Cette fois ça y est : Bachar a franchi la ligne rouge ! Il a bien choisi son moment : l’armée syrienne a repris 95% de la Ghouta, le dernier carré islamiste contrôle 1,5 km2 et l’assaut final commençait sur Douma. L’issue était certaine, surtout avec l’appui de l’aviation russe.

Et c’est maintenant qu’il déclenche son attaque chimique…Drôle d’idée !

Revenons aux faits : les lanceurs d’alerte sont les casques blancs. Qui sont-ils ? Des islamistes, combattants ou non selon les cas, qui jouent le rôle d’une sorte de défense civile. Ce sont des militants soigneusement sélectionnés : ne devient pas casque blanc qui veut en zone djihadiste.

Les services sanitaires prennent le relais et confirment sur internet l’attaque chimique. Qui sont-ils ? De vrais médecins certes, mais islamistes également. Ils ont choisi le camp djihadiste depuis le début de la guerre, dans cette Ghouta sunnite largement acquise aux milices combattantes.

Puis ce sont les photos et les vidéos : impossible de savoir d’où elles viennent. Le Figaro, en pointe sur le sujet, nous montre une photo d’une fillette qui pleure et d’un petit garçon affublé d’un masque à oxygène. Voilà une preuve ! Et l’ineffable Isabelle Lasserre (la même qui soutenait les islamistes Tchétchènes contre les Russes), écrit : « Selon les organisations humanitaires, le nouveau massacre de la Douma, le dernier bastion rebelle dans la Ghouta orientale aurait fait 48 morts. Sur les réseaux sociaux, les photos des enfants en train de suffoquer sont insoutenables. »

La messe est dite et l’on appréciera au passage le style de cette journaliste militante : « les organisations humanitaires » (nullement islamistes bien sûr), « le bastion rebelle » (rebelle est plus chic qu’islamiste), « les réseaux sociaux », le conditionnel. Le Figaro, Le Monde et Libé devraient faire page commune sur la Syrie.

Immédiatement, les occidentaux voient rouges. Rien n’est sûr pourtant ? Mais si : c’est forcément Bachar, cet « animal » comme dit Trump qui n’en rate pas une.

Les occidentaux sont de toute façon prisonniers de leur rhétorique manichéenne depuis 7 ans. A force de répéter que Bachar est un monstre « qui massacre son propre peuple», aucun recul, aucune analyse un tant soit peu objective, ne sont maintenant possibles.

 Alors que vont-ils faire ? Maintenant qu’ils ont désigné le coupable sans aucune preuve, il faut agir, sinon que diront les médias et la police de la pensée ? Edwy Plenel et BHL vont s’indigner !

Et puis cette fois 48 Tomawaks lancés un peu nulle part ne suffiront pas à calmer les ardeurs guerrières des faucons de Washington, Londres et Paris.

Heureusement qu’il y a des Russes sur place, sinon Damas pourrait finir comme Bagdad.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

30 commentaires

  1. Soupape says:

    Le coup de l’attaque chimique, … on nous l’a déjà fait … combien de fois ?
    et pas seulement en Syrie …

    La vérité est que les mondialistes … ne supportent pas
    les Chefs d’Etat qui ne sont pas … .°.alignés.°. …
    D’où leur obsession anti Bachar …

    En plus, la Syrie est à côté d’Israël, … ce qui excite des tas de lobbys,
    jusqu’aux Etats-Unis … qui est la seconde patrie des juifs …

    Finalement, Trump est très décevant …

    Vu de France, on a cru d’abord …
    qu’un homme d’affaires ayant « réussi »,
    allait soutenir résolument le camp réaliste des Nations,
    contre le camp des .°.élucubrations.°. (gouvernement mondial …
    au moyen d’une république … unique universelle … et .°.omni-moçanique.°.).

    Mais ce n’est pas cela.
    Trump mélange constamment les deux positions.

    Pourquoi ? Mystère …

    Quel intérêt peut-il avoir à maintenir 2 positions opposées à la fois ?

    Ou alors est-ce que la presse, Démon du Mensonge organisé,
    serait parvenue à nous brouiller à ce point le discernement ?

    • Comment des catholiques ont-ils bien pu se réjouir de l’élection d’un millionnaire protestant ultra sioniste à la dialectique trotskiste (on va rendre le pouvoir au peuple bla bla…) ? Ah oui, au nom du très catholique « moindre mal » bien sûr. Et aussi par esprit partisan « de droite », heu, pardon, « de Droite ».
      Vive la démocratie et les droits de l’homme.

