Interrogée après sa visite à Vladimir Poutine, lors d’une conférence de presse, Marine Le Pen a réagi de Moscou vendredi aux accusations de François Fillon à l’encontre de François Hollande, sur un cabinet noir dirigé contre lui:

«Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je vais laisser Monsieur Fillon se bagarrer avec le président de la République qui, semble-t-il, n’a rien d’autre à faire que de mener bataille contre les candidats s’opposant à Monsieur Macron, c’est-à-dire Monsieur Fillon et moi-même».

« La présidente du parti souverainiste français est persuadée que la justice est «en grande partie instrumentalisée par le pouvoir politique». Les autorités s’en servent pour «tenter de priver le peuple français du débat légitime auquel il a le droit» au moment où les Français vont faire «un choix essentiel, un choix de civilisation».

«Je pense que les Français jugeront assez durement la manière dont cette campagne présidentielle a été perturbée par cette instrumentalisation politique», a-t-elle conclu.  

L’Elysée déblaye la route pour Macron

Il n’est pas nécessaire, en effet, d’attendre de quelconques révélations de journalistes archi-discrédités pour savoir que l’Elysée court-circuite par tous les moyens les deux candidats qui barrent la route d’Emmanuel Macron à l’Elysée, c’est-à-dire François Fillon et Marine Le Pen. Qu’on appelle cela cabinet noir ou non, ce n’est pas ce qui importe. Il suffit d’observer :

L’Elysée coordonne les attaques menées par les magistrats du Parquet National Financier (Photo ci-contre) et par la presse aux ordres. En effet les magistrats du PNF ont tous été nommés en 2013 par l’ex-ministre de la Justice, Christiane Taubira, ex-indépendantiste guyanaise mais toujours activiste, et par François Hollande lui-même. Parmi eux, des membres du Syndicat de la Magistrature, autres activistes. Quant à la presse elle a été, soit achetée par l’ex-ministre Macron en échange de SFR au magnat de la presse Patrick Drahi qui contrôle notamment BFMTV et TMC-RMC, soit verrouillée par le combattant LGBT, Pierre Bergé, propriétaire du Groupe La Vie – Le Monde. Mais ce n’est pas tout, nous le verrons plus loin.

François Hollande n’est-il pas allé jusqu’à convoquer à l’Elysée un conseil anti-FN pour faire barrage à Marine Le Pen ?

« François Hollande a convié à déjeuner cinq chercheurs spécialistes du Front national. Autour de la table, il y avait les politistes Nonna Mayer (grande figure de Sciences Po, dont les enquêtes de terrain font autorité depuis trente ans) et Alexandre Dézé, les historiens Olivier Dard et Nicolas Lebourg et le philosophe Jean-Claude Monod. » apprenait-on dans l’Obs.

Quels complots ont-ils hourdis ensemble contre la candidate souverainiste? En dehors du PNF et des medias mainstream, pourquoi une partie de la police ne serait-elle pas, elle aussi, aux ordres ? N’a-t-on pas vu une certaine police politique en action lors de la Manif pour tous ? Il n’y aurait rien de surprenant qu’il y ait des écoutes téléphoniques des candidats, comme le soupçonne François Fillon, des écoutes qui perturbent d’autant moins François Hollande qu’il ne s’est même pas fendu d’une protestation lorsque lui-même et les services de l’État français ont été révélés sous écoutes des Américains, ni lorsqu’il s’est révélé que les candidats avaient été sous écoute américaine lors de la campagne de 2012, peut-être était-ce à son propre profit, d’ailleurs ? Probablement n’a-t-il fait que renvoyer l’ascenseur lorsqu’il a ouvert les QG militaires sur notre sol au haut commandement américain de l’OTAN en 2014, parachevant le démantèlement de la souveraineté défensive française commencée sous Sarkozy? Les écoutes des deux principaux adversaires d’Emmanuel Macron seraient un bon moyen pour les poursuivre en justice à tout propos, les magistrats du Parquet National Financier étant aux ordres et la police étant aux ordres du Parquet…

De la théorie du complot au complot

Alors, bien sûr, face à l’évidence le Système crie au complotisme ou à la victimisation. François Fillon nagerait dans le complotisme! Bon moyen de semer le doute dans l’esprit des électeurs face à une bien réelle conjuration menée au sommet de l’Etat avec la complicité d’une poignée de magistrats hyper-politisés et reconnaissants, et une presse verrouillée aux ordres.

