de DAVIES est explicité par celui de GREENE

    Brian GREENE (Pr. Phys. + Math. / Columbia Univ. Spécialiste théorie des cordes, et complexité.)
    – « Il y a des nombres qui caractérisent la masse, le poids de l’électron, le poids du quark, la force de la gravitation […] la force du champ électromagnétique [etc.], environ une vingtaine de nombres qui caractérisent ces paramètres et d’autres traits de notre monde ; mais personne ne sait pourquoi ces nombres ont les valeurs particulières qu’ils ont. Or […] même un changement très minime de ces valeurs connues causerait la disparition du monde que nous connaissons. […] Certains diront peut-être qu’il y a là, la preuve d’un concepteur. Peut-être qu’il y a un être divin, un Dieu. Un Dieu extérieur [à l’univers] qui a ajusté ces nombres exactement à leur bonne valeur, pour que nous puissions exister. Nous ne savons pas si c’est la bonne réponse. Et nous ne somme pas encore prêts à l’accepter. » (“The Universe and Everything”. Site “The Evidence”, Science 2002)

    Tous ces avis réduisent l’espace du “hasardisme”, créateur de rien.
    Le hasard n’est qu’une absence d’explications, vous pouvez aligner des milliards de hasards, vous n’aurez toujours rien, et ce qui est valable pour l’infiniment grand l’est aussi pour l’infiniment petit.

  33. BAINVILLE says:

    Pour l’authenticité du linceul de Turin, moquée par notre Professeur :

    Bien des scientifiques de grand renom ont travaillé sur le Linceul, du Professeur Barbet à l’Ingénieur Paul CHAUSSEE, qui a entre autres montré son caractère crypté, tri-dimensionnel.

    Les preuves intrinsèques de l’authenticité sont très nombreuses et profondément marquantes du point de vue de la science la plus exigeante.

    Les savants spécialistes de ces disciplines, au sein du C.I.E.L.T., se réunissent chaque année, et leurs travaux confirment toujours davantage l’extraordinaire monument scientifique et miraculeux que représente ce Linceul.

    L’expertise de 1988 est un chef d’oeuvre de duplicité et de non respect des méthodes rigoureuses à observer pour mener à bien une telle opération
    ( entre autres ….
    Que l’examen ait été mené par trois laboratoires indépendants ne change rien à l’affaire, cher monsieur : car la datation au carbone 14, qui, comme l’expliquait un praticien des laboratoirs Harwell, « repose sur l’exigence que l’échantillon ne soit soumis à aucun échange de carbone entre ses molécules et le dioxyde présent dans l’atmosphère. La cellulose du lin ne présnenterait donc aucun problème de ce point de vue, mais les effets des incendies et de l’eau versée sur le tissu pour les éteindre (…) pourraient rendre, je pense, les résultats sujets à caution. » Faut-il le rappeler que le Suaire a subi en effet plusieurs incendies, au point que la restauration de 2002 a consisté entre autres à en retirer des parties carbonisées, a été constamment entouré de cierges et d’encens, et fréquemment manipulé – et les échantillons ont précisément été choisis, en dehors de tout bon sens, dans un seul secteur du tissu, celui qui servait justement à la tenir pendant les ostensions médiévales ! Or, précise un spécialiste du Bristish Museum, « un prérequis fondamental de la datation est qu’aucun processus autre que la décroissance radioactive ne doit affecter le niveau de carbone 14 d’un échantillon »… Prérequis qui oblige à conclure qu’il y a toutes les chances que ce tissu soit précisément impossible à dater suivant cette méthode. Rappelons par ailleurs que le Suaire est représenté très précisément sur une miniature, le Codex Pray, qui date du XIIe siècle, soit… deux siècles avant la date assignée par le carbone 14. S’il y a quelque chose qui est faux dans l’affaire, ça n’est pas le Suaire…)…

    Quelques éléments d’authenticité rapidement évoqués ici

    Evangile selon St Matthieu , XXVII, 59 :Joseph prit le corps, l’enveloppa dans un linceul blanc et le déposa dans le tombeau neuf qu’il s’était fait tailler dans le roc ;il roula une grosse pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.
    Saint Marc ch.XV 46 dit :Joseph, ayant acheté un linceul, descendit le cadavre,l’enveloppa dans le linceul,le déposa dans un sépulcre.
    L’empreinte laissée par le corps du Christ aurait été effacée au bout de deux jours, le corps se décomposant aurait entièrement noirci le Linceul.
    Le corps est resté comme en suspension et a irradié le tissu, laissant cette image en négatif.
    Les preuves les plus concluantes s’accumulent dés que vous ouvrez un des nombreux livres écrits par des spécialistes du sujet.
    La foi est certes une adhésion à la vérité révélée, elle est un don de Dieu.
    Mais elle s’adresse à la raison, qui y adhère.
    La foi peut être amenée aussi par un cheminement rationnel ;la grâce ne remplace pas la nature, elle la transcende.
    Pourquoi Jésus Christ et les évangélistes ont-ils tant insisté sur les miracles et la réalisation des prophéties, c’est bien pour aider l’homme au cœur de pierre à croire à la vérité annoncée et révélée.
    La résurrection du Christ a été authentifiée, par plus de cinq cents personnes, comme l’affirme l’apôtre Saint Paul dans une lettre, document écrit et authentique.; il n’aurait pris le risque d’une telle affabulation, devant les nombreux contemporains qui l’auraient accablé.

    • Cadoudal says:

      ” BAINVILLE
      Pourquoi Jésus Christ et les évangélistes ont-ils tant insisté sur les miracles et la réalisation des prophéties, c’est bien pour aider l’homme au cœur de pierre à croire à la vérité annoncée et révélée”

      vous avez raison

      mais

      c’est parce que NS Jésus Christ a ressuscité Lazare que le Sanhédrin a décidé de le tuer, ainsi que Lazare.

      les miracles éclairent les uns

      et d’ autres y trouvent matière à damnation

    • L’expertise de 1988 est toujours juste 31 ans plus tard.

      • BAINVILLE says:

        Quelques faits, face à, un nihilisme affecté,

        C‘est à partir de 1898, date de sa photographie, que le Saint Suaire piqua la curiosité des savants. La technique et les lois scientifiques propres à cet art permirent de comprendre, pour la première fois, que le linge ne pouvait être une peinture. […]

        Le Saint Suaire ne pouvait avoir été fait de main d’homme puisqu’il se comportait comme un négatif qui, une fois photographié, révélait en positif le portrait authentique d’un homme flagellé, couronné d’épines, crucifié. Cette démonstration de l’authenticité de la relique fut confirmée par la médecine comme l’attestèrent brillamment les travaux du docteur Barbet dans les années 1930.

        Mais c’est en 1978 que le Saint Suaire va être passé au crible des sciences exactes et de la plus haute technologie. Une équipe de 32 chercheurs américains se constitue alors pour la réalisation d’un projet bien précis  : «  déterminer au moyen d’expériences non destructrices, la composition chimique et le caractère de la ou des images empreintes sur le Suaire  ». Rogers, l’un des chercheurs du STURP (Shroud of Turin Research Project), exprime bien le sentiment général de ses collègues lors de leur arrivée à Turin avec plusieurs tonnes d’un matériel scientifique des plus sophistiqué  : «  J’étais réellement sûr à près de 150 % que nous allions entrer, passer 30 minutes à le regarder et décider que c’était un canular… sans qu’il vaille la peine de faire nos expériences…  » Voici le bilan de 25 ans de recherches.
        LE CONSENSUS DE LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE
        Anatomie, physiologie

        Les taches de sang reproduisent exactement, chacune pour sa part, un écoulement naturellement formé à la surface d’une blessure, en parfaite conformité avec l’anatomie, la physiologie de la circulation et de la coagulation sanguine, avec la neurophysiologie et les phénomènes de conduction nerveuse. Ce qui exclue évidemment les capacités d’un faussaire du Moyen-Âge puisque les propriétés et caractéristiques de la circulation sanguine ne furent connues qu’au XVIe siècle. […]
        Saint-Suaire – Taches de sang au front
        Expertise médico-légale

        Cette pièce de pur lin a donc enveloppé un vrai mort dont l’identité ne fait aucun doute  : ce que l’on voit sur le Suaire, c’est l’image de Jésus-Christ flagellé, blessé à la tête comme par un bonnet d’épines serré sur les tempes et la nuque, transpercé aux poignets, aux cous de pieds et au flanc droit, enfin couché dans l’attitude de la sépulture.

        Ce linceul nous est pourtant parvenu sans la moindre trace de décomposition, ni d’arrachement  : les taches de sang n’ont pas été marquées par la séparation du linceul et du corps. […]
        Physique
        Tissu du Saint Suaire

        Macrophotographie du tissu du Saint Suaire. Il est de lin, tissé en chevron.

        La définition de l’image est parfaite, et tient en échec toute tentative d’imitation artistique ou de reconstitution en laboratoire.

        L’observation au microscope montre que les fibres du Linceul sont colorées individuellement et uniformément. L’intensité de l’image est fonction de la densité relative des fibres colorées, et inversement proportionnelle à la distance du corps au linge
        Chimie

        Les examens pratiqués directement sur le Suaire en 1978, ont permis de démontrer que l’image «  n’est pas l’œuvre d’un artiste  ».

        L’image du corps, monochrome, n’est faite d’aucun pigment, ni d’un colorant ou d’une teinture quelconque, mais seulement d’une légère dégradation de la cellulose, due à une oxydation-déshydratation des fibrilles de surface. Il en résulte un jaunissement superficiel des fibres du tissu, apparenté à certaines roussissures d’incendie dont ce Linge porte la trace  : les unes et les autres présentent les mêmes caractéristiques de réflexion spectrale et de fluorescence.

        Les taches de sang sont composées d’hémoglobine et donnent un résultat positif au test de l’albumine, ainsi qu’à celui de la bilirubine. […]

        Le problème fondamental de la formation de l’image, d’un point de vue scientifique, est que certaines explications, qui pourraient être retenues d’un point de vue chimique, sont exclues par la physique. Réciproquement, certaines explications physiques qui peuvent être séduisantes sont complètement exclues par la chimie. Comme le disait le professeur Gonella à frère Bruno au soir de la clôture du Congrès de Bologne en 1989  : «  Cette image est techniquement inconcevable. Scientifiquement, elle ne doit pas, elle ne peut pas exister… Et pourtant le Saint Suaire existe  !  » […]

        Aussi ce fut pour toutes ces raisons que le STURP fut contraint de conclure à l’occasion du symposium de New London en 1981  : «  Aucune méthode chimique ou physique connue ne peut rendre compte de la totalité de l’image, aucune combinaison de circonstances physiques, chimiques, biologiques ou médicales ne peut non plus expliquer adéquatement l’image […]. Ainsi la réponse à la question de savoir comment fut produite l’image et pourquoi, demeure, à l’heure actuelle [et encore aujourd’hui en 2004] comme dans le passé, un mystère.  »
        La photographie

        Sainte Face

        Le négatif photographique de l’empreinte corporelle tachée de sang fait surgir un portrait positif parfait, totalement inconnu des générations passées, et qui résiste, depuis quatre-vingt-dix ans, à toute tentative d’explication. C’est vraiment un «  mystère  », plutôt qu’une énigme ou qu’un simple «  problème  », bien que les données appartiennent au champ d’observation de la physique et de la chimie, et qu’elles soient mesurables en termes mathématiques. […]
        Mathématiques

        Non seulement l’image est négative, mais elle a enregistré le relief du corps. «  Cette tridimensionnalité  » de l’image, perçue par don Noël Noguier de Malijay dès 1898, étudiée par Gabriel Quidor au début du 20e siècle, fait depuis 1976 l’objet de rigoureux calculs mathématiques. […]

        Comme Barbet l’avait pressenti, l’idée féconde à retenir des recherches de Vignon sur la genèse des empreintes était que l’intensité de la brunissure en chaque point de l’image, variait en raison inverse de la distance qui séparait de la toile chaque point du corps. C’est cette hypothèse que Jackson entreprit le premier de vérifier en utilisant la technologie que la NASA emploie dans l’étude du relief de la planète Mars.

