Vente exceptionnelle

” ART RUSSE “

Mercredi 8 novembre 2017

Salle 4 Drouot-Richelieu, par M° Coutau-Bégarie

EXTRAITS du CATALOGUE.

COLLECTION du PRINCE & PRINCESSE YOUSOUPOFF

COLLECTION DU PRINCE FÉLIX YOUSSOUPOFF (1887-1967) ET DE SON ÉPOUSE LA PRINCESSE IRINA DE RUSSIE (1895-1970), PETITE-FILLE DU TSAR ALEXANDRE III ET UNIQUE NIÈCE DU TSAR NICOLAS II DE RUSSIE CONSERVÉE PAR SA DESCENDANCE DIRECTE, PAR M. VICTOR CONTRERAS, ET À DIVERS.

ZÉNAÏDE, princesse Youssoupoff, Comtesse Soumarokoff-Elston (1861-1939). Portrait photographique la représentant posant de profil. Tirage d’époque, monté sur carton, datant de 1910. Bon état. H. : 28 cm – L. : 21 cm. 300/500 €

 

MAISON YOUSSOUPOFF À MOSCOU. Tirage photographique ancien monté sur carton, datant de 1910, représentant l’un des principaux salons de cette vaste maison, qui à l’origine était l’ancien pavillon de chasse d’Ivan le terrible, construit en 1550. Ce document servit pour l’illustration du livre de Jacques Ferrand « Les princes Youssoupoff & les comtes Soumarokoff-Elston », publié à Paris en 1991, page 174. En l’état. H. : 19, 5 cm – L. : 30 cm. 300/500 €

 

Journal intime de la princesse Zénaïde Youssoupoff pour l’année 1919, texte autographe manuscrit, entièrement rédigé de sa main,
datant du 26 avril au 2 août 1919, texte en russe reparti sur
175 pages, reliure en cuir de couleur noire, dos carré orné de
filets or, format in-8°. Usures du temps, mais bon état dans
l’ensemble. 3 000/5 000 € . (Passionnant récit, retraçant la vie quotidienne de la princesseZénaïde, juste à l’époque de son arrivée à Rome et de sa nouvelle installation,quelques jours après avoir quitté la Russie pour l’exil à bord du Marlborough, en partance de Yalta le 13 avril 1919).

Journal intime du prince Félix Youssoupoff pour l’année 1926, Texte autographe manuscrit, entièrement rédigé de sa main, datant du 20 mai au 27 juin 1926, texte en russe de 72 pages, demi-reliure en percaline rouge, format grand in-4°. Usures du temps, en l’état. 4 000/6 000 €

 

Avant l’exil (1887-1919), publié aux éditions Plon, Paris, édition datée de 1954, reliure brochée, 310 pages, couverture cartonnée, avec dédicace autographe signée de l’auteur : « A Madame C. Pinturault – Prince Youssoupoff – Paris 1955 », nombreuses illustrations N&B hors texte. Pliures à la couverture, en l’état. 600/800 €

En exil (1919-1953), publié aux éditions Plon, Paris, édition originale datée de 1954, reliure brochée, 253 pages, couverture cartonnée, avec dédicace autographe signée  de l’auteur : «  A La Princesse Kandaouroff, heureux celui qui a la Paix de l’Ame – F. Youssoupoff – Paris 1960  », nombreuses illustrations N&B hors texte. Pliures, mais bon état. 600/800 €

 

MÉMOIRES DE LA PRINCESSE IRINA YOUSSOUPOFF INTITULÉS « LA VIE À CALVI » OU « JOURNAL D’ISIDORE VESTALKINE » Texte autographe manuscrit, entièrement rédigé de sa main, datant de 1927, texte en russe reparti sur cinq cahiers d’écolier, totalisant 174 pages, format grand in-4°. Usures du temps, en l’état. 5 000/7 000 €

(Passionnant récit humoristique retraçant la vie quotidienne du prince et de la princesse lors de leur séjour à Calvi, après y avoir acheté deux maisons en 1924. Les principaux personnages de ce récit sont : le prince Youssoupoff, la princesse Youssoupoff, la Grande-duchesse Maria Pavlovna, le prince Vassily Alexandrovitch Romanoff, Makaroff et Yakovleff, Faoukhan Kerefoff et sa maîtresse Suzanne, Anna Mikhaïlovna et Vladimir Ivanovitch, un baron français, Daniil Volkonski ainsi que Magomète, Bleïk et l’architecte Pinelli. La princesse Youssoupoff a indéniablement un talent pour l’écriture. En lisant ce récit, nous nous retrouvons plongés, au fil de sa plume, dans un tourbillon d’évènements. Les héros sont en perpétuelle action. Leur vie à Calvi nous est présentée par Isidore Vestalkine, selon la vision et la perception qu’il en a. Le plus souvent, il n’apprécie guère le comportement des héros aristocrates de ce récit, il en est même parfois choqué. Il parle de sa déception quant aux manières, à la grossièreté et aux habitudes de ces hauts dignitaires. Le plus probable est que ce texte ne fut écrit par Irina que pour elle et ses amis. Malgré sa timidité apparente et sa réputation de femme silencieuse, elle possédait un très grand sens de l’humour. Le style du récit est gai et vif mais aussi rapide et éclatant).

