Merkel en burqa
La chaine allemande ARD, en diffusant des images du Reichstag hérissé de minarets devant lequel apparaît Angela Merkel en Burqa, a ajouté sa petite pierre au mur de contestation qui grandit contre la politique immigrationiste d’Angela Merkel.

Ce n’est pas la première fois que la dirigeante allemande est affublée d’une burqa tant sa politique pro-islamique a depuis longtemps attiré l’attention des observateurs.
L’Allemagne a encore, ces derniers jours, révisé à la hausse le nombre d’immigrés clandestins  qu’elle s’apprête à accueillir sur son territoire, les faisant passer de 800 000 à 1,5 million désormais, selon le quotidien allemand Bild. La fatalité de l’invasion est agitée devant les européens comme on leur a présenté la fatalité de l’expansion de l’Etat islamique avant que la Russie en quelques jours les fassent régresser et même fuir par milliers vers la Jordanie.
La population allemande se révolte de plus en plus en dépit du renforcement des mesures répressives contre les récalcitrants au Grand remplacement.

Ce photomontage de la chancelière allemande en burqa, entourée de minarets, devant le siège du parlement allemand réduit en mosquée, a été diffusé dans le cadre de l’émission « Bericht aus Berlin » (Message de Berlin) le 4 octobre avec le titre Angst vor einem Verlust der Werte (crainte de la perte d’identité) sur la chaîne de télévision ARD.

La chaine a été accusée de propager l’islamophobie et d’encourager les partis d’extrême-droite. L’image illustrait le sujet de l’avenir des valeurs allemandes dans le contexte de la submersion migratoire musulmane à laquelle est confrontée la population allemande. 

« Comment la vie va-t-elle changer? Comment doit-on réagir si les immigrés ont des problèmes avec l’égalité, avec les droits de la femme et la liberté de parole? », s’est exclamé le présentateur avec le Reichstag hérissé de minarets et Angela Merkel en burqa, en fond d’écran.
Les responsables de l’émission « Bericht aus Berlin » ont déclaré sur Facebook que « l’image était en adéquation avec le sujet présenté par Rainald Becker qui accompagnait le reportage sur les valeurs de notre société. Le présentateur parlait des progrès de la société occidentale — de la liberté de parole et de l’égalité. Ces valeurs étaient le sujet du photomontage. La chaîne voulait illustrer des contradictions en lançant ainsi une discussion. L’usage d’images polémiques n’est pas interdit par la loi. Nous réfutons fermement toute accusation d’incitation à l’islamophobie ».

Les gens qui arrivent ici doivent apprendre l'allemand, a déclaré le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel

Des enfants récemment parvenus en Allemagne apprennent la constitution allemande qui a été traduite à leur intention en arabe… 

Après avoir été largement favorables à l’immigration, les Allemands à l’épreuve des faits sont maintenant minoritaires à l’accepter. C’est ce que reflète un sondage  Infratest Dimap réalisé début octobre. 47% craignent l’afflux des clandestins désormais. La côte de popularité de la chancelière suit le même chemin, à la baisse. Même si elle est encore très loin des courbes d’impopularité de François Hollande. 

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Eddy K says:

    Reichstag ? Ne serait-ce pas plutôt le Bundestag ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com