        Il fit appel à Bill Mottern, spécialiste des analyses d’images photographiques aux laboratoires Sandia. Mottern utilisa un Analyseur d’Image VP 8,appareil qui permet de rapporter les ombres d’une image brillante de sorte qu’elles occupent différents niveaux d’un relief vertical. […]
        Gros plan de la Sainte Face avec le VP8

        Gros plan de la Face, et silhouettes faciale et dorsale en bas, telles qu’elles apparaissent sur le terminal vidéo de l’analyseur d’images VP 8.

        «  Jackson lui tendit une image ordinaire en transparence du Suaire, de douze centimètres et demi sur sept centimètres et demi… Mottern l’introduisit dans sa machine et, négligemment, mit le contact.

        «  La seconde d’après, les deux hommes, bouche bée, contemplaient le résultat. Sur l’écran de télévision auquel était relié l’analyseur d’images, on voyait pour la première fois, de côté, l’image du Suaire, en trois dimensions, dans un relief parfait. Utilisant un mécanisme incorporé à l’appareil, Mottern fit tourner l’image pour présenter l’autre côté. L’effet était le même. Certains détails apparaissaient maintenant clairement, comme par exemple le fait que les cheveux épais et étroitement serrés étaient rassemblés sur la nuque, selon la coutume des Juifs de l’Antiquité. Une autre photographie du visage présente les mêmes effets de relief.  »

        Sur la silhouette faciale le genou est légèrement surélevé, dans une position qui lui est propre, à un niveau distinct de celui du visage ou de la poitrine. Les caractéristiques correspondantes se retrouvent sur la silhouette dorsale, où l’on aperçoit très distinctement la rondeur du mollet droit. «  Lorsque j’ai vu cette image pour la première fois, déclare Jackson,j’ai compris ce qu’avait dû ressentir Secundo Pia en 1898 à la vue de sa première photographie.  »

        Le choc de la découverte était analogue en effet, à quatre-vingts ans de distance, pour ce physicien de l’ère spatiale. «  La science spatiale déchiffre sur le Suaire  », selon le titre de sa communication au Congrès de Turin, une caractéristique unique au monde, qui lui est tout à fait propre  : la tridimensionnalité. Cette propriété est la loi même de l’image inscrite sur ce tissu puisqu’il ne se produit aucune déformation quand elle est transformée par les calculs de l’ordinateur. Au contraire cette transformation permet de manifester le modelé d’un corps humain dans ses proportions naturelles harmonieuses, de découvrir de nombreux détails nouveaux sur ce corps meurtri, et même de perfectionner l’image, de parachever son esthétique en isolant des accidents du textile et en révélant ainsi davantage «  l’extraordinaire beauté du Crucifié  ». […]

        Par contre, si l’on introduit dans le VP 8 une photographie ordinaire «  directionnelle  », souligna à son tour Jumper clichés à l’appui, pour la transformer en image douée de relief vertical, on y constate des déformations évidentes  : ce qui n’était qu’une ombre portée devient appendice proéminent… Une fois de plus «  l’hypothèse selon laquelle l’image du suaire serait la création d’un artiste est exclue  » par le caractère «  non directionnel  » de l’image. […]

        Jumper et Jackson remarquèrent aussi un détail d’un intérêt prodigieux  : un agrandissement en relief de la Face fait apparaître sur les paupières deux disques ressemblant à des monnaies. Ces monnaies devaient avoir pour rôle de maintenir les paupières fermées, selon une coutume hébraïque. Ils espérèrent parvenir un jour à identifier ces monnaies. […]
        Datation
        Le père Francis Filas

        Le Père Francis, Filas, s.j., mathématicien, physicien et théologien, rappelé à Dieu en 1985.

        C’est au Père Filas, le savant Jésuite de l’université Loyola de Chicago et membre du STURP, que reviendra le mérite de confirmer l’observation de Jumper par une stupéfiante et décisive découverte en août 1979.

        Un agrandissement de l’empreinte, sur la paupière droite (fig. ci-bas), a permis au Père Filas de reconnaître l’empreinte d’une pièce de monnaie frappée sous Ponce Pilate  : même dimension, même découpe, même effigie (la houlette d’astrologue), même exergue reconnaissable à quatre lettres bien lisibles, qu’une certaine piécette dûment cataloguée pour les années 16, 17 et 18, de Tibère César, soit 29, 30 et 31 de notre ère.
        Découverte du Père Filas sur le Saint Suaire
        Analyse tridimensionnelle du Saint Suaire

        Les lettres Y CAI sont bien visibles, en haut à gauche, ainsi que la houlette et même le contour de la pièce.

        Confirmée par l’analyse tridimensionnelle, la découverte s’est trouvée définitivement corroborée par sa fécondité même, en conduisant la science numismatique à un progrès inattendu. Quatre lettres grecques, Y CAI, suffisent en effet à reconstituer l’exergue TIBEPIO [Y KAI] CAPOC, «  de Tibère César  », à une anomalie près  : un C latin remplace, sur le Saint Suaire, le K grec initial de KAICAPOC figurant sur toutes les monnaies de collection connues jusqu’en 1980.
        Pièce de Ponce Pilate avec la houlette surmontée des lettres « CAICAPOC ».

        Pièce de Ponce Pilate avec la houlette surmontée des lettres «  CAICAPOC  », avec ‘C’ latin au lieu de ‘K’ grec.

        Or, les recherches du Père Filas l’ont conduit à découvrir coup sur coup, en 1981, deux pièces de collection frappées, sous Ponce Pilate, de la lettre C au lieu de la lettre K en initiale de KAICAPOC (figure à droite). Dès lors, à ceux qui l’accusaient d’être le jouet de son imagination et de prendre ses désirs pour la réalité, le Père Filas répondait que n’étant pas du tout numismate, il désirait si peu voir une pièce de Pilate qu’«  avant de tomber accidentellement sur celle-ci, m’écrivait-il, je n’aurais pas distingué une pièce de Pilate d’un trou dans le mur  ». Il dut donc consulter les spécialistes de la numismatique et c’est alors que sa découverte s’avéra si peu être l’œuvre de son imagination qu’elle procura un progrès positif à la numismatique elle-même en révélant que l’anomalie 1° constatée sur le Saint Suaire, 2° déjà reconnue comme d’usage courant en épigraphie, mais inconnue jusqu’alors en numismatique, 3° existait identiquement sur d’autres pièces de collection frappées sous Ponce Pilate où nul n’y avait jusqu’alors prêté attention.

        À deux ans près, voilà le document daté, comme par une volonté expresse de Celui qui fut l’Artisan de cette Image imprimée sur tissu. La piécette le proclame  : c’est «  sous Ponce Pilate  » que cet Homme a souffert. Cette ” estampille ” scelle d’une manière éclatante, du sceau même de Ponce Pilate, l’authenticité du Suaire et l’identité de l’Homme dont il a enveloppé le Corps précieux.
        CONCLUSION SCIENTIFIQUE

        Parmi les membres du STURP, seuls Kenneth Stevenson, Habermas et le médecin légiste Robert Bucklin ont osé braver le tabou et conclure à cette identité après avoir fait la synthèse des travaux entrepris sur le Suaire  : «  L’image est l’empreinte d’un homme connu –Jésus de Nazareth –à un moment donné de l’histoire. L’image est peut-être une brûlure légère. Comment s’est-elle produite, nous ne le saurons peut-être jamais en termes scientifiques, parce que cela implique une action divine qui dépasse les lois de la nature.   » […]

        Quoique «  cela semble le plus logique   », le STURP refuse encore, à ce jour, d’envisager sérieusement «  la possibilité   » de cette «  possible conclusion   », sousprétexte que «  la science n’est pas outillée pour traiter de telles questions   » et que le «  mécanisme aboutissant à une brûlure n’est pas techniquement croyable  ». «  Voilà qui n’est pas de bonne science   », s’exclame Stevenson. En effet, «  l’étude archéologique indique que l’homme était un Juif, crucifié par les Romains et enseveli selon les coutumes funéraires juives   », avec cependant des particularités qui coïncident exactement avec les procédés exceptionnels qui ont marqué la crucifixion et la mise au tombeau de Jésus tels qu’ils nous ont été racontés par les quatre Évangiles  : «  Le cas de Jésus fut irrégulier. Il a été flagellé, couronné d’épines, cloué à sa Croix, percé au flanc (au lieu d’avoir les jambes brisées), enseveli avec honneur mais incomplètement, et son corps a quitté le linceul avant de se décomposer.   »

        «  Le Nouveau Testament affirme que le corps de Jésus n’a pas été soumis à la corruption mais qu’il est ressuscité d’entre les morts.   »

        «  Il n’y a aucune trace de décomposition sur le Suaire. De plus, les taches de sang sont anatomiquement parfaites et n’ont pas été marquées par la séparation du linceul et du corps. Ce parallèle est particulièrement intéressant parce que nous possédons de nombreux suaires funéraires anciens qui montrent des taches de corruption.  »

        De plus, Stevenson souligne que Jésus et l’Homme du Suaire ont tous deux été exécutés comme des criminels, et cependant enterrés avec honneur «  dans du pur lin et individuellement   ». […]

        Stevenson calcule alors la probabilité «  que deux hommes aient été crucifiés et ensevelis de cette manière   ». En adoptant «  volontairement une approche sceptique   »,il parvient au chiffre de «  1 chance sur 82 944 000 que l’homme enseveli dans le Suaire ne soit pas Jésus   ». Retenons la conclusion du statisticien professionnel  : «  Il n’existe aucune probabilité pratique que quelqu’un d’autre que Jésus-Christ fut enseveli dans le Suaire de Turin.   » […]

        Confrontée à l’ensemble de ces données convergentes, la datation médiévale du tissu par le radiocarbone est une aberration qu’il faut imputer non aux machines mais aux mauvaises gens qui s’en servirent. Elle tient donc davantage de l’enquête policière que de la rigueur scientifique comme vous pourrez le constater dans la rubrique suivante.