 

Journal intime du prince Félix Youssoupoff pour l ’année 1926,souvenirs de SON VOYAGE EN AMÉRIQUE EN 1923-1924. Texte autographe manuscrit, entièrement rédigé de sa main, datant du 1er janvier 1923 au 27 mars 1924, texte en russe reparti sur trois cahiers, totalisant 316 pages, reliure en percaline verte et noire, format grand in-4°. Usures du temps, en l’état. 5 000/7 000 €

(Passionnant récit retraçant la vie quotidienne du prince et de son épouse durant leur voyage en Amérique, organisé dans le cadre de la mise en vente des bijoux de la princesse et d’autres objets d’art, que le prince avait pu sauver de Russie en partant pour l’exil. Nous découvrons avec forts détails leurs péripéties. C’est d’ailleurs ce journal qui inspira le prince pour la rédaction de ses mémoires parus en France en 1954 sous le nom « En Exil »).

 

SERVICE DE TABLE DE L’EMPEREUR NICOLAS II. Ensemble de six assiettes en porcelaine blanche, bordées d’un filet or et surmontées sur le haut du marli de l’aigle impérial des Romanoff polychrome. Provenant du service du train de l’empereur Nicolas II. Légères usures du temps, mais bon état général. Manufacture impériale de porcelaine, SaintPétersbourg. Epoque : Nicolas II (1894-1917). Diam. : 20 cm. 1 000/1 500 €. Provenance : ancienne collection de la grande-duchesse Xénia Alexandrovna de Russie (1875-1960), fille du tsar Alexandre III, puis par descendance à sa fille la princesse Félix Youssoupoff, née Irina Alexandrovna de Russie (1895-1970).

ICÔNE SAINTE FACE OU MANDYLON. En argent sur fond vermeil bordée d’un entourage en émaux polychromes cloisonné. Avec anneau de suspension. Bon état. Poinçon titre : 84, Saint-Pétersbourg, 1893. Poinçon d’orfèvre : non identifié. H. : 8 cm – L. : 6, 5 cm. Poids brut : 85 grs. 2 000/3 000 €.

Ensemble d’orfèvreries, d’objets de vitrine et de souvenirs historiques Provenant des princes Kotchoubey et par alliance avec la famille Tolstoï

GARNITURE DE TOILETTE. Par GRATCHEFF, Saint-Pétersbourg, 1899-1908. Comprenant un ensemble de dix pièces en cristal taillé à décor d’étoiles et de motifs floraux, avec monture en argent, orné de branches feuillagées en relief, intérieur vermeil. Composé de quatre flacons à parfums, d’un miroir à main, d’une boîte à poudre, d’une boîte à onguents et quatre boîtes de forme rectangulaire. Formats divers. Bon état. Poinçon titre : 84, Saint-Pétersbourg, 1896-1908. Poinçon d’orfèvre : Gratcheff et marque du privilège impérial. Poids totale brut : 1 k 300 grs. 3 000/5 000 €

Présent officiel pour le tricentenaire des Romanoff

PRÉSENTOIR DE BUREAU EN ARGENT. Attribué à GHAN (Hahn), Saint-Pétersbourg, 1899-1908. De forme rectangulaire, arrondie aux angles, la face principale est entièrement émaillée de rouge translucide sur fond guilloché d’ondes zénithales, ornée de deux médaillons encadrés d’une bordure en émail bleu surmontés sur chacun de l’aigle impérial des Romanoff et portant au bas de chaque médaillon la date 1613 et la date 1913. Au centre apparait une base en argent non d’origine qui devait probablement être un thermomètre. La partie basse permet de déposer un porte-plume. L’ensemble repose sur une base bombée encadrée d’une frise finement ciselée en argent à la grecque. Avec pied chevalet ajouré en vermeil au dos, sur une base à l’imitation de l’ivoire (non d’origine). Très léger accident, fond non d’origine, mais très bon état général. Poinçon titre : 88, Saint-Pétersbourg, 1899-1908 et poinçon minerve. Porte les poinçons de Carl Auguste Hahn et la marque du privilège impérial. L. : 17 cm – L.: 22 cm – H. : 3 cm. Poids brut : 1 k 5 grs. 4 000/6 000 €

(Cet objet fut réalisé à l’occasion des fêtes du tricentenaire des Romanoff en 1913, et fut vraisemblablement offert à un membre de la Famille impériale, ou par l’empereur Nicolas II lui-même. Les médaillons devaient très vraisemblablement contenir des portraits miniatures du tsar Michel Ier (fondateur de la Maison Romanoff) et du tsar Nicolas II, ou des portraits photographiques de l’empereur Nicolas II et de son épouse, l’impératrice Alexandra Féodorovna. Cet objet fut par la suite transformé en France).