      • Soupape says:

        Vous auriez préféré Clinton ?

        • Un catholique n’a pas à choisir entre la peste et le choléra. Approfondissez votre foi et vous comprendrez que le moindre mal n’est pas catholique, à moins d’y être forcé. Et comme le vote n’est pas obligatoire en France comme chez les yankees, les catholiques qui votent se soumettent eux-même à la démocratie et comme dit Bossuet : « Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ».

          • Soupape says:

            Donc vous êtes légitimiste … .

            Mais si vous ne voulez pas le moindre mal, …
            vous aurez la politique du pire…

            Parce que, même en ne votant pas, il y a toujours un élu …
            Donc, malgré vos Saints conseils, le Diable a encore gagné son pari …

            Alors, qu’est-ce qui ne va pas ?

            Réponse : vous oubliez le Péché Originel !:
            l’Homme ne peut PAS sortir du Péché Originel par ses seules forces !

            Beaucoup d’hommes ont cherché à en sortir seuls et par eux-mêmes
            Ils ont inventé toutes sortes de systèmes et d’idéologies.
            Ces systèmes et idéologies ont toujours été des UTOPIES :
            ça n’a JAMAIS marché ! et ça ne marchera JAMAIS !

            Dieu sait pourquoi ça ne peut pas marcher.
            C’est à cause des conséquences accumulées de nos péchés,
            et de tous ceux de nos ancêtres.

            Tous les mensonges accumulés par les politiciens,
            tous leurs renoncements, toutes leurs corruptions,
            nous maintiennent aujourd’hui dans l’égarement collectif.
            C’est pourquoi Il n’y a presque plus d’Unité Nationale.

            Alors Dieu a conçu un Plan.
            Il a d’abord fait alliance avec un homme : Abraham
            puis avec un peuple : celui des Hébreux,
            qu’il a d’abord fait sortir de l’esclavage,
            et auxquels il a inculqué, patiemment, des comportements pré-chrétiens.
            Puis le peuple des juifs a fourni à Jésus les foules
            nécessaires pour reconquérir toutes les Nations …

            C’est pourquoi Dieu s’est Incarné,
            pour se faire le plus proche possible de nous,
            de façon à se faire comprendre du plus grand nombre possible,
            et que, grâce à Lui, nous recommencions
            à avoir la Vie divine, comme au temps des premiers hommes,
            avant qu’ils commencent à se mentir, … à se voler, … à se tuer !

            Donc avant d’essayer de placer votre Louis XX,
            parlez de Dieu (Celui des Apôtres de Jésus Christ) autour de vous,
            et quand 60% des gens serons,
            à travers vous (assisté de l’Esprit), redevenus chrétiens,
            vous pourrez envisager de refaire la France …

            Car les hommes ne peuvent se regrouper en Nations que grâce à Dieu.
            Sinon, ils restent au stade de simples peuplades …

          • Cher Monsieur, c’est vous qui ne prenez pas en compte le péché originel, puisque vous prétendez pouvoir actualiser le bien commun, qui est l’objet de la politique, sans Dieu à la première place, en vous soumettant volontairement à la démocratie,système pourtant utopique comme vous le dites très bien, pourtant. En effet, depuis le péché originel, les hommes sont aussi impuissants à tout bien dans le domaine naturel (politique) que dans celui surnaturel. Il est aussi radicalement impossible à l’homme de bâtir l’Église véritable que d’ériger la Société réelle. En fait, il n’est même pas au pouvoir de l’homme déchu de simplement concevoir cette Société où le bien commun est une réalité : le passage en revue des meilleurs philosophes de l’Antiquité en fournit une preuve magistrale.
            D’où le grand axiome de Politique constitutionnelle, complètement oublié des modernes, même et surtout ceux chrétiens hélas : il est théologiquement nécessaire, de nécessité absolue, que Dieu fonde Lui-même cette Société par un droit divin direct, théocratique, à l’instar de l’Institution divine de l’Église. La raison théologique en est
            dans le « sans Moi, vous ne pouvez RIEN faire » du Christ.
            C’est cela principalement qu’en nom Dieu, Sainte Jeanne d’Arc est venu rappeler aux hommes, en précisant que cette société avait déjà été fondée, c’était la France royale, mérovingienne, carolingienne puis capétienne.

