En vidéo, les nouvelles références de l’Église conciliaire : 

Sous le drapeau arc-en-ciel, drapeau de la paix et du lobby Lgbt, les leaders religieux du monde entier, le Dalai-Lama, le mufti enturbanné, donnant l’accolade au rabbin et à l’orthodoxe patriarche, l’ange noir allemand, Angela Merkel toute de vert vêtue, Sergio Matarella, le président italien, ami des maçons, et bien d’autres… entourant les papes conciliaires, Jean-Paul II et Benoit XVI, tous deux artisans du fameux esprit d’Assise, esprit apostat par excellence, esprit maçon par définition.

Francesca de Villasmaundo

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. gigibobo says:

    « Je suis LA voie, LA vérité et LA vie » (sous-entendu: les autres sont des chemins de perdition, d’erreur et de mort).

  2. « Sous le drapeau arc-en-ciel, drapeau de la paix et du lobby Lgbt » ou « le lobby Lgbt est la voie de la paix et ce drapeau remplace la “Croix” bien sûr.
    Je ne suis pas “un converti du concile” je m’explique : étant un catholique de tradition et sachant que le culte Vatican II m’impose sa nouvelle évangélisation qui est une conversion uniquement aux préoccupations du monde version naturaliste, avec pour corollaire l’homme version “centre de gravité”, cela m’étant tout simplement impossible, je ne peux être “un converti du concile”.
    Par le concile Vatican II, on a procédé à une mise en cage de manière inconsciente de l’ensemble des fidèles catholiques par les hommes d’Église qui appartenait déjà à un autre culte type protestant. Cela n’a pu se faire que par l’abus de confiance généralisé opéré sur les fidèles par leur chef divin, celui-ci et les suivants en ont abusé sans vergogne.
    Le résultat étant que les catholiques actuels croient encore appartenir à “l’Église” fondée par le Christ alors que les chefs divins et ses acolytes d’après le concile l’avaient déjà transformé en une communauté “sans” “Église”, c’est à dire en un “temple” “protestant maçonnique”. Monseigneur Lefebvre avait tout compris. Pour moi les papes de ce “temple” devraient s’appeler non des “papes”, mais des “ogres” ; “ogre François”, etc.
    Et moi dans toi cela, qui suis-je dans mes convictions ?

    • Patricia says:

      Je vous remercie pour cette expression :
      – « une mise en cage… »
      Oui, c’est bien çà!
      On peut dire aussi : « Un enfermement » ou « une prison intérieure. »
      Un prêtre m’a dit que j’étais « tombée dans un trou… » Et cela a duré 54 ans de ma vie, après ma Communion Solennelle en 1961.
      Fort heureusement, J’ai retrouvé ma « religion d’enfance » le 25 décembre 2015, à la Messe où je m’y suis rendue par curiosité… et le désir irrépressible « d’en avoir le cœur net. »
      Je voulais comprendre par l’expérience et le vécu, ce qu’est La Tradition si décriée, souvent avec méchanceté, par les catholiques de l’Eglise réformée de Vatican2…
      Quelle ne fut pas ma surprise!
      Ce jour de Noël, je suis définitivement sortie de cette ornière, ou voie sans issue, dans laquelle nous a enfermé Vatican2, sans que l’on en est vraiment conscience sur le moment et les années ont suivi et avec nous avons suivi le mouvement, sans discernement.
      Je souhaite à beaucoup de personnes qui n’y comprennent plus rien là où elles sont, d’oser faire le pas et de se documenter.
      Je sais que beaucoup de personnes s’ennuient ferme, là où elles sont. Elles doivent prendre conscience qu’elles y sont maintenues par la pesanteur d’une mauvaise l’habitude et/ou la peur de constater de visu que l’on raconte des mensonges.
      * La violence de La Pensée Unique sévit aussi dans les églises « modernes. »

      Par rapport à Assise, je me pose une question évidente maintenant :
      – Où est passé la nécessité d’annoncer La Bonne Nouvelle? Puisque toutes les religions du monde se valent.
      C’était pourtant la demande expresse de N.S.J.C. :
      – « Allez de par le monde convertir les Nations. »
      Et puis tout çà c’est de l’illusion car la Paix commence dans le cœur et à l’intérieur des Personnes, dans le cadre de leurs propres traditions.
      Que des gens, à titre privé, veuillent se rencontrer pour partager un moment agréable d’amitié, c’est une chose, mais que des dits responsables religieux en fassent un acte en quelque de communication… c’est de la politique. Dans quel but? Et pour qui?
      Je commence à avoir une petite idée.
      Que de confusions!
      Nous assistons ici à l’une des manifestations nombreuses de la mort de l’intelligence.
      Nous pouvons aussi constater clairement qu’il s’agit d’une autre religion, depuis le Concile Vatican2 ; c’est visible.

  3. On ne se moque pas de Dieu tous ces prélats avec Bergoglio en tête vont bientôt apprendre leur sentence de Dieu le Père

  4. Champalier says:

    C’est l’abomination de la désolation dans le lieu saint qui commence par le Vatican et se propage partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com