Médias Presse Info vous avait déjà relaté la visite de la garde des Sceaux, Christiane Taubira, au Grand Orient de France (GODF).  Samedi dernier, c’est au dîner annuel de la Grande Loge de France (GLDF) que Christiane Taubira a pris la parole.

taubira-gldf

Près de 200 personnes se pressaient à ce banquet de la GLDF, deuxième obédience maçonnique française, réunie sous haute protection policière dans le sous-sol voûté de son siège parisien, rue Puteaux, dans le XVIIe arrondissement. Au menu : dos de cabillaud laqué et noisettes d’agneau avec son mikado d’asperges vertes, le tout arrosé de Château de Fontenay 2011 blanc et de Château Beauséjour 2010 Montagne Saint-Emilion.

Parmi les convives de ce quatrième dîner annuel, figuraient l’ancien ministre Pierre Joxe, le chef de file des sénateurs écologistes Jean-Vincent Placé, l’ancien ministre écologiste Corinne Lepage, le président socialiste de la Commission des lois au Sénat Jean-Pierre Sueur, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Rogier Cukierman, le romancier Alexandre Jardin, le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus et le comédien Pascal Légitimus.

Dans son propos introductif, le “Grand Maître” Marc Henry avait dit : « Nous n’intervenons pas dans le champ politique». La promesse ne fut respectée que quelques secondes. Une fois de plus, les francs-maçons ont joué à se faire peur. Quelques heures plus tôt, des inscriptions «Non à la République maçonnique» et «Taubira dégage» avaient été peintes sur la chaussée devant le siège de la GLDF. Il n’en fallait pas plus pour que la République soit «en danger».  Marc Henry a d’ailleurs affirmé à l’AFP qu’il allait porter plainte après ces tags «odieux».

taubira-tag-gldf

Discours classiques sur les «valeurs non négociables» que sont «la laïcité, les droits de l’Homme et la dignité humaine», mises en péril «comme elles ne l’ont jamais été depuis la Seconde Guerre mondiale». «Toutes les communautés sont attaquées – les juifs, les musulmans, les francs-maçons…. Cela n’est pas acceptable, cela n’est plus possible», a déclaré le grand chef trois-points.

«Nous n’avons pas fait attention aux rages qui couvaient, aux barbaries qui s’apprêtaient à éclore», a pour sa part affirmé Christiane Taubira, citant au passage Rousseau, Césaire, Jaurès ou Goethe.

Quant à l’écrivain Alexandre Jardin, il a suivi le mouvement : «J’ai mal vécu la montée du FN. Comme j’ai mal vécu d’être le petit-fils du directeur de cabinet de Pierre Laval». «Je ne veux pas que Marine Le Pen passe, c’est maintenant que ça se joue», a-t-il ajouté.

Pour des gens qui disaient ne pas avoir l’intention d’intervenir dans le champ politique…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Franchement, pourquoi certains vont en syrie, on se demande…

  2. Le menu avait l’air bien, c’est d’ailleurs la seule chose qui devait être correcte dans cette réunion.

    Quant à Alexandre Jardin qui a « mal vécu d’être le petit-fils du directeur de cabinet de Pierre Laval », c’est beau et courageux de renier ses ancêtres pour un bon repas, quelle grandeur d’âme a ce type. Il y a des façon plus élégantes pour exprimer son désaccord avec l’un de ses ancêtres.

  3. Une Ministre de la justice qui doit être neutre n’a t’elle pas le devoir de refuser une telle invitation?

  4. Eric Burges says:

    C’est dramatiquement contre-productif.
    Ils sont en train de mettre Marine aux pouvoirs et ils ne s’en rendent même pas compte … et, plus ils se prennent pour une élite intellectuelle. C’est franchement grotesque.
    «Nous n’avons pas fait attention aux graves,rages qui couvaient, aux barbaries qui s’apprêtaient à éclore» : Bref un salmigondis de bien-pensance assez gauchiste pour gens qui pensent avoir un devoir historique.
    En fait … ils me font peur …

    • Elieja says:

      Ne vous inquiétez pas… « Marine au pouvoir » a déjà dû être planifié en loges ; ils vont lui laisser faire le sale boulot.

  5. marc.sorede says:

    « Nous n’avons pas fait attention aux rages qui couvaient »…
    Bravo Christiane…
    Mais clairement, en bonne sectaire, tu t’en fous complètement et les millions de personnes de la manif pour tous ne sont pour toi que des gueux et des factieux, ou comme tu les nommes, des barbares…
    Déguste bien tes noisettes d’agneau et ton St Emillion en discourant doctement au nom de ce peuple qu’au fond tu méprises…
    Tu n’es qu’une parvenue haineuse qui ne se maintient que gràce a tes relations trois points…
    Ne parlons même pas d’amitié ici, tous les rapports sont faux.
    Terrible au fond ce sentiment de faire partie d’une élite parce qu’on est invité à bouffer, alors qu’on n’est rien parce qu’on ne suscite au mieux que de l’indifférence, et en réalité plutôt du mepris voire une légitime hostilité…

  6. qui paie leurs bonnes bouteilles de vin ? QUOI , C’EST NOUS !qui sommes en slip au pain sec et à l’eau ……..

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com