            Si vous croyez que le miracle de la Sainte Ampoule est un mensonge historique, comme tous les nationaliste, je me demande bien comment vous pouvez aimer l’Eglise en croyant qu’Elle a trompé les peuples durant 1300 ans, en sacrant les seuls rois franc avec cette huile.

            PS : à l’heure où tous les signes de la Fin des Temps sont actualisés et crèvent les yeux, il est illusoire de placer ses espoirs en un banquier tel Louis XX, alors même que Notre Dame de la Salette a prophétisé la disparition de la « Rome païenne », devenue le siège de l’antichrist par la perte de la foi. Et justement, la disparition de Rome,
            en tant que siège du droit divin pendant l’économie du Temps des Nations, est la cause théologique première du Retour du Divin Fondateur de l’Église dans notre univers (= la Parousie) : l’Église étant « au commencement de toutes choses » selon le génial mot de saint Épiphane, si son suppôt disparaît de cette terre, cela nécessite immédiatement le Retour du Christ, sinon, si l’Église ne peut plus être au commencement du monde, c’est immédiatement sa fin définitive et sans retour, le triomphe du mal et la damnation certaine
            de toutes les âmes.

            • Votre réflexion est carré, certes, mais Il me semble impossible que Dieu se meuve dans une telle complexité.
              La Vérité ne serait donc accessible qu’à une infime proportion de l’humanité, et il faudrait être en mesure de démêler les arcanes de toutes les tromperies humaines pour accéder au royaume terrestre dont Jésus nous assure pourtant qu’il n’est pas de ce monde?
              La gnose a enfanté le johannisme, où seuls les initiés serait en mesure de percer les plans divins, alors que Jésus lui-même à rendu accessible sa parole au plus petit d’entre nous.

            • Bonjour Sieur fx, cela fait du bien de lire un discours comme le vôtre, qui est devenu si rare, et que je partage complètement.
              Je me demande quelles sont vos références, est-ce que vous intervenez sur d’autres sites avec d’autres pseudonymes ? Si cela ne vous dérange pas j’aimerai bien gardez un contact avec vous, au cas où (et parce qu’il est triste que ceux qui se ressemblent demeurent dispersés au lieu de s’assembler), peut-être en échangeant nos adresses mail : vous pouvez par exemple m’écrire via mon site, si cela vous agrée.

              Je dois ajouter pour répondre à Summam Identitatem, que justement parce que la foi est accessible à tous, au plus misérable pourvu qu’il fasse montre de bonne volonté, il ne s’agit pas d’un discours pour initié : car c’est la foi qui nous fait réaliser que de nos jours, il n’y a plus humainement parlant de restauration possible, que ce soit en matière politique ou religieuse. N’importe qui est en mesure de comprendre que l’heure n’est plus à se tourmenter pour les dernières convulsions de ce monde, mais qu’il s’agit de faire partie du petit nombre qui trouvera grâce devant le Seigneur et sera sauvé. Certes, cela fut toujours le cas, mais désormais cela se fait sentir invinciblement.

              • Merci.
                Je suis sur la crête entre deux mondes:
                j’entends bien tout ce que vous dites et je l’approuve.
                Mais l’humanité est si grande, sept milliards d’hommes à jeter dans la géhenne car il n’ont pas compris ou simplement eu accès à la symbolique de la sainte ampoule ?
                Possédons-nous vraiment toutes les bonnes clefs ?

                • Personne ne peut se permettre de juger les âmes, et donc d’affirmer qui va en enfer etc., il n’y a que Dieu qui le peut, et Son jugement sera juste étant donné qu’Il connaît toutes les circonstances. Donc je n’ai pas voulu dire que tout ceux qui n’ont pas tel niveau de compréhension des événements ou de la Religion sont perdus. Il y a des grands théologiens qui connaissent avec profondeur certaines vérités sur Dieu, et pourtant cela ne les sauvera pas, d’autre part, une personne bien humble aura eu la bonne attitude.
                  Cependant, la connaissance de la juste doctrine, des dogmes catholiques, est évidemment liée à la pratique et à la sanctification. Voilà pourquoi, sans sonder les reins et les coeurs, il faut encourager tout un chacun à s’instruire de la Religion et de ses devoirs d’état, car l’ignorance nous met en danger de nous perdre. Et quoique la seule ignorance volontaire soit coupable, il est assurément délicat de savoir ce qu’il y a de notre volonté et donc de notre responsabilité dans notre ignorance.

