Bal des faux-culs et des hypocrites dans ce qui est ni plus ni moins une guerre de loges : le camps Juppé prépare son retour, tandis les rats quittent le navire Fillon qui n’a pourtant pas encore coulé. Le niveau 0 de la politique française exhibe une fois de plus les egos et les ambitions personnelles où le souscis de la France et de son peuple est totalement absent.

Le plus cynique est l’argument de ces nouveaux parangons de vertu qui quittent Fillon car il est mis en examen. Mais faut-il leur rappeler que la mise en examen n’est pas une présomption de culpabilité même s’il elle est utilisée comme une présomption de culpabilité ainsi par une presse mensongère aux ordres d’intérêts particuliers, et que Juppé, que l’on voudrait présenter comme le nouveau cheval blanc tout pur, a lui, bel et bien été condamné !

Voici quelques rappels concernant Juppé.

Alain Juppé, c’est aussi les « affaires » : l’appartement dans lequel son fils est logé voit son loyer être diminué sur sa demande. Lui-même s’installe dans un logement de 189 m² et fait réaliser des travaux de plusieurs millions de francs au frais du contribuable. Une information pour prise illégale d’intérêt est ouverte, Alain Juppé se voit contraint de quitter son luxueux logement.

En 1999, Alain Juppé est mis en examen pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt ». En 2004, le tribunal de Nanterre le condamne à dix-huit mois de prison avec sursis dans l’affaire des emplois fictifs de la Mairie de Paris. Le 1 décembre 2004, la peine est réduite à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

20 commentaires

  1. blague-à-part says:

    Effectivement, Jupé c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Mais que Jupé soit condamné ou non, le Système médiatico-politique qui tente de mettre la tête de fillon sur le billot, s’en moque. Ce qui compte c’est que Jupé fera le jeu du Système, alors que Fillon en faisant référence aux racines chrétiennes de la France, s’est mis le Système à dos.

    Il y a non seulement injustice flagrante, mais surtout il y a confiscation du droit de choisir pour les Français. Les Français de droite ont élu Fillon à 4,5 millions, et ils sont totalement méprisés dans cette affaire. J’espère que Fillon tiendra et leur fera une belle quenelle à tous. Car Macron croit qu’il va s’en sortir grâce aux divisions de la Droite, mais c’est la Droite nationale qui n’avait pratiquement aucune chance au départ, qui maintenant se retrouve le plus probable vainqueur.

    Une consolation dans ce cirque des faux derges, c’est que c’est Marine qui va tirer l’épingle du jeu.

    • E. Gérard ferrari says:

      Marine aura vraisemblablement le même traitement que Sakosy et Fillon……

    • Delibra says:

      vous pouvez toujours rêver. Le parti socialiste a toujours un mauvais tour à jouer dans sa hotte.
      Et puis , ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué!

    • Boutté says:

      Il n’aurait jamais du se dire Chrétien . C’était honnête : ça l’a tué .

      • Le Sommelier says:

        Effectivement, ces gens là mentent toujours honnêtement et personne ne les croient, car comment imaginer qu’ un Chrétien soit pour l’ avortement ? C’ est donc un suppôt de Satan comme Chirac qui a signé la loi génocidaire nécessaire au grand remplacement .

  2. E. Gérard ferrari says:

    Tout à fait Blague à part.La cabale qui déteste toutes références identitaires ou christiques, a été impitoyable pour Sarkosy, et maintenant elle détruit Fillon avec la même haine……

  3. Elégant says:

    Il est à souhaiter que cette affaire ouvrira les yeux de ceux qui pensaient que les primaires avaient une quelconque utilité.
    Cocus un jour, cocus toujours.

    • Boutté says:

      Imbécilité en effet au regard de la Constitution et de son esprit .
      Ca nous avait déjà conduit à l’élection honteuse de Hollande qui avait
      éliminé DSK déjà de manière juridique .

