L'homme présenté comme Abu Muqatif Al-Kosovo, un djihadiste albanais du Kossovo.

Extrait de la vidéo

Appel au djihad contre les Balkans

Visés de l’extérieur comme de l’intérieur la  guerre dans les Balkans est prête à se réveiller, parce qu’elle continue d’enfermer en elle les vices que l’OTAN y a semés.. Voir à ce sujet les enjeux étrangers qui se cachent derrière l’instabilité  dans les Balkans.

La veille de la visite éclair du pape François en Bosnie, l’Etat Islamique a diffusé une vidéo relayée vendredi par la presse locale, dans laquelle des combattants appellent au djihad dans les Balkans et annoncent « des jours terribles » pour les « mécréants ». Cette vidéo porte le logo d’une société de production en lien avec le groupe terroriste islamique.  Son style soigné montre qu’il s’agit d’un projet de propagande sérieux. La date et le lieu de l’enregistrement ne sont pas connus. La vidéo présente une douzaine de combattants, originaires de Bosnie, du Kossovo ou d’Albanie. Certains d’entre eux s’expriment en bosnien et en albanais. C’est un certain Abu Muqatif Al-Kosovo, albanais du Kosovo, qui annonce des “jours terribles” pour “les mécréants” des Balkans.

La Bosnie est un petit pays issu de l’éclatement de la Yougoslavie, avec 3,8 millions d’habitants, les musulmans représentent 40% de la population, les orthodoxes, presque tous serbes, 31% et les catholiques, presque tous croates, en représentent 10%.

D’après le site RT en français, la visite du pape à Sarajevo a représenté un défit pour les forces de sécurité alors que ces dernières années l’EI recrute beaucoup, la Bosnie étant devenue un réservoir de candidats de choix pour les armées du califat.
Selon les estimations des services de renseignements, depuis 2012, quelques 200 de ses ressortissants sont partis pour la Syrie et l’Irak rejoindre les rangs de l’Etat Islamique. Une trentaine seraient morts et environ quarante seraient revenus au pays. Toujours d’après le site RT en français. Ce chiffre représente une très forte proportion pour une si petite population. 

Après les arrivées massives de combattants islamistes, dans des équipements flambants neufs, dans le pays lors du conflit des années 90, les autorités sont à nouveau confrontées au problème de l’islam radical. En réaction, le gouvernement a modifié la législation. Les peines encourues pour les djihadistes et leurs recruteurs peuvent désormais aller jusqu’à 20 ans de prison.

En septembre dernier, la police fédérale bosniaque (SIPA), a procédé à l’arrestation de deux chefs salafistes, Bilal Husein Bosnić et Nusret Imamović, qui réunissaient des centaines de fidèles à travers le pays. Ils louaient des salles pour dispenser leurs prêches. Bosnić diffusait même des videos sur Youtube qui connaissaient un grand succès auprès des jeunes. 

Le cas de la Bosnie n’est pas unique dans les Balkans, même si le petit pays est davantage touché par le phénomène islamiste du fait de la forte proportion de musulmans qu’il compte dans sa population. Les balakans dans l’ensemble sont visés; la vidéo de l’appel au djihad s’adresse à tous les pays de l’ex-Yougoslavie.

Ces petits pays sont déstabilisés de l’extérieur, et ils le sont tout autant, mais ce n’est pas nouveau, par la mafia albanaise de l’UCK (Armée de Libération du Kosovo) qui sévit partout où se trouvent des Albanais, sous le regard indulgent des forces internationale de sécurité régies par l’OTAN qui a une base en Albanie.

La mafia albanaise kidnappe et rançonne les immigrés

C’est ainsi que d’après RTS.RS qui rapporte les informations de la chaine britannique « Chanel 4 », la mafia albanaise aurait mis à profit, le trafic des immigrants d’Afrique vers l’Europe. Elle kidnapperait en Macédoine des centaines de migrants, qui cherchent à immigrer en Europe de l’Ouest. Selon « Chanel 4 », les victimes seraient détenues dans une maison du village de Vaksince, ils se feraient maltraités pour mieux les persuader de s’acquitter d’une rançon afin de retrouver la liberté .