                  • Encore une fois je ne peux que souscrire à votre commentaire.

                    Toutefois, je pense que la miséricorde divine va, heureusement pour nous, bien au-delà des conceptions humaines.

                    Les restreindre à notre sens de la justice si bienveillant soit-il et si l’on ne veut pas se mentir, c’est se rapprocher de la désespérance véhiculées par ces fausses religions irréductiblement cramponnées à la Loi.

                    Or le Christ est venu pour nous inviter à son dépassement, notamment par l’amour qui est aussi bienveillance, écoute et pardon envers son prochain.

                  • Je viens de faire un tour sur votre site esthétiquement très réussi et je ne doute pas de sa qualité intellectuelle.
                    J’ai été frappé par un article sur la Fausse Charité (que je n’ai pas entièrement lu).
                    J’ai crains qu’il ne démonte mes « espérances » évoquées plus haut.
                    Il semble qu’il n’en soit rien, il se rapporte aux sophismes Bergoglien de Charité mal ordonnée.
                    Bien sûr, cette fausse Charité nous est d’ailleurs imposée par les pires crapules de la planète, les financements les plus abjects, les mensonges les plus évidents sans que notre locataire du Vatican, n’y trouve rien à redire.

                    P S : Les caractères sont difficiles à lire sur ce fond sombre.

                    • Merci pour votre commentaire bienveillant.
                      J’allais justement vous dire que si la miséricorde divine passe les conceptions humaines, cela vaut dans les deux sens, c’est-à-dire que ceux qui s’imaginent que tout le monde va au paradis parce que le Bon Dieu est infiniment miséricordieux commettent une grave méprise. Ainsi en est-il de la fausse charité. Le pardon ne peut être accordé qu’à celui qui prend les dispositions (sincères) afin de le demander. C’est pourquoi il vaut mieux trembler ici-bas afin de nous réjouir plein d’allégresse au Ciel !

                    • P. S. : Si vraiment vous avez du mal à lire mes articles sur mon site, il vous est toujours possible de les télécharger au format pdf. Pour cela il faut aller chercher un peu dans les diverses rubriques : par exemple s’il s’agit d’un article qui touche plutôt à la Religion ou à la philosophie, etc.

                    • Je ne manquerais pas de suivre TOUTES vos recommandations.
                      Merci pour cet échange.

                    • Au plaisir de converser avec vous, lorsque l’envie vous en viendra.

              • Cher ami, le monde est petit, vous savez qui je suis, et vous connaissez mes références. Je vous envoie un courriel tard dans la soirée. Je n’en dis pas plus ici.

                • Eh bien, je ne sais pas pourquoi, mais je m’y attendais, ou plutôt je l’espérais naïvement.
                  Je crois qu’il s’agit d’un signe, d’un encouragement de la Providence !
                  A très bientôt je l’espère !

            • Summam Identitatem,
              Vous avez bien raison, le Salut n’est pas réservé aux érudits, que je ne suis pas du tout d’ailleurs, et je partage votre angoisse concernant le salut collectif de l’humanité. Cela dit, je crois que vous voyez de la complexité là où il n’y en a pas. Tout ce que je dis se résume à remplacer la souveraineté du peuple par la souveraineté de Dieu. Et le vote implique nécessairement, pour celui qui pose cet acte, la conscience qu’il est un être souverain, indépendant de Dieu. Il n’est pas difficile de comprendre que cela entre en contradiction avec la foi.
              En fait, la doctrine que j’expose peut se résumer en une phrase : Dieu a fondé un ordre sociopolitique particulier, appelé Très-Chrétien, par une intervention miraculeuse (la Sainte Ampoule) et nous devons nous y soumettre.
              Connaissez-vous une doctrine politique qui soit plus simple, plus accessible, à l’heure où l’on demande aux citoyens les moins qualifiés de se prononcer sur des questions de politique internationale ou économique, en choisissant un programme qui leur paraît être le meilleur ?
              Mais il faut dire que les catholiques ont beaucoup d’excuses puisque, d’une part, l’Eglise n’a jamais explicité cette doctrine (au moyen age, c’était inutile car le plus rustre des paysan savait que le roi de France était le représentant temporel de Dieu sur terre), et d’autre part, c’est l’Eglise Elle-même, hélas, qui a légitimé la république dés le lendemain de la révolution, par la pratique concordataire des papes.
              Comprenez à quel niveau de dégénérescence nous sommes tombés : même les païens de tous les temps ne pouvaient concevoir la légitimité politique sans transcendance, car on obéit pas aux hommes.
              eglise-la-crise.fr

              • Merci.