Mais que dire des théories du complot sans cesse agitées par l’Oligarchie contre la Russie ?  Répondant à la question d’un journaliste lors d’une conférence de presse, Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a qualifié de «fake news» l’information selon laquelle François Fillon aurait été payé pour organiser des réunions entre Vladimir Poutine et des hommes d’affaires. Une attaque parmi une pluie d’autres qui cherchent à déstabiliser le candidat et ses électeurs.

Fausses nouvelles et contrôle planifié de l’information

Et c’est, en effet, un grand projet de fausses nouvelles et de contrôle de l’information qui a été lancé à grande échelle et très officiellement en février dernier:

« Dans un communiqué de presse daté du 6 février 2017 à Paris, Google a annoncé un partenariat entre Google News Lab et First Draft pour « indiquer aux citoyens français, ce qui est digne de confiance dans leurs fluxs de médias sociaux, dans leurs recherches sur le web et leurs consommation de nouvelles générales durant les prochains mois ». »

Le « projet CrossCheck, en collaboration avec Facebook, travaillerait avec les médias à travers la France pour surveiller les nouvelles concernant l’élection française. »

« Avec l’élection présidentielle française qui approche, les journalistes de France et d’ailleurs travailleront ensemble pour trouver et vérifier les contenus du public circulant en ligne, que ce soit des photos, des vidéos, des mèmes, des commentaires et des sites d’actualité. » « Les partenaires de CrossCheck utiliseront les déclarations collectives dans leurs propres articles, les émissions de télévision et les contenus des médias sociaux. »

Google News Lab a annoncé que la liste des partenaires comprend l’AFP (Agence France-Presse), BuzzFeed News aux É.-U. – qui a inventé la fausse histoire de sexe avec urine sur Trump et des prostituées il y a un mois –

France Médias Monde (par les Observateurs de France 24), France Télévisions, Global Voices, Libération, La Provence, Les Echos, La Voix du Nord, Le Monde (Les Décodeurs), Nice-Matin, Ouest-France, Rue89 Bordeaux, Rue89 Lyon, Rue89 Strasbourg, Storyful et StreetPress. » Et que serait la conspiration sans Georges Soros?

Comme aux USA contre Donald Trump, et contre le Brexit, le Grexit et contre toutes les velléités nationales, le système oligarchique mondialiste et ses officines déploient leur pouvoir de nuisance contre les peuples. Les présidentielles françaises sont au carrefour de ces deux civilisations qui s’affrontent. Emmanuel Macron a été choisi très ostensiblement par l’Oligarchie de la haute banque et du capitalisme international pour servir leurs intérêts. Hollande qui les a servi durant cinq ans entend imposer à la France son successeur qui est aussi leur représentant, et pour cela il importe d’écarter ceux qui lui font barrage.   

Sur le même sujet: 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

17 commentaires

  1. Etienne says:

    Et certains ont encore la naïveté de prétendre que notre système politique serait respectueux du droit et de la volonté populaire…
    A Bruxelles, ils disaient autrefois : « En gâ gelûve da ? » (Et toi tu crois ça ?)

    • LANKOU RU says:

      Exact . Suite reportage « sang contaminé » impliquant à l’époque tout (ou presque) le GVT socialo (fabius ,dufoix et les autres sbires ) , la juge d’instruction a dit ouvertement qu’il n’y avait pas d’INDEPENDANCE de la justice , face au parquet .
      Aujourd’hui ça continue de + belles ,avec toutes les affaires de gangsters qui sont étouffées , par ce GVT et les merdias ( macron/hamon/mélanchon ) qui ont tous des histoires à raconter
      C’est la FRANCE
      Vive Marine .