        • Toujours aucune référence scientifique. Et chose curieuse l’Église elle aussi à accepter la datation de 1988. Étonnant non ?

          • MA Guillermont says:

            Toujours UNE PHRASE LAPIDAIRE comme pour tout “bon juif “du TALMUD pour balayer d’un revers de main méprisant l’inventaire étoffé des manifestations par LA PREUVE d’une réalité surnaturelle !
            De plus vous savez très bien que l’esprit de contradiction et de trahison a pénétré l’Église Elle-même !
            C’est d’ailleurs parce qu’Elle se tait que votre systématisation de la pensée nous fait tourner en rond !!!
            Moyen le plus sur de mettre un terme définitif à des questions ultimes sur les grandes questions de la vie !

            • Vous avez le droit de bâtir tous les scénarios imaginaires que vous voulez

              • MA Guillermont says:

                Pas pour le droit de bâtir , pour combattre L’ERREUR …

                • Et cela fait quoi d’échouer de façon permanente ?

                  • Cadoudal says:

                    vous même vous ne bâtissez rien;

                    vous prétendez représenter la science , la raison raisonnant;

                    mais vous tenez pour rien les plus grands philosophes que vous n’ avez pas lus.

                    vous n’ argumentez jamais rationnellement ;

                    vous n’ avancez que l’ argument d’ autorité s’ appuyant sur des revues scientifiques. , revêtues d’une sorte d’infaillibilité .

                    la foi de Mr Homais.

                    • Déja je ne mélange pas la philosophie et la science. Vous seriez bien inspiré d’en faire autant. J’attends toujours la preuve de scientifique qui remet en cause une des théories dont nous avons parlé. Une preuve au sens scientifique du terme.

                    • MA Guillermont says:

                      Votre intention systématique et entêtée se retrouve dans tous les courants de pensées qu’elles soient philosophiques ou scientifiques ou du moins proches des sciences et qui les a influencé jusqu’à les structurer en écoles !
                      C’est l’esprit du système …

                    • C’est surtout ce qui a libéré l’homme de l’obscurantisme religieux.

                    • MA Guillermont says:

                      C’est un préjugé …
                      Totalement dans l’esprit du système !

                    • C’est la réalité des faits. L’Église elle même a reconnue son erreur vis à vis de Galilée. 350 ans plus tard il est vrai.

                    • MA Guillermont says:

                      Dans un espace vectoriel discret, les boules fermées sont ouvertes .
                      C’est la réalité .

                    • L’ouverture d’esprit ne se limite pas à une fracture du crâne.

                    • MA Guillermont says:

                      Comment nettoyer l’âme hystérique ?

                    • Allez chez votre médecin.

  34. BAINVILLE says:

    Notre Professeur croit à l’Évolutionnisme, veau d’or de l’athéisme universitaire:
    Or , l’évolutionnisme se heurte à tant de graves objections qu’il n’y aurait pas survécu s’il n’était indispensable à tout matérialisme. Aucun matérialisme n’est envisageable sans explication évolutionniste. En conséquence, démontrer la fausseté de cette explication revient à prouver, une fois de plus, celle du matérialisme.
    Selon l’évolutionnisme ou, stricto sensu, le transformisme, toutes les espèces vivantes, y compris l’humaine, descendent, par transformations successives, d’espèces antérieures de plus en plus simples à mesure que l’on remonte vers leur origine jusqu’à des êtres unicellulaires issus de la matière inanimée.
    Comme rien de cela ne repose sur des faits observables, contrôlables et reproductibles, il s’agit, non d’une hypothèse scientifique, mais d’une théorie philosophique que l’on essaie d’étayer au moyen de motifs de crédibilité tirés de la Science. Cette théorie, d’abord conçue par des penseurs antiques, souvent athées, comme Démocrite, Empédocle ou Lucrèce, est réapparue depuis le XVIIIe siècle sous l’impulsion de divers personnages comme Buffon et surtout Lamarck et Darwin

    On a pu classer toutes les espèces vivantes en grands groupes d’organisation, les embranchements; puis en groupes systématiques selon les combinaisons d’organes, les classes et ordres; enfin en groupes d’organisation formelle selon la disposition et la proportion des organes, depuis les ordres jusqu’aux races. Il est bon de noter qu’au niveau des embranchements, des classes et même des ordres, il existe des différences si tranchées et de telles discontinuités qu’on ne peut concevoir d’intermédiaires ni de fond commun.
    Néanmoins les évolutionnistes se servent de ce classement pour établir un «arbre généalogique » qui leur sert de preuve mais qui est surtout remarquable par l’extrême rareté des espèces, même fossiles, pouvant y jouer le rôle d’ancêtres. C’est une généalogie où ne figurent que des cousins avec peut-être quelques oncles, mais sans aucun grand-père !

    – la matière n’est pas et ne peut être éternelle ; – l’évolution ne peut pas non plus être éternelle;
    – la durée que l’on peut assigner à l’une et l’autre est considérablement trop courte pour avoir permis serait ce un début d’évolutionnisme;
    — le hasard ne peut se trouver à l’origine d’une organisation et d’un ordre qui requièrent une intelligence.
    Les évolutionnistes sont si conscients de tout cela qu’ils ne cessent d’évoquer soit l’intervention de Dieu, dont rien ne montre qu’elle ait pu adopter le mode évolutif, soit des forces mystérieuses et inconnues qu’ils se gardent bien de définir.

    Tiens donc l’évolutionnisme n’est donc pas si évident que le laissent croire ceux qui croient “savoir”

  35. BAINVILLE says:

    Le Professeur brandit la théorie évolutionniste, en raison de l’autorité usurpée dont elle jouit et de la réputation qu’elle a de reposer sur un faisceau serré de preuves.
    En réalité, l’évolutionnisme se heurte à tant de graves objections qu’il n’y aurait pas survécu s’il n’était indispensable à tout matérialisme. Aucun matérialisme n’est envisageable sans explication évolutionniste. En conséquence, démontrer la fausseté de cette explication revient à prouver, une fois de plus, celle du matérialisme..

    On a pu classer toutes les espèces vivantes en grands groupes d’organisation, les embranchements; puis en groupes systématiques selon les combinaisons d’organes, les classes et ordres; enfin en groupes d’organisation formelle selon la disposition et la proportion des organes, depuis les ordres jusqu’aux races. Il est bon de noter qu’au niveau des embranchements, des classes et même des ordres, il existe des différences si tranchées et de telles discontinuités qu’on ne peut concevoir d’intermédiaires ni de fond commun.
    Néanmoins les évolutionnistes se servent de ce classement pour établir un «arbre généalogique » qui leur sert de preuve mais qui est surtout remarquable par l’extrême rareté des espèces, même fossiles, pouvant y jouer le rôle d’ancêtres. C’est une généalogie où ne figurent que des cousins avec peut-être quelques oncles, mais sans aucun grand-père !

    • La théorie de l’évolution par sélection naturelle cumulative est la seule théorie dont nous savons qu’elle est en principe capable d’expliquer l’existence de la complexité organisée.(Richard Dawkins)

      • Cohelet says:

        Un avis sans aucune preuve. C’est uniquement idéologique. Voilà ce que déclarait Michael Ruse, de la Florida State University, un anti-créationniste fanatique. Mais dans son dernier livre, « The Evolution-Creation Struggle » (Harvard, 2005), Ruse reconnaît la dimension religieuse à l’évolution. Une recension dans le journal Science le résume ainsi:

        « Michael Ruse interprète les 200 dernières années de conflit entre la biologie et la religion comme une lutte entre l’évolutionnisme et le créationnisme. L’évolutionnisme n’est pas seulement un endossement de la théorie scientifique de l’évolution. Il consiste en « tout le tableau métaphysique ou idéologique construit autour de ou sur l’évolution », y compris une croyance au progrès et des tentatives de réduire les valeurs culturelles et éthiques à la biologie évolutionniste. Ainsi, pour Ruse (un philosophe des sciences à la Florida State University), le débat sur le créationnisme est plus un conflit entre deux religions qu’entre la religion et la science. »

        Science, 22 juillet 2005, p. 560: http://science.sciencemag.org/content/309/5734/560.1.full

        Voir aussi cette autre citation de Ruse :

        « L’évolution est promue par ses praticiens comme plus qu’une simple science. L’évolution est promulguée comme une idéologie, une religion séculière – une alternative à part entière au christianisme, avec du sens et une moralité. Je suis un ardent évolutionniste et un ex-chrétien, mais je dois admettre que dans cette réclamation -et M. [sic] Gish est l’un des nombreux à la faire- ceux qui prennent les choses à la lettre ont tout à fait raison. L’évolution est une religion. Ce fut le cas de l’évolution dans ses débuts, et cela reste vrai encore aujourd’hui.

        (…)

        L’évolution devint donc une sorte d’idéologie séculière, un substitut explicite au christianisme. »

        Etc, etc.

        http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/chronologie-terre.xml

      • Cohelet says:

        Un avis sans aucune preuve. C’est uniquement idéologique. Voilà ce que déclarait Michael Ruse, de la Florida State University, un anti-créationniste fanatique. Mais dans son dernier livre, « The Evolution-Creation Struggle » (Harvard, 2005), Ruse reconnaît la dimension religieuse à l’évolution. Une recension dans le journal Science le résume ainsi:

        « Michael Ruse interprète les 200 dernières années de conflit entre la biologie et la religion comme une lutte entre l’évolutionnisme et le créationnisme. L’évolutionnisme n’est pas seulement un endossement de la théorie scientifique de l’évolution. Il consiste en « tout le tableau métaphysique ou idéologique construit autour de ou sur l’évolution », y compris une croyance au progrès et des tentatives de réduire les valeurs culturelles et éthiques à la biologie évolutionniste. Ainsi, pour Ruse (un philosophe des sciences à la Florida State University), le débat sur le créationnisme est plus un conflit entre deux religions qu’entre la religion et la science. »

        Science, 22 juillet 2005, p. 560: http://science.sciencemag.org/content/309/5734/560.1.full

        Voir aussi cette autre citation de Ruse :

        « L’évolution est promue par ses praticiens comme plus qu’une simple science. L’évolution est promulguée comme une idéologie, une religion séculière – une alternative à part entière au christianisme, avec du sens et une moralité. Je suis un ardent évolutionniste et un ex-chrétien, mais je dois admettre que dans cette réclamation -et M. [sic] Gish est l’un des nombreux à la faire- ceux qui prennent les choses à la lettre ont tout à fait raison. L’évolution est une religion. Ce fut le cas de l’évolution dans ses débuts, et cela reste vrai encore aujourd’hui.

        (…)

        L’évolution devint donc une sorte d’idéologie séculière, un substitut explicite au christianisme. »

        Etc, etc.

        http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/chronologie-terre.xml

      • Efgy says:

        Il peut dire ce qu’il veut. Cette théorie est fausse.