                Votre réponse est magnifique et je ne peux que m’incliner sur vos éclaircissements qui ballaient l’essentiel de mes doutes et de mes incertitudes.

                Je partage et je ferais partager tant que possible.

                La France revêt une fonction qui va au-delà de la simple considération de patrie qui reste cependant sacrée, en tant que terre de nos pères. Ce que vous dites donne la pleine mesure de cette dimension, bien qu’en bute au réel et à l’image catastrophique que cette République qui a confisquée la France projette vers les cœurs purs et les âmes soucieuses de vérité.

    • LANKOU RU says:

      A l’heure où j’écris ,j’apprends que l’abruti N°1 a bombardé la SYRIE
      MACRON = ASSASSIN ! au poteau fusillé net !
      y en à marre de ce bouffon qui va mener la FRANCE au chaos .

    • en effet votre discernement est brouille dire que l.obsession conte assad c,est pacequ,il est non aligne c,est qd meme vite oublier 400mille morts et ce peu m.importe le pourquoi

  2. Moscou fournit les preuves de la mise en scène de l’attaque présumée à Douma et dit avoir des preuves de l’implication des anglais !
    http://www.fawkes-news.com/2018/04/enorme-le-ministere-russe-de-la-defense.html#more

  3. Séba says:

    Des preuves mais pourtant on aimerait bien en voir une toute petite (pas comme celle de Powell brandissant une fiole de lait caillé en guise d’anthrax pour justifier une intervention en Irak). Le gvt Britannique projetait depuis plusieurs année une campagne de déstabilisation en Syrie, les occidentaux n’ont aucune crédibilité et encore moins après avoir armé les barbus d’Al nosra. Armes Françaises, américaines, anglaises, israélienne…avec lesquelles des milliers de Syriens ont été suppliciés. N’oublions pas ces enfants Irakiens morts (plusieurs millions) à cause de l’embargo sur les produits de premières nécessités imposé par les US (mais là chuuut ! dommages collatérales diront certains cyniques, rien à voir avec un génocide voyons !). Assad a gagné que cela plaise ou non, l’objectif de ce dernier soubresaut est de légitimer une intervention pour renverser Assad et puis quoi ? Mettre des islamistes en place et enfin réussir a faire passer ce fameux gazoduc refusé par Assad ? Pas de quoi se glorifier d’être Français dans cette tragédie qui risque de déboucher sur une 3ème guerre mondiale, une guerre finale à coup de missiles atomiques…

  4. Eglantine says:

    Attention , on se trompe d’ennemi …! Ce ne sont ni Poutine ni Bachar nos ennemis , ce sont les islamistes .

  5. LANKOU RU says:

    F. ASSELINEAU demande l’application de l’article 68 de la constitution contre le bouffon . DESTITUTION . Vite qu’ils se bougent à la Haute Cour et la FRANCE sera débarrassée enfin

  6. « Armes chimiques », vous avez dit « armes chimiques » …
    Et la PILULE DU LENDEMAIN, c’est pas chimique ???? Elle fait combien de morts INNOCENTS par jour?
    Ce serait drôle que, par exemple, la Chine vienne bombarder la France en prétextant qu’on y zigouille des milliers d’innocents par « arme chimique » …

    • LANKOU RU says:

      Bon ! Et si la SYRIE envoyait maintenant quelques missiles sur Paris ou Londres ? Ce serait quoi vis à vis de l’ONU , une violation ?

    • Vous voulez probablement parler de l’avortement par RU486, le pesticide anti-humain? Ce n’est pas une pilule du lendemain puisqu’elle est administrée jusqu’à 5 semaines de grossesse.
      En matière de liquidation des innocents, la Chine ne serait pas la mieux placée pour donner des leçons. Et Macron aura bientôt 220 000 bébés assassinés dans le ventre de leur mère sur sa conscience (s’il en a une). A son palmarès, il va peut-être ajouter Vincent Lambert. Rendez-vous au Jugement dernier. Personne n’en mènera large, mais certains moins large que d’autres….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com