cropped-capçalera.cejeb_

A Berga (Barcelone, Espagne), une association anarchiste dénommée «Centre d’études Josep Ester Borras  » (CEJEB), dont sont issus des membres actuels de l’équipe gouvernementale régionale, vient de demander une modification de la nomenclature toponymique des rues de la ville et le remplacement des noms d’origine religieuses ou militaires par des noms de « personnes vraiment dignes« , c’est-à-dire des noms de personnages communistes ou anarchistes.

Berga fait partie du diocèse de Solsona, dont l’évêque, Mgr Xavier Novell, est ouvertement partisan de l’autonomie de la Catalogne.

En préambule de la proposition de ce centre d’études Josep Ester Borras, on trouve les affirmations suivantes:
– « A Berga, la culture promue par les institutions  a toujours été conservatrice et réactionnaire, ce qui se retrouve dans les noms de rue: prêtres, chefs, militaires, nobles et bourgeois. »
– « Ce sont des noms qui font honte aux gens de Berga: saints, membres du clergé, prêtres, chefs militaires, etc. »

Dans « leur nettoyage » antichrétien, les anarchistes ne laissent ni saints, ni vierges ni aucun prêtre.

Voici quelques-uns des noms de rues actuels et en italique, les propositions de remplacement, pour la plupart anarchistes, syndicalistes,… :

. Carrer Mare de Déu dels Àngels  (Rue de la Mère de Dieu des Anges)  à transformer en Carrer Ramon Vila Capdevila “Caracremada » – anarchiste
. Camí de Sant Bartomeu  (Chemin de Saint-Barthélemy ) à transformer en Camí de l’Exili -Berguedans a l’exili– Chemin des exilés

. Carrer Mossèn Espelt  (Rue du Père Espelt) à transformer en Carrer Maria Tarrés «Canyetana», anarchiste
. Carrer Mossèn Comellas  (Rue du Père Comellas) à transformer en Carrer Josep Ester Borràs «Minga», anarchiste
. Carrer Mossèn Huch (Rue du Père Huch) à transformer en Carrer Marcel·lí Massana Bancells, anarco-syndicaliste
. Carrer Mare de Déu del Carme (Rue de la Mère du Dieu des Carmes) à transformer en Carrer Benet Comellas Freixa, peintre, militant  de l’Union générale des travailleurs
. Carrer de Santa Eulàlia (Rue ste Eulalie) à transformer en Carrer Maria Pregonas Casas, syndicaliste
. Carrer Mare de Déu de la Pietat  (Mère du Dieu de Piété) à transformer en Carrer Jaume Puig Costa «Tallaventres», anarco-syndicaliste
. Carrer Sant Antoni  (Rue st Antoine) à transformer en Carrer Ramon Sant Mas «Ros»
. Plaça Sant Joan (Place St Jean) à transformer en Plaça Josep Bertobillo Molas
. Carrer Santa Bàrbara (Rue Ste Barbara) à transformer en Carrer Miquel Bueno Gil
. Carrer Mare de Déu de Montserrat (Rue de la Mère de Dieu de Montserrat) à transformer en Carrer Alfonsa Bueno Vela
. Plaça Mossèn Armengou (Place du Père Armengou, prêtre architecte) à transformer en Plaça Ramon Casals Orriols «Ramonet Xic»anarchiste

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com