La communauté Sant’Egidio, née à Rome en 1968, au lendemain du Concile Vatican II, est un mouvement de laïcs qui s’investissent particulièrement, à travers le monde, dans les rencontres œcuméniques et dans des œuvres de solidarité, la plus importante consistant aujourd’hui dans l’accueil des migrants. Le pape François se rend régulièrement dans les centres tenus par cette communauté dont les activités sont en symbiose avec ses idéaux humanitaristes et interreligieux.

Hier, dimanche 10 septembre, s’est ouverte en Allemagne, à Munster, la rencontre « Chemins de la Paix : religions et cultures en dialogue » organisée par la Communauté Sant’Egidio. Une rencontre annuelle dans l’esprit des rencontres d’Assise lancées par Jean Paul II en 1986, et qui a pour but de continuer d’encourager le dialogue interreligieux.

Si le pape n’a pu s’y rendre à cause de son voyage en Colombie, il a adressé un message aux nombreux participants parmi lesquels Angela Merkel et le président du parlement européen, Antonio Tajani. Il a répété son leitmotiv : pour un avenir de paix, il préconise de construire des ponts et d’abattre des murs, en favorisant le dialogue entre les religions. Comme à l’accoutumée, ce n’est pas le Christ, le Prince de la Paix, qui est la solution proposée par le pape François mais la prière œcuménique à une multitude de dieux qui se retrouvent uni en un Dieu Unique des religions  : « Mais il faut surtout prier, parce que, et je le crois fermement, la prière est à la racine de la paix » est l’exhortation de François auprès des chefs religieux.

Appel repris par le fondateur de la Communauté, Andrea Riccardi, qui souhaite une « unification spirituelle » : « les religions n’ont pas compris que la globalisation est aussi une aventure de l’esprit. » « L’unification spirituelle ne veut pas dire homologation ou uniformité. Mais un grand et profond mouvement de dialogue spirituel et interreligieux qui rend amis, bien que différents. »

Outre Riccardi, d’autres discours ont préconisé l’ouverture dans tous les domaines. Le président du parlement européen, Antonio Tajani, a soutenu l’initiative de Sant’Egidio concernant les couloirs humanitaires qui font venir des migrants en Europe et a aussi exprimé le souhait de voir s’affermer « un islam européen ». Il a souligné l’urgence selon lui de favoriser le dialogue non seulement entre les chefs religieux mais aussi parmi les jeunes.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a également remercié les initiatives de la communauté en faveur de l’arrivée des migrants : « l’accueil humanitaire représente un instrument fondamental de notre politique. Et je remercie de fond du cœur Sant’Egidio pour son engagement dans la création de couloirs humanitaires qui aident les réfugiés à ne pas finir dans les mains des trafiquants».

L’évêque Felix Genn dans son intervention a quant à lui rendu hommage à la chancelière allemande pour ne pas avoir cédé aux critiques et ne pas avoir archivé sa politique sur l’accueil des migrants.

A Munster, il est donc patent qu’invasion migratoire et dialogue interreligieux sont les deux tenailles avec lesquelles on veut changer le monde et révolutionner la sphère religieuse : un seul peuple humain, nomade et déraciné, avec une seule religion, maelström des confessions.

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Gauthier says:

    La mondialisation a fait exploser la prostitution :

     » La prostitution, un marché comme un autre qui a été révolutionné par la mondialisation. Dans son rapport annuel portant sur 66 pays, la Fondation Scelles qui lutte contre le trafic d’être humains décrit un secteur prospère comme jamais où «le nombre de personnes prostituées ne cesse d’augmenter et l’exploitation sexuelle apparaît comme un vaste marché qui brasse les nationalités».