  2. grouink says:

    moi je pense que c’est plus complexe et à deux niveaux… Fillon est aussi une pseudo cible… en gros la grosse ficelle Macron… cache la pseudo cible Fillon…. en tous les cas ils veulent n’importe qui sauf Le Pen qui ne souffre aucun compromis et on en est toujours au même point ce n’est plus Gauche Droite….extrême droite …. c’est mondialiste, business contre souverainisme… donc on change mais on ne change rien…. n’oublions pas que c’est une vraie couche de crasse à nettoyer ! Tout ces gens ne sont pas arrivé par leur travail et leur dévouement à la Nation… mais bien par leur courtisanerie… prions pour que cela ne finisse pas en guerre civile ! ou autre zcénario… la Turquie envahit la Grece… le conflit se généralise… le gouvernement Français démissionne … je vous laisse la suite…. ses personnes ne sont ni intelligentes … et le diable boucle dans ça haine de l’homme qui lui a ravi le ciel !

    • D’accord avec vous sauf sur votre analyse des affaires Fillon. Mais Non Fillon n’est pas une grosse ficelle Macron. La diabolisation de Marine c’est surtout dans la perspective du second tour. Tandis que les attaques contre Fillon visent principalement le premier tour. Pour Hollande et les oligarques, il faut que Macron soit face à Marine Le Pen au second tour. Or c’est Fillon qui là fait obstacle.
      Et entre nous, même si Fillon est loin d’être la panacée et s’il est dangereusement européiste, entre lui et Macron, mieux vaut tout-de-même Fillon. Pour ma part je souhaite que ce soit Marine contre Fillon au second tour. Ce serait plus juste et c’est l’hypothèse qui laisse les plus grandes chances à Marine de l’emporter. Et dans le pire des cas, ce serait quand même mieux que Macron/Hollande Bis.

      • absolument d accord…ils vont canarder Marine au 2 ime tour;la ils « menagent  » car ils la veulent face à Macron..;il faut œuvrer un maximum pour Fillon/Marine: il faut banir les petits candidats car une voix pour eux égal en quelque sorte une voix pour Macron… (ceux qui vont les faire monter sont les écœurés par l affaire Fillon ); d ou les 500 signatures pour éparpiller les votes sanctions; quand je croise des gauchistes je plains le pauvre Hamon et trouve du panache à Melenchon…bref c est tjs cela qui n ira pas sur Macron…
        Fillon est une « erreur » de casting:ils voulaient Juppé…
        il ne fera pas de miracle certes, mais à minima nous maintiendra dans une sorte de status quo…ils ne lui pardonneront jamais d avoir dit qu il etait Chrétien…

        • haguet says:

          Pas d’accord avec toi mfh! En effet d’abord tu te trompes sur l’électorat Fillon qui représente la droite conservatrice et aussi catholique. Ils DETESTENT Macron d’autant plus que si leur candidat est éliminé au 1er tour , soit ils s’abstiendront au 2è tour , soit ils reporteront par vengeance leurs voix sur marine! Dans les 2 cas c’est bon pour MLP! Cet électorat représente environ 20% des électeurs. On calcule :30%+20%=50%. Si on rajoute quelques 2 à 5% par ci par là (voix des « petits candidats souverainistes + voix de la droite non conservatrice+ diverses voix des indécis….etc) on peut arriver à 52% ou un peu plus pour marine! S’il y a beaucoup d’abstention de la droite Filloniste cela ne changera rien puisque ce sera autant de voix soutirées à Macron. La victoire est encore possible a condition également que Fillon « pousse » son électorat à ne pas voter Macron , nuance subtile qui veut aussi dire :voter marine!