LIVRES D’OR DU CÉLÈBRE JOUEUR DE BALALAÏKA Karpoucha Ter-Abramoff (1888-1977)

TER-ABRAMOFF Karpoucha (1888-1977). Ensemble de cinq portraits photographiques anciens en N&B, représentant le célèbre joueur de balalaïka, à divers moments de sa vie, posant notamment avec la balalaïka offerte par le grand-duc Dimitri Pavlovitch de Russie. Bon état. Format divers. 400/600 €.

LIVRE D’OR DE KARPOUCHATER-ABRAMOFF. Contenant sur 87 pages plusieurs centaines de dédicaces autographes, de signatures, poésies et de dessins dédiés au célèbre joueur de balalaïka, couvrant une période de 1952 à 1959. Texte en français, en russe, en anglais et en italien. Dont : 1) Doris et Yul Brynner (1920-1985) ; 2) Etchika Choureau ; 4) Antony Perkins (1932-1992), Yves Montand (1921- 1991) ; 5) Bettina Graziani (1925-2015) ; Baronne Maude de Belleroche ; 9) Rouben Mamoulian (1897-1987) ; 10) Maurice Druon (1918-2009)  ; 13) Von Karajan ….. Reliure d’époque en maroquin couleur bordeaux, frappée sur le haut de la couverture de ses initiales en lettres d’or K.T.A., format in-folio, usures au dos, mais bon état générale. 4 000/6 000 €

≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈≈

ORFÈVRERIE

BROCHE DE CORSAGE EN OR. Commercialisée par FABERGÉ, Saint-Pétersbourg, avant 1896. En forme d’une branche de feuilles de chêne sertie de 105 roses de diamants retenant deux glands sertis de diamants taille poire pesant environ 3 carats chacun, conservée dans son écrin d’origine à la forme, intérieur en velours et soie avec tampon à l’encre « K. Fabergé ». Bon état général. Manquent quelques diamants. Usures du temps à l’écrin Poinçon titre : 56, Saint-Pétersbourg, circa 1880-1890. Poinçon du maitre orfèvre  :  O.K. (non répertorié, possiblement Knut Oscar Phil (1860-1897). H.: 2 cm – L.: 4, 5 cm. Poids brut : 11 grs. 40 000/60 000 €

BROCHE DE CORSAGE EN OR JAUNE. Par FABERGÉ, Saint-Pétersbourg, avant 1896. En forme de losange stylisé serti d’une ligne de roses de diamant et ornée au centre de deux cabochons en pierre de lune séparés d’une rose de diamant. Bon état général. Poinçon titre : 56, Saint-Pétersbourg, avant 1896. Poinçon du maitre orfèvre : K Ф : (Carl Fabergé). H.: 2 cm – L.: 3, 5 cm. Poids brut : 5 grs. 3 000/5 000 €

MÉDAILLON PENDENTIF EN OR JAUNE. Par FABERGÉ, Saint-Pétersbourg, avant 1896. Pouvant contenir trois portraits miniatures conservés sous verre biseauté, orné au centre d’un motif serti de roses de diamants et de turquoises. Bon état général. Poinçon titre : 56, Saint-Pétersbourg, avant 1896. Poinçon du maitre orfèvre : K Ф : (Carl Fabergé). H.: 3 cm – L.: 3 cm. Poids brut : 36 grs. 3 000/5 000 €

PETIT KOVCH EN ARGENT. Par KRIVOVICHEFF, Moscou, 1908-1917. À décor d’arabesques feuillagées en émaux polychromes cloisonnés sur fond mati or, bordé en haut et en bas, ainsi que sur la base et sur le manche d’une frise de perles émaillées turquoise. Usures du temps, mais bon état général. Poinçon titre : 84, Moscou, 1908-1917. Poinçon d’orfèvre : Alexandre Krivovicheff, actif de 1899 à 1908. H.: 4 cm – L.: 5, 5 cm – P.: 4, 5 cm. Poids brut : 45 grs. 1 500/1 800 €.