    «La prostitution est un phénomène qui dépasse les frontières. Des flux d’hommes et de femmes vont d’un un pays à l’autre, qu’ils soient forcés de se prostituer ou qu’ils désirent acheter des services sexuels», s’alarme la Fondation Scelles. Quel que soit le continent, Asie, Australie ou Europe, on retrouvera aussi bien des prostituées chinoises, vietnamiennes, thaïlandaises, est-européennes, latino-américaines ou africaines. Les plaques tournantes de l’exploitation sexuelle se sont multipliées. Budapest, Riga ou Kiev sont devenues des destinations de tourisme sexuel au même titre que Bangkok, Goa ou Manille. »

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/12/13/01003-20131213ARTFIG00331-la-mondialisation-a-fait-exploser-la-prostitution.php

  2. « Les religions n’ont pas compris que la globalisation est aussi une aventure de l’esprit. » « L’unification spirituelle ne veut pas dire homologation ou uniformité. Mais un grand et profond mouvement de dialogue spirituel et interreligieux qui rend amis, bien que différents. » Si c’est cela être catholique maintenant alors je suis excommunié par défaut. Je n’ai rien de commun avec cette église conciliaire et son druide vêtu de blanc. Je suis alors démodé depuis 2000 ans, car je garde très fermement et je garderai jusqu’à mon dernier soupir la foi des Pères sur le charisme certain de la vérité qui est, qui a été et qui sera toujours « dans la succession de l’épiscopat depuis les apôtres », non pas pour qu’on tienne ce qu’il semble meilleur et plus adapté à la culture de chaque âge de pouvoir tenir, mais pour que jamais on ne croie autre chose, ni qu’on ne comprenne autrement la vérité absolue et immuable prêchée depuis le commencement par les apôtres.

    Toutes ces choses, je promets de les observer fidèlement, entièrement et sincèrement, et de les garder inviolablement, sans jamais m’en écarter ni en enseignant ni de quelque manière que ce soit dans ma parole et dans mes écrits. J’en fais le serment ; je le jure. Qu’ainsi Dieu me soit en aide et ces saints Évangiles.

    J’en fais le serment.

    • Je fais ce serment avec vous Onclin@.
      Les hommes du Vatican ont perdu la raison et la foi. Ils ont apostasié et sont devenus des loups vêtus de peaux de brebie.

  3. Mais enfin comment font tous ces émigrés pour payer les trafiquants pour pouvoir venir jusqu’en Europe ? S’ils ont de l’argent pour payer leur transfert c’est bien qu’ils ne sont pas si pauvre que ça ! Qu’ils restent chez eux et si ils sont attaqués qu’ils se défendent sur place !

  4. Guy de la Croix says:

    L’apostasie de Bergoglio qui s’affirme sans ambages de jour en jour sans désemparer le précipite de plus en plus vers l’abîme de l’enfer…sauf si nous prions La Très sainte Vierge Marie qui seule peut le tirer de de ses hérésies insupportables , mondialistes et sataniques…mais par une intervention Divine et Surnaturelle…le rosaire est l’arme qui,peut tout… comme, à Lépante , Belgrade …

  5. Thierry Theller says:

    Désormais, Satan a un allié de poids. Sa nouvelle demeure, sa nouvelle adresse…? Le Vatican.
    Pourtant, ce ne sont pas les avertissements du ciel qui, à cet apostat de la bonne nouvelle, ont pu faire défaut. Rappelons-nous l’éclair sur le dôme de ce repaire démoniaque. Ainsi que la croix qui – comme le cri d’un condamné-, s’est brisée sur la poitrine de ce suppôt des ténèbres. Au fil du web et à ce sujet, ce ne sont pas les exemples qui manquent…

    Alors ? Un pape, cette caricature vivante du Christ ? Cette contrefaçon d’homme de Dieu ? Ce simulacre de la piété chrétienne ? Cette incarnation de la confusion christique jetée comme une nouvelle couronne d’épines dans le coeur des chrétiens ?

    Vous avez dit antéchrist ? Vous avez bien dit. Car il s’agit bien d’un suppôt jésuitique de l’enfer sur terre, dont les âmes damnées de ses prédécesseurs ont détruit, au moyen de l’inquisition, des millions de vies humaines à travers le monde. Aujourd’hui, cet ami de Lucifer, des oligarques et des franc-maçons embrasse sans vergogne les mains – et bientôt les pieds ?- des représentants du cosmopolitisme antichrétien et du chaos mondial réunis.

  6. cadoudal says:

    quand on entend notre pape Luther , on se dit que l’ Inquisition… dommage.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com