  36. BAINVILLE says:

    Le Professeur invoque l’Évolutionnisme, dans ce débat il paraît utile de réfuter expressément la théorie évolutionniste, en raison de l’autorité usurpée dont elle jouit et de la réputation qu’elle a de reposer sur un faisceau serré de preuves.
    En réalité, l’évolutionnisme se heurte à tant de graves objections qu’il n’y aurait pas survécu s’il n’était indispensable à tout matérialisme. Aucun matérialisme n’est envisageable sans explication évolutionniste. En conséquence, démontrer la fausseté de cette explication revient à prouver, une fois de plus, celle du matérialisme.

    On a pu classer toutes les espèces vivantes en grands groupes d’organisation, les embranchements; puis en groupes systématiques selon les combinaisons d’organes, les classes et ordres; enfin en groupes d’organisation formelle selon la disposition et la proportion des organes, depuis les ordres jusqu’aux races. Il est bon de noter qu’au niveau des embranchements, des classes et même des ordres, il existe des différences si tranchées et de telles discontinuités qu’on ne peut concevoir d’intermédiaires ni de fond commun.
    Néanmoins les évolutionnistes se servent de ce classement pour établir un «arbre généalogique » qui leur sert de preuve mais qui est surtout remarquable par l’extrême rareté des espèces, même fossiles, pouvant y jouer le rôle d’ancêtres. C’est une généalogie où ne figurent que des cousins avec peut-être quelques oncles, mais sans aucun grand-père !

  37. Cadoudal says:

    il y a un lien entre matérialisme, éternité de la matière , évolutionnisme , nihilisme et éternel retour nietzschéens.

    erreurs concoctées en arrières loges et répandues pour éliminer l ‘oeuvre des six jours biblique, pour “tuer Dieu”

    mais il faut ménager un semi-évolutionnisme reçu par st Thomas.

    ( des virtualités contenues dans la Création s’ actualisent ultérieurement )

    • Comme avec Galilée ?

      • BAINVILLE says:

        • le 22 juin 1633 : procès de Galilée.
        La sentence est rendue au couvent dominicain de Santa-Maria, ce jour là. L’affaire devient, avant même la révolution, un exemple de désinformation pour discréditer l’Eglise catholique et montrer que la science et la foi sont incompatibles. Qu’enseigne-t-on à l’école sur le sujet ? Jean Sévillia dans son livre Historiquement incorrect, (Ed. de la loupe, page 96 à 129) rappelle ce qu’écrivait Arthur Koestler dans Les somnambules en 1961 : « Galilée n’a pas inventé le télescope. Ni le microscope, ni le thermomètre. Ni l’horloge à balancier. Il n’a pas découvert la loi d’inertie ; ni le parallélogramme de forces ou de mouvements ; ni les taches du soleil. Il n’a apporté aucune contribution à l’astronomie théorique, il n’a pas laissé tomber de poids du haut de la tour de Pise, il n’a pas démontré la vérité du système de Copernic. Il n’a pas été torturé par l’Inquisition, il n’a point langui dans ses cachots, il n’a pas dit « Eppur si muove »(), il n’a pas été un martyr de la science. »
        (
        ) «et pourtant elle tourne » phrase apocryphe de l’italien Giuseppe Baretti écrite à Londres en 1757, selon Jean Sévillia.
        En fait au XVème siècle, Nicolas Copernic, prêtre polonais et scientifique important, énonce une théorie sans la prouver : le mouvement des planètes s’expliquerait mieux s’il était ordonné autour du soleil plutôt que de la terre. Il construit un modèle mathématique, l’héliocentrisme. Ses travaux sont très bien accueillis à Rome. Seul Luther le traite de fou. D’ailleurs, tous les réformés s’opposent à ses travaux ! Et pourtant, c’est l’Eglise catholique qui se voit intenter un procès d’obscurantisme ! Pendant plus de cent ans, c’est l’Eglise qui défend les scientifiques contre les adversaires de l’héliocentrisme ! Elle va même jusqu’à protéger les scientifiques protestants, comme l’allemand Johannes Kepler, qui trouve refuge chez les Jésuites après des découvertes complémentaires à la théorie de Copernic. Alors pourquoi la condamnation de Galilée ?
        En 1609, il s’attribue la découverte d’un opticien hollandais ; mais le plus grave est que malgré la protection du cardinal Barberini, futur pape, tous ses écrits sont polémistes. Il ne démontre rien, il affirme et met ses adversaires au défi de prouver qu’il a tort. Selon Jean Sévillia, son caractère hautain et méprisant est pour beaucoup dans sa condamnation.
        Par deux fois, l’Inquisition affirme qu’elle ne trouve pas d’hérésie dans les écrits de Galilée (1615). Ses détracteurs s’attaquent alors aux écrits de Copernic et, à une époque où tout le monde croit que la terre est le centre du système solaire, l’Eglise demande simplement à Galilée de présenter ses écrits, non comme la vérité, mais comme une théorie, puisque ni Copernic, ni lui, ne sont capables de prouver ce qu’ils ont avancé. Les cardinaux qui le protègent lui demandent aussi de ne pas mélanger les saintes écritures à ses écrits.
        Il accepte et tient sa promesse pendant 7 ans. Pendant cette période, non seulement il n’apporte aucune preuve à ses théories, mais se met à dos les jésuites, qu’il ridiculise sur le sujet du déplacement des comètes, alors que ce sont eux, en la personne du père Grassi, astronome du Collège romain, qui ont raison : « Vous n’y pouvez rien, il a été donné à moi seul, de découvrir tous les nouveaux phénomènes du ciel, et rien aux autres. » ()
        (
        )Jean Sévillia Historiquement incorrect, (Ed. de la loupe, page 113)
        En 1624, son protecteur, le cardinal Barberini est élu pape. Galilée lui expose un projet de livre comparant les différents systèmes : Ptolémée, Copernic, Kepler. Le pape l’encourage en lui conseillant de les présenter tous les trois comme des théories et surtout de ne pas y mêler la religion.
        Le livre terminé Galilée demande l’imprimatur au Saint Office ; ce dont il n’a pas besoin pour un livre scientifique. Il l’obtient moyennant quelques modifications et rajouts qu’il accepte. L’imprimatur signifie que le livre doit être imprimé à Rome. Il le fait imprimer à Florence et en profite pour le faire paraître avec l’imprimatur, mais en ayant totalement changé le texte.
        L’inquisition se saisit bientôt du sujet et, malgré l’amitié que le pape lui accorde toujours, Galilée passe en jugement. Les règles juridiques sont grandement adoucies à la demande du Saint-Père. Le jugement tombe qui lui reproche son manque d’obéissance et son mensonge, mais aussi l’absence de preuve, dans ce qu’il présente comme la vérité et non comme une hypothèse. L’utilisation des Ecritures dans ses écrits le fait condamner aussi pour hérésie formelle.
        Jean Sévillia note que la sentence du 22 juin est modérée : interdiction d’enseigner et de se livrer à l’interprétation des Ecritures, mise à l’index de son livre le Dialogue, une peine de prison sans durée fixée (il sera assigné à résidence chez l’ambassadeur de Florence 5 mois !) et la récitation hebdomadaire pendant 7 ans des psaumes de la pénitence. C’est d’ailleurs sa fille aînée religieuse qui le fera à sa place !

        • “Ce verdict applique formellement la censure d’hérésie à la doctrine héliocentrique.”
          Le procès de Galilée et les Archives du Saint-Office: Aspects judiciaires et théologiques d’une condamnation célèbre.

  38. Bardamu says:

    A l’attention du “Professeur”:

    PEER REVIEW (REVUE PAR LES PAIRS): Action de se regrouper en bande d’universitaires ayant les mêmes idées sur la base d’un conflit d’intérêts, dans le but d’éjecter toute voix de chercheur menaçant le filon de millions de dollars de subventions gouvernementales.

    SCIENCE ETABLIE: Trahison de la méthode scientifique dans un but politique ou financier ou les deux.

    NEGATIONISTE: Toute personne qui suspecte la vérité.

    CHANGEMENT CLIMATIQUE: Ce qui se produit depuis des millions d’années, mais devrait être maintenant vendu pour provoquer une ‘profitable panique’.

  39. BAINVILLE says:

    Vous devriez remettre l’article dans une position accessible, vu l’intérêt du débat avec ce “professeur” irrationnel non assumé

  40. BAINVILLE says:

    La croyance évolutionniste, -suite-

    la matière n’est pas et ne peut être éternelle ; – l’évolution ne peut pas non plus être éternelle;
    – la durée que l’on peut assigner à l’une et l’autre est considérablement trop courte pour avoir permis serait ce un début d’évolutionnisme;

    — le hasard ne peut se trouver à l’origine d’une organisation et d’un ordre qui requièrent une intelligence.
    Les évolutionnistes sont si conscients de tout cela qu’ils ne cessent d’évoquer soit l’intervention de Dieu, dont rien ne montre qu’elle ait pu adopter le mode évolutif, soit des forces mystérieuses et inconnues qu’ils se gardent bien de définir.

    L’origine de la vie

    Le matérialisme exige et l’évolutionnisme affirme que les êtres vivants ont surgi de la matière inerte. Or il faut noter que tout sépare les uns de l’autre : les propriétés physiques, la physiologie de la vie et même la constitution des molécules. Le seul point commun se situe au niveau des atomes et il s’explique par le fait que les êtres vivants puisent dans la matière inanimée les matériaux dont ils ont besoin pour développer et renouveler la substance de leur structure.
    Les êtres vivants ne peuvent venir que d’êtres vivants. Si l’on veut les faire surgir de la matière inanimée, il faut imaginer un concours de circonstances tel qu’une première cellule vivante se soit formée au hasard.
    On a essayé de reconstituer cette série d’événements. En soumettant des mélanges de gaz à divers traitements caloriques ou électriques et à des bombardements de particules, on a obtenu, au milieu d’autres molécules de synthèse, des traces d’acides aminés. Or les acides aminés constituent le matériau des protéines. On a pu, par d’autres moyens, agglomérer des acides aminés, mais sans obtenir de véritables protéines.
    Partant de là, on suppose que des acides aminés
    92

    synthétisés dans l’atmosphère primitive de la Terre, et opportunément regroupés dans de chaudes lagunes, loin de se dissocier se sont combinés en véritables protéines qui ont peu à peu formé des amorces de cellules, les protobiontes. Mais l’on se trouve obligé, pour soutenir ce schéma, d’y faire intervenir des catalyseurs totalement imaginaires. De plus, comme seuls les êtres vivants sont aptes à transmettre des avantages acquis, on dote cette matière en voie d’organisation de capacités d’accroissement, de complexification et de reproduction qui n’appartiennent en réalité qu’à la vie.
    Or les protobiontes, s’ils existaient, seraient très loin d’accéder à la vie. Ils seraient tout au plus des gouttes de gélatine, alors que la plus modeste des cellules vivantes possède une organisation très complexe : un noyau contenant une longue chaîne d’ADN où les millions de nucléotides, toutes sénestrogyres, sont rangées dans un ordre strict et précis, au milieu d’un cytoplasme renfermant un grand nombre d’organes capables de synthétiser au moins 10.000 produits différents.
    La cellule ne peut vivre que si elle est complète et on ne peut concevoir de stades intermédiaires qui conserveraient et accumuleraient des perfectionnements. L’évolutionnisme se heurte déjà ici à une objection dirimante : la loi du tout ou rien.
    L’origine des espèces
    En admettant qu’une ou plusieurs cellules aient pu néanmoins apparaître spontanément, il faut encore qu’elles aient donné naissance à tous les êtres vivants, du papillon à l’éléphant et à l’homme, comme de l’algue au chêne. Mais là encore on se heurte à une quantité d’objections :

    • La matière peut être éternelle. Et “La sélection naturelle est tout sauf aléatoire.” Richard Dawkins

      • Cohelet says:

        C’est son avis, ce n’est pas une preuve. Et il dit “peut-être ” et non “est”. Il n’est donc pas sûr de ce qu’il avance. C’est purement idéologique. Et la sélection naturelle n’est pas une preuve de l’évolution mais s’oppère au sein d’une MÊME espèce et est réversible (phaléne de bouleau).
        Aucune preuve avancée, comme d’habitude.

