Pourquoi les traitements du cancer utilisés avant l’an 2000 sont-ils quasiment abandonnés ? Que penser des nouvelles molécules proposées aux patients ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Maître Cube says:

    Je n’ai pas la patience de regarder la vidéo, mais j’ai la réponse au titre : Tout comme le programme SIDA, le programme CANCER est un projet eugéniste.

    Ne pas chopper le cancer est l’enfance de l’art : vivre à l’ancienne. Plus précisément, alterner bombance et disette.

    Mais il existe une méthode éprouvée : manger, par exemple, uniquement le soir. Cette sorte de Ramadan fait que, obligé de tirer sur ses réserves, l’organisme se sustente de corps cétoniques tirés de ses graisses, et cela inhibe en plus toute formation de micro-cancer.

    C’est d’ailleurs une méthode de ce genre, préconisée par le Dr André Gernez, qui avait été refusée par les autorités sanitaires infiltrées par ceux dont il est interdit de parler.

    Pour preuve, voici trois paragraphes de la page 227 du livre « La démosophie » de Eric Fiorile :

    « Il y a une trentaine d’années, le traitement «médecine nouvelle», plus communément connu sous le nom actuel de «GNM» fut découvert. Le Rabbin Menachem Mendel Schneerson donne l’information et inclut ce traitement dans le Talmud sous la dénomination de «Nouvelle Médecine». Ce traitement permet 98% de survie aux malades atteints de cancer. Il est ajouté dans ce même article que les médecins juifs doivent tout faire pour éviter que des patients non juifs reçoivent ce traitement. C’est-à-dire que durant trente ans, la majorité des médecins juifs soignaient leurs congénères tout en participant à un génocide conscient contre les non juifs ! (voilà de quoi alimenter les partisans du complot sioniste).

    « Le 17 décembre 2008, le Grand Rabbin Dr Esra Iwan Götz dénonce les médecins juifs en signant un document officiel en présence d’avocats et de témoins (dont le Dr Ryke Hamer, récemment libéré des geôles françaises). Ce document est un appel à tous les rabbins et médecins juifs du monde pour qu’ils mettent fin à ce crime contre les non juifs, divulguent la «Nouvelle Médecine Germanique», et traitent tous tous leurs patients de cette manière.

    « Bien évidemment, comme toujours dans ces cas, les personnes impliquées nient vigoureusement et tachent de discréditer ceux qui les accusent. Si nos médias étaient libres, dès le lendemain l’un des plus gros scandales du vingtième siècle aurait fait la Une de tous les journaux et informations télévisées, et au jour suivant, tous les médecins du monde auraient cessé de torturer les patients avec la chimiothérapie et autres traitements aussi barbares qu’inutiles. Ça a été le cas ? »

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com