TASSE EN VERMEIL De forme évasée vers le haut, reposant sur une base circulaire, à décor d’un semis de fleurs en émaux polychromes cloisonnés, sur fond mati or. Bon état général. Poinçon titre : 84, Moscou, 1875. Poinçon d’orfèvre : A. L. non identifié. H. : 9 cm – Diam.: 6, 5 cm. Poids brut : 130 grs. 1 200/1 500 €.

PORTE -ROUBLES EN ARGENT. De forme carrée, à décor gravé en trompe-l’œil d’un billet de 100 roubles, intérieur à compartiments en soie de couleur vert. Usures du temps, mais bon état. Poinçon titre : 84, Saint-Pétersbourg, 1908-1917. Poinçon d’orfèvre : illisible. L.: 6 cm – L.: 6 cm – E.: 2 cm. Poids : 83 grs. 200/300 €.

SERVICE À DESSERT EN VERMEIL. Par WULF, Saint-Pétersbourg, 1824. Composé de douze petites assiettes plates à dessert, bordées d’une frise de fleurs perlées et sur le haut du marli gravé d’un monogramme entrelacé, de douze fourchettes, de douze cuillères (dont deux sont de travail autrichien) et de douze couteaux à dessert avec manche en nacre. L’ensemble est conservé dans un écrin à la forme postérieur. Bon état général, usures à l’écrin. Poinçon titre : 84, Saint-Pétersbourg, 1824. Poinçon d’orfèvre : Alexandre Yarshinoff, actif de 1795 à 1826. Poinçon d’orfèvre : Wilhelm Wulf, actif de 1805 à 1826.  Diam.: 21 cm – L.: 16, 17 et 18, 5 cm. Poids total brut 5 k 448 grs. 12 000/15 000 €

PARTIE DE MÉNAGÈRE DU PRINCE ELIM PAVLOVITCH DEMIDOFF. Par MAPPIN & WEBB, Londres. En métal argenté, composée de neuf fourchettes, de treize couteaux, de douze couteaux à dessert, de cinq couteaux à poisson, de cinq fourchettes à poisson, de deux fourchettes à entremets, de six cuillères à entremets, d’une cuillère à sauce. Chaque pièce est à décor d’une frise de perles et gravée sur le manche de son monogramme E sous couronnent. Travail de la Maison Mappin & Webb. On y joint quatre grandes fourchettes, une cuillère à soupe, trois fourchettes à entremets, deux couteaux à dessert, une cuillère à soupe et une cuillère à entremets en métal argenté de la Maison Christofle, gravés à décor d’une couronne. Usures du temps, en l’état. 1 500/2 000 €

(Ancienne collection du prince Elim Pavlovitch Demidoff, troisième prince de San Donato (1868-1943). Il fut le dernier ambassadeur de Russie en Grèce, et fut enterré à Athènes).

MILITARIAT

Divers ordes et décorations, Saint Stanislas, Saint Vladimir, croix d’Ismael

Divers Badges d’école de cavalerie, des enseignes du Front Nord, école navale de Saint Petersbourg, et insignes de revers pour pharmacien, de bienfaisance pour l’éducation, du jubilé du 100ème anniversaire de l’école militaire de Pavlosk, etc….

 

TABLEAUX et SCULPTURES

ALEXANDROVSKY Stephan Féodorovitch (1842-1906). Femme russe en tenue traditionnelle portant un kokochnik. Aquarelle sur papier signée en bas à droite, conservée dans un cadre moderne en bois argenté. Bon état, pliures, petits accidents au cadre. A vue : H. : 39, 5 cm – L. : 32 cm. Cadre : H. : 48, 5 cm – L. : 40, 5 cm. 4 000/6 000 €

KOROVINE Constantin Alexiévitch (1861-1939). Place du Panthéon à Paris. Huile sur toile signée en bas à gauche et datée 1918, conservée dans un encadrement moderne en bois naturel. Bon état. A vue : H. : 37, 5 cm – L. : 48 cm. Cadre : H. : 50 cm – L. : 60 cm. 18 000/25 000 €

D’APRÈS ALEXIS PETROVITCH GRATCHEV (1780-1850). Cosaque en bivouac. En bronze finement ciselé, reposant sur un socle en onyx vert (rapporté). Accidents au socle mais bon état. H. : 10, 5 cm – L. : 16 cm – P. : 8 cm. 800/1 000 €

GRATCHEV Alexis Petrovitch (1780-1850). Troïka au galop. En bronze doré à patine brune, reposant sur un socle de forme ovale, portant sur la terrasse la signature de l’artiste ainsi que le cachet du fondeur « C. F. Woerffel à Saint-Pétersbourg ». Bon état. H. : 12 cm – L. : 27 cm – P. : 16, 5 cm. 3 500/4 000

Salle 4 – Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot, 75009 Paris

Métro: Richelieu-Drouot (lignes 8, 9)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Laisser un commentaire

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com