Bruxelles – Hier soir, au Kinépolis, la projection du film « Black » a dégénéré et des « jeunes » ont mis le souk dans le complexe cinématographique. La police a eu un peu de mal à rétablir l’ordre. Quelques membres de cette brave jeunesse multiculturelle, une fois évacués du cinéma, ont jeté des projectiles sur les policiers.  

Ce film « belge » réalisé par Adil El Arbi et Bilal Fallah raconte une histoire de bandes urbaines. Un sujet qui fascine beaucoup de petits voyous.


Des échauffourées lors de la projection du film « Black » au Kinépolis


Le film « Black » est interdit au moins de 16 ans à cause de sa violence


Kinépolis ne va pas déprogrammer le film « Black »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. tirebouchon says:

    Il n’y a qu’un seul responsable de ce bordel….le peuple qui a choisi ceux qui le mènent à l’abattoir rituel ! En résumé le Cacher se sert du Halal pour détruire ce qui est la base de sa haine millénaire !

  2. Vous êtes sévère tirebouchon,
    c’est un magnifique film sur la réconciliation interraciale.
    Message subliminal: Il est nécessaire d’unir les forces avant de partir au combat. Seul L’ouom blanc (le vanilloderme) mérite notre ressentiment.

  3. En tout cas, c’est clair que c’est pas cette jeunesse qui va payer nos retraites…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com