          • pourquoi pas d accord avec moi?
            mon raisonnement consiste à tenter d eliminer Macron…je n ai pas dit coute que coute faire élire Fillon…
            les petits candidats facilitent Macron au 2 ieme tour….je n ai pas dit que leurs electeurs allaient se reporter sur Macron…
            je faisais une comparaison entre Macron et Fillon :avec le premier on va à la catastrophe, avec le 2 ieme on aura une sorte de » ni trop ni trop peu. »…
            rien ne dit dans mon esperance d un duel Fillon/Marine , que je pronostique un resultat

  3. LANKOU RU says:

    C’est dans les gènes des socialo-sionistes . Des méthodes encore utilisées en Corée du Nord . Vivement MARINE pour sauver la FRANCE .de tous ces pourris .

  4. balaninu says:

    Le gros gros gros problème, est que TOUS face à Mme Le Pen au 2d tour, les droites les gauches les centres l’extrême gauche soutiendront Macron ! et là, adieu les beaux rêves…. malgré tous les commentaires qui soutiennent Mme Le Pen, comme moi également, je crains fort que nous allions vers une dictature encore plus forte avec ce Marron.

    • Les électeurs de gauche haïssent Fillon dont ils ont l’impression qu’il est allé piquer dans leur porte-monnaie. Autant la vente de Alstom aux ricains par Macron ne leur fait ni chaud ni froid, autant dés qu’on parle de quelqu’un qui gagne plus que le smic, ça les rend fous furieux. C’est pourquoi il serait préférable que Fillon arrive au second tour face à Marine…. Elle récolterait une part des électeurs de de la gauche, sans compter les voix de Dupont-Aignan et quelques broutilles d’autres.. Si c’était Macron face à elle, elle récolterait une part des électeurs de Fillon, une autre part s’absteindrait surement, mais elle aurait contre elle toute la diabollisation du Système de second tour y compris Fillon qui ne dérogerait pas, même pas pour se venger, il est trop attaché à ses prérogatives dans son système UMPS. Et il est trop euromondialiste pour cela.

      Mais d’une façon comme de l’autre elle a ses chances. Elle ne les a jamais tant eu.

  5. raslebol says:

    Il y a deux choses à voir au moins !

    1) Le Qatar a passé des contrats militaires avec la France : 24 Rafale et formation de pilotes et mécaniciens qataris en France le prouvent. Selon La Tribune, fin 2015, le Qatar aurait déjà réglé le premier acompte du contrat à Dassault Aviation, accord conclu en mai 2015. Perspectives : avec François Fillon ou Marine Le Pen, le Qatar n’aura plus rien ! Le Qatar a d’ailleurs tenté de faire condamner Philippot !

    2) Evoqué par le Canard enchaîné, une demande d’enquête sur les relations entre Vladimir Poutine et Marine Le Pen formulée au Chef du renseignement américain, James Clapper, par le sénateur Mike Turner.

    « Le sénateur républicain de l’Ohio, membre du Comité permanent sur le renseignement, rappelle la demande financement du FN aux banques russes et fait le parallèle avec le précédent prêt accordé en novembre 2014. Il enfonce le clou en citant les déclarations de Marine Le Pen en mai 2016 à la chaîne RT. « Je vois bien une hypothèse assez claire et peut-être assez crédible où la France pourrait reconnaître la Crimée, c’est celle où je serai le président de la République », expliquait la présidente du FN. Le Sénateur précise qu’« En cas de victoire, Marine Le Pen reconnaîtra la Crimée comme faisant partie du territoire de la Russie. » »

    https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201612221029307402-financement-front-national/

  6. Sancenay says:

    La « liberté  » dont se pare Madame Le Pen ne se mesure-t-elle pas à son étrange collaboration au JDD du jour ? Souhaiterait–elle objectivement se priver du vote pourtant indispensable des fidèles de celui qui l’a faite à tous égards- sans pour autant être assurée par une « dédiabolisation foirée de le compenser par ailleurs- qu’elle ne s’y prendrait pas autrement.