Des centaines de migrants passent quotidiennement par la Macédoine et la Serbie pour se rendre plus facilement et rapidement en Europe occidentale. Parmi eux se trouvent des Syriens, des Irakiens, des Libyens, et des Yéménites, selon la chaine de TV. Cependant, beaucoup d’entre eux ne parviendraient jamais à la frontière avec la Serbie.

Pour eux l’enfer, commence à Gevgelija au  passage de la frontière entre la Macédoine et la Grèce. La procédure est presque toujours la même: des contrebandiers conduisent en Macédoine un groupe de migrants, après quoi ceux-ci sont chargés dans des trains de marchandises qui, au lieu de les transporter en Serbie, les transfèrent comme du bétail à travers le pays, dans des wagons dans lesquels « il fait chaud comme dans un four », jusqu’au village contrôlé par l’Armée de Libération.

Dans ce village d’Albanais se trouve une maison dans laquelle les prisonniers sont entassés dans quelques petites salles où ils sont tellement nombreux qu’ils peuvent à peine respirer. 

Il est impossible de s’échapper, selon ce reportage, parce que la maison est surveillée en permanence par des patrouilles d’hommes armés. Dans une vidéo diffusée par la chaine, les gardiens battent des migrants. Les gangsters sont tous armés de couteaux et même de machettes.

Le seul moyen pour sortir de la maison est le paiement d’une rançon de 500 à 1000 euros. Les rançons exigées des Syriens sont les plus chères parce que les truands sentent qu’ils sont les plus riches. Ce n’est que lorsqu’ils ont payé la somme demandée qu’ils peuvent rejoindre à pied la frontière avec la Serbie.

Selon Channel 4, ceci est une activité très lucrative. Ce faisant, la région est de plus en plus terrorisée par la mafia musulmane et le terrorisme international.

Les autorités sont fatiguées  de ces trafics opérés autour du village de Vaksince, selon Channel 4, qui rappelle les récents événements survenus à Kumanovo. La police macédonienne, suite à ce reportage, a promis une enquête. Pour l’instant, cependant, sans aucun résultat. 

La mafia albanaise n’est cependant pas la seule à profiter de ces vagues migratoires. La mafia italienne recevrait des millions à travers les centres d’accueil qu’elle contrôle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. openbrief says:

    ces wagons à bestiaux, remplis d’êtres humains, ensuite parkés dans des maisons, ça vous rappelle rien?
    Moi : SI

    • Tchetnik says:

      Z’êtes bien conservé, alors.

      Mais gaffe au slogan, il a déjà servi et les gens ne tombent quand même pas dans le panneau 50 fois.

  2. Tchetnik says:

    Ceci dit, le kidnapping n’est pas une industrie récente dans le bled. C’est même autant une tradition que dans certains Aouls du Caucase.

  3. RS87 says:

    « Ceci dit, le kidnapping n’est pas une industrie récente dans le bled. »
    Pour ce bled, je sais pas, mais pour la mafia albanaise c’est très banal. Depuis le kidnaping industriel des russes soumises à la prostitution dans des camps avant d’être expédiées en UE, ou bien des serbes kidnappés pour leur voler des organes, c’est sûr qu’il y a eu pire.

    Mais c’est intéressant de constater que les migrations à sens unique vers l’UE font marcher les économies locales…

  4. tirebouchon says:

    Qu’est-ce que c’est que cette salade Albano-Kosovar ?

    Est-ce le moyen propagandiste, bien rodé, mais qui ne prend plus de nous mettre encore un peu plus dans l’émotion de nuit et brouillard ?

    La mafia Albanaise reste une mafia éradicable (néologisme), mais qui en a la volonté ceux qui en croquent ?

    Je m’en vais regarder TAKEN 1 rien de mieux que l’efficacité pour vous rendre heureux de connaitre la marche à suivre !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com