        • C’est son avis je suis d’accord. Vous dites aucune preuve avancée ? Effectivement du point de vue scientifique il n’existe aucune preuve que la théorie de l’Évolution soit fausse. Depuis 1859 on attend toujours.

  41. BAINVILLE says:

    La croyance évolutionniste -suite-

    L’apparition des espèces
    1. Si les êtres unicellulaires ont donné naissance à tous les êtres pluricellulaires, pourquoi subsiste-t-il de nos jours, sans changement, tant de ces êtres unicellulaires ? Pourquoi certaines souches auraient-elles subi des millions de stades évolutifs, et d’autres aucune ? On peut reprendre la même objection à toutes les étapes : si les poissons sont à l’origine des quadrupèdes, pourquoi reste-t-il des poissons inchangés ? Pourquoi y a-t-il encore des musaraignes si leurs sœurs figurent parmi les ancêtres de l’homme ? On pourrait multiplier indéfiniment les exemples, mais on peut les résumer en une constatation : si l’évolutionnisme disait vrai, il serait comparable à une loterie où les uns gagneraient le gros lot chaque semaine pendant des millénaires, et les autres jamais rien.
    2. Cette survie d’individus non évolués appartenant à des espèces évolutives contredit la théorie évolutionniste selon laquelle l’évolution apporte des avantages et les individus dotés de ces avantages éliminent les autres par compétition. Comment expliquer selon cette théorie qu’il subsiste des millions d’espèces vivantes dont beaucoup n’ont pas ou que peu reçu d’avantages ?
    3. Le passage des êtres unicellulaires à des êtres pluricellulaires, même très simples, suppose un bouleversement fondamental de leur capital génétique : il requiert en effet l’apparition de chromosomes pairs.
    4. L’apparition de la reproduction sexuée exige que, de sujets asexués, soient venus en même temps et au même lieu des mâles et des femelles pourvus de gamètes ne comportant que la moitié des chromosomes, et aussi des organes mutuellement complémentaires. Là, comme pour l’apparition des chromosomes pairs, nous retrouvons la loi de tout ou rien.

  42. BAINVILLE says:

    Croyance évolutionniste -suite –

    Le spectacle de l’apparition des espèces animales et végétales peut inspirer une idée d’évolution. A chaque ère géologique, en effet, correspond l’émergence de nouvelles populations présentant, dans l’ensemble, des perfectionnements et une complexité croissante par rapport aux groupes plus anciennement représentés. L’explication évolutionniste rencontre cependant de graves objections:
    1. Le premier peuplement s’est opéré d’un seul coup. Dès le début du Cambrien (il y a 500 millions d’années) apparaissent 500 espèces appartenant à sept embranchements : il y a aussi bien des vers, des méduses et des éponges que des oursins et des crustacés. Et les différences séparant les embranchements se trouvaient d’emblée aussi marquées que de nos jours.
    On peut donc dire que lorsque ces embranchements apparaissent l’essentiel de l’évolution s’est déjà déroulé. On devrait en découvrir de nombreuses traces. Or les terrains antérieurs à cette apparition sont, à part peut être quelques algues microscopiques, absolument vierges de fossiles.
    Dans les cent millions d’années qui suivent, tous les embranchements actuels ont fait leur apparition. Ou, plus précisément, ils ont laissé des fossiles. La fossilisation est un phénomène si rare que l’absence de fossiles d’une espèce peut tout au plus signifier que l’espèce en question n’était pas extrêmement répandue.
    On notera en outre que l’on n’a recueilli pour ces époques lointaines que des fossiles d’espèces marines : par exemple, des poissons pour les vertébrés. Plutôt que de conclure à l’origine océanique de la vie, on remarquera que les seuls terrains ayant pu conserver des fossiles aussi
    95
    anciens sont des sédiments marins. Dès que l’on rencontre, malgré l’érosion, des restes de terre ferme (il y a 250 millions d’années), on y trouve des animaux terrestres, notamment des arthropodes (scorpions, araignées, blattes, libellules) et des vertébrés (batraciens et reptiles).
    2. Le peuplement s’opère par de véritable explosions démographiques. L’exemple le plus connu concerne les reptiles à l’ère secondaire. Les fossiles montrent que ces reptiles ont vécu pendant longtemps de manière assez modeste avant de dominer le globe terrestre avec un grand nombre de types aux formes souvent excessives ou monstrueuses.
    L’apparition de ces formes suggère certes une évolution, mais une évolution limitée à l’intérieur du groupe. On ne s’étonnera pas d’une telle évolution si l’on observe que tous les chiens, du chihuahua au saint-bernard, appartiennent à une seule espèce et viennent d’un seul type.
    Ces différenciations parfois extravagantes ne montrent pas une évolution progressive mais suggèrent plutôt une dégénérescence qui expliquerait le recul rapide des vagues démographiques. On peut d’ailleurs noter que malgré ce recul les espèces les plus modestes ou les mieux équilibrées, et elles seules, survivent de nos jours.
    3. Survivent ainsi actuellement, inchangées ou sans évolution notable, des espèces provenant d’à peu près toutes les explosions démographiques animales ou végétales, et même des plus anciennes d’entre elles : le crabe des Moluques, le nautile, la lamproie, la néopilina dont le plus récent fossile date de 350 millions d’années… On peut s’étonner qu’il subsiste ainsi, bien que de plus en plus «désavantagés », des représentants de souches que l’on donne pour ancêtres des espèces ultérieures et actuelles.
    96

    Alors qu’il devrait y en avoir à foison, on ne trouve aucun intermédiaire, aucune forme de passage entre les groupes. Prenons à titre d’exemple l’embranchement des vertébrés, celui où la moisson des intermédiaires passe pour la plus riche.
    A l’origine des vertébrés on trouve les poissons, et avant: rien. On essaie bien, sans preuve, de faire venir les vertébrés de très petits animaux gélatineux, subsistant de nos jours : les protocordés. Mais les poissons n’en apparaissent pas moins à l’ère primaire sans ancêtres connus.
    Les poissons auraient engendré tous les vertébrés terrestres en passant par les batraciens (ou amphibiens). Ils l’auraient fait grâce aux crossoptérygiens, des poissons dont les nageoires possédaient un squelette évoquant celui de pattes. Ces nageoires osseuses auraient handicapé leur nage et les auraient aidés à sortir en rampant de l’eau pour s’adapter à la vie aérienne et échapper ainsi à la concurrence de poissons plus «performants ». Cette explication se heurte à une objection que l’on retrouve constamment dans les schémas évolutionnistes : les pattes, considérées comme des avantages, auraient été préparées par des ébauches qui ne pouvaient représenter que des inconvénients et auraient donc dû se trouver éliminées :
    comment concevoir un hasard organisant l’avenir au prix de handicaps présents ? De plus, un crossoptérygien, le cœlacanthe, que l’on croyait disparu depuis des dizaines de millions d’années, continue aujourd’hui à nager pesamment au milieu des poissons plus « performants » et sans avoir modifié la moindre de ses écailles.
    Il n’y a donc rien entre les poissons et les batraciens. Rien entre les batraciens et les reptiles. Rien que l’on retienne, en tout cas. Rien non plus entre les reptiles et
    97
    les mammifères, sinon des ressemblances de squelettes, ressemblances tempérées par des différences irréductibles, notamment au niveau de la mâchoire et de l’oreille interne. On a cru qu’entre les reptiles et les oiseaux il y avait l’archéoptéryx, un bizarre animal qui possédait à la fois des caractères reptiliens et des aspects aviens. En fait, cet animal présentait bien des particularités inattendues, essentiellement des dents et une queue, mais ces particularités ne sont qualifiées de reptiliennes que par référence à la théorie évolutionniste: le tigre qui n’a rien d’un reptile possède queue et dents, alors que des reptiles, les tortues, n’ont pas de dents et que les ptérodactyles, reptiles volants, n’avaient pratiquement pas de queue. En réalité l’archéoptéryx était pleinement un oiseau avec en particulier un plumage et sans doute le sang chaud.
    Les formes de passage manquent tout autant à l’intérieur de ces grands groupes. C’est à grand peine, par exemple, que l’on s’efforce de dresser l’arbre généalogique du cheval. On ne cesse de le refondre et de le remanier sans parvenir à un résultat qui, si on l’atteignait, ne ferait que montrer l’évolution menant en 50 millions d’années d’un assez petit mammifère herbivore à un assez grand mammifère herbivore.

      • Cohelet says:

        Votre article ne présente aucune preuve d’une macro-évolution. Il ne parle que de sélection naturelle et de spéculation au sein d’une espèce. Mais les espèces ne se métamorphosent pas, les individus peuvent avoir des couleurs différentes, des becs différents, des spécificités en fonction de l’environnement dans lequel ils évoluent, mais un mammifère reste un mammifère, un oiseau un oiseau… Et on attend toujours les fossiles de transitions entre les espèces, qui devraient se compter en grand nombre si l’évolution était si évidente. On attend toujours le chainon manquant, la formation de l’ARN qui est une molécule trop complexe pour être dû au hasard, de la mitochondrie, de la guanine. Sans parler des embrions et de leur falsification, alors que l’on sait qu’ils diffèrent totalement suivant les espèces. Et 75000 générations de drosophiles dans les laboratoires pour au final obtenir… des drosophiles.
        A vous d’apporter des preuves. Pour l’instant on ne voit rien venir.

