metz-basilique-discothèque

Ce dimanche pascal, à Metz, la basilique Saint-Vincent a été transformée en discothèque !

Selon les mots du Républicain-Lorrain, « des DJ ont remplacé le prêtre en installant leurs platines sur l’autel de la basilique Saint-Vincent ».

« La nef gothique est dans la pénombre, c’est depuis le chœur que déferle le son. Nous voici au festival de La Metz électronique. Les DJ Qatataq, Mercure right now, Madar se sont succédé aux platines. À présent, c’est Mehdi C, arrivé le matin même de Nice, qui officie, une croix dorée sur la poitrine, devant une trentaine de danseurs. Un spot magique ! »

Voilà à quoi mène la déchristianisation de notre pays, dont les évêques sont les fautifs : à la décadence, au sacrilège et à la profanation…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Demandons à faire un concert de rock dans une mosquée.

    • evitma says:

      daniel dalton tu te trompes de cible! les musulmans ne se permettraient jamais de danser dans une eglise comme les musulmans ne se permettront jamais de salir le nom de jesus et de marie !! tout musulman qui ne croit pas en jesus se verra refuse l entree au paradis !

  2. Daniel Daflon says:

    Demandons à faire un concert de rock dans une mosquée.

  3. vincent says:

    Dommage que personne n’est pensé aux boules puantes…

    • Rémi de Völn says:

      … pas les « boules puantes » …
      mais le lance-flammes pour exterminer cette racaille d’Enfer, l’évêque y compris!

      • Cédric Demeury says:

        Bonjour,
        je plussoie fois 1000, il serait temps de traiter les incoyants comme ils nous traitent ! on pourrait par exemple les regrouper dans des grands camps où ils devraient travailler pendant qu’on les évangélise. Il faudrait bien sur localiser ces camps dans des pays réellement chrétiens, genre la Pologne, et prévoir un corps de Saints Sacrementiers pour les gérer. Je prie chaque jour pour que cela arrive !

  4. gigibobo says:

    C’est l’abomination de la désolation. Honte à cet évêque qui a autorisé cela dans sa basilique. Et dans le même temps, l’évêque de Carcassonne a, une fois de plus, fermé la basilique de Notre-Dame de Marceille, à Limoux, au millier de pèlerins (tradis) venus y prier après une journée de marche et 25 kms dans les pieds.

    • @ « dans sa basilique. »

      Ce n’est pas « sa » basilique, mais celle de l’Etat…

  5. Jean Monnaie says:

    Avant d’aller secourir qui que ce soit, désormais je ferais passer un entretien comme pour un travail. Tant pis s’ils crèvent, comme le disait à sa manière Sainte Thérèse d’Avila, puisqu’ils ne sont pas chrétiens.

    • une jeune fille says:

      Ne réinterprétez pas ste Thérèse trop vite, elle, elle avait lu l’épisode du Bon Samaritain.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com