  4. champar says:

    Décidément le parti « les républicains » n’est vraiment pas démocratique après avoir voté pour le traité de Lisbonne alors que les français avaient rejeté la constitution européenne à une large majorité, ils truandent même leurs électeurs qui ont largement éliminé Juppé lors de la primaire de leur parti !
    Décidément le coup monté contre Fillon n’est pas perdu pour tout le monde.
    Nous allons voir enfin si Fillon a vraiment du cran, dans ce cas il se maintiendra envers et contre tous, cela changerait et montrerait qu’il a peut-être une envergure d’homme d’État, s’il se désiste c’est une lopette, à suivre …

    • Delibra says:

      Il y a toujours ce que l’on appel ‘’des maillons faibles’’, mais c’est leur droit le plus absolu de choisir une autre voie. Leur décision n’est en rien critiquable.
      Contrairement à ce que vous affirmez, le parti ‘’Les Républicains’’ est un parti démocratique. Il y a eu des élections, les adhérents se sont exprimés, ils ont choisi F. Fillon. Maintenant, le complot fomenté par les socialistes, tend à vouloir faire éliminer un candidat dangereux pour eux. C’est le seul à avoir un bon programme pour redresser la France, il a la compétence, l’expérience la stature d’un chef d’ État.
      Depuis cinq ans les socialistes ont conduit la France au bord du gouffre, et les candidats qui se revendiquent de la gauche n’ont pas beaucoup de crédit. De toute évidence ils se cramponnent au pouvoir à n’importe quel prix.
      F. Fillon n’a rien fait qui soit contraire à la loi… Si F. Fillon est empêché de se présenter, un autre Républicain prendra sa place. Il ne manque pas de talents chez les Républicains. Ce qui n’est pas le cas au FN par exemple.
      Mais regardez donc du coté du FN, les adhérents eux n’ont pas été consultés, leur candidate s’est ‘’auto-déclarée moi candidate’’, et les électeurs de ce parti ont le petit doigt sur la couture du pantalon. Là, pas de démocratie !
      Elle n’a aucune expérience de l État, n’ayant jamais pu se faire élire au suffrage universel, ni comme maire, ni comme député; Donc aucun expérience de terrain.

      • Boutté says:

        Elle a bien raison même si je ne vote pas pour elle et cette position est seule conforme à l’esprit de la Cinquième Gueuse .

      • Raines81 says:

        1) « Elle n’a aucune expérience, n’ayant pas pu se faire élire … »posez-vous la question : « Pourquoi n’a-t-elle pas pu se faire élire ?La reponse est dans les sphères des partis au pouvoir depuis 40 ans, â savoir la Gauche et la pseudo droite ! qui ont décidé que ce parti n’aurait pas le droit de gouverner. Cela leur permet de gouverner en rond, de tricher en rond, de nous voler en rond, … de créer un pseudo ‘front républicain’ pcq ce serait très gênant pour eux qu’un parti autre qu’eux (ump/os) ne viennen découvrir la malhonnêteté permanente depuis 40 ans !
        2) la démocratie vue par l’UMP/LR, c’est le référendum débouté par l’équipe Sarko
        3) votre cher candidat Fillon, en quoi est-il différent de l’escroc (pardon, de macron) sur la politique familiale, sur la question du vrai mariage en opposition au mariage taubira, sur la protection de la Vie ?????
        La seule différence, c’est qu’il s’est proclamé chretien !
        S’il appliquait vraiment ses ‘principes’, Il abrogerait la funeste loi destructrice du mariage et de la Famille, Il s’attaquerait de front â l’abominable avortement qui assassine 220 000 bébés par an, Il abrogerait aussi la loi dite délit d’entrave numérique.
        Tout Cela, Il ne le fera pas pcq ce n’est pas un homme de droite, parce que ce n’est pas un vrai catho, parce qu’il n’aime pas vraiment la FRANCE et les francais.
        Pour toutes ces raisons, Il n’aura pas nos suffrages parce qu’il ne les mérite pas !

  5. luciferg says:

    Les électeurs la droite et du centre ont désigné Fillon ,à une très large majorité. Et que voit-on aujourd’hui les zélites de droite vouloir Juppé le condamné en lieu et place de celui qui a été mandaté, peut-être mis en examen. Par leur action, ils entérinent le fait, que le pouvoir en place, aidé par cette magistrature du « mur des cons »gauchiste, décide CELUI qui sera le prochain dépeceur de la France. Finalement ces élus de doite, reviennent à leur 1ères amours ,persuadés d’avoir Juppé l’islamiste, comme champion et sûr d’être le prochain pourvoyeur, de clandestins dans notre pays, qui n’en peut plus. Juppé-Macron ,c’est du pareil au même. Fillon a le mérite de vouloir résister, à cette vague migratoire, bien qu’il persiste à vouloir rester dans cette Europe-là. Ces élus de droite molle ,n’en ont rien à faire de la France ,la preuve est criante,au lieu de taper sur ce pouvoir ,ils désertent et vont ,soit vers le vieux condamné soit vers celui qu’ils critiquent : Macron. Tout ça pour sauver leur petite peau, au lieu de se battre pour que la France ne sombre pas . HONTEUX. Electeurs souvenez-vous en le moment venu.