        • Les preuves sont déjà là. Aucun article scientifique n’a pu démontré que la théorie de l’Évolution est fausse depuis 1859

          • Cadoudal says:

            vous ne pouvez pas prouver l’ éternité de la matière , son auto gestion .

            si on supprime la Création ex nihilo par une intelligence supérieure ,on attribue l ‘ordre que l’ on constate dans les choses ( et que vous appelez “science”) au hasard ,- y compris la sainte Evolution darwinienne-;

            or le hasard est une absence d’ intelligence organisatrice;
            quelque chose d’ aveugle et irréfléchi.

            contradictoire et irrationnel.

        • Cohelet says:

          Erratum: J’ai écrit spéciation mais le correcteur a écrit “spéculation”

  43. BAINVILLE says:

    Le mécanisme de l’évolution -suite et fin provisoire-

    Lamarck imaginait que les êtres vivants se modifiaient pour s’adapter aux conditions extérieures et que ces modifications acquises se transmettaient héréditairement. Il pensait même que des organes nouveaux pouvaient apparaître ainsi. Mais on sait maintenant que seuls peuvent se transmettre les caractères inscrits dans le capital génétique.
    98

    C’est pourquoi la théorie actuellement reçue veut que des accidents affectent ce capital au cours de la reproduction, que certains individus bénéficient par là de mutations avantageuses, que les individus non pourvus de ces avantages soient éliminées par la sélection naturelle et qu’il en découle en définitive une évolution progressive.
    On peut certes discuter de l’efficacité de la sélection naturelle lorsque l’on voit tant d’animaux affligés de bois incongrus ou d’appendices gênants. Et plus encore lorsque l’on dénombre les millions d’espèces que la concurrence aurait dû éliminer, et notamment toutes celles qui, venues intactes du fond des âges, n’ont ni bénéficié ni souffert du progrès général.
    Les accidents génétiques existent. Ils provoquent en général la mort de leurs porteurs. Ils peuvent amener dans certains cas des modifications ou mutations. Mais ces mutations sont beaucoup plus facilement récessives que progressives : s’il suffit, par exemple, de bloquer un seul nucléotide d’un seul gène pour décolorer une souris grise, il faut en revanche «créer » 27 gènes, soit 27.000 nucléotides pour l’opération inverse.
    Les mutations ne peuvent donc porter que sur des caractères secondaires. Seraient-elles plus importantes qu’elles ne pourraient se transmettre à moins d’apparaître, par une bien étrange coïncidence, à la fois et au même lieu chez un mâle et chez une femelle.
    L’apparition d’un organe ne pouvant donner un avantage que si cet organe peut d’emblée exercer sa fonction, on ne peut envisager sérieusement la croissance progressive, d’ailleurs jamais constatée, opérée à petits pas au fil des générations, d’embryons d’organes que la sélection ne pourrait qu’éliminer.
    Une apparition brusque paraît tout aussi impossible.
    99
    Celle de l’œil aurait supposé, non seulement la formation soudaine d’un organe très complexe et, qui plus est, monté en double en liaison avec le centre optique, mais aussi un remodelage complet du corps bénéficiaires : squelette, musculature, irrigation sanguine, innervation.
    Les mathématiciens, comme Georges Salet, estiment que le hasard n’a pas eu le temps, depuis la création de la matière, de former un seul organe nouveau.

    La lignée humaine

    En définitive, beaucoup d’évolutionnistes limitent leur ambition à tracer une généalogie de l’homme qui ne prend un peu de consistance qu’à partir de fossiles d’anthropoïdes. Ces anthropoïdes possédant en gros les mêmes organes et la même structure générale que l’homme, on pourrait penser à partir d’eux à une évolution limitée qui ne relèverait pas de l’impossible évolutionnisme.
    Nous n’entrerons pas ici dans les détails et nous nous contenterons de noter que cette généalogie ne repose que sur bien peu de choses : des singes de prairie, les australopithèques, disparus sans descendance; des trucages comme le pithécanthrope et le sinanthrope; de rares débris controversés car d’interprétation douteuse. Seuls sont assurés l’homo sapiens, qui est l’homme actuel, et l’homme de Néanderthal, qui semble n’en être qu’un rameau dégénéré. En résumé, on manque ici aussi des nécessaires échelons intermédiaires.
    Il y a de plus des frontières apparemment infranchissables entre les anthropoïdes, les prétendus anthropiens et l’homme. La moindre n’est pas l’existence des facultés de l’âme, et en particulier de l’intelligence, chez l’homme.

    • L’âme n’a aucune existence scientifique.

      • BAINVILLE says:

        https://gloria.tv/article/wjifHW9BQjkf1Fd9kAJX2NtXX

        C’est UN n témoignage authentique, parmi de très nombreux,l’âme a été mise en évidence des milliers de fois, le témoignage humain est une preuve scientifique, le monde juridique et celui de la foi se confortent.

        Espérons que vous ouvrirez les yeux avant cette échéance certaine pour nous tous.

        Extraits:

        ..”.La foudre m’avait carbonisée, je n’avais plus de poitrine et pratiquement toute ma chair et une partie de mes côtes avaient disparu. La foudre est sortie par mon pied droit après avoir brûlé presque entièrement mon estomac, mon foie, mes reins et mes poumons.

        Je pratiquais la contraception et portais un stérilet intra-utérin en cuivre. Le cuivre étant un excellent conducteur d’électricité, carbonisa mes ovaires. Je me trouvais donc en arrêt cardiaque, sans vie, mon corps ayant des soubresauts à cause de l’électricité qu’il avait encore. Mais ceci ne concerne que la partie physique de moi-même car, alors que ma chair était brûlée, je me retrouvai à cet instant dans un très beau tunnel de lumière blanche, remplie de joie et de paix ; aucun mot ne peut décrire la grandeur de ce moment de bonheur. L’apothéose de l’instant était immense.

        Je me sentais heureuse et remplie de joie, car je n’étais plus sujette à la loi de la pesanteur. A la fin du tunnel, je vis comme un soleil d’où émanait une lumière extraordinaire. Je la décrirai comme blanche pour vous en donner une certaine idée, mais en fait, aucune couleur sur terre n’est comparable à un tel éclat. J’y percevais la source de tout amour et de toute paix….

        …Alors que je m’élevais, je réalisais que je venais de mourir. A cet instant-là j’ai pensé à mes enfants et je me suis dit : ‘Oh, mon Dieu, mes enfants, que vont-ils penser de moi ?
        …A cet instant de vide que j’éprouvais à cause de mes enfants, je vis quelque chose de magnifique : mon corps ne faisait plus partie de l’espace et du temps. En un instant, il m’était possible d’embrasser du regard tout le monde : celui des vivants et celui des morts. J’ai pu étreindre mes grands-parents et mes parents défunts….
        …L’amour de mon corps avait été le centre de mon existence. Or, maintenant, je n’avais plus de corps, plus de poitrine, rien que d’horribles trous. Mon sein gauche en particulier avait disparu. Mais le pire, c’était mes jambes qui n’étaient que plaies béantes sans chair, complètement brûlées et calcinées. De là, l’on me transporta à l’hôpital où l’on me dirigea d’urgence au bloc opératoire et l’on commença à racler et nettoyer les brûlures.

        Alors que j’étais sous anesthésie, voilà que je sors à nouveau de mon corps et que je vois ce que les chirurgiens sont en train de me faire. J’étais inquiète pour mes jambes. Tout à coup je passai par un moment horrible : toute ma vie…

        … Aussi, je me mis à crier à nouveau : ‘Je vous en supplie, sortez-moi d’ici ! Je suis catholique ! Qui a pu commettre une telle erreur ? Je vous en supplie, sortez-moi de là’ ! Cette fois, une voix se fit entendre, une voix douce qui fit trembler mon âme. Tout fut alors inondé d’amour et de paix et toutes ces sombres créatures qui m’entouraient, s’échappèrent car elles ne peuvent faire face à l’Amour. Cette voix précieuse me dit : ‘Très bien, puisque tu es catholique, dis-moi quels sont les commandements de Dieu ‘….”

        Si vous avez eu la patience de continuer, vous pouvez aller sur le lien pour méditer cette expérience et ce témoignage permis pour notre conversion.

        • Un témoignage humais n’est pas une preuve scientifique. sinon ça fait longtemps que les extraterrestres seraient une réalité tangible.

          • Efgy says:

            C’est une preuve. Toute la justice repose en grande partie sur des témoignages. Et la vie des inculpés dépend de témoignages. Ce sont par eux que l’on découvre la vérité.

            • Un témoignage est recevable dans le domaine juridique. Mais il doit aussi être étayé par des faits.Sinon risque de faux témoignages. Mais en science un témoignage n’est pas recevable. Il ne faut pas tout mélanger.

              • Efgy says:

                On ne parle pas de science, c’est vous qui en parlez constamment, ce qui est inutile : la science n’est pas et ne sera jamais la référence de la vérité.

                • Cadoudal says:

                  vocabulaire de la somme théologique:

                  “le sens du mot “science” pour st Thomas, signifie non seulement la connaissance parfaite , certaine, absolument objective, et démontrable à tous ,
                  mais aussi la connaissance des causes c’est à dire les raisons internes.”

                  “Dans ce sens connaître scientifiquement , c’est non seulement savoir mais expliquer par l’ essence et la nature des choses, passer des faits et des phénomènes (point de départ obligé pour l’ esprit humain) à l’ être lui même et à la raison d’ être .”

                • Pr Sheldon Cooper says:

                  C’est la référence en science.

  44. Si vous le dites…

  45. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper
    11 mai 2019 à
    L’évolution et le BB sont fondées. Et en accord avec les découvertes et l’expérience. Après les silences sur des questions importantes sans plus de précisions de votre part je ne peux pas me prononcer.”

    l’ Evolution est loin d’ être démontrée avec la rigueur d’un théorème de géométrie
    ( st Thomas, au 13° siècle, admet une semi évolution, à partir de l’oeuvre des 6 jours)
    même observation pour le BB

    quant aux questions importantes , déjà évoquées 100 fois , il s’ agit des questions essentielles
    qui intéressent toute l’ humanité depuis des millénaires , mais qui ne sont pas réductibles à des théorèmes de géométrie.
    et qui donc n’ existent pas pour vous.

  46. Cohelet says:

    L’homme n’a pas créé les mathématiques, il les a découvert. Les lois qui régissent l’univers existaient déjà avant l’apparition de l’homme.
    Qui a créé les mathématiques ?

    • Mais c’est l’homme. L’Homme mesure de toute chose.

      • Cohelet says:

        Donc c’est l’homme qui a créé les grandes forces de l’univers, la course des étoiles, la position parfaite du soleil et de la lune pour permettre la vie, la symétrie des pétales des fleurs, la géométrie des coquilles, la suite de Fibonnaci, le nombre Pi, le nombre d’or ?
        Je m’arrête là avec vous, vous êtes un incensé.

      • Cadoudal says:

        Ste Catherine de Sienne résumait sa doctrine en disant:

        ” Dieu est Celui qui est;et moi, je suis celle qui ne suis pas”

        elle appelait cela : la vertu de discrétion.

        vous, c’est l ‘inverse : Dieu n’existe pas et vos fantaisies constituent votre ciel .