    • Qui est celui qui l’a faite à tous égards? Parlez-vous de son père ? Jean-Marie Le Pen ne représente plus que lui-même. C’est ainsi, nul n’est éternel. Et dans le cas précis de cette élection présidentielle, on se moque un peu du vote de JMLP quand le sort de la France, de notre civilisation est en jeu, et même de notre survie.
      Dans son discours de Lille aujourd’hui, elle n’a jamais autant expliquer sa politique sociétale sa condamnation de la politique de mort, du gender et de l’euthanasie, la filiation, la politique familiale, la condamnation de l’euthanasie. Jamais elle ne s’est autant attardée sur ce sujet. Même si c’était plus allusif qu’explicite, même si elle a nommé précisément la doctrine sociale de l’Eglise.

      Si votre soucis ce sont les relations de Jean-Marie avec Marine c’est que vous ne voyez pas clairement l’enjeu de cette élection. Ce qui intéresse les électeurs, c’est leur survie et celle de leurs enfants et celle de la France telle qu’ils l’ont reçue. Elle est la seule qui ait une chance de nous sortir de ce piège, peut-être pour la dernière fois. Mélenchon et Hamon ont mis la politique de mort dans leur projet constitutionnel Avortement + euthanasie), que vous tourniez cela comme vous voulez. Elle adit qu’ils veulent utiliser leurs esclaves issus de l’immigration et ensuite de « les jeter dés qu’ils ont fini de servir » = euthanasie.
      Force est de reconnaître que depuis que JMLP ne fait plus ses provocations, le FN est beaucoup plus apaisé et progresse plus vite. C’est un fait.

  7. raslebol says:

    Manipulations des élections françaises !

    https://www.youtube.com/watch?v=iV8GNNSfSP4

  8. raslebol says:

    « A l’intention des français inquiets d’une sortie de l’Euro et qui n’ont aucune raison de l’être »

    « Comment va se faire le passage de l’Euro au Franc ?

    Rien de plus simple ; l’ensemble des comptes et des contrats en France seront re-dénominés de l’euro au franc au taux de 1 pour 1. Admettons qu’un foyer dispose de 1200 euros sur son compte courant, d’une assurance-vie de 50 000 euros, qu’il paye un loyer de 800 euros, et qu’il se soit endetté de 3000 euros pour acheter une voiture. Du jour ou se fait la conversion, il a 1200 « nouveaux » francs sur son compte courant, 50 000 francs sur son assurance-vie, le loyer de son appartement est de 800 francs et sa dette de 3000 francs. Lors de la conversion, les règles s’appliqueront à tous les comptes, tous les contrats et toutes les dettes en France.

    Seront appliquées les règles établies lors du passage du franc à l’euro (sauf pour la valeur de la conversion », telles qu’elles sont précisées dans le règlement de l’Union européenne Règlement (CE) nº 1103/97 du Conseil du 17 juin 1997 fixant certaines dispositions relatives à l’introduction de l’euro[1], règlement qui précise à ses points n°8 et n°9 :
    (8) considérant que l’introduction de l’euro constitue une modification de la loi monétaire de chacun des États membres participants; que la reconnaissance de la loi monétaire d’un État est un principe universellement reconnu; que la confirmation explicite du principe de continuité doit entraîner la reconnaissance de la continuité des contrats et autres instruments juridiques dans l’ordre juridique des pays tiers;
    (9) considérant que le terme «contrat» utilisé dans la définition des instruments juridiques englobe tous les types de contrats, indépendamment de la manière dont ils ont été conclus;

    L’épargnant français sera-t-il ruiné par le passage de l’Euro au Franc ?