    • Boutté says:

      C’est à se demander si l’élection (qui a surpris chacun) de Fillon lors de la primaire n’est pas l’œuvre des gauchistes car le dossier d’accusation était tout préparé et le bazooka chargé . Pour 2 euros, ça valait la peine

  6. Lionel says:

    S’ils virent François Fillon, je voterai FN.
    Il gagnera parce que beaucoup de français ne sont pas dupes de ces manœuvres…
    Je me fous des péripéties judiciaires concernant François Fillon et Marine Le Pen, lesquelles n’ont pas à interférer dans la campagne!… C’est aux électeurs d’en juger.
    Comment se fait-il que les juges aient attendu la proximité des élections pour sortir ces affaires et ainsi perturber le déroulement de la campagne?
    Nous avons choisi François Fillon aux primaires et il doit maintenir sa candidature; c’est un devoir.
    JAMAIS JE NE VOTERAI POUR ALAIN JUPPÉ.

  7. Hart says:

    @lionel
    Pour répondre à votre question : l’autre jour on entendait un juge du syndicat de la magistrature raconter : nous sommes minoritaires et de toutes façon la justice est indépendante.
    La réalité c’est que les postes clefs ont été attribué au SM par le bon vouloir du pouvoir politique
    du même bord et que pendant ces élections elle devient le bras armé du pouvoir.

  8. raymond bidard says:

    que dirait nos journaleux et politicart si en Russie 2 opposants à poutine étaient inculpés à la veille d’élections nationnale
    c’est pourtant ce qui se passe en France (pauvre France) Fillon et Le Pen serons certainement exclus de cette élection par les juges mais aussi par le conseil constitutionnel présidé par Fabuis père d’un fils excrot et emprunteur de 5 millions d(euros sans travailler.
    Cette période préelectorale est absolument scandaleuse et risque de nous conduire à toutes sortes d’aventures (manifestation, fascime, ditacture, il est vrai que pour cela la dictature est déjà actuelle)

  9. gastaldi says:

    Le marigot des centristes a été le premier à déserter, çà ne pas étonné de la part des Lagarde et Lemaire qui en bons judas ont saisi le premier prétexte pour contrecarrer le résultat de la primaire, j’espères que les électeurs s’en souviendront.

    • Delibra says:

      Il y a toujours ce que l’on appel ‘’des maillons faibles’’, mais c’est leur droit le plus absolu de choisir une autre voie. Leur décision n’est en rien critiquable. Contrairement à ce que vous affirmez, le parti ‘’Les Républicains’’ est un parti démocratique. Il y a eu des élections, les adhérents se sont exprimés, ils ont choisi F. Fillon. Maintenant, le complot fomenté par les socialistes, tend à vouloir faire éliminer un candidat dangereux pour eux. C’est le seul à avoir un bon programme pour redresser la France. Depuis cinq ans les socialistes ont conduit la France au bord du gouffre, et les candidats qui se revendiquent de la gauche n’ont pas beaucoup de crédit. De toute évidence ils se cramponnent au pouvoir à n’importe quel prix. F. Fillon n’a rien fait qui soit contraire à la loi… Si F. Fillon est empêché de se présenter, un autre Républicain prendra sa place. Il ne manque pas de talents chez les Républicains. Ce qui n’est pas le cas au FN par exemple.
      Mais regardez donc du coté du FN, les adhérents eux n’ont pas été consultés, leur candidate s’est ‘’auto-déclarée moi candidate’’, et les électeurs de ce parti ont le petit doigt sur la couture du pantalon. Là, pas de démocratie !

  10. Lionel says:

    J’ai toujours pensé que les juges à l’origine du « mur des cons » auraient dû être révoqués sur-le-champ, car ils ont rompu la neutralité à laquelle ils sont astreints.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com