        • La sience constitue mon ciel.

          • MA Guillermont says:

            Pour voir le Ciel il faut lever la tête !
            J’ai un gros doute …

          • Efgy says:

            “La science” ? Laquelle ? Il y a tant de sciences différentes avec tant d’objets d’étude différents qu’il faudrait préciser pour ne pas rester dans le vague et la langue de bois.

            • Mon domaine est la physique. Plus particulièrement la physique de la matière condensée.

              • Efgy says:

                Donc ne parlez pas de science comme d’un générique absolu. Vous ne connaissez qu’un petit domaine scientifique, qui n’a pas valeur d”absolu.

                • Commencez pas rester dans la science. Et ne la mélangez pas avec la philosophie la théologie ou la métaphysique. La science se suffit à elle même.

                  • Efgy says:

                    Commencez par apprendre ce qu’est la science, et ne mélangez pas toutes les sciences. La philosophie est une science, un peu trop difficile à appréhender pour vous, j’en conviens. Il faut un esprit capable d’abstraction, ce qui vous est totalement impossible.

                    • La philosophie n’est en rien une science. Votre esprit n’est capable que de divagations manifestement.

                    • Efgy says:

                      La philosophie est une science. Que vous ne le sachiez pas n’est que le reflet de votre ignorance. C’est même de cette science que, depuis Aristote, toutes les autres sciences trouvent leur fondement.

                    • Pr Sheldon Cooper says:

                      Absolument pas.

                    • Efgy says:

                      La philosophie est même LA science dès l’Antiquité.

                    • La science existait bien avant l’antiquité.

  47. Cadoudal says:

    ” Pr Sheldon Cooper
    11 mai 2019 à
    Déja je ne mélange pas la philosophie et la science. Vous seriez bien inspiré d’en faire autant. J’attends toujours la preuve de scientifique qui remet en cause une des théories dont nous avons parlé. Une preuve au sens scientifique du terme.”

    distinguer la philosophie et la science ?

    dans les deux cas la raison humaine s’ applique à comprendre le réel, dont une partie est matérielle ,dont l’ autre est spirituelle ( l ‘intelligence, la mémoire , la volonté, les idées,et autres réalités non matérielles)

    tout ce qui existe est objet de science : pâtisserie, construction, médecine, droit, mathématiques, techniques diverses, philosophie, Dieu lui même.

    votre usage du mot “scientifique” est vicieux ;
    il sous entend que nous devons croire des hommes en blouses blanches -que vous avez sélectionnés – par voie d’ autorité;

    où est l’ opération de l’ esprit de géométrie, – comme disait Pascal- , dans votre big bang , chez Darwin ?

    tous les reproches que vous faites à la théologie peuvent vous être retournés en boomerang. .

    • Je ne fais pas de reproches à la théologie. Comme je l’ai déjà évoqué j’attends une preuve scientifique de la part de ceux qui critiquent le BB, ou la mécanique quantique. Si vous me donnez une preuve théologique, je suis désolé de vous dire que cela n’est pas recevable.

      • Cadoudal says:

        vous renversez les rôles;

        vous avancez des thèses très fantaisistes où l’ esprit de géométrie n’ a aucune part

        et vous exigez que je les réfute;sinon elle sont tenues pour vérité “scientifique” comme vous dites.

        c’est à vous d’ apporter la démonstration , avec la rigueur scientifique dont vous vous prévalez .

        la théologie affirme sa doctrine en s’ appuyant sur les Saintes Écritures , considérées comme un donné révélé certain.

        quant à la théorie de l’ Evolution , elle fait l ‘impasse sur la création ;
        donc elle affirme implicitement l ‘éternité de la matière et l’ absence d’ ingénieur
        pour lui donner forme et cause finale.
        pas rationnel .

        • Je n’exige rien. Je vous demande suivre les règles de la démarche scientifique. La théorie de l’Évolution fait l’impasse sur la création tout simplement parce qu’elle n’en a pas besoin. Si vous la réfuter par des arguments théologiques très bien . Mais ce ne sera pas une démonstration scientifique. Et comme je vous l’ai déjà dit dans le modèle standard en physique il est montré que la durée de vie du proton est considéré comme infinie.

          • Efgy says:

            Cette durée de vie n’est pas prouvée.

            • Elle est prouvée.

              • Efgy says:

                Elle ne l’est pas dans la mesure où personne n’a l’expérience de l’infini ou de l’éternité. La science en tant que telle est sujette à l’expérimentation. Or l’infini n’est pas sujet d’expérimentation, elle n’est que suggestion et hypothèse. Vous le dites d’ailleurs, elle est “considérée” et non démontrable.

                • Oui. La théorie la considère infinie. L’expérience montre que la durée de vie du proton dépasse l’âge de l’Univers.

                  • MA Guillermont says:

                    ÉNORME !!!!!!
                    ” L’expérience montre que la durée de vie du proton dépasse la durée de vie de l’univers “

                  • Efgy says:

                    Non, ce n’est qu’une théorie imaginaire, la physique n’ayant jamais pu prouver que dépasser l’âge de l’univers correspond à l’infini. ce n’est tout juste qu’une suggestion. Personne ne connaît l’infini.

                  • Efgy says:

                    Et puis les considérations, on s’en contrefiche.

        • MA Guillermont says:

          Il dit n’importe quoi , il part dans tous les sens , il ne considère les choses que dans la mesure où elles favorisent son préjugé !

          Un spécimen des partis pris particulièrement vigoureux !

  48. Tinatine says:

    ” Dieu a tout fait avec nombre , poids et mesure ” ; la science occidentale a progressé car les occidentaux de culture Chrétienne croyaient en un Dieu ,Législateur et Créateur .Pour un Chrétien , il est évident que la création est régie par des lois , sauf intervention miraculeuse , et non par des esprits capricieux ..
    En outre , les occidentaux chrétiens ont toujours eu le souci de soulager le travail des hommes dans un esprit de charité . .D’autres civilisations avaient une préférence pour l’ esclavage .

  49. Tinatine says:

    Les progrès techniques générés par les athées ne font pas toujours le bonheur de l’ humanité .
    La petite phrase sur les esclaves ne vient certainement pas du Nouveau Testament et les juifs de l’ancien Testament traitaient les esclaves avec une humanité dont les païens et infidèles étaient incapables ; ils en sont toujours incapables d’ ailleurs . Voltaire , athée , actionnaire de la compagnie des Indes n’ hésitait pas à comparer les africains à des singes ;les évolutionnistes ont souvent repris ce genre de propos .
    je recommande aux amis de M.P.I. la lecture du numéro 66 de la revue civitas : l’Eglise,Maîtresse de civilisation et en particulier les articles suivants :
    comment l’Eglise a lutté efficacement contre l’ esclavage .
    et comment l’Eglise a grandement contribué au développement scientifique .

  50. MA Guillermont says:

    Comment nettoyer l’âme hystérique ?

    • Déjà que l’âme n’existe pas, je vous suggère de vous tourner ver la médecine. La psychiatrie pourra peut être quelque chose pour vous.

  51. Cohelet says:

    Kant et mcfake68/Cooper :

    http://crc-resurrection.org/toute-notre-doctrine/renaissance-catholique/apologetique-scientifique/apologetique-scientifique-pour-en-finir-avec-kant/

    Je ne sais pas si l’abbé Georges de Nantes vous connait, mais il vous a parfaitement décrit.

  52. BAINVILLE says:

    Nier systématiquement les faits, le réel, qui sont un démenti permanent au scientisme dépassé de ce “Professeur”, -robot-, cette tactique d’obstruction n’a de sens que pour bloquer ce débat qui n’en n’est plus un.

    Ce professeur rappelle la pitoyable réponse de Claude Bernard, qui déclarait sans rougir de honte, qu’il n’avait jamais trouvé l’âme au bout de son scalpel.

    Le remarquable rapport de Gloria Polo est un fait puissant, qui ne peut que troubler profondément tout être humain doué de raison.

    Mais l’athéisme est d’abord une révolte contre le réel, et la raison, et ce malheureux autiste spirituel, ira jusqu’à se révolter contre la science physique,qui met en évidence les lois constitutives de l’Univers avec leur degré incroyable de précision, où l’aléa nihiliste ne peut exister..
    Il niera avec effronterie le fait que la cellule avec ses si nombreux constituants, ne peut être le fruit d’ absences d’explications infiniment répétées, le soit disant hasard.

    S.C. aura tout le temps de méditer sur son aveuglement obstiné.

    • La science, par ses méthodes, sa rigueur, son humilité (elle ne prétend pas donner des réponses immuables ou des certitudes), ses résultats concrets et vérifiables expérimentalement, donne des réponses qui sont quasi universellement admises (quasi, car il existe encore des créationnistes !). Les domaines couverts par la science sont de plus en plus larges, ce qui oblige les religions et la métaphysique à se repositionner régulièrement par rapport à elle.

      • Efgy says:

        Alors vous n’êtes pas un homme de science puisque vous affirmez avec prétention, sans humilité et sans preuves que Dieu n’existe pas.

        • Pr Sheldon Cooper says:

          Je n’affirme rien de tel. Je dis juste qu’en science on se passe très bien de l’hypothèse Dieu.

          • Efgy says:

            Vous vous êtes dit athée. Si vous ne croyez pas en aucun Dieu, c’est que vous pensez qu’Il n’en existe pas. Ou alors allez vous faire soigner.

  53. Tinatine says:

    Je ne suis pas certaine que le mot esclavage soit une bonne traduction de l’ hébreu ; je pense que le mot serviteur serait plus approprié ; rien à voir avec l’ esclavage païen avec combats de gladiateurs ou avec l’esclavage moderne pratiqué de l’autre côté de la méditerranée .

  54. Tinatine says:

    Dans les cours d’ athéisme scientifique dispensés dans l’ ex union soviétique , on demandait aux étudiants :” combien pèse une âme “? Vous n’ en connaissez pas le poids , c’ est la preuve que ça n’ existe pas ! Pas très fort comme argument . a l’ image de ceux de SC .

    • Et quels sont les arguments scientifiques de ceux qui y croient ?

      • Efgy says:

        Les arguments scientifiques sont impropres et incapables de prouver l’existence ou la non- existence de Dieu. Il faut vous tourner vers d’autres arguments si vous voulez progresser dans la connaissance.

      • Cadoudal says:

        l’ animal pèse le même poids lorsqu’il est vivant que lorsqu’il est mort.
        mais l’ animal n’est pas dans le même état.
        il ne mange plus, ne sent plus rien, ne se reproduit pas, ne bouge plus .
        il n’est plus animé; mais mort et va se décomposer rapidement.