    Comme il a été expliqué plus haut, la totalité des comptes bancaires et des contrats d’assurances seront re-dénominés de l’euro vers le (nouveau) franc au taux de 1 pour 1. Les valeurs mobilières verront, si elles sont cotées à la bourse de Paris, de même leur valeur automatiquement re-dénominée. Pour les biens immobiliers, cela dépendra de l’évolution du marché de l’immobilier ; mais on peut penser que le passage de l’euro au franc aura tendance à faire monter les prix de l’immobilier. D’une manière générale l’épargne ne sera pas touchée par cette re-dénomination. Il faut, pour la suite voir dans quel pays elle sera utilisée, et cela implique de regarder l’impact de la sortie de l’euro sur le taux de change.

    La sortie de l’Euro va-t-elle provoquer une explosion des dettes publiques ?

    Les dettes négociables émises par le gouvernement français ont été émises à 97% en droit français. Cela signifie que 97% des montants seront intégralement re-dénominés de l’euro au (nouveau) franc, et ce pour la même valeur. Ceci correspond au principe de droit international qui s’appelle la « loi monétaire », principe reconnu par la totalité des tribunaux tant français qu’étrangers. Je rappelle que ce principe fut explicitement mentionné dans le règlement nº 1103/97 du Conseil du 17 juin 1997, règlement cité plus haut, et qu’il fut utilisé sans problème lors de l’abandon du franc pour l’euro. L’euro s’était d’ailleurs fortement déprécié pendant les premières années (de 1999 à 2003). Il n’y a eu aucune protestation de détenteurs américains de la dette française (ou italienne, ou allemande).

    C’est Nicolas Sarkozy qui, le premier, à parlé de cette « explosion de la dette » qu’une sortie de l’euro provoquerait, et sur ce point soit il ne connaissait pas la loi (étrange.. ?) soit il a menti.

    Admettons que sur le stock des dettes existantes il ne se passe rien. Mais, l’Etat continuera d’émettre de la dette, ne serait-ce que pour payer une partie des dettes existantes. On estime à 200 milliards par an cette somme. Une sortie de l’euro ne provoquerait-elle pas une forte hausse des taus d’intérêts ?

    Il est exact que le besoin d’endettement de la France est d’environ 200 milliards (« nouvelle » dette et « ancienne » dette cumulées). Les opérateurs étrangers vont pénaliser la dette française par rapport à la dette allemande. Mais ils le font déjà ! Il faut savoir que les taux auxquels la France emprunte sont plus élevés de 0,50% à 0,75% que ceux de l’Allemagne. Cet écart pourrait-il augmenter ? Pas de manière importante car le besoin des investisseurs de placer de l’argent est très important, et le volume des émissions de dettes allemandes sont réduits. La hausse des taux serait alors le produit d’une concurrence entre les taux français et les taux italiens ou espagnols. Et les investisseurs auraient plus confiance dans le Franc que dans la Lire…

    Mais, ces 200 milliards peuvent être souscrits par des banques opérant en France (qu’elles soient françaises ou non) si on rétablit la loi rendant impératif à ces banques de détenir un certain pourcentage de leur bilan en dettes publiques françaises. Ce mécanisme a existé et bien fonctionné, des années 1950 aux années 1980. Il permet au gouvernement de rediriger les investissements des banques françaises, mais aussi des banques étrangères opérant en France. Avec ce mécanisme, les taux n’augmenteraient pas plus que ce qu’autorise de fait le gouvernement.

    Voilà pourquoi les annonces catastrophistes sur une « forte » hausse des taux sont irréalistes et irresponsables[2].

    Pour le reste, je renvoie les lecteurs à l’étude faite par Cédric Durand et Sébastien Villemot sur les conséquences d’une sortie de l’Euro pour les entreprises et les banques françaises[3]. Dans cette étude figure la table suivante sur les « risques financiers » d’une sortie de l’Euro.

    Voir tableau

    Qu’adviendra-t-il du taux de change du (nouveau) Franc une fois effectuée la sortie de l’Euro ?

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/03/a-lintention-des-francais-inquiets-dune.html

  9. Thonon says:

    MAIS BIEN SUR ! ON EST PAS DUPE ! CE REPTILIEN EST UNE TANTOUSE QUI AGIT DE FAÇON SOUTERRAINE !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com