  55. Cohelet says:

    Superbe vidéo sur le Linceul qui prouve que c’est réellement notre Seigneur
    https://m.youtube.com/watch?v=x8kXiDm5rLc
    Sur les faussaires du carbone 14 :
    http://crc-resurrection.org/toute-notre-doctrine/contre-reforme-catholique/st-suaire-turin/la-datation-du-saint-suaire-au-carbone-14-la-fraude-demasquee/

    Sur les faussaires de la “science”: http://crc-resurrection.org/toute-notre-doctrine/renaissance-catholique/apologetique-scientifique/cosmologie-matiere-energie-et-esprit-pour-en-finir-avec-einstein/
    Il y a des liens en bas de page sur les autres faussaires que sont Galilée, Freud, Marx, Kant, Teilhard, Monod, Darwin…
    Vos idoles sont démasqué, vous êtes comme votre maître, menteur et homicide (avortements de masse) depuis le commencement.

  56. Non. Mais si cela vous plaît de le croire, je ne suis pas contredisant.

  57. Tinatine says:

    1 La théorie de la relativité repose sur le postulat de la constance de la vitesse de la lumière ( elle serait indépendante de la vitesse de l’ observateur ! ) ; c’ est une interprétation possible et biaisée de l’ expérience de michelson ; cela ne constitue pas une preuve de la théorie de la relativité .

    2 Quant à Galilée , on attend toujours des preuves ; il ne faut pas s’ imaginer que l’on photographie du haut du firmament le soleil qui tourne autour de la terre ; en réalité , on ne sait rien ; on ne voit que des mouvements apparents et l’ expérience de michelson semble aller dans le sens du géocentrisme .

    3 Le cliché selon lequel de pauvres femmes désespérées se faisaient avorter est un peu écorné ; elles sont peut-être désespérés après leur crime pour celles qui ont une conscience ; d’ autres fanfaronnent sans doute pour oublier leur désespoir . la cruauté est chez elles et non pas chez ceux qui condamnent leur crime . En revanche ,les femmes chrétiennes qui ont été avortées de force en Algérie ou en Serbie par des musulmans méritent notre compassion . Je précise que les fellagas et autres terroristes musulmans n’ avortaient pas leurs propres femmes .

    4 on peut nier l’ existence de la conscience comme on peut nier l’ existence de l’âme ( pas de photographie , pas de poids ) pourtant notre justice laïcarde utilise encore ce terme .

    • 1- Concernant la théorie de la relativité c’est prouvé.
      2- Quand a Galilée l’Église a reconnu ses torts. Quelques 350 ans plus tard.
      3- C’est votre interprétation. La loi dit que l’avortement n’est pas un crime. Si vous n’êtes pas d’accord à vous de vous battre pour changer la loi.
      4- Ce n’est pour autant que cela revêt une réalité scientifique.

      • Efgy says:

        Il faut écrire “quant à” et non “quand à”. Je vous le dis simplement parce que c’est une faute courante chez vous.

  58. Tinatine says:

    C’ est l’ Eglise conciliaire sous la houlette du cardinal Poupard qui a reconnu des torts ; cela n’ a aucune valeur ; l’Eglise moderne fait de la repentance pour complaire au monde .

    • Pr Sheldon Cooper says:

      Cela a été validé par St Jean Paul II

      • Katell says:

        Wojtyla, appartient à l’église conciliaire et a été “canonisé” par Bergoglio, un autre conciliaire. Cet homme, qui a continué la destruction de l’Eglise catholique commencée par ses prédécesseurs depuis Vatican II, n’est aucunement un saint.
        Que vous l’appeliez “St jean Paul II” montre que vous êtes soit un égaré, comme le sont la plupart des laïcs conciliaires, soit un anticatholique. Vu votre acharnement contre tout ce qui est chrétien, il est évident que vous appartenez à la deuxième catégorie.
        Donc, ne venez pas nous citer ce Wojtyla pour justifier vos théories.

        • Pr Sheldon Cooper says:

          Si même le pape n’est plus catholique…..

          • Katell says:

            Depuis Vatican II les papes détruisent l’Eglise catholique et ne sont donc plus catholiques.
            Ce sont des ennemis, tout comme vous.
            Vous êtes juste un troll athée gauchiste antichrétien.

            Vous manquez aux commentateurs de Fdesouche, site où vous sévissez habituellement et que vous avez tendance à délaisser pour troller ici.
            Il y a quelques jours certains de ces commentateurs se demandaient où vous étiez, il y a eu des réponses cocasses, un montage photo vous représentant (et qui a bien fait rire), et cette description qui vous décrit bien:

            “Mais en fait je l’aime bien moi ce PrSheldonCooper…
            Le meilleur signe de réussite pour un site comme fdesouche, c’est quand il a son troll résident, son bernard-l’hermite du post…
            Or fdesouche doit clairement être un site important, car ce type c’est du vrai troll de compétition: d’un coté il a un onglet vissé en permanence sur un moteur de recherche pour pouvoir nous débiter du Platon, du Debord ou du Lévitique à la volée (sans en avoir lu la moindre ligne bien entendu), de l’autre il lui reste un demi-bulbe pour balancer des one-liners sans intérêt autre que celui de jouer le rôle de petit bois – histoire de bien faire chauffer le thread…
            En d’autres termes, c’est une espece de bouffon ayant une culture tout au plus superficielle, mais doué d’un certain sens de la répartie (enfin tant qu’elle peut s’écrire en une ligne, ou avec un joli “http” en préfixe).”
            Ce commentaire a eu un franc succès…

            Les commentateurs de Fdesouche vous ont bien cerné et ne vous prennent pas au sérieux.
            Que les commentateurs de MPI en fassent autant.

            • Les papes détruisent l’Église maintenant ? Je ne sais pas ce que vous prenez mais n’arrêtez pas vous êtres trop drôle.

              • Katell says:

                Par ce commentaire vous montrez que vous ne connaissez rien à l’Eglise catholique, mais il faut que vous la rameniez encore, en bon troll que vous êtes et qui veut avoir le dernier mot… Pathétique…

              • Cadoudal says:

                avant le Concile, 25% des Français allaient à la messe tous les dimanches

                après 50 ans de pastorale des papes de Vatican II , il y en a plus que 1,8%

                là il y avait 100 paroissiens, il n’y en a plus que 7

                aucun ennemi extérieur n’a obtenu de tels résultats.

                • Et 50 avant Vatican II ils y a en avait bien plus que 25 %

                  • Cadoudal says:

                    50 ans avant Vatican II ?

                    au moment de la guerre de 14 ?

                    les catholiques étaient déjà minoritaires ,divisés politiquement, incapables de se défendre contre la République maçonnique version Combe.

                    mais ce n’ était pas l ‘effondrement actuel, avec un troupeau dispersé par des pasteurs minables ,formatés par Vatican II-Assise.

  59. BAINVILLE says:

    Pourquoi continuez vous ce dialogue de sourds ?

    Nier toute raison scientifique, tout témoignage, tout fait historique, derrière une apparente courtoisie , confine au mépris du réel.
    C’est le propre de l’athéisme, qui est avant tout une idéologie de révolte contre le réel, et la source de toute vérité.

    Arrêtez.

    • Cadoudal says:

      vous avez raison

      il prétend tout expliquer avec une rigueur de géomètre, dont il ne donne pas un échantillon.

      mais il ne fait qu’ affirmer des théories fumeuses, sans démonstration, en exigeant une foi inconditionnelle , et envoie son mépris “scientifique” aux sceptiques.

      les grandes questions sérieuses qui lui sont posées restent sans réponse.

      un formatage en loge est probable.

      débat sérieux et honnête impossible

  60. BAINVILLE says:

    ERRATUM

    “C’est le propre de l’athéisme, qui est avant tout une idéologie de révolte contre le réel, et la source de toute vérité.”
    …contre le réel ET la source de toute vérité.

  61. Cohelet says:

    16 février 1989   : La revue Nature publie le seul compte rendu officiel, signé des vingt et un membres de la communauté scientifique internationale ayant participé à “ la datation au radiocarbone du Suaire de Turin ”, cinq mois après la publication des résultats urbi et orbi. Cet article n’a pas été soumis à la révision par les “ pairs ” Nature est d’ailleurs la seule revue de niveau scientifique produisant des articles sans ce contrôle. [….]

    Vous vous êtes mal renseigné le faussaire, Nature n’est pas un article de lecture a comité de blablabla.
    Retourner troller sur fdesouche, apparemment vous leur manquer.
    On attend toujours vos articles scientifiques et vos preuves, histoire de bien rigoler. Si c’est du niveau de celui du cnrs que vous avez posté, je me fais du soucis pour nos scientifiques , et surtout pour notre argent. Grassement payer ces gens avec nos impôts pour sortir autant d’énormités…

    • Nature n’est pas un article. Mais une revue. Et c’est une revue à comité de lecture.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Nature_(revue)
      J’attends toujours la référence de l’article scientifique qui montrera que la datation de 1988 est erronée. Histoire que je rigole moi aussi. Mais bon vu que vous confondez article et revue ce ne sera pas demain la veille.

      • Efgy says:

        Il a bien écrit que Nature était une revue : “La revue Nature publie le seul compte rendu officiel” + “Nature est d’ailleurs la seule revue de niveau scientifique”. S’il a écrit une fois “article”, c’est une coquille, et vous le savez.

      • Cohelet says:

        Je cite wiki :
        “Au xxie siècle, le titre londonien constitue, avec son rival américain Science, la plus prestigieuse des revues scientifiques généralistes, mais elle soulève bien des critiques[7]. En 2013, la déclaration de San Francisco sur l’évaluation de la recherche milite contre les emplois abusifs du facteur d’impact qui mesure la renommée d’une revue, pas celle des articles et des chercheurs qu’elle publie. […] La politique éditoriale de Nature peut ainsi favoriser la course à la publication d’articles suscitant un fort intérêt (dilemme du « publier ou périr »), ce qui vaut à la revue d’être surnommée le « Voici du monde scientifique. ”
        C’est pas très sérieux tout ça.
        Ok c’est une revue à comité de lecture blablabla mais il n’empêche que l’article sur le carbone 14 pour le Saint Suaire n’a pas été soumis à la révision (http://crc-resurrection.org/toute-notre-doctrine/contre-reforme-catholique/st-suaire-turin/la-datation-du-saint-suaire-au-carbone-14-la-fraude-demasquee/).
        Et vous êtes malhonnête car vous savez pertinemment que vos revues ne publient pas tout ce qui va à l’encontre de la pensée dominante et que beaucoup de chercheurs qui s’opposent à ce qui est communément et idéologiquement admis n’ont pas droit de cité (et leur demande de financement rejetée).
        J’attends VOS articles, sinon passez votre chemin.
        Charlatan.

        • Parce qu’un blog catholique l’affirme ? Desolé j’ai passé l’âge de la ma ternelle

          • Cohelet says:

            Une pirouette pour vous en sortir, comme d’habitude. Lisez le texte (j’invite les lecteurs honnêtes à en faire autant). La fraude est manifeste, ite missa est. A bon entendeur, charlot.
            PS: j’ai vu que vous vous êtes fait censuré sur le site ripostelaïque, je demande à MPI de faire de même, comme je l’avais déjà demandé il y a un peu plus d’